TPE-PME : 63 000 entreprises menacées de faillite d’ici la fin de l’année

« Continental, Goodyear, les grandes entreprises à fermer des sites sont nombreuses, mais elles ne doivent pas cacher une autre réalité : 63 000 petites et très petites entreprises risquent de mettre la clé sous la porte d’ici la fin de l’année, entrainant dans leur chute 300 000 personnes, salariés et petits patrons. Ces chiffres, dévoilés pour la première fois par RMC, ont été réunis par le Cerf, (Créateurs d’emplois et de richesses de France), un syndicat de TPE qui regroupe 3 000 adhérents.

« On va encore augmenter le nombre de défaillances »

Président du Cerf, Hervé Lambel tire la sonnette d’alarme : « Les salariés plus leurs dirigeants, ce sont 300 000 personnes » menacées selon lui. « Sur l’année 2012, on était un peu plus de 200 000 auxquels il faut rajouter à peu près 60 000 chefs d’entreprise. Là, on va encore augmenter le nombre de défaillances. Et aujourd’hui, ça augmente aussi en taille : c’est-à-dire que ça ne concerne plus uniquement des TPE, mais on a encore plus de moyennes entreprises et d’entreprises de 2 000 ou 3 000 salariés qui sont impactées par cette crise ».

Source : RMC.fr, le 28 février 2013

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour TPE-PME : 63 000 entreprises menacées de faillite d’ici la fin de l’année

  1. Le Medef ne défend que les dirigeants des grands groupes qui lui versent beaucoup d’argent et dont la mauvaise image retombe sur les PME. La CGPME est inexistante. Les PME ont une réalité bien à eux dont les politiciens se moquent totalement. Leur patrons ne sont pas reçus dans les salons, la plupart servent d’ajustement dans les politiques de sous traitance du CAC40 qui les étranglent tranquillement. Bref, à part dans les discours, un patron de PME a bien souvent du mérite à exister!

  2. soyouZ dit :

    Le Sapin qui nous promettait la croissance, le lait et le miel contre toute évidence, il va devoir manger son chapeau ! Quant à Hollande…

  3. THEOPT NEWZE dit :

    Cyniquement. Les liquidations d’aujourd’hui, la rue demain : plus vite. Les dirigeants aveuglés par leurs propres dogmes ne le voient même pas.

  4. Ping : TPE-PME : 63 000 entreprises menacées de faillite d'ici la fin de l'année | Autres Vérités | Scoop.it

  5. vache a lait dit :

    je comprend pas encore pour quoi toute l’Europe et le monde reste planter la a regarder les financiers nous tuer a petit feu réveil vous peuple de France aller chez vos banquier et retirée les 10 euros que vous avait sur le compte ne les écouter pas dire ci vous faite ça tout va s écrouler il nous on mis au font du trou a nous de les faire plié ces escrocs arrêt de subir les lettres recommandée et les agio qu’ils vous prennent avec un compte vide trouvée l’erreur ou ont t’il pris cette argent que vous avez pas sur votre compte ???? lever vous arrêter de vous dire es-que a la fin du mois je vais pouvoir manger .dessolée pour les fautes moi j’ai pas fait L ENA ARTISAN EN COLÈRE

  6. vache a lait dit :

    MOI JE DONNE UN RENCARD A TOUS EU QUI DISE STOP AU LETTRES RECOMMANDE AU COUP DE TÉLÉPHONE SMS DE NOS BANQUIERS ESCROCS QUI VEULENT TOUJOURS PLUS POUR POUVOIR RÉGLER LES SOMMES DÉTOURNÉE ONT N’AIES PLUS LE VACHES A LAIT A NOUS DE LES FAIRE TREMBLÉE COMME COLUCHE JE VOUS DONNENT UN RENCARD DEVANT VOS BANQUES ET ENLEVONS LE PEUT D’ARGENT que nous avons sur 4 jours et le monde de la finances vas ce retrouvée comme nous en bas de l’échelle et la vous aller voir qui nous prendrons plus pour le pot de miel TOUSSE ENSEMBLE LE 25 MARS 2013

  7. NADEAU dit :

    Il y a tant à dire et à pleurer. 64 ans, « chef d’entreprise dans le BTP », j’hésite entre l’abandon et le suicide : je ne sais faire que travailler… du travail il y en a, mais aujourd’hui obligé de licencier et de refuser des devis : TROP DE CHARGES ET DE PRESSION. parlons des caisses de congés payés où je paye le double de ce que je devrais payer normalement aux ouvriers… parlons de la pression des URSSAF, PRO BTP pour le retard des cotisations nous menaçant de liquidation (évidemment en passant par administrateur qui va nous faire miroiter le redressement pendant 6 mois pour s’en mettre plein les poches !) – je suis déjà passée par là -, le tout sans le moindre respect pour nous qui, mine de rien payons ces gens là qui nous prennent de haut (pauvres ignares que nous sommes…RAS LE BOL
    Mon fils devait reprendre notre affaire, mais il m’a ri au nez dernièrement et va s’installer à Londres
    Vive la France

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s