Philippe Béchade : « Des marchés totalement contrôlés ne sont plus des marchés »

 (BFM Business, 16 janvier 2013)

Avec une jolie formule, « la camisole algorithmique » : « Le marché, ce ne sont pas les épargnants qui nous écoutent, ce ne sont même pas les gérants qui viennent ici, ce sont quelques très gros institutionnels américains qui fonctionnent en tandem avec la Fed, qui savent exactement quelles liquidités on va mettre à leur disposition et qui, de ce fait, peuvent, avec une couverture illimitée, contrôler parfaitement l’évolution du marché. C’est un marché de poissons rouges, qui vit au jour le jour et qui a oublié la vocation des marchés, qui est de déterminer des valeurs Il n’a plus d’utilité sociale aujourd’hui ».

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Philippe Béchade : « Des marchés totalement contrôlés ne sont plus des marchés »

  1. Ping : PART 02 | JANV 2013 | LES BANKSTERS DE LA FINANCE | Pearltrees

  2. Ping : Philippe Béchade : « Des marchés totalement contrôlés ne sont plus des marchés » | Autres Vérités | Scoop.it

  3. njaisson dit :

    On ne peut même plus parler de trading algoritmique dans la mesure où la volatilité est devenue très faible sur les marchés dont les amplitudes de variation journalières se sont effondrées depuis bientôt trois mois. Cette situation inédite tendrait à confirmer l’idée selon laquelle nous sommes entrés dans une nouvelle ère, celle de l’économie dirigée par le cartel international des banques et les banques centrales sous le double effet du corsetage administratif et de la manipulation des prix par les market makers globaux en fonction des directives reçues de la FED ou de la BCE. Autant dire que l’économie soviétique est de retour avec une monnaie sans valeur réelle et une raréfaction de la création de valeur réelle sous la pression étouffante du système de l’usure qui sert les boulons de tous les côtés. Il ne peut en résulter qu’une explosion sociale d’une ampleur exceptionnelle qui commence à s’esquisser avec la mobilisation sans précédent qui s’est produite lors de la manifestation contre le progrès par l’égalité dans le mariage précaire comme dans la paupérisation généralisée.

  4. fultrix dit :

    Tiens, le titre de l’article me laissait croire que les Zinzins allaient se plaindre de la réglementation par décret pour par loi …

  5. zorba44 dit :

    @njaisson
    Totalement d’accord avec votre post, à la restriction des deux dernières lignes qui à lecture et relecture de ses deux dernières lignes qui mériteraient une explication.
    Sinon rien à ajouter : tout est dit

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s