Christine Lagarde fait-elle dire n’importe quoi au FMI ? (Ph. Herlin)

christine lagarde fmi« Nous avons déjà parlé de la fuite en avant du Japon dans la planche à billets, notamment depuis que le nouveau premier ministre, Shinzo Abe, a changé le directeur de la banque centrale et obligé l’institution à monétiser encore plus. Le Japon s’obstine dans cette politique depuis la crise des années 90 sans aucun résultat tangible puisque la croissance ne repart pas. Par contre la dette publique atteint des niveaux jamais vus jusqu’ici : 230% du PIB ! Qu’importe, il faut continuer et accélérer.

Pourtant le premier ministre vient de recevoir un soutien de poids, et pour le moins inattendu, celui de Christine Lagarde, la directrice du FMI. Elle a en effet « salué dimanche la refonte de la politique monétaire japonaise, qui constitue un soutien bienvenu à la croissance mondiale » selon Reuters. « Les politiques monétaires, y compris les mesures non-conventionnelles, ont contribué à soutenir les économies avancées et, à leur tour, la croissance mondiale », a-t-elle déclaré lors d’une conférence dans le sud de la Chine. La Banque du Japon a annoncé la semaine dernière son intention d’injecter l’équivalent de quelque 1.400 milliards de dollars de liquidités d’ici deux ans dans le système financier japonais (le bilan de la BoJ devrait atteindre 60% du PIB fin 2014, contre 30% à la fin de 2012 !). Et pour Christine Lagarde, cette décision ne peut que profiter à la croissance.

On croit rêver. Le FMI a toujours défendu l’équilibre des comptes publics à tout prix. Il jouait souvent le rôle du « méchant » qui venait aider un pays en dernier recours, mais en contrepartie d’un plan d’austérité drastique, spécialement de coupes dans les dépenses publiques. On se rappelle les manifestations dans plusieurs pays contre l’institution internationale accusée d’appauvrir la population. Manifestement cette réputation était trop lourde à porter et désormais le FMI cède aux idées à la mode. Mais ce sont aussi celles qui nous mènent à la faillite.

Il est vrai qu’à court terme un telle politique peut faire illusion. Sur ces quatre derniers mois le yen a perdu 20% de sa valeur par rapport au dollar tandis que le Nikkei a gagné 40%, anticipant une remontée des exportations. Qu’en sera-t-il vraiment ? S’il suffisait de dévaluer sa monnaie pour générer un excédent commercial ! Par contre cette guerre des changes incite les autres pays à monétiser encore plus, pour éviter une appréciation de leur devise…

Le FMI surveille sa réputation et veut être au mieux avec les grands pays développés. Jusqu’ici il n’approuvait pas à haute voix l’usage de la planche à billets, il le fait désormais, et à propos du pays qui abuse le plus de ce procédé ! De quoi être accueilli en vedette dans les grandes capitales mondiales, de quoi bénéficier d’une excellente image dans les médias. Hum… mais attendez, la presse française parle de plus en plus de Christine Lagarde comme possible candidate à l’élection présidentielle de 2017. On sait qu’elle vient de former un cabinet de 80 personnes à Paris pour cette raison (une association baptisée « La Grande Dame », véridique). Mais cela n’a aucun rapport, bien entendu ».

Philippe Herlin, Goldbroker.fr, le 11 avril 2013

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Christine Lagarde fait-elle dire n’importe quoi au FMI ? (Ph. Herlin)

  1. azerty dit :

    décidément avec elle on n’est jamais déçu…..

  2. Jack dit :

    Cela fait depuis le début de la crise que les propos de nos dirigeants sont ubuesques, leurs non corrections concrette du système financier en est la cause.

  3. brunoarf dit :

    Vendredi 12 avril 2013 :

    Zone euro : l’Eurogroupe pour une extension des prêts à Dublin et Lisbonne.

    Les ministres des Finances de la zone euro se sont mis d’accord pour une extension de sept ans des maturités des prêts accordés à l’Irlande et au Portugal, a annoncé vendredi le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem.

    « Les ministres de l’Eurogroupe souhaitent prendre une décision définitive et positive » sur cette extension après la réunion dans l’après-midi à Dublin avec leurs homologues des 10 pays européens ne faisant pas partie de la zone euro, a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.

    Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, a salué l’accord de l’Eurogroupe, jugeant qu’il s’agissait « d’une nouvelle étape vers un retour complet au financement par les marchés » pour ces deux pays sous programme d’aide.

    L’Irlande a reçu 85 milliards d’euros de l’Union européenne et du Fonds monétaire international après avoir conclu un plan d’aide international en novembre 2010. Cette année-là, le déficit public de ce pays a atteint 32% du PIB, un naufrage consécutif à la bulle immobilière de 2008 qui a dévasté son secteur bancaire.

    Le Portugal a reçu 78 milliards après avoir conclu avec l’UE et le FMI un plan de rigueur et de réformes en mai 2011 afin d’assainir ses finances publiques et de relancer l’économie.

    L’extension de sept ans de la maturité moyenne de leurs prêts signifie que l’Irlande aura à peu près terminé de rembourser vers 2030 et le Portugal vers 2033.

    http://www.romandie.com/news/n/Zone_euro_L_Eurogroupe_pour_une_extension_des_prets_a_Dublin_et_Lisbonne_dev96120420131708.asp

    Mais avec quel argent ?

    Avec quel argent l’Irlande pourrait-elle rembourser sa dette ?

    Et avec quel argent le Portugal pourrait-il rembourser sa dette ?

    Troisième trimestre 2012 :

    Dette publique du Portugal : 201,003 milliards d’euros, soit 120,3 % du PIB.

    Dette publique de l’Irlande : 190,954 milliards d’euros, soit 117 % du PIB.

  4. matbee dit :

    De toute façon le système monétaire international est cuit, : donc pour les Américains (qui sont les maîtres du FMI) un yen qui se déprécie fortement est une aubaine : sa baisse va masquer en partie celle du dollar…

    Donc Christine fait le job, elle encourage les Japonais.

  5. zorba44 dit :

    Si le FMI cherche un communiquant qui soit capable de dire les pires imbécilités pour un salaire de 12 kg d’or par an, mais exclusivement en bons canaris non fourrés, vous avez ici le candidat !

    Jean LENOIR

  6. Ping : Christine Lagarde fait-elle dire n'importe quoi...

  7. Nous sommes dirigés par des gens dont l’unique objectif est de soigner leur image. Le reste n’a pas d’importance d’autant plus qu’ils sont protégés des mesures qu’ils imposent aux autres.

  8. brunoarf dit :

    Samedi 13 avril 2013 :

    Chypre a assuré que l’augmentation du coût de son plan de sauvetage à environ 23 milliards d’euros n’entraînerait pas de coût supplémentaire pour les déposants des banques du pays.

    Le pays affirme que ses besoins de financement dans le cadre du plan de sauvetage de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) ont augmenté à 23 milliards d’euros, au lieu des 17,5 milliards initialement annoncés, en raison de la détérioration de l’économie du pays qui affecte ses ressources.

    « Cette augmentation ne signifie en rien que de nouvelles recapitalisations des banques soient prévues, ni aucune contribution supplémentaire des déposants », a déclaré le porte-parole du gouvernement chypriote Christos Stylianides.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/04/13/97002-20130413FILWWW00268-chypre-veut-rassurer-les-deposants.php

    Les besoins de financement de Chypre sont de 23 milliards d’euros. La Troïka va prêter à Chypre 10 milliards d’euros. Mais le reste ?

    Où Chypre va-t-elle trouver les 13 milliards d’euros ?

    Chypre : la Troïka vient de publier ses prévisions.
    2012 : dette publique de 86,5 % du PIB.
    2013 : dette publique de 109 % du PIB.
    2014 : dette publique de 123 % du PIB.
    2015 : dette publique de 126,3 % du PIB.

  9. xavib dit :

    Christine Lagarde présidente ? Aïe aïe il va falloir trouver autre chose que le Sofitel… L’affaire Adidas/Tapie peut-être ?

  10. zorba44z dit :

    Ca paraît bien parti pour…

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s