Le cas Huzac

scandale CahuzacJe souscris entièrement aux propos qui suivent (Aux infos du nain) :

« Faites entrer celui là qu’est coupable comme dirait Canteloup…

Il y a quelque chose de clownesque dans la surréaction de tout le milieu des élites, tant politiques que médiatiques, autour du scandale Cahuzac.

Alors qu’hier, tout le monde faisait bloc, tant à gauche qu’à droite, pour éviter le sus-dit scandale…

Pourtant, vus les antécédents du monsieur (cf. l’affaire de la femme de ménage), on se doutait bien que le bonhomme était un pur et parfait praticien socialiste (la pratique étant à dissocier totalement de la théorie).

Et aujourd’hui, on voit bien que toute l’oligarchie a décidé de le lâcher pour battre en retraite. C’est à qui fera le plus beau spectacle d’indignation (avec un césar d’honneur pour Gérard Filoche, ou le retour de la larme sèche). A les écouter, on dirait presque qu’il a égorgé tout une tripotée de bébés chats pour se faire une fourrure assortie avec son manteau en poil de bébé phoque de Patagonie.

On nous ressort la même soupe qu’avec DSK, comme quoi son cas est « pathologique » (cf le sénateur UMP Marini ce soir chez Chevrillon sur BFM Business), et que Cahuzac n’est qu’une pomme pourrie au milieu du panier de pommes saines…

Ils nous surjouent l’atteinte à la démocratie, à la répoublique, à la crédibilité politique… Ils font mine de s’inquiéter des effets de tout ceci dans l’opinion.

Mais tout ça n’est que du spectacle.

Ils font comme si république ou démocratie avaient encore un sens dans ce pays failli. Il faut entretenir le mensonge.

Et je vous parie que dans deux semaines, l’opinion a tout oublié. De toutes façons, tout le monde a intégré qu’on était dirigé par une oligarchie de mafieux.

Sauf que c’est d’autant plus insupportable, quand ces escrocs sont en plus socialistes, et se drapent de leur « vertu » maçonnique et nous jouent leur pipo de justice sociale et fiscale, pour traire toujours plus le gueux et asseoir concrètement toujours plus leur pouvoir et leur contrôle sur tout et tout le monde…

Chouard a raison. La faute ne revient pas aux hommes mais au système, qui a été entièrement conçu pour ne laisser ressortir par un processus de sélection sans pitié que les plus vendus, les plus ambitieux, les plus retors, les plus narcissiques, les plus pervers de la population… »

Aux infos du nain, le 3 avril 2013

———————————————————————————————————

Addendum : Les larmes sèches de Gérard Filoche, qui nous ferait presque pleurer sur le sort du parti socialiste, « un parti sain »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le cas Huzac

  1. fc dit :

    « Chouard a raison. La faute ne revient pas aux hommes mais au système, qui a été entièrement conçu pour ne laisser ressortir par un processus de sélection sans pitié que les plus vendus, les plus ambitieux, les plus retors, les plus narcissiques, les plus pervers de la population… » »
    Triste, mais bien reelle, malheureusement…

  2. zorba44 dit :

    Bon Olivier,
    On fait quoi ? A part la rue, je ne vois pas…

    Jean LENOIR

    • Je ne vois pas non plus…

      • oops dit :

        Il faut laisser le temps faire son oeuvre. La Nature suscite naturellement les forces de réaction, quand le corps social ressent l’urgente nécessité de se débarrasser des parasites qui compromettent la survie de l’espèce. On est en plein processus darwinien de sélection naturelle, même si en l’occurrence l’espèce la plus menacée n’est pas la plus saine mais la plus adaptée,, c’est-à-dire la plus perverse. Dans ce cas, la Nature rebat les cartes à l’occasion d’un choc de civilisation provoqué par ceux-là même qui essaient de se maintenir au pouvoir, en prétextant du chaos qu’ils ont eux-mêmes créés. Sauf que dans la situation actuelle, le processus de sélection est en train de se retourner contre eux, avec l’apparition d’une criante nécessité de renouvellement des élites qui passera par la mise en place de nouvelles règles du jeu nées d’une nouvelle configuration de la planète qui nous annonce l’arrivée de sa mue complète, au moment où s’achève le cycle de 12,500 ans qui marque le basculement des pôles magnétiques. C’est une théorie.

      • « C’est une théorie ».

        En effet…

      • nick tesla dit :

        On monte une banque, avec un « steering commitee » tournant basé sur des volontaires (Chouard style) qui prendraient conseil auprès de compétents indépendants (Delamarche, Beruyer, Sapir, etc ), nous adopterions un taux de multiplicateur de crédit raisonnable qui financerait uniquement le réel. Si le pouvoir est détenue par les banques (ce que la coquille vide de la derniere loi banquaire prouve), c’est la qu’il faut être. Une fois la banque montée (il faut 3 million de fond propre, ce qui assez facilement atteignable), on appelle les gens à s’émenciper en transférant leur argent en sécurité chez nous car nous serions plus que solvable. Quand on voit le bilan des 4 premieres banques francaise, on devrait pouvoir convaincre. C’est quand meme triste de pouvoir déplacer 1 Million de personne pour le mariage pour tous, et de ne pas pouvoir réunir quelques dizaines de million d’euro. C’est un appel à la Cantona mais en mieux…

  3. Garfy dit :

    c’est quoi le cas de la femme de ménage ?

    • De juillet 2003 à novembre 2004, Cahuzac avait employé au noir une femme de ménage philippine sans papier (payée en espèces 250 € pour 40 heures de travail par mois).

      Un tribunal l’a reconnu coupable en 2007, mais sans lui infliger de peine ni d’inscription au casier judiciaire.

  4. C’est tout à fait ça, on parle de l’Italie mais on a le même système sous un voile d’illusions démocratiques.
    De toute façon il suffit de regarder l’assemblée pour comprendre que ce n’est qu’une cour de récréation où les bons élèves se font lyncher…

    • pimprenelle dit :

      Comme quoi la remarque de Massimo Fini dans un post précédent est très juste: l’Italie fait au vu & au su de tous ce que les autres « démocraties » font en se cachant.

  5. Damien dit :

    Personne n’est sans faute… ce qui est le plus affligeant, c’est toute cette polémique autour de secrets de polichinelle où même d’autres « grands esprits » sont dans le même délit et pourtant alimentent les rumeurs et amplifient la faute. Trop de divergence entre ce qu’on veut faire croire au peuple, et la triste réalité.

  6. Ping : Le cas Huzac | Autres Vérités | Scoop.it

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s