Renault va supprimer 7500 emplois en France d’ici 2016

(BFMTV, 16 janvier 2013)

 « Achetez français ! », répètent-ils en choeur. Après les 11 000 suppressions de postes de PSA, en voici 7 500 chez Renault, 15% de ses effectifs français ! Le jour où Renault et PSA n’auront plus aucun emploi sur le territoire national, dira-t-on toujours que ce sont des entreprises françaises ? Leur actionnariat, leurs sites de production sont majoritairement étrangers. Le manque de compétitivité dont on nous rebat les oreilles n’est qu’un alibi. Dans le « cadre » libre-échangiste actuel, on courra toujours en queue de peloton. Sauf à nous aligner sur le moins-disant salarial, fiscal, social, monétaire, environnemental…

Doze lui-même avoue que Renault est une « machine à cash »… En disant que l’emploi passe après le profit (« richesse » dit-il pudiquement), il ne souligne que la triste vérité du système actuel, qui sert avant tout les actionnaires et les marchés financiers. En réalité, le rouleau compresseur de la mondialisation sauvage ne s’arrêtera pas spontanément. Tant qu’on laissera se poursuivre (et même qu’on encouragera) les délocalisations vers les pays au coût du travail ridicule, au lieu de protéger notre industrie avec des mesures de bon sens, l’hémorragie continuera. Jusqu’à ce que mort s’ensuive… PME comprises.

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Environnement, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Renault va supprimer 7500 emplois en France d’ici 2016

  1. Ping : PART 02 | JANV 2013 | LES BANKSTERS DE LA FINANCE | Pearltrees

  2. Garfy dit :

    Réaction de Nicolas Dupont-Aignan à la commande de 3 000 deux-roues par la Poste à un constructeur taïwanais

    Cet été, La Poste a choisi un constructeur taïwanais pour une commande de 3 000 deux-roues, et nous apprenons aujourd’hui la fermeture de l’usine Peugeot Scooters de Dannemarie, dans le Haut-Rhin.

    Une nouvelle fois, l’actualité nous prouve de façon éclatante que derrière les discours protectionnistes de réindustrialisation du gouvernement se cache en réalité la liquidation assumée des entreprises françaises.

    En effet, La Poste est une entreprise publique qui aurait bien entendu dû privilégier à qualité égale une entreprise française pour cette commande publique.

    Décidément, à l’imposture de ses discours, ce gouvernement aura ajouté l’abandon économique total, embourbé dans une logique du libre-échange déloyal du passé.

    ACHETEZ FRANCAIS §§§§

    • Oui la Poste avait le choix entre des deux roues taïwanais et des deux roues de marque française fabriqués en CHINE par des salariés chinois dans des entreprises chinoises! Il ne faut pas acheter Français les yeux fermés, mais des produits FABRIQUES en France si on veut faire acte de patriotisme économique. Par exemple la plupart des scooters Yamaha sont fabriqués en France, comme la plupart des voitures Toyota….Mais vous êtes aussi libre d’acheter des Renault fabriquées en Turquie.

  3. Renault n’a pas perdu de temps. Le nouvel accord social qui permet dorénavant de baisser collectivement les salaires avec licenciement pour les récalcitrants, va pouvoir s’appliquer très vite. Pour rappel, cet accord équilibré devait créer des emplois d’après les négociateurs et le gouvernement. La démonstration arrive.

  4. Ping : Renault va supprimer 7500 emplois en France d’ici 2016 | Econopoli | Scoop.it

  5. zorba44 dit :

    Le mouvement qui est en marche ressemble de plus en plus à une fuite en avant car diminuer les salaires pour vendre plus cache une autre illusion : comment et sur quels marchés, avec des salaires fondant comme peau de chagrin, vendre plus et avec des marges ?
    Car ce ne sont pas les salariés de GS qui sauveront Renault et Peugeot (dont on imagine qu’ils achètent des berlines, coupés et décapotables autrement luxueux) avant qu’eux-même perdent tout avec le désastre de l’effondrement total de l’économie. Et, lorsque les chinois auront perdu leurs marchés extérieurs comme neige au soleil, l’industrie (pas seulement automobile) entrera dans l’agonie.

    Jean LENOIR

  6. Allie dit :

    Ce prêchi-prêcha néo-libéral de N Doze, ses justifications de l’inacceptable domination du profit sur l’humain sont odieux.. insupportables !

  7. Geraldine dit :

    Chantage de Renault ! Les masques tombent, on voit bien, entre la « flexibilité » et la « sécurité », lequel des deux va l’emporter…

    Renault menace de fermer deux sites en France si pas d’accord de compétitivité

    22/01/2013 16:07

    La direction du constructeur automobile Renault a menacé mardi de fermer deux sites en France si aucun accord de compétitivité n’était trouvé avec les organisations syndicales, ont rapporté des délégués syndicaux à l’issue d’une nouvelle réunion avec la direction.

    « La direction nous a prévenus: +si vous ne signez pas, il se pourrait que deux sites ferment », a indiqué à l’AFP Laurent Smolnik, délégué central FO, selon qui la direction n’a pas précisé quels sites pourraient être touchés. Ce qu’ont confirmé des délégués CGT et CFE-CGC.

    http://actu.voila.fr/actualites/france/2013/01/22/renault-menace-de-fermer-deux-sites-en-france-si-pas-d-accord-de-competitivite_4927425.html

  8. Ping : Renault | Pearltrees

Répondre à Allie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s