Les banques européennes toujours sous perfusion de la BCE (P. Herlin)

EUROPE INTEREST RATES« Nous avons déjà expliqué que le risque bancaire en Europe demeure élevé (lire cet article). Un autre élément est à prendre en compte, et qui montre la profondeur de la crise : le marché interbancaire ne fonctionne toujours pas, les banques européennes sont toujours sous perfusion de la BCE !

Pour faire face au blocage du marché interbancaire et au risque de faillite de banques, la BCE avait réalisé deux prêts géants, en décembre 2011 et en février 2012, d’un montant total de 1000 milliards d’euros sur trois ans à 1% l’an (les LTRO, Long Term Refinancing Operation). Un vrai cadeau dont avaient profité plus de 500 banques européennes.

Cette planche à billets géante avait apporté une réelle détente sur les taux des dettes souveraines italienne et espagnole. La plupart des dirigeants politiques et des éditorialistes en avaient conclu que la crise était terminée… Non, elle était suspendue.

Le secteur bancaire et les autorités européennes expliquent que la crise est passée, d’ailleurs certaines banques ont commencé à rembourser par anticipation ces LTRO, expliquent-ils. Mais il faut remettre les choses en perspective, pour l’instant seuls 212 milliards d’euros ont été remboursés, soit un cinquième de la somme totale, et le rythme se ralentit, ce qui ne manque pas d’inquiéter. Les analystes de Citi jugent ce ralentissement décevant et considèrent que cela pourrait jeter le doute sur les perspectives des systèmes bancaires en Europe.

Même si la BCE n’a pas communiqué quelles banques avaient emprunté et combien, on sait que les pays du sud (Espagne, Italie, Portugal, Grèce) avaient largement profité de cette manne. Mais leur situation ne cesse de se dégrader ! La proportion des prêts en défaut grimpe dangereusement, et cela les banques peuvent le masquer un temps mais pas éternellement. On peut être certain que les banques de ces pays ne rembourseront pas ces LTRO avant terme, et d’ailleurs le pourront-elles à l’échéance ? Ce n’est même pas sûr et la BCE sera certainement obligée de faire à nouveau du quantitative easing.

Elément d’incertitude supplémentaire : la situation semble bloquée en Italie suite aux dernières élections où aucune majorité claire ne s’impose. Et rappelons que plus de la moitié des voix s’est portée sur des candidats qui veulent sortir de l’euro (Silvio Berlusconi et Beppe Grillo) !

Si seules les banques en bonne santé remboursent les LTRO par anticipation (un cinquième de la somme totale on le rappelle), il faut s’inquiéter. Quoi qu’il en soit, le système bancaire européen reste entièrement dépendant de la BCE pour fonctionner au jour le jour, et ce n’est pas une bonne nouvelle ».

Philippe Herlin, Goldbroker.com, le 28 février 2013

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Les banques européennes toujours sous perfusion de la BCE (P. Herlin)

  1. Ping : PART 01 | MARS 2013 | LES BANKSTERS DE LA FINANCE | Pearltrees

  2. zorba44 dit :

    Pour la FED, c’était FED UP. Pour la BCE, c’est BCEURK (3ème degré, y compris €).

    Jean LENOIR

  3. Bref, la BCE a crée 1000 milliards d’euros pour pas grand chose. Ces 1000 milliards n’auraient-ils pas été bien plus utile ailleurs? N’auraient ils pas pu financer un plan de relance européen? Je rappelle qu’avec 1000 milliards on réalise la transition énergétique, on envoie un équipage sur mars et on éradique la pauvreté. Utilisés autrement ces 1000 milliards nous en auraient rapporté 2000. Il est temps d’opérer une grande compensation pour solde entre les dettes des États et les créances de la BCE et de faire ainsi disparaître cet argent inutilement gâché.

    • Pierre dit :

      Une compensation qui pourrait bien faire apparaître que les banques ont moins prété aux Etats qu’elles n’ont reçu de la BCE…..Où est la différence alors? Dans des titres financiers cachés dans des paradis fiscaux et prêts à perdre toute valeur à la première occasion…. Et cette valeur perdue, il faudra que les contribuables la rembourse une nouvelle fois.

  4. Que doit faire les petits épargnants ,qui ont quelques économies avant le déluge ,il est certain qu’un jour où tous les Pays ( enfin les peuples ne pourront plus ,ni économiser ,ni dépenser ,les Rothschild Rockefeller ces Reines et leurs bouffons ne pourront plus taxer ,ils fermeront les Guichets ,se serviront comme en Grèce des immeubles; maisons le bien du peuple ,et personne ne lèvera le petit doigt ,trop hasardeux pour leur égo comme l’on fait pour les Pays que l’on étrangle

  5. Ping : Les banques européennes toujours sous perfusion de la BCE (P. Herlin) | Econopoli | Scoop.it

  6. njaisson dit :

    i AM BACK :-)) Draghi fait, devant les journalistes, l’aveu de son impuissance à comprendre comment il se fait que les banques ne reprennent pas leur activités de financement à l’économie réelle. En ce qui le concerne, il a la conscience tranquille dans la mesure où la BCE a fait son boulot qui était de rétablir la solvabilité des banques par la garantie de liquidité de leurs actifs, comprendre en permettant aux banques de poursuivre leurs achats de titres de dette publique.

    Die Aufgabe der Europäischen Zentralbank (EZB) bestehe nicht darin, die „Bilanzen der Banken aufzuräumen“: Mario Draghi konnte sich am Donnerstag auch nicht erklären, warum die Kreditvergabe der Banken an die Realwirtschaft nach wie vor nicht funktioniert. Die EZB hätte das Liquiditätsproblem gelöst. Das Eigenkapital-Problem der Banken könne sie nicht lösen. Die Banken seien noch immer sehr risikoscheu, weshalb sie den Unternehmen ungern Geld leihen. Die EZS beschloss, den Leitzinssatz unverändert zu lassen.

    http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/2013/03/07/draghi-kann-krise-nicht-stoppen-es-gibt-wenig-was-die-ezb-tun-kann/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s