Polony interroge Ockrent sur le groupe Bilderberg : « Conspirationniste ! »

(On n’est pas couché, 2 février 2013)

« Le 2 février dans ONPC, Christine Ockrent est interrogée sur sa pratique des « ménages » (pour le compte du MEDEF et de grandes entreprises, parfois à 18.000 euros la demi-journée), et se défausse en rappelant que tout le petit monde journalistique fait de même… Super défense : tout le monde fraude, alors pourquoi pas moi ? Ça donnera des idées d’argumentaires aux fraudeurs de la RATP, tiens… Rappelons que selon la Charte des devoirs professionnels des journalistes français : « Un journaliste, digne de ce nom…. ne touche pas d’argent dans un service public ou une entreprise privée où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations seraient susceptibles d’être exploitées. » Sur Twitter, Henri Maler, qui anime le site Acrimed, ne manque pas de relever la manière dont la « reine (des ménages) Christine » traite de la déontologie de son métier…

Polony interroge Ockrent sur Bilderberg Conspirationniste !

Mais le grand moment arrive à la 29e minute quand Natacha Polony prend son courage à deux mains et interroge la « grande professionnelle » du journalisme sur sa triple participation aux réunions du groupe Bilderberg. Est-il normal, pour une journaliste, censée rendre compte au peuple des agissements de l’oligarchie, de fréquenter en privé cette oligarchie et d’être ensuite tenue au secret sur ce qu’elle aura appris à ses côtés ? La riposte de la « reine Christine » ne se fait pas attendre : « Quelle horreur ! », lance-t-elle, l’air faussement effarouchée, et le rire jaune… « Mais quelle horreur ! », insiste-t-elle, tandis que Polony essaie de finir sa phrase. « Mais c’est épouvantable qu’un journaliste aille… » Toujours la même technique : essayer de créer de l’émotion pour brouiller le message et ridiculiser la personne en train de pointer un vrai problème grave, qui demande l’usage de sa raison pour être compris.

Polony réussit, tant bien que mal, à poursuivre, et à pointer le problème. Et Ockrent, comme on pouvait s’y attendre, lâche l’anathème : « Je crois que vous avez, malgré tout le respect que je peux avoir pour votre parcours professionnel, une vision un peu conspirationniste des choses… », avant de tenter d’argumenter, de façon alambiquée, ce qui pourtant ne peut pas l’être. Car elle nous dit qu’elle va au Bilderberg pour s’informer, auprès de gens qu’elle ne pourrait pas rencontrer autrement… Fort bien. Mais le problème demeure qu’en tant que journaliste, elle ne dit rien au peuple de ce qu’elle a appris dans ces réunions. Et ainsi, elle participe elle-même de l’oligarchie. CQFD. Au passage, contrairement à ce qu’Ockrent affirme, Bilderberg n’est pas né il y a une quarantaine d’années, mais il y a presque 60 ans, en 1954.

Alors que Polony la ramène à cette évidence qu’un journaliste ne doit pas fréquenter (en ami) les gens qu’il est censé surveiller au nom du peuple, Ockrent se défend comme pour les « ménages », c’est-à-dire aussi mal, en rappelant que tous les patrons de presse fréquentent les clubs du type de Bilderberg… ce qui n’est pas faux. Tous corrompus, donc, telle est sa ligne de défense ! Dommage que Polony n’ait pas pensé à interroger Ockrent sur les récentes accusations du juge Imposimato sur l’implication de Bilderberg dans le terrorisme en Italie… C’eût été marrant. Et ça lui aurait valu, à coup sûr, de se retrouver étrillée dans le prochain documenteur de Caroline Fourest ! »

Agoravox, le 3 février 2013

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Polony interroge Ockrent sur le groupe Bilderberg : « Conspirationniste ! »

  1. Brussel dit :

    et c’est une Belge en plus…

  2. THEOPT NEWZE dit :

    Beurk. Tout est pourri au royaume belge. A qui faire confiance Mr Demeulenaere ? A vous ? pardon de la brutalité de ma question, quoique rien dans votre blog ne le montre – bien au contraire !

  3. zorba44 dit :

    Il est clair qu’un conglomérat d’intérêts croisés d’entreprises industrielles et financières ont bien trop longtemps dansé le tango avec l’oligarchie politique…
    Nolite me tangere aurait dit un de Gaulle il y a un demi-siècle. Maintenant il faut vous donner crédit, cher Olivier, que la collusion des intérêts est devenue institutionnelle.
    Amicalement

    Jean LENOIR

  4. brunoarf dit :

    Et Manuel Valls, notre ministre de l’Intérieur ?

    Que pense Manuel Valls des réunions du groupe de Bilderberg ?

    Du 5 au 8 juin 2008, Manuel Valls était aux Etats-Unis, dans la ville de Chantilly (Etat de Virginie), pour la réunion annuelle du groupe de Bilderberg.

    Il y avait aussi :

    Mario Draghi, l’actuel président de la BCE,

    Mario Monti, l’actuel premier ministre italien,

    l’ancien ministre, membre du Parti Socialiste, Jean-Pierre Jouyet (un des meilleurs amis de François Hollande)

    l’ancien ministre, membre du Parti Socialiste, Hubert Védrine

    … et Christine Ockrent bien entendu.

    http://www.bilderberg.org/bbpl2008.pdf

    • Geraldine dit :

      de même que Valls est très gêné aujourd’hui qu’on lui ressorte la vidéo (elle circule sur le Net) où il proclame son « amour inconditionnel » (sic) pour Israël !!

  5. zizou100 dit :

    David Rockefeller, Commission Trilatérale 1991
    Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au magazine Time, et aux autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque quarante ans. Il aurait été pour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposés aux lumières de la publicité durant ces années. Mais le monde est aujourd’hui plus sophistiqué et préparé à l’entrée dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale des siècles passés.

  6. paf dit :

    +100 avec zizou100,
    Si Polony avait demandé à Ockrent de commenter cette déclaration de D. Rockfeller, elle aurait eu quelques « légères » difficultés à défendre l’absence de conflit déontologique/ethique avec le journalisme. Rockfeller remercie explicitement la *collaboration* de la presse à un projet oligarchique et anti-démocratique.

  7. quivala dit :

    Pauvre Caroline Fourest, « chienne de garde » des intérêts de l’empire américano-sioniste… Rien sur le fond. Et la première personne à qui elle donne la parole dans son émission de propagande c’est Rudy Reichstadt. Neutre, Rudy ? Allez voir sa bio, ça vaut le détour…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s