[Chypre] Plus qu’un crime, une faute (Charles Gave)

charles-gave« Tout le monde se souvient de l’assassinat « légal » du Duc d’Enghien par Napoléon. Le forfait accompli, Fouché, le redoutable ministre de la police de l’Empereur eut ce mot terrible : « C’est plus qu’un crime, c’est une faute ».

Je crois que l’on peut appliquer cette phrase à ce qui vient de se passer à Chypre.

Les déposants dans les banques locales vont être taxés de 6.5 % de la valeur de leurs dépôts s’ils avaient moins de 100.000 euros et de 10 % au dessus. Ceci devrait rapporter environ 10 milliards d’euros, la Troïka avançant de son côté 10 milliards d’euros également.

La justification « morale » de ce qu’il faut bien appeler une expropriation serait que Chypre aurait servi de plaque de recyclage pour l’argent de la Mafia Russe. Une question s’impose : ou bien la BCE le savait depuis longtemps et n’a rien fait, et dans ce cas-là, pourquoi ? Ou elle ne le savait pas et c’est totalement inexcusable, surtout après ce qui s’est produit en Grèce.

Dans les deux cas de figure la BCE a perdu toute crédibilité… Mais ce désastre de relations publiques n’est que mineur comparé aux implications de ce qui vient de se passer.

Il est trop tôt pour essayer de juger des conséquences à long terme de cette décision, mais rien n’interdit de réfléchir à quelques conséquences logiques.

Les voici.

Une atteinte incroyable vient d’être porté par la Technostructure Européenne au Droit de Propriété. Entre l’Euro et le Droit de Propriété, garanti par toutes les constitutions en Europe, ils ont choisi l’Euro. Voilà qui va avoir de fort lourdes conséquences à long terme. La route de la nationalisation des dépôts est ouverte.

Cette même technostructure s’arroge le droit de lever des impôts sur la population chypriote, ce que RIEN ne lui permet dans les Traités. Les Eurocrates viennent d’inventer l’imposition sans représentation. Il s’agit ni plus ni moins que d’un coup d’Etat. Aujourd’hui Chypre, demain qui ? Ayant échoué avec Monti en Italie, ils passent à l’étape suivante, la prise de pouvoir pure et simple et au diable la Démocratie.

Cette décision montre à l’évidence que cette technocratie ne reculera devant RIEN pour maintenir cette imbécillité économique invraisemblable qu’est l’Euro, ce qui veut dire que ni la Liberté ni le patrimoine d’un seul Européen ne sont garantis tant que ces gens-là monopoliseront un Pouvoir où personne ne les a élus.

Les petits épargnants sont massacrés beaucoup plus que les gros. Les « gros » gardent peu d’argent en cash et sont investis en bunds, dans des fonds communs ou en actions. Les « petits » ont la plus grosse partie de leurs actifs en cash. C’est eux qui sont punis alors qu’ils n’ont rien fait de répréhensible. Voilà qui est moralement insupportable. Les oligarques a Moscou doivent rire aux éclats.

Techniquement voici les conséquences financières que l’on peut tirer de ce coup d’Etat contre les Libertés.

Les banques chypriotes vont devoir vendre des actifs à hauteur de 10 % de leurs dépôts, ou les escompter à la BCE, pour payer cette amende. Voilà qui ne va pas aider les marchés financiers à rester haussiers…

Il faut être complètement demeuré si l’on est Italien, Espagnol, Portugais, Grec ou Français , pour garder des dépôts dans une banque locale. La Loi de Gresham va se remettre en route de façon accélérée, la mauvaise monnaie chassant la bonne, et tous les dépôts des pays douteux vont filer au Luxembourg, en Allemagne ou en Suisse, amenant à des effondrements des masses monétaires dans les pays faibles.. Les écroulements de masse monétaire préludent rarement à une bonne activité économique. La dépression en Europe du Sud va s’aggraver dramatiquement.

Les dépôts dans les banques vulnérables dans les pays vulnérables vont donc s’effondrer. L’embêtant est que ces dépôts ont DEJA été prêtés à des sociétés ou investis dans des obligations d’Etat, souvent l’Etat local. Les prêts aux entreprises locales vont donc non seulement complètement se tarir , mais les demandes de remboursement par les banques des prêts consentis par le passé vont exploser, tandis que les taux d’intérêts sur ces prêts vont monter très fortement ce qui veut dire que les trappes à dette dans lesquelles sont la plupart des pays du Sud de l’Europe vont se creuser encore plus. Parallèlement, il va falloir vendre les obligations des Etats locaux dans un marché où les acheteurs auront disparu, le seul acheteur étant la BCE. Le bilan de la BCE va exploser de façon inouïe, et l’Euro va probablement s’effondrer.

Pas une banque saine dans un pays sain ne va vouloir prêter le moindre Euro aux banques douteuses dans les pays douteux. Le marché interbancaire, en convalescence depuis quelques mois, va TOTALEMENT disparaître, ce qui va entrainer un écroulement de la vélocité de la monnaie partout en Europe, toujours précurseur d’un effondrement économique.

Bref, depuis que l’Euro a été créé je dis que ce Frankenstein financier ne PEUT PAS marcher et que tout cela se terminera mal.

Cela devient de plus en plus évident pour tout observateur quelque peu intelligent.

Devant cet échec patent, les concepteurs de ce monstre vont de coup de force en coup d’Etat, brisant tout ce qui avait été accepté dans les Traités Européens et s’arrogeant un Pouvoir que les Peuples Européens ne leur ont pas accordé.

Déjà les Italiens ont fait part de leur mécontentement, et tous nos technocrates de dire que le vote italien n’a aucune importance. Nous verrons.

La bonne nouvelle, c’est que nous arrivons à la fin de cette imbécillité Trichetienne ou Delorienne.

La mauvaise est que comme ces redoutables incompétents sont sans scrupules, je n’ai aucune idée de ce qu’ils vont encore inventer pour retarder l’inévitable…

J’attends depuis près de cinq ans la fin du Frankenstein. Elle se rapproche. Il faut se préparer à intervenir pour le jour où la mise à mort aura lieu. Voilà un jour qu’il faudra commémorer comme l’on devrait commémorer la chute du mur de Berlin.

Encore une fois, la disparition de l’Euro sera une bonne, une très bonne nouvelle ».

Charles Gave, Institut des Libertés, le 17 mars 2013

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour [Chypre] Plus qu’un crime, une faute (Charles Gave)

  1. zorba44 dit :

    Dans l’article précédent ALERTE « la spoliation des épargnants… » un des posteurs parle de péché capital.
    Même en dehors de l’incantation religieuse, la faute est capitale.
    L’oligarchie eurocrate est tellement mauvaise qu’elle prend des décisions dans la nano-seconde sans réfléchir aux conséquences de ses actes.
    Il est clair que même les 30% de gogos qui avalent tout ce que la communication officielle leur dit vont commencer à avoir peur.
    Et quand on sent qu’on peut vous piquer votre blé, le réflexe élémentaire consiste à le retirer et à le planquer.
    Conséquence capitale également : afin de payer leur « amende » (comme les putes !) les banques vont devoir mobiliser des capitaux qu’elles n’ont pas. Voilà qui ne rassure pas les marchés là où on trouve une partie des 30% (appâtés par le gain mais toujours prêts à s’envoler comme des étourneaux au moindre pet de lapin…)
    La fin n’est pas loin: c’est vrai et c’est vraiment une bonne nouvelle car le système bancaire va enfin s’effriter comme châteaux de sable à marée montante.
    Les capitalistes viennent de s’affranchir de toutes les règles et de toute moralité.

    ILS ONT COMMIS LEUR FAUTE CAPITALE

    Jean LENOIR

  2. Neo Futur dit :

    Eh encore une raison de plus de se tourner vers bitcoin . . . soyez votre propre banque, avec une monnaie que personne ne peut manipuler, ni etats, ni banques.

  3. nick tesla dit :

    Humm, it smells like bankrun this morning!! Cantonna va être cloîtré à domicile…

  4. leforexiste dit :

    Reblogged this on Le Forexiste and commented:
    Une escalade dans la misere.

  5. zorba44 dit :

    @Neo Futur

    Je n’ai toujours pas saisi l’intérêt du bitcoin, lequel devrait être accepté par tous et réglé par tous créanciers ou débiteurs.
    Je ne vois pas en quoi les puissants nous donneraient pouvoir de battre la monnaie. A mon avis ce serait pire qu’avec les attaques des chinois sur les ordinateurs du Pentagone.

    Et le mendiant, comment il fait ?

    Jean LENOIR

    • nick tesla dit :

      Surtout qu’avec le Bitcoin, il n’y a pas moyen de « battre monnaie », la quantité est limité à 21 Million de BTC. Une monnaie comme celle la à une tendance déflationniste par construction.

    • fc dit :

      « Et le mendiant, comment il fait ? »Il ne fait rien , car demain nous serons tous des mendiants.

      • njaisson dit :

        Qu’est-ce que la vingtaine de milliards allongés par l’Europe (en fait il s’agit de réescompte de titres contre de la monnaie banque centrale), à côté des trillions de mauvaise dettes déjà épongées par la BCE? Comme le dit très justement C. Gave on assiste à une nationalisation des dépôts, qui constitue un précédent extrêmement fâcheux pour les autres pays membres de la zone euro. Who will be next? Les Allemands et les Russes peuvent se serre la main par dessus les rives de l’Oder:pour célébrer la résurrection de l’économie administrée.

        Zyperns Finanzminister Michael Sarris sollte eigentlich am Montag nach Moskau fliegen. Aufgrund des andauernden Tauziehens um das Rettungspaket wurde seine Reise jedoch verschoben. Sarris will in Russland die Konditionen für direkte Hilfen der russischen Regierung aushandeln. Der Kreml hatte Zypern 2012 bereits ein Darlehen von 2,5 Milliarden Euro gewährt. Sarris will eine Laufzeit-Verlängerung erreichen und hofft auf einen weiteren 2,5-Milliarden-Euro-Kredit.

        Russlands Finanzminister Anton Siluanow hat Gesprächsbereitschaft signalisiert, fordert aber eine Gegenleistung. Zypern müsse « Maßnahmen ergreifen, um Informationen über die Arbeit unserer Firmen offenzulegen » – und die Namen der Geschäftsleute, die dahinter stehen.

        http://www.spiegel.de/wirtschaft/russische-zypern-reaktionen-a-889487.html

  6. Hadès. dit :

    Ce qui devait arriver est enfin arrivé.
    Chypre paie la première car secteur de guerre divisé en deux parties (grecque et turque) mais il conviendrait que Malte et le Luxembourg soient eux aussi châtiés.

    Ras le bol de savoir tout en feignant de l’ignorer : la liste des paradis fiscaux existe depuis plus de 10 ans et AUCUN état n’a jamais rien intenté.
    On retrouve aussi la même chose dans des îles visitées par des milliers de touristes.

    A chacun d’être conscient et lucide du monde qui l’entoure.

  7. brunoarf dit :

    Lundi 18 mars 2013 :

    Chypre : le plan de sauvetage inquiète les marchés, le vote reporté à mardi.

    Le Parlement chypriote a reporté à mardi son vote sur le plan de sauvetage européen, très impopulaire sur l’île, dont la clause sans précédent prévoyant de prélever une taxe sur tous les dépôts bancaires fait trembler les marchés financiers.

    Compte tenu des discussions en cours, le Parlement a une nouvelle fois reporté son vote à mardi en fin d’après-midi. Les banques devraient rester fermées encore plusieurs jours, pour éviter une ruée aux guichets.

    Les débats risquent d’être houleux, le parti communiste Akel (19 députés), et les socialistes de l’Edek (5 sièges) ayant d’ores et déjà rejeté le plan de sauvetage, également critiqué au sein du Diko (centre-droit, 8 sièges), allié du parti de droite Disy (droite, 20 sièges) du président.

    « Si l’accord est rejeté, alors nous nous retrouverons très probablement hors de l’Europe et nous devrons repartir de zéro », estime l’économiste chypriote Simeon Matsi.

    http://www.boursorama.com/actualites/chypre-le-plan-de-sauvetage-inquiete-les-marches-le-vote-reporte-d7f1c7a7b42e43ff5281c5dee3cef8ed

  8. njaisson dit :

    L’amateurisme du plan de sauvetage est vraiment surprenant, surtout de la part de banquiers. Entre autres bourdes, on peut relever:
    l’absence de distinction entre les comptes de dépôt et les comptes d’épargne,
    l’absence de distinction entre les comptes résidents et non résidents,
    l’absence de distinction entre les différents types de compte d’épargne (compte d’épargne, multi ou mono devises avec différentes maturités, OPCVM, fonds communs, assurance-vie) ou de placement (loan, brokerage, etc),
    l’impossibilité technique de procéder à cette déduction en un espace de temps très court (vingt-quatre heures) requérant une mise à niveau des systèmes d’information et le reporting client adéquat,
    l’absence de référence aux protections juridiques des déposants/épargnants/investisseurs au niveau national et international.

    On est dans le n’importe quoi le plus total.

  9. Ping : PART 02 | MARS 2013 | LES BANKSTERS DE LA FINANCE | Pearltrees

  10. njaisson dit :

    Quelle farce! Poutine invite les technocrates européens à revoir leur copie en pointant du doigt l’injustice (et l’illégalité!) consistant à pénaliser les déposants retail en oubliant les investisseurs wholesale.

    Anton Siluanov, Russia’s finance minister, also criticised the move, stressing the EU’s failure to discuss the proposal with Russia in advance.
    “The decision on the tax on deposits, in our opinion, is not fair because the problems of the banking supervision and regulation are passed on to investors,” he told journalists after the meeting, adding: “I don’t pity our businessmen.”
    http://www.ft.com/intl/cms/s/0/555e877e-8fb9-11e2-ae9e-00144feabdc0.html#axzz2Nppv90J7

  11. marwad dit :

    « C’est pas moi qu’ai eu l’idée de taxer les petits épargnants, c’est les autres ! » Minables.. ils rejettent la faute sur les complices de Chypre

    Berlin (awp/afp) – Plusieurs dirigeants européens renvoyaient lundi vers Chypre la responsabilité d’avoir proposé une taxe controversée sur tous les comptes bancaires du pays, y compris les petits épargnants, et semblaient l’inviter à revoir ce plan.

    L’Allemagne, la France et la Banque centrale européenne (BCE), notamment, affirmaient ne pas être à l’origine de la proposition, qui a fait chuter l’euro et les marchés financiers lundi.

    Le plan de sauvetage de Chypre, incluant une taxe inédite sur tous les dépôts bancaires, avait pourtant été validé à Bruxelles par les ministres des Finances de la zone euro, dans la nuit de vendredi à samedi. Mais, dès lundi, il faisait l’objet de nouvelles discussions.

    « C’est le programme d’ajustement du gouvernement chypriote, pas celui de la Troïka ou d’un autre gouvernement », a affirmé Jörg Asmussen, membre allemand du directoire de la Banque centrale européenne (BCE) lors d’une conférence à Berlin. Selon une source européenne à Bruxelles, des négociations sont déjà en cours pour réviser ce plan.

    La BCE fait partie de la troïka (avec l’UE et le FMI) qui a négocié le plan d’aide avec Chypre.

    « Si le président chypriote veut changer quelque chose à la taxe sur les dépôts, c’est entre ses mains », a ajouté M. Asmussen, « il devra juste s’assurer que le financement est intact », c’est-à-dire que Chypre apporte sa propre contribution d’environ 6 milliards d’euros.

    « Comment (Chypre) finance sa contribution, comment il la répartit, c’est l’affaire du gouvernement chypriote », a également assuré Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière Angela Merkel.

    http://www.romandie.com/news/n/Chypre_Nicosie_a_dde_taxer_les_petits_rgnants_selon_les_Europs_RP_180320131703-23-334560.asp

  12. xavib dit :

    Cantona super conseiller financier ?

    J’ai trouvé ça sur un forum :

    Cantona, super conseiller financier ?

    Cantona qui parle en 2010 de retirer son argent de son compte : http://bit.ly/ihHThz

    Un détenteur de fonds à Chypre qui aurait écouté Eric Cantona serait assez serein aujourd’hui 😉 En fait, depuis le 15 mars 2012, Cantona est le meilleur conseiller financier sur la place de Chypre 😉

    La réponse de Christine Lagarde à l’époque (à savourer) :
    « La Ministre des Finances Christine Lagarde a répondu à Eric Cantona qui avait appelé, dans une vidéo, à retirer l’argent des banques le 7 décembre pour que le « système s’écroule ». « Chacun son métier. Je ne me risquerai pas au football », a-t-elle dit.  » (www.eurosport.fr)

  13. brunoarf dit :

    Lundi 18 mars 2013 :

    Chypre : les banques de l’île vont rester fermées jusqu’à jeudi.

    Lisez cet article :

    Le Parlement chypriote a reporté à mardi son vote sur le plan de sauvetage européen très impopulaire sur l’île, dont la clause sans précédent prévoyant de prélever une taxe sur tous les dépôts bancaires fait trembler les marchés financiers.

    Malgré ce report, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés devant le Parlement en milieu d’après-midi, clamant : « non à l’euro », ou encore : « L’Europe existe pour ses peuples, pas pour l’Allemagne ».

    Pour éviter une ruée aux guichets, les banques de l’île vont rester fermées jusqu’à jeudi, selon un responsable de la Banque centrale.

    http://www.romandie.com/news/n/Chypre_le_plan_de_sauvetage_inqui_les_march_le_vote_report_RP_180320131749-30-334569.asp

  14. Gerblé dit :

    Lagarde Christine, le FMi et les zérocrates… est-ce qu’ils sont cons ou ils le font exprès ? Parce que pour faire fuir tout le blé des comptes de l’euro-zone, y a vraiment pas mieux.

  15. antoine dit :

    Le viol (de propriété) est donc légal maintenant en Europe ??

  16. zorba44 dit :

    @antoine

    Non le viol (car en l’espèce il s’agit bien d’une effraction violente) de propriété n’a rien de légal, et n’aura jamais rien de légal.
    N’importe quel citoyen qui est pris à fracturer un bien privé est emmené menoté au poste.
    Ce qui n’est pas nouveau c’est la collusion des banques, des oligarques et des politiques qui s’arrogent le droit de faire n’importe quoi.
    La loi n’est là que pour protéger le citoyen contre les excès et délits commis par d’autres citoyens.

    Les dirigeants ne se considèrent jamais comme des citoyens, mais comme des « régenteurs » de « leurs » citoyens électeurs

    Jean LENOIR

  17. njaisson dit :

    On remarquera l’absence total de questionnement quant aux causes de la faillite des banques cypriotes. Quels sont les actifs concernés? Comment ont-ils été financés? Quelles sont les principales sources de financement des banques chypriotes (notamment le wholesale funding par le bais de l’émission de papier commercial par des « véhicules » offshore)? Pourquoi aller piquer du cash dans la poche des épargnants sous prétexte que leur compte est rémunéré, alors que cette source de financement est la moins responsable de la situation d’insolvabilité des banques? Pourquoi les comptes d’investissement ne sont pas concernés alors qu’ils constituent la principale source de financement des actifs incriminés (dans l’immobilier notamment)? Pourquoi l’Eurogroup ne demandent-ils aucun compte de la mauvaise gestion des banques aux banquiers eux-mêmes et à leur complices politiques?

  18. Ping : [Chypre] Plus qu'un crime, une faute (Charles Gave) | Autres Vérités | Scoop.it

  19. zorba44 dit :

    @Xavib

    Cantonna est plein de bon sens, celui de la rue… le seul vrai in fine

    Jean LENOIR

  20. Non aux plans de renflouement
    Non à l’austérité

    Chypre pourrait être comme l’Islande le grain de sable qui fait dérailler la machine de destruction des peuples.

    Soutenez le plan B avec la séparation strictes des banques afin de mettre les spécualteurs en faillite.

    Signez la pétition : https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/a-tous-les-d%C3%A9put%C3%A9s-chypriotes-chypre-doit-scinder-les-banques-en-deux-cat%C3%A9gories-bonne-mauvaise-banque

    La nouvelle résistance contre le monde de la finance

  21. zorba44 dit :

    @tous

    Le lien ci-dessus est suspect. Il sert sans doute à récolter des adresses email pour les stocker dans un fichier sensible. Troll ?

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s