Olivier Berruyer sur le bail-in : « On n’a pas le choix »

(BFM Business, 27 mars 2013)

« On a 1800 milliards de dette publique. Si on s’imagine que ça ne va rien coûter à personne dans les 5 à 10 ans qui viennent, c’est du niveau Père Noël… Evidemment que ça va coûter. Evidemment qu’il y aura sans doute 1200 à 1500 milliards d’épargne privée qui vont disparaître dans cette période-là… La question, c’est comment ? Est-ce que c’est des impôts, des prélèvements, des taxes, du défaut, de l’hyperinflation ? La seule question est là (…) J’ai tendance à penser qu’il se passera exactement ce qui s’est passé à Chypre parce que politiquement, c’est ce qu’il y a de moins douloureux ».

Je partage tout à fait les vues qu’Olivier Berruyer développe ici sur l’euro, les bail-in, la construction européenne. Mais pas sur la responsabilité des déposants : « Les déposants sont responsables. Aujourd’hui, vous avez plus de 100 000 euros : c’est à vous de choisir une banque où par exemple il n’y a pas de trader, c’est à vous d’appeler votre député – en ce moment il y a une loi bancaire – pour demander que toutes les activités dangereuses soient éloignées de vos dépôts… on fait exactement le contraire ». Un déposant ne peut être assimilé ni à un électeur, ni à un prêteur, il est absurde d’attribuer la même prime de risque à l’évasion fiscale et aux comptes des gens ordinaires. Et puis comment rendre les déposants responsables du choix de leur banque quand tous les chiffres, tous les bilans sont truqués, manipulés de façon éhontée ? C’est mission impossible.

Sur ce point, je rejoins Bruno Bertez :

« Nous sommes pour le bail-in, ceux qui ont pris des risques, actionnaires, obligataires juniors et seniors doivent payer. Nous sommes formellement contre le bail-in par les dépôts, qu’ils soient garantis ou non .

Pourquoi ? Parce que les comptes des banques sont faux. Les comptes des banques sont faux, archi faux, on comptabilise les dettes souveraines comme si elles valaient le pair, comme si elles étaient sans risque : Mieux même, certaines banques les revalorisent.

Ceci empêche les déposants de choisir leur banque en toute connaissance de cause. Les pouvoirs, la banque centrale, le gouvernement dissimulant les risques, ils n’ont pas le droit de dire : Vous saviez !!!

Tous les dépôts sont sacrés dès lors que les comptes des banques sont frauduleux et que les institutions de supervision et le pouvoir politique sont complices ET couvrent ».

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour Olivier Berruyer sur le bail-in : « On n’a pas le choix »

  1. money dit :

    et un pas de plus…..

    ABN AMRO n’assurera plus la livraison physique d’or d’investissement

    Dés le mois d’avril, la banque hollandaise ABN AMRO ‘n’assurera plus de livraison physique de métaux précieux’ selon une lettre envoyée par l’institution bancaire hollandaise à ses clients.

    L’importante banque hollandaise ABN AMRO a envoyé le week-end dernier une lettre à ses clients pour les informer qu’ils effectuaient en ce moment des changements dans les règles de garde des métaux précieux comme l’or, l’argent, le platine et le palladium et, qu’à partir du 1er avril, ‘il ne sera plus permis d’effectuer de livraison physique de métaux précieux’.

    Malgré tout, ABN AMRO assure à ses clients qu’il n’y a pas lieu de paniquer puisque leurs comptes seront apurés au prix de l’offre et de la demande du marché. Ils n’ont besoin d’effectuer aucune démarche puisque l’institution se chargera de leurs investissements dans les métaux précieux. On se pose légitimement la question si la décision d’ABN AMRO ne serait pas un début de ‘saisie’ sur l’or d’investissement.

    Source: oroyfinanyas.com & zerohedge.com

  2. Ping : Olivier Berruyer sur le bail-in : "On n'a pas le choix" | Econopoli | Scoop.it

  3. 2fis dit :

    … non seulement les réserves pour la garantie des dépôts inférieurs à 100 000 euros sont insignifiantes … mais lorsque le système « banque centrale – état – banques » est en faillite toutes les garanties s’évaporent … l’hallucination collective est maintenue … pour dissuader les retraits bancaires préventifs … endormir et spolier TOUS les déposants par surprise pendant le weekend … comme au premier jour de Chypre …

  4. Hadès. dit :

    Et voilà que l’intransigeant contradicteur de Mr Delamarche, le nommé N Doze, s’approprie sans vergogne les avis ciselés d’un économiste qu’il n’a cessé de faire passer pour un clown triste. Mr Doze, vous êtes une girouette, un incapable (historiquement prouvé, revoyez vos interventions de ces derniers mois) qui tente de se faire passer pour le fils de Madame Irma. Une bien pitoyable prestation en vérité.
    Et vous de dire « vous voyez comme en 15 jours on a changé de langage ».
    Mort de rire.
    Cordialement.

  5. 2fis dit :

    @Hadès … je n’ai pas suivi les propos de Doze … donc je ne l’accuse ni ne le défend … il est vrai que pour les observateurs rationnels … les récents événements de Chypre ont mis au grand au grand jour … les possibilités en Europe de faillites bancaires payées par les actionnaires, les créanciers et les déposants … les visionnaires intuitifs quant à eux voyaient venir la débacle depuis longtemps … et ont pris des dispositions à temps … à tous mes amis voici ce que je recommande … pendant qu’il est encore temps … videz vos comptes et vos coffres bancaires … en n’y gardant que le strict nécessaire pour la vie de tous les jours … débarrassez-vous aussi de vos actions et obligations bancaires … vous me remercierez plus tard …

  6. Hadès. dit :

    @ 2fis
    Bonjour : pour faire court, il se passe ce que Delamarche prévoyait (j’adhère à ses avis) tandis que Doze ne cessait de se moquer de prédictions qu’il jugeait idiotes. Et le voilà qui vient faire le coq, monsieur Jesaistout, alors qu’il suffit de jeter un oeil sur les vidéos de ces derniers mois. Gonflé le gars ! Bref, pas crédible ne serait-ce qu’une nano-seconde. Cordialement.

  7. THEOPT NEWZE dit :

    Ca ira, ça ira, ça ira, les oligarques à la lanterne… ça ira, ça ira, ça ira, les banksters on les pendra.
    Ire, ire,ire

  8. Geraldine dit :

    C’est incroyable qu’en Europe on tente de nous faire avaler insidieusement que déposer son argent sur son compte en banque équivaut à le « placer » ou à l’investir… avec tous les risques que ça comporte ! Les comptes ne sont pas des titres boursiers que je sache… Depuis fort longtemps en France et en Europe on est obligé de posséder un ou plusieurs comptes bancaires, par exemple quand on est salarié ou retraité. Et il faudrait assumer les pertes des banquiers ?

    L’argument du « vous avez joué, vous avez perdu » pour MON argent sur MON compte ? AH NON !!!

    • Jerome dit :

      Geraldine je suis 1000 fois de votre avis!! En france on Nous OBLIGE a avoir un un compte en banque pour vivre, pour travailler, pour pouvoir faire parti de la société. Je vous rappelle que sans carte bleue vous êtes mort et que le paiement en liquide est en train de devenir interdit par les malades qui nous gouvernent!!!!!! et aujourd’hui on voudrait nous faire croire que déposer NOTRE salaire, NOTRE argent sur NOTRE compte ce serait comme investir en bourse, comme jouer au casino comme parier comme investir comme prendre un risque???????? Mais ça va pas ou quoi????? Berurier tu te fou de NOTRE gueule ou quoi,????? Quand je dépose MON argent sur MON compte en banque , personne n’a le droit de le le prendre sinon c est du VOL!!!!!!!!.

      • krik dit :

        Jérôme …vous ne comprenez pas que lorsqu’on dépose SON argent à la banque et bien dès qu’il est sur votre compte cet argent ne vous APPARTIENT PLUS!!!!
        car oui.. vous avez une créance vis à vis de la banque…. et c’est tout !!!
        en quelque sorte vous lui faîtes un prêt..
        ce n’est pas du vol …c’est dans votre convention de compte !!!

  9. brunoarf dit :

    Vendredi 29 mars 2013 :

    Les voies de la finance sont décidément impénétrables. A priori, il n’y a pas de lien entre l’industrie photovoltaïque allemande et la crise chypriote. Pourtant, le naufrage de l’île méditerranéenne pourrait bien stimuler le solaire outre-Rhin.

    Explication. Parmi les conditions imposées à Chypre pour bénéficier du prêt de 10 milliards d’euros, les dirigeants européens ont imposé des pertes sur les dépôts non garantis, supérieurs à 100 000 euros. Ce type de mesures pourrait être répété lors de nouveaux sauvetages de pays en difficulté. Or ceux-ci ne manquent pas. Après Chypre, la Slovénie, l’Espagne, l’Italie, voire Malte et même le Luxembourg, sont de possibles prochains dominos, au regard des marchés.

    Du coup, les Allemands fortunés envisagent de placer leur épargne supérieure à 100 000 euros dans des centrales solaires photovoltaïques, localisées en Allemagne. Les épargnants allemands sont à la recherche de placements réels et préfèrent investir dans des centrales, qui génèrent un rendement garanti, plutôt que de laisser leur argent à la banque. À la différence des pays vulnérables, l’Allemagne ne devrait pas supprimer ses subsides au secteur, estiment les investisseurs.

    http://blogs.lecho.be/lescracks/2013/03/le-solaire-allemand-profite-de-la-crise-%C3%A0-chypre.html#ixzz2OwRhO1U5

    « Après Chypre, la Slovénie, l’Espagne, l’Italie, voire Malte et même le Luxembourg, sont de possibles prochains dominos, au regard des marchés. »

    Bon, maintenant, nous pouvons jouer au quinté : dans quel ordre les prochains dominos vont-ils tomber ?

    Mon quinté est le suivant :

    – la Slovénie va s’effondrer

    – ensuite, Malte va s’effondrer

    – ensuite, le Luxembourg

    – ensuite, le Royaume-Uni

    – ensuite, l’Italie.

    Si j’ai le quinté dans l’ordre, je paie une tournée de kir.

  10. 2fis dit :

    prévoir
    … quel sera le 1er pays à abandonner l’euro?
    prédire
    … quand?
    présumer
    … va-t-il quitter l’UE en même temps?
    à vous de jouer …

  11. zorba44 dit :

    @Brunoarf

    Le Kir c’est pas mal. Surtout lorsqu’expatrié fiscal dans l’hémisphère sud, La bouteille de liqueur de cassis, précieusement emmaillotée dans trois épaisseurs de protection à bulles, s’est trouvée explosée dans sa valise – trois sur treize bouteilles diverses subissant le même sorte.
    On pourrait croire que ce détail trivial n’a aucune importance dans ce blog… Non juste pour dire qu’à un certain niveau, tout va partir en c…. dans tous les sens.
    Mais il faut savoir être beau joueur : dans le cas où vos prédictions se réalisent à la lettre, une semaine vous est offerte ici à Mangawhai (pour deux, bien entendu).

    Le risque de vous faire gagner paraît beaucoup moins important que celui de perdre des avoirs dans une banque en Nouvelle-Zélande.

    S’il se réalise, toutefois, ce sera avec grand plaisir …que j’accepterai une bouteille de cassis en contrepartie LOL

    Jean LENOIR

  12. Hadès. dit :

    @ brunoarf :
    Bonjour, c’est surement ce qui va se passer…

  13. Yanntokyo dit :

    Bonjour a Tous,
    Je lis depuis vos commentaires forts interessants et je vous remercie de les faire partager. Cependant, ce qui manque TOUJOURS c’est des idees, des solutions aux problemes. Vous dites » attention aux comptes retirez vos epargnes et videz vos comptes. Tres bien! Alors j’en fais quoi de mes euros dans mon salon a Tokyo aujourdhui ?( je vis a Tokyo) . Les mettre sur un compte ici ? De la Folie! ca ne rapporte rien et le risque est pire qu’en Europe…Nos sommes tous d’accord sur l’analyse des problemes et de se qui va en decouler. Moi, j’attends des idees, des conseils : voila ce a quoi des pronostic doivent servir! Mr. Delamarche, Mr. Berruyer QU’ESTCE QU’ON FAIT CONCRETEMENT de notre epargnes???

    • oops dit :

      Vous ouvrez un compte chez un broker et vous vendez des CFD sur les indices action avec un effet de levier de 1:400 ou vous achetez comme Farage des options à la baisse sur des ETF actions représentatifs de la zone euro ou des pays sensibles comme la France, l’Italie, l’Espagne. Naturellement en cas d’effondrement complet des marchés financiers, il est à craindre que les « fiat money » seront sans valeur et que l’euro comme le dollar disparaisse dans la tourmente. Donc ouvrez votre compte en CHF de préférence.

  14. Yanntokyo dit :

    Pardon pour les fautes de frappe et de syntaxes…

  15. 2fis dit :

    … qu’est-ce qu’on fait? … voici un court résumé de mon analyse …
    SAUVEGARDE DES BIENS
    … tout dépend bien sûr de l’importance des biens … mais en règle générale toutes les valeurs papier (actions, obligations, monnaies, etc …) vont se trouver brutalement amputées … soit par spoliations (légales ou pas) … soit par dévaluation inflationniste … seuls les biens tangibles offriront plus de résistance … métaux précieux, matières premières, terres agricoles, immobilier résidentiel, oeuvres d’art, etc…
    SAUVEGARDE DES PERSONNES
    … le Moyen-Orient va devenir l’épicentre de la 3ème guerre mondiale … les pays les plus éloignés seront les plus sûrs … les pays d’Amérique du Sud sont un bon choix … ma préférence est le Chili … en règle générale la survie sera supérieure à la campagne plutôt qu’en ville …
    SUGGESTIONS PRATIQUES
    … (1) l’or monnayable … Valcambi CombiBar .. une nouvelle idée suisse … plaquette de 50 grammes d’or fin facilement divisible en 50 carrés de 1 gramme … qui combine l’assurance de l’or avec son utilisation comme monnaie d’échange … le jour où les monnaies seront sans valeur … une plaquette a la taille d’une carte de crédit et tient dans un portefeuille …
    http://www.valcambi.com/products-and-metals/combibartm/50-x-1-g
    … (2) l’immobilier résidentiel international est mon expertise … avec plus de 30 ans aux Etats-Unis … et tout spécialement en Floride … je peux guider vos pas … en matière d’investissements immobiliers à l’étranger rien ne remplace l’expérience …
    … (3) dans un mois je compte me rendre au Chili … pour y faire une étude préliminaire des possibilités résidentielles … pour ceux que cela pourrait intéresser … je partagerai volontiers mes découvertes … contactez-moi …
    … Serge Polakoff
    Serge@2fis.com
    … 1000condos.com
    … FloridaInvestmentStragtegy.com
    … InternationalPropertyDevelopment.com

  16. @Yanntokyo :

    Si vous lisez ce blog vous ne manquez pourtant pas de conseils et d’idées pour sécuriser – autant que possible – vos avoirs ! Entre Delamarche, Bertez, Discotonio (aux infos du Nain), Berruyer, Asselineau… et moi-même…

    « Au hasard », un extrait d’un des derniers posts d’O.Berruyer (28 mars) :

    « Et vos sous ?

    Je sais que beaucoup d’entre vous sont inquiets pour leur épargne.

    Je vais faire une exception à la règle que je me suis fixée, qui consiste à ne pas donner de conseils financiers (les conseilleurs ne sont jamais les payeurs), mais voici quelques pistes, si vous avez plus de 50 000 € de liquidités (les autres, soit 88 % !!!, il n’y a pas trop de souci à vous faire). Ce sont des conseils de “bon père de famille” ne visant pas à spéculer mais à tenter de perdre le moins possible voire pas du tout :

    – ne gardez JAMAIS plus de 50 000 € dans une seule banque (le plafond de 100 000 vaut ce qu’il vaut…)
    – ne restez pas si possible dans une banque universelle, exigez une banque sans traders ;
    – réfléchissez bien avant de mettre votre argent à l’étranger ;
    – diversifiez absolument vos placements : liquidités, obligations d’entreprises pouvant résister à un choc brutal (EDF, etc.), immobilier (qui risque de swinguer), investissements physiques… ;
    – 10 à 20 % (plus, c’est risqué / spéculatif) d’or (physique, et gardé dans un coffre bancaire) peut être une forme d’assurance raisonnable ;
    – ne gardez pas d’actions – profitez du fait que la Bourse est encore haute pour sortir !
    – n’ayez aucune confiance absolue dans l’indépendance d’un conseiller financier que vous ne rémunérez pas directement (je ne dis pas qu’ils sont forcément compétents, ni que les autres sont forcément malhonnêtes) ;
    – si vous êtes une entreprise, ATTENTION à la gestion de votre trésorerie, vous ne serez pas spécialement épargné en cas de problèmes bancaires. Limitez donc le montant de vos dépôts, et diversifiez les entre plusieurs banques, voire, dans votre situation, et pour une partie raisonnable, sur un compte en Allemagne dans une banque solide ;
    – ayez assez de liquidités pour tenir 2 semaines avec des banques fermées (et donc sans paiement électronique ou carte bancaire), sans sombrer dans l’excès.

    Après, c’est à vous de voir – je décline toute responsabilité… »

    http://www.les-crises.fr/garantie-depots-europe/

    • njaisson dit :

      Vous avez une approche très conservative, du type « buy and hold » de la gestion patrimoniale, tellement typique de la manière française d’envisager les placements sous l’angle de l’épargne (et no de l’investissement) rapportant un rendement ridiculement faible, sous prétexte que l’Etat se sert de cet argent pour son financement, i.e pour rembourser la dette privée, et qu’en contrepartie il garantit la sécurité de votre placement dont il se permettra de prélever une frange des intérêts qui représente ce que le déposant a gagné sur l’érosion monétaire due au financement par la dette. Cela s’appelle se faire tondre avec la satisfaction du mouton bêlant ravi d’avoir mis son argent à l’abri sous l’ail protectrice de l’Etat, sans voir que son épargne sert de collatéral pour le financement de l’Etat par la dette qui prélève sa taxe sur l’épargne, mais de façon indirecte par l’encouragement qui lui est fait à s’en servir pour s’endetter et non pour investir dans des projets productifs qui rapporteraient des dividendes à l’épargnant en contrepartie du financement gratuit qu’il apporte à l’Etat. Où et comment se faire avoir à la Chypriote presque sans douleur.

  17. Yanntokyo dit :

    @2fis ; @Olivier Demeulenaere
    Merci pour vos réponses claires et precises. Je suis certain qu’elles seront utiles a d’autres que moi. Bravo pour votre site et les informations que l’on y trouvent! a bientot de vous relire!

  18. zorba44 dit :

    Olivier bonjour,

    Il faut être conscient qu’avec le bankrun, à quelque niveau qu’il soit, on précipite la chute du système – avec comme corollaire l’abaissement des seuils de protection de l’épargne et des dépôts.

    Toutefois je pense que le bankrun sera une bonne chose car il finira par obliger au démantèlement du système bancaire avec cantonnement des actifs pourris dans une société de défaisance avec paiement d’un coupon de 0,001% par exemple des montants incriminés à perpétuité.

    Un autre point, pas encore soulevé, est celui des rentrées fiscales après le bankrun. Normalement les pertes bancaires devraient être déductibles fiscalement d’autant qu’elles ont pour origine les dettes de l’état : mais alors cela conduit à augmenter la pression fiscale.

    Aussi il me semble que l’on pourrait s’orienter (une synthèse en quelque sorte) en l’achat forcé de la dette par les détenteurs de comptes bancaires , en les spoliant ensuite par la perte de valeurs des titres remis 1°) et parce que les titres ne vaudront plus rien à brève échéance 2°) et ou parce que l’hyperinflation passera par là pour faire le travail.

    In fine ce système, qui ressemble à un prélèvement forcé fiscal sur les comptes, n’aura aucune vertu car il permettrait la prorogation à l’infini du déficit budgétaire, si important pour maintenir le train de vie de ceux qui sont aux manettes.

    Toutefois comme « l’ingénierie » financière et fiscale a un pouvoir de création et de spoliation sans limite, ce n’est qu’une piste de réflexion.

    Jean LENOIR

    • njaisson dit :

      Vous dites: « Aussi il me semble que l’on pourrait s’orienter (une synthèse en quelque sorte) en l’achat forcé de la dette par les détenteurs de comptes bancaires , en les spoliant ensuite par la perte de valeurs des titres. »

      Non les pertes enregistrées au bilan par les banques sont supportées par les « unsecured creditors », d’une part sous la forme d’une diminution de leurs dépôts (l’équivalent d’un haircut sur la dette supporté par le déposant transformé à son insu en financeur de la dette achetée par les banques) et d’autre part sous la forme d’une transformation partielle des dépôts en actions sous la forme d’une souscription forcée des déposants au capital afin de rétablir..le capital réglementaire de la banque, comme si le déposant était investisseur de la banque (sans dividendes!),, alors qu’il ne dispose d’aucune informations, ni sur les prises de risques encourues par la banque ni sur les règles de couverture du risque crédit imposées par le régulateur aux banques. Ainsi les déposants chypriotes d’une taille supérieure à 100.000 euros se retrouvent taxés à 60% sur le montant de leurs dépôts, en vertu du principe qu’ils sont considérés comme des investisseurs dans le capital de la banque sous prétexte qu’ils sont des apporteurs de capitaux à titre gratuits dont la banque utilisent le capital après le vote des lois scélérates autorisant la fusion entre banque de détail et banque de gros. Ainsi à une escroquerie réglementaire répond une nouvelle forfaiture réglementaire du régulateur qui prend systématiquement le parti de la banque contre celui des déposants. Le côté positif dans cette opération criminelle est de révéler au grand jour les relations incestueuses voire mafieuse entre le milieu des régulateurs et celui des banquiers, tous unis dans la mise au pillage de la société civile. Les Etats-Unis ne sont pas en reste dans cette escroquerie. Ils ont fait même fait figure de précurseurs avec les réformes des marchés financiers légalisant le trading des dérivés OTC collatéralisés par les dépôts de la banque de détail…:

      In the US, depositors have actually been put in a worse position than Cyprus deposit-holders, at least if they are at the big banks that play in the derivatives casino. The regulators have turned a blind eye as banks use their depositaries to fund derivatives exposures. And as bad as that is, the depositors, unlike their Cypriot confreres, aren’t even senior creditors. Remember Lehman? When the investment bank failed, unsecured creditors (and remember, depositors are unsecured creditors) got eight cents on the dollar. One big reason was that derivatives counterparties require collateral for any exposures, meaning they are secured creditors. The 2005 bankruptcy reforms made derivatives counterparties senior to unsecured lenders.
      http://www.nationofchange.org/it-can-happen-here-confiscation-scheme-planned-us-and-uk-depositors-1364735979

  19. Alcide dit :

    La dette est illégitime et doit donc être répudiée.
    Tout discours qui intègre la réalité de la dette est stupide et dangereux.

    Mais il faut un minimum de courage pour le dire publiquement .

    C’est toute la différence entre un homme digne et un économiste.

    • Philippe dit :

      Oui mais si les actionnaires et créanciers obligataires peuvent renflouer les banques, pourquoi pas. C’est un risque comme pour tout investissement. Ce qui est inadmissible c’est de faire payer les déposants. Si les haircuts sur les actionnaires et créanciers ne suffisent pas alors il faut laisser la banque couler.

      • Alcide dit :

        Je suis d’accord avec vous d’autant que les banques inventent la monnaie pour acheter de la dette d’état et d’en encaisser l’intérêt .

        Mais ma remarque considérait la dette souveraine , « obligatoirement » souscrite auprès des financiers qui inventent l’argent nécessaire à cette acquisition .
        Bien entendu , cette « obligation  » est inscrite dans un loi qui viole la constitution et la souveraineté du peuple par les crapules au pouvoir.

        Nous voyons clairement maintenant ,avec l’affaire chypriote que les traités fondateurs de l’Europe sont bafoués ,que nous sommes sorti de la démocratie et du droit.

        Les traitres au pouvoir ne se cachent plus.

  20. 2fis dit :

    … il y a plein de bulles … bulle des dettes bancaires … bulle des dettes des banques centrales … bulle des dettes des états … bulle de la bourse … bulle des investissements financiers … etc … mais la plus grosse d’entre elles … celle qui les chapeaute toutes … c’est celle qui est à la base de l’illusion collective … LA BULLE DES MENSONGES … telle une mongolfière qui monte chaque jour de plus en plus haut … jusqu’au jour où le carburant vient à manquer … et c’est l’inévitable retour sur la terre … chassez le naturel et il revient au galop dit la sagesse populaire … lorsque la bulle des mensonges va éclater … ce sera le retour soudain et violent à la réalité … tous les dominos vont tomber en cascades … les bankruns seront endémiques … il n’y aura plus ni argent ni lois … ce sera le sauve-qui-peut … la suite se jouera dans la rue … après une longue destruction suivie de chaos … on pourra enfin reconstruire un monde meilleur sur des bases saines …

  21. Ping : » Blog Archive » Vidéo: Olivier Berruyer : « On a pas le choix »

  22. Pascal dit :

    L’Homme est un menteur, un tricheur et un voleur. C’est dans sa nature. Quand on l’a bien éduqué et qu’il n’en a pas besoin, il peut ne pas utiliser ses défauts, autrement, il en use et abuse. Gagner plus que ce que vaut son travail, voilà l’Homme ; ce qu’il nous exprime chaque jour avec le loto où l’on vous propose de gagner des millions en formant quelques croix.
    Mais l’Homme est également pragmatique.
    Si aujourd’hui nous sommes allés au bout d’un système d’endettement, ceux qui l’ont utilisé comprennent qu’il vaut mieux perdre un peu ou même beaucoup que tout. Et c’est là que les choses se compliquent, parce que votre prochain effondrement peut mettre du temps à se faire si les dirigeants sont assez habiles.
    Nous pouvons, comme le Japon, patiner pendant des années dans un climat morose, sans effondrement. Ne croyez-vous pas ?

    • 2fis dit :

      … amputer un pied pour sauver la jambe atteinte de la gangrène … pourquoi un politicien prendrait-il un tel risque … puisqu’il ne s’agit ni de son pied ni de sa jambe … patiner à la Japonaise? … oui … mais il ne faudra pas attendre des années pour l’échéance fatidique …

  23. zorba44 dit :

    @2fis

    Excellente image que la tienne… mais la gangrène pourrait être contagieuse s’ils (les politiciens) se font botter le cul par tous les gangr’haineux

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s