Olivier Delamarche : « Il n’y a pas de reprise de la croissance »

 (BFM Business, 19 février 2013)

Récession au Japon, aux Etats-Unis, en Europe… même en Allemagne.  La confiance n’est pas de mise, quand bien même les marchés financiers ont l’air de bien se porter. Le cours de l’or a beau baisser, rien n’a changé à la politique de monétisation des dettes : « Quand vous faites marcher la planche à billets comme vous la faites marcher au Japon, comme vous la faites marcher aux Etats-Unis et comme vous allez la faire marcher en Europe, qu’est-ce qui se passe ? Il se passe que votre monnaie ne vaut plus rien. Aujourd’hui, un dollar ne vaut plus rien, ça vaut le prix du papier. Donc à un moment ou à un autre il y aura un retour sur les actifs réels… »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Olivier Delamarche : « Il n’y a pas de reprise de la croissance »

  1. Geraldine dit :

    Notre époque manque de courage. Au lieu d’affronter les réalités en face (dettes irremboursables, pénuries de matières premières, leurre de la croissance à l’infini, etc.) en adaptant les comportements en conséquence, nos contemporains préfèrent le déni du réel, la politique de l’autruche. C’est triste car ça augure très mal de la suite…

  2. Ping : Olivier Delamarche : "Il n'y a pas de reprise de la croissance" | Econopoli | Scoop.it

  3. Garfy dit :

    ce ne sont pas nos contemporains, mais nos politiques – et ils savent très bien ce qu’ils font et où ils vont

    • Geraldine dit :

      Ah bon nos politiques savent très bien ce qu’ils font et où ils vont ? Vous pourriez développer Garfy, ça m’intéresse…

      • Max dit :

        Ils font en fonction de leurs intérêts à eux. C’est ce que veux dire Garfy.

      • Geraldine dit :

        Qu’ils fassent en fonction de leurs intérêts immédiats je veux bien, mais ça ne veut pas dire qu’ils savent ce qu’ils font ni où ils nous emmènent… Ils sont aveugles comme des taupes et aussi impuissants que des eunuques, les pauvres.

        La plupart ne comprennent même pas la nature de ce qui est en train de nous tomber dessus.

  4. 2fis dit :

    … Les propos d’Olivier Delamarche font preuve de beaucoup de bon sens … malheureusement toujours dans le défaitisme … pas une fois je ne l’ai entendu parler de la fin de l’orage … ni comment gérer la transition vers des jours meilleurs … je commence à en avoir marre de son alarmisme désespérant … au début j’aimais bien sa démystification des apparences … maintenant il me pompe l’air …

  5. Ping : PART 02 | FEV 2013 | LES BANKSTERS DE LA FINANCE | Pearltrees

  6. poubelle dit :

    Pour 2fis, il y a 2 raisons qui peuvent énerver : ces prédictions mettent du temps à arriver et il ne voit pas de solution à part une hyperinflation ou un abandon des dettes. Malheureusement, je ne vois aucun retour à la croissance de manière effective et durable, donc… .

    • 2fis dit :

      @poubelle … lorsqu’il fait des prévisions à court terme … OD se trompe comme tout le monde … quant à ses prévisions à moyen ou long terme on verra plus tard … de toutes façon qu’il ait tort ou raison importe peu … des jours difficiles nous attendent … en ce qui me concerne je préfère essayer de voir la lumière au bout du tunnel … pour mieux gérer la transition …
      … je suis tout à fait d’accord avec l’absence de retour à la croissance … toutes nos valeurs du passé tombent les unes après les autres … débarrassé de ses fausses références un nouveau monde en émergera … plus juste, plus uni et plus beau … certe la transition sera pénible … mais c’est le prix à payer pour sortir de la « poubelle » … on ne peut pas lutter contre la vague … mais on peut apprendre à surfer … hier est mort … vive demain …

  7. jack dit :

    La chute de l’or est due surtout à l’effondrement du yen par rapport au dollar.

  8. Pendant que l’Allemagne et l’Angleterre assure leur domination européenne par la politique de l’euro fort, la France est contrainte de voir partir son industrie sous le regard complice des politiques qui pourront toujours en expliquer la disparition par un effet malheureux de la mondialisation ou par un anachronique attachement des européens à leurs acquis sociaux. Le dollar domine le monde et l’euro n’existe que par sa valeur au dollar et c’est cette lutte qui est en train de tuer une partie de l’industrie européenne

  9. THEOPT NEWZE dit :

    @jack
    L’or est manipulé par la communication. La manipulation s’étend aux cours par l’impression de papier à outrance. Pourriture de la pensée. Mort lente de l’économie par asphyxie progressive

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s