Overdose : la prochaine crise financière

Un documentaire réalisé en 2010 par Martin Borgs à partir du livre de Johan Norberg : « Financial Fiasco ». Le site Fortune vient d’en assurer la traduction et le sous-titrage.

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Overdose : la prochaine crise financière

  1. Geraldine dit :

    Les crises financières sont de plus en plus rapprochées. Depuis la dernière en 2008 (en tous les cas la dernière « officielle ») le système ne tient plus que parce que les gouvernements et les banques centrales ont changé les règles en intervenant massivement en lieu et place des marchés. Il n’y a plus de marché. Tout est suspendu dans le vide. Gonflé à l’hélium. Manipulé par quelques « gros ». Dans ces conditions peut-on encore parler de libéralisme ?

    – Etatisation, financiarisation, monétisation : Oui.

    – Libéralisme, marché, concurrence : Non.

    Tout est prêt pour l’instauration d’un « nouvel ordre mondial ».

  2. Ping : Overdose : la prochaine crise financière | Econopoli | Scoop.it

  3. Reblogged this on silbershark110neverdie und kommentierte:
    Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

  4. zorba44 dit :

    Olivier,

    Voici un article qui devrait faire réfléchir – et un tabac. Les bras m’en tombent et on ne sait plus que dire ou qu’écrire.

    Jean LENOIR

  5. xavib dit :

    Immobilier: JPMorgan connaissait le piètre état des prêts hypothécaires

    NEW YORK – Des courriels échangés par des employés de la banque américaine JPMorgan Chase montrent que la première banque américaine en termes d’actifs connaissait la piètre qualité des prêts hypothécaires qu’elle a titrisés et vendus sous forme de dérivés de crédits avant la crise.

    Dans des documents datant de 2006 au printemps 2007, enregistrés mardi auprès du tribunal fédéral de Manhattan (southern district) et consultés jeudi par l’AFP, des employés des services de titrisation de prêts hypothécaires de JPMorgan Chase détaillent les nombreux problèmes contenus dans les prêts rachetés par la banque.

    Par exemple, les prêts émis par American Home Mortgage, dans un email de mai 2007, sont décrits comme présentant des problèmes significatifs de qualité de crédit ou de documentation. Même chose pour Chase Mortgage (une filiale de JPMorgan Chase), dont les prêts sont décrits comme présentant un pourcentage de non remboursement en augmentation, accordés à des emprunteurs ayant un historique de crédit inacceptable.

    L’historique de crédit, qui regroupe les informations sur les emprunts et remboursements d’un individu ou d’une entreprise, notamment sur les retards de paiement ou les faillites, est utilisé par les organismes de crédit aux Etats-Unis pour déterminer la solvabilité d’un emprunteur.

    Chez Flagstar, le même courriel cite des documents manquants et des historiques de crédit inacceptables.

    Dans un courriel datant de 2006 évaluant la qualité de prêts selon leurs émetteurs, 11% d’un échantillon d’un millier de prêts étaient considérés comme inacceptables.

    Ces documents ont été dévoilés dans le cadre des poursuites engagées par la banque belge Dexia le 18 juin 2012 contre Bear Stearns, rachetée par JPMorgan Chase en 2007.

    Dexia avait acheté de nombreux produits dérivés de prêts subprime, accordés à des ménages insolvables. Ces produits très risqués à l’origine de la crise financière la plus grave depuis les années 30, ont entraîné pour la banque franco-belge de très lourdes pertes puis sa chute.

    JPMorgan Chase n’a pas répondu aux demandes de commentaires de l’AFP.

    JP MORGAN CHASE & CO

    DEXIA

    (©AFP / 07 février 2013 19h36)

    http://www.romandie.com/news/n/_Immobilier_JPMorgan_connaissait_le_pietre_etat_de_prets11070220131939.asp

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s