Philippe Béchade : « Le train de la Fed déraille sans jamais s’arrêter »

 (BFM Business, 3 avril 2013)

« La Fed joue le même rôle que les frères Hunt dans les années 80 sur l’argent… Ils ont tout ramassé à partir de 1975, c’est eux qui ont fait le marché de l’argent. Donc c’était une bulle, et une bulle faite avec un acheteur unique. Là c’est de nouveau une bulle, pas dans le sens où on l’entendait en 1987, en 2001 ou en 2007, où les petits épargnants, et même les gros se ruaient sur la Bourse par millions. C’est le paradigme inverse : cette fois-ci c’est la Fed qui est l’acheteur unique et les particuliers qui la regardent faire… Mais qui va l’arrêter ? »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Philippe Béchade : « Le train de la Fed déraille sans jamais s’arrêter »

  1. oops dit :

    Cette fiction permanente devient vraiment « flippante ». Tout le monde attend effectivement le « grain de sable ». Sera-ce la Corée du Nord qui pris d’un coup de folie vient d’annoncer un plan de frappe nucléaire « graduée »? Tout est possible dans ce monde de dingues.Pour ceux qui se cherchent une « planque », quelques idées ci-après: http://www.buzzfeed.com/awesomer/the-33-most-beautiful-abandoned-places-in-the-world

    • fc dit :

      « la Corée du Nord qui pris d°un coup de folie »Il n’y a absolue pas de folie la dessous,mais une probable réponse ou mise en condition d’un problème Syrien(et Iranien)

      Cela n’est que de la geo stratégie, la Corée du Nord n’est qu’ une miette, un pion pour la Chine et accessoirement la Russie.Celui qui dominera le monde futur, contrôlera les ressources énergétiques les moins couteuses…la est mon humble avis.

      • oops dit :

        Cette gesticulation n’est sans doute que du théâtre. Il n’empêche que le système ressemble à un baril de poudre qui ne demande qu’à trouver son étincelle pour nous exploser à la figure….

        China’s navy also conducted live-firing naval drills by warships in the Yellow Sea that were set to end Monday near the Korean peninsula, in apparent support of North Korea, which was angered by ongoing U.S.-South Korean military drills that are set to continue throughout April

        Read more: http://www.foxnews.com/politics/2013/04/01/china-mobilizing-troops-jets-near-n-korean-border/#ixzz2PVEy6izv

      • fc dit :

        Je délire peut-être voire totalement, mais le système n’attend peut-être que cela, histoire de ne pas être remis en cause totalement …

    • 2fis dit :

      … les menaces du fou de la Corée du Nord … ne servent qu’à détourner l’attention des services qu’il fournis à son gros client … l’Iran … les planques sont super cool « à mort » … wow!!

  2. oops dit :

    Encore un chiffre qui tue:

    Britain’s debt mountain reaches £1.39TRILLION, equivalent to 90% of the entire economy, ONS reveals

    Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-2303345/Britains-debt-mountain-reaches-1-39TRILLION-equivalent-90-entire-economy-ONS-reveals.html#ixzz2PR2YKhrS
    Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

  3. 2fis dit :

    … comme je l’ai mentionné dans un autre post sur ce blog … aujourd’hui la moitié des ventes immobilières aux Etats-Unis … sont faites par des investisseurs américains et internationaux qui payent leurs achats en cash … ces ventes n’ont rien à voir avec les financements gouvernementaux … et sont ignorées par les Béchade, Delamarche and Co … avant tout ce sont les lois du marché qui régissent l’activité immobilière … je dois noter toutefois que les sub-primes sur les maisons et les autos sont en train de remontrer le bout de leurs nez … pour les mêmes mauvaises raisons qu’avant … la nécessité de toujours créer plus de dettes … les lois du marché créent un équilibre économique … que le gouvernement a tendance à s’approprier pour des fins politiques … mais en fin de compte les lois de l’offre et de la demande finissent toujours par rééquilibrer les marchés … malgré parfois un passage en montagnes russes …

    • Garfy dit :

      et combien de gens crèvent entre temps ………… avant de créer des marchés, il faudrait créer une super conscience ……….

      • 2fis dit :

        … mon coeur ressent de la compassion pour les souffrances humaines … ma tête encourage mon sens d’auto-protection … en me disant que lorsqu’une bulle démographique éclate seuls les plus forts survivent …et mon âme espère un monde meilleur au bout du tunnel …

    • Garfy dit :

      http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=3890

      et j’ai lu un autre texte sur la Corée –
      pourquoi les us domineraient-ils le monde – ce ne sont pas des saints ………..

      • 2fis dit :

        … il s’agit de la règle d’or … celui qui a l’or fait les règles … les saints ont le pouvoir de l’amour … et les autres ont l’amour du pouvoir … et la lutte au niveau mondial est féroce …

    • oops dit :

      « Avant tout ce sont les lois du marché qui régissent l’activité immobilière »

      Non mais vous plaisantez??! Comment osez-vous soutenir ce genre de lieu commun après ce qui s’est passé en 2007/2008?? comme si vous ne saviez rien du rôle joué par les agences de garantie immobilière Fanny et Freddie dans le développement des opérations de titrisations des prêts immobiliers vendus par les banques grâce à la politique d’argent facile pratiquée par la FED? D’un côté un gouvernement qui oblige les banques à prêtre à une clientèle insolvable, de l’autre des banques qui profitent de la garantie apportée par le gouvernement US sur ces prêts pour les refiler aux investisseurs internationaux via les opérations de titrisation avec effet de levier en direction des fonds spéculatifs du shadow banking system. Est-ce la la loi de l’offre et de la demande où une manipulation du marché tous azimuths mêlant l’interventionnisme d’Etat à la création fictive de monnaie dette permettant de engranger de substantiels profits sur le dos du public qui se retrouve sans logements, faute d’avoir su prévenir le retour du marché avec l’implosion de la bulle du crédit et le relèvement des taux par les banques? Vous appelez rétablissement du marché le remplacement de la clientèle des particuliers américains par celle des investisseurs asiatiques qui ont profité à plein du transfert de richesse des pays développés vers les pays émergents qui de débiteurs se sont retrouvés créditeurs, grâce à la trahison abyssale des politiques acoquinés aux financiers. Je n’appelle pas cela le libre jeu de l’offre et de la demande, mais une association de malfaiteurs officiant dans la grande criminalité de masse. Je suis à la fois heureux et désolé pour vous, que vous fassiez partie des petits chiens qui ramassent les miettes tombées du festin.

      • pimprenelle dit :

        C’est un « pro » de l’immobilier… il ne peut quand même pas se tirer une balle dans le pied en reconnaissant que les principaux acteurs de son secteur d’activité, ceux qui font le « marché », sont complètement pourris!!

      • 2fis dit :

        … oui … le monde de l’immobilier compte des vautours et des requins … mais en ce qui me concerne j’ai développé des projects résidentiels importants au Portugal, en Belgique et en Floride … en réconciliant toujours les exigences de l’écologie et de la qualité de vie des résidents avec celles du business … aujourd’hui je me concentre à aider les investisseurs internationaux qui souhaitent acquérir des biens immobiliers aux Etats-Unis … investisseurs qui n’ont rien à voir avec des malfaiteurs mentionnés plus haut … mais des gens qui ont gagné honnêtement leur vie … et qui dans les incertitudes d’aujourd’hui sur l’avenir des monnaies … cherchent légitimement à préserver leurs capitaux …

      • 2fis dit :

        oui … les sub-primes furent encouragées par les politiciens sous les pressions de la Finance … dont l’escroquerie Ponzi de l’argent-dette exige toujours de plus en plus de dettes … pour reculer l’inévitable échéance fatale … il y avail un équilibre du marché immobilier avant la bulle des sub-primes … et il y a un retour à l’équilibre maintenant … qui pourrait être de nouveau menacé par une 2ème vague de sub-primes … dans mon propos j’insiste sur l’activité de marché en montagnes russes … les émotions fortes ne sont pas recommandées pour ceux qui ont le coeur fragile …

      • fc dit :

        « mais des gens qui ont gagné honnêtement leur vie … » Serge, pas de cela avec nous, vous le savez tout autant que nous l’argent n’a pas d’odeur….juste des couleurs.

      • 2fis dit :

        @ fc … en ce qui me concerne … quelqu’un qui apporte de la valeur ajoutée par son travail … gagne honnêtement son l’argent … et l’usage qu’il en fait est parfaitement légitime … qu’il s’agisse de dépenses ou d’investissements … il y a des exceptions bien sûr lorsque la rémunération est disproportionnée avec le résultat produit …

  4. THEOPT NEWZE dit :

    @2fis
    Ne pas se voiler la face. Le monde : un casino. Quelques joueurs de concert. Interdit par la morale et les règlements
    Tout part en c….

    • 2fis dit :

      … oui … le monde est un casino … avec un petit nombre de co-propriétaires … qui plument un grand nombre de joueurs … Louis Blanc qui fonda le Casino de Monaco avait coutume de dire … « Que ce soit rouge ou noir c’est toujours blanc qui gagne » …

      • oops dit :

        Vous savez très bien que la crise des subprimes n’a rien d’une nouveauté aux Etats-Unis. Voir la faillite des caisses d’épargne régionales dans les années 90 causée par le même type de phénomène d’octroi du crédit à tout va sponsorisé par le gouvernement. Le fait nouveau dans les années 2000 est que la finance s’est globalisée et qu’elle disposait de moyens de « transferts de risques », alias dérivés de crédit, permettant le transfert des patates chaudes entre les investisseurs des différentes places financières internationales doublée d’une régulation complice légalisant des pratiques financières douteuses à l’échelle de la planète, alors qu’avant l’arrivée de Greenspan et de sa fine équipe de conseillers financiers ces produits dérivés étaient considérés comme dangereux et illégaux. Faute d’empêcher la prise de risque, alias opérations de financement à fort effet de levier exploitant le différentiel réglementaire entre établissements financiers, les politiques se sont résolus à gérer le risque de manière de plus en plus contraignante, quitte à sacrifier des milliards en monnaie papier à la production de reportings bidon. Au moins ils créent de l’emploi, même si ce genre d’emploi ressemble plus à des jobs de casseurs de cailloux qu’à des véritables métiers créateurs de valeur individuelle ou collective.

      • 2fis dit :

        … je vis aux Etats-Unis depuis plus de 30 ans … et ai vécu tous les regrettables changements politiques et financiers de l’intérieur … ce qui me rend nostalgique de l’Amérique que j’ai connue en y venant … comme vous je déplore les abus et les escroqueries de la finance et de la politique … rien n’est idéal ni ici ni ailleurs … et nous sommes arrivés à un stade de destruction irréversible où la question n’est plus … « pourquoi on en est arrivé là? » … mais … « qu’est-ce qu’on fait à partir de maintenant? » …

  5. Ping : Philippe Béchade : "Le train de la Fed déraille sans jamais s'arrêter" | Econopoli | Scoop.it

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s