Chypre, le danger se précise… pour les autres Européens (B. Bertez)

2013 Chypre, le danger se précise

« Nous avons expliqué que l’affaire chypriote pouvait être interprétée comme une répétition, un test, un rodage. Les responsables européens ont fait, en maquette ou modèle réduit une sorte d’exercice de pompier-pyromane. Fermeture des banques, le fameux bank holiday, blocage des comptes et transferts, limitation des retraits, contrôle des mouvements d’argent, usage de la force et des polices-anti-émeutes… Chypre est une île, elle se prêtait bien à cet exercice, lequel est planifié de puis la restructuration de la dette grecque.

Ceci a été confirmé ce jour par le président de l’Eurogroupe Jeroen Djisselbloem.

Il a déclaré : « Le plan de sauvetage élaboré pour Chypre représente un nouveau cadre de résolution des difficultés bancaires de la zone euro et d’autres pays pourraient devoir restructurer leur secteur bancaire » Voilà ce qu’il a dit et qui a fait passer les marchés européens de +1,2% à -1,1% en quelques minutes. Le démenti est baliverne.

La place financière est aussi idiote que l’ami Jeroen, elle n’aurait jamais dû monter sur le plan chypriote qui est la plus belle tentative que l’on pouvait imaginer pour relancer le tail risk en Europe. Hélas les journaux sont nuls et les commentateurs boursiers professionnels le sont encore plus : Il faut des bévues énormes pour leur faire comprendre le sens d’une décision européenne.

Nous avons expliqué ce week-end que l’Europe changeait de doctrine, elle essayait de limiter les bail-out par les contribuables, en contrepartie elle cherchait le bail-in.

Qu’est ce que le bail-in ?

C’est le fait de faire payer le sauvetage des banques par tous ceux qui contribuent à son passif. En clair : les actionnaires, les obligataires, les déposants non garantis.

Ceci peut être fait , on vient de la voir avec la supercherie vicieuse Chypriote sans vote démocratique , alors que la taxe initiale, elle nécessitait un vote. On a trouvé la parade.

Nous sommes pour le bail-in, ceux qui ont pris des risques, actionnaires, obligataires juniors et seniors doivent payer. Nous sommes formellement contre le bail-in par les dépôts, qu’ils soient garantis ou non .

Pourquoi ? Parce que les comptes des banques sont faux. Les comptes des banques sont faux, archi faux, on comptabilise les dettes souveraines comme si elles valaient le pair, comme si elles étaient sans risque : Mieux même, certaines banques les revalorisent.

Ceci empêche les déposants de choisir leur banque en toute connaissance de cause. Les pouvoirs, la banque centrale, le gouvernement dissimulant les risques, ils n’ont pas le droit de dire : Vous saviez !!!

Tous les dépôts sont sacrés dès lors que les comptes des banques sont frauduleux et que les institutions de supervision et le pouvoir politique sont complices ET couvrent.

En 1932 la Commission Pecora a ouvert une enquête sur les responsabilités et les causes de la crise. Il faut d’ores et déjà prendre date et constituer les dossiers, il y aura des commissions Pecora à la fin de la crise, tous comme il y a eu l’épuration à la fin de la guerre. Les ministres des finances, les banquiers centraux ont du souci à se faire.

Note : le terme de « bankster » que certains s’approprient sans vergogne a été précisément construit par Ferdinand Pecora. Rendons à César … »

Bruno Bertez, le 26 mars 2013

Lire aussi : Chypre, la vraie « currency war » est déclarée

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Chypre, le danger se précise… pour les autres Européens (B. Bertez)

  1. oops dit :

    Il se passe beaucoup de choses du côté de l’Eurasie et des BRICS avec la mise en place d’institutions financières de développement et de mécanismes de compensation des balances des paiements destinés aux pays émergents pour leur permettre de se passer de la Banque Mondiale et du FMI contrôlés par les banques occidentales. On assiste à une migration très net du du pouvoir économique et financier de l’ancien monde dominé par la finance anglo-saxonne vers une nouvelle gouvernance fondée sur la stabilité économique et financère (et non la gestion du risque des actifs bancaires) sous l’impulsion de la Russie et de la Chine.

    The leaders of the so-called BRICS nations — Brazil, Russia, India, China and South Africa — are set to approve the establishment of a new development bank during an annual summit that starts today in the eastern South African city of Durban, officials from all five nations say. They will also discuss pooling foreign-currency reserves to ward off balance of payments or currency crises.
    http://www.bloomberg.com/news/2013-03-25/brics-nations-plan-new-bank-to-bypass-world-bank-imf.html

  2. brunoarf dit :

    La peur d’un précédent est bien là. D’autant que des craintes pèsent désormais sur une autre petite économie de la zone euro au secteur bancaire hypertrofié : la Slovénie.

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20130326trib000756035/chypre-apres-le-soulagement-l-heure-du-bilan-pour-les-marches.html

    Comment ça, les craintes pèsent désormais sur la Slovénie ?

    Mais les craintes pèsent aussi sur le Luxembourg.

    Les craintes pèsent aussi sur Malte.

    Les craintes pèsent aussi sur Jersey et Guernesey.

    Dans les mois qui viennent, les économies européennes qui ont un secteur bancaire hypertrophié vont subir le sort de Chypre.

    C’est le mektoub.

  3. oops dit :

    Si l’on tient compte du fait que les prix en Euros ont rattrapé les prix en Francs sur dix ans, les revenus ont subi une inflation de 500% sur cette période. Dans ces conditions, une petit prélèvement sur les dépôts apparaît en effet comme « négligeable ». On se demande de quoi se plaignent les « épargnants ».

  4. 2fis dit :

    … en 1989 le bloc de l’ouest causa l’implosion du bloc de l’est … il y a de la revanche dans l’air …

  5. Ping : PART 02 | MARS 2013 | LES BANKSTERS DE LA FINANCE | Pearltrees

  6. THEOPT NEWZE dit :

    @Oops
    Véritable scandale de justifier la fraude des banques par le fait que les revenus auraient subi une inflation de 500%. Un euro égal 6,55957…
    Honte à vous pour ce prélèvement, même petit

  7. pepsor dit :

    Il nous avait dit que la crise de l’euro était derrière nous, il nous dit maintenant que personne ne touchera à nos comptes… Qui va le croire ?

    PARIS – Le président François Hollande a souligné mardi que la garantie des dépôts bancaires, mise à mal à Chypre, devait être un principe absolu, irrévocable au sein de l’Union européenne.

    Le président français s’est dit très attaché à la garantie des dépôts qui doit être un principe absolu, irrévocable, lors d’une conférence de presse à l’Elysée, aux côtés du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.

    (©AFP / 26 mars 2013 19h57)

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___UE_la_garantie_des_depots_bancaires_doit_etre_un_principe_absolu_irrevocable_89260320132000.asp

    • 2fis dit :

      @pepsor … et c’est seulement maintenant que vous commencez à douter de sa sincérité? … mais il dit la vérité à un mot près … dans votre commentaire remplacez « nos » par « mon » … et pour le reste s’il devait dire la vérité aux Français … ce serait quelque chose comme … « dépêchez-vous d’aller vider vos comptes en banques … il n’y en aura pas pour le monde » …

      • pepsor dit :

        2fis: Vous avez mal compris le sens de ma phrase, elle était ironique. Je n’ai jamais cru en l’honnêteté de Flamby, il est connu pour ses mensonges et ses tripatouillages au Parti Socialiste.

  8. zorba44 dit :

    @2fis

    Bonjour,
    Merci pour la précision. Ces menteurs sont limpides. On se parle bientôt…

    Jean LENOIR

  9. 2fis dit :

    … @pepsor … le système financier global est une escroquerie du type Ponzi … où absolument tous ceux qui en profitent se doivent continuellement de mentir pour mieux voler … Hollande n’est qu’un menteur « normal » qui ne fait pas le poids dans ce monde de l’arnaque politico-financière … en fait il ne faut pas lui reprocher de cacher la vérité … mais de manquer de stature dans le mensonge …

  10. Ping : Chypre, le danger se précise... pour les autres Européens (B. Bertez) | Autres Vérités | Scoop.it

  11. Ping : Banques, la spoliation des déposants est décidée, un "accord historique" | Contre l'usure bancaire

  12. Ping : Banques : la spoliation des déposants est décidée ; un accord historique ! (B. Bertez) | MICHEL CLIQUET

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s