Le problème européen en un graphique : pas de crédit = pas de croissance

credit_contraction-to-private-sector-seasonally-adjusted-y-o-y-_chart-1

« La logique keynésienne selon laquelle ‘création de crédit = croissance’, et dont on tire ‘pas de création de crédit = pas de croissance’, résume formidablement bien tout le problème de l’Europe. La valeur des prêts consentis au secteur privé dans la zone euro a chuté de 0,9% en avril, et c’est le douzième mois consécutif de baisse.

Les banques européennes ne disposent plus assez d’actifs non gagés, ou susceptibles de générer assez de cash flow, pour augmenter la valeur de leurs prêts, ce qui se concrétise par un credit crunch particulièrement sévère pour les pays de la périphérie. L’Espagne est particulièrement affectée par ce phénomène. Depuis l’année dernière, la valeur des prêts en cours s’est effondrée de 19,1%.

Le credit crunch affecte particulièrement les PME, qui subissent déjà la récession de plein fouet, et qui sont à l’origine de 80% des créations d’emplois dans la zone euro.

L’Europe pensait avoir acheté du temps pour pouvoir mener les réformes structurelles nécessaires, mais finalement elle n’a rien fait. Le site de la Commission Européenne a validé aujourd’hui les reports de délai pour régler les déficits excessifs pour les Etats membres qui avaient réclamé des délais supplémentaires.

« Traduction : le spectacle théâtral de l’austérité en Europe, qui n’a jamais réellement eu lieu, est finalement achevé », écrit le blog Zero Hedge. Les politiciens ont espéré que les banques règleraient les problèmes. « L’Europe a prouvé sans aucun doute que tout ‘ajustement structurel’ sur le continent était impossible, et que les gouvernements sont bloqués sur le mode ‘dépensez jusqu’à ce vous tombiez’ », ajoute-t-il.

La BCE a bien indiqué qu’elle envisageait d’agir pour assouplir l’octroi de crédit pour les entreprises, et elle pourrait annoncer un train de mesures allant dans ce sens le 6 juin prochain, lors de la prochaine décision du Conseil des gouverneurs en matière de politique monétaire. Mais le site Quartz est très pessimiste à ce sujet : « N’y comptez pas. La BCE a été hésitante pour mettre en place des politiques qui pourraient alimenter la croissance économique de l’Europe, quand bien même elle a démontré qu’elle ferait ‘ce qu’il faudrait’ pour sauver l’euro. Le credit crunch va probablement faire rage ».

Il ne reste plus à espérer que la montée en flèche du chômage, le déclin démographique et l’effondrement de l’Etat-Providence ne mènent pas à une révolution, une crainte que Wolfgang Schaüble, le ministre des Finances allemand, a exprimée ce mardi ».

credit_creation_1_0

Audrey Duperon, Express.be, le 29 mai 2013

Rappel : L’effondrement de la confiance en Europe en un graphique

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Le problème européen en un graphique : pas de crédit = pas de croissance

  1. zorba44 dit :

    Il conviendrait, pour cela, de recapitaliser les banques selon les critères de Bâle III …LOL

    Jean LENOIR

  2. tenshin Hahn dit :

    quelle franchise de la part de monsieur Schauble
    Il confirme donc le futur effondrement des états, et la hausse du chomage… et donc de la misère puisque de plus en plus de gens vont se trouver sans revenus. Merci le rêve européen de l’euro, monnaie superforte, trop forte pour les économies périphériques.

    donc si j’ai bien suivi tous les gens ayant des retraités, des salariés des fonctions publiques ou des chomeurs ont du souci à se faire sur comment remplir la gamelle dans peu de temps
    On va certainement tous avoir des proches concernés… sans compter la possibilité de perdre soi-même son emploi.

    Je pense déjà à quelques braves personnes que je connais qui ne savent pas que la crise nous guette et qui vont venir me demander un tas de choses quand cela arrivera au cerveau.

    zorba44, puis-je avoir votre opinion par rapport à la conduite à tenir
    1/ se désendetter (en cas de pépin, le reste à vivre va baisser…)
    2/ un lopin de terre pour faire des légumes et des panneaux solaires pour tendre vers le plus d’autonomie possible
    3/ un réseau et de bonnes relations de voisinage pour échanger services
    3 bis un livret d’épargne en boites de conserve qui est plus utile que du 1,25 de livret A
    4/ un peu d’or et d’argent métal

    pour du capital un peu plus élevé genre 80 000 ou même 50 000… tout en prenant soin de garder suffisament de disponibilité, qu’est-ce que je vais pouvoir leur dire ?
    c’est mieux de le transformer en rente genre achat d’un petit studio à louer meublé, ou du parking ou du box
    changer sa vieille tuture pour une plus neuve.
    aller se faire ses dents si des couronnes sont nécessaires (des fois que les remboursements sécu baissent)

    pour investir son temps…
    apprendre des métiers non remplaçables par des robots genre plombier
    apprendre à élever escargots et faire pousser champignons.

  3. Ping : Le problème européen en un graphi...

  4. Ping : Le problème européen en un graphique : pas de crédit = pas de croissance - gastraudiome

  5. brunoarf dit :

    Mardi 28 mai 2013 :

    L’Allemagne craint une révolution si l’Europe jette à la ferraille son modèle social.

    Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a averti mardi que perdre la bataille contre le chômage des jeunes pourrait déchirer l’Europe, et que l’abandon du modèle social du continent européen en faveur de normes plus strictes comme aux États-Unis pourrait déclencher une révolution.

    L’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie veulent une action urgente pour sauver toute une génération de jeunes Européens qui craignent de ne pas trouver d’emploi. Le chômage des jeunes dans l’Union Européenne se chiffre à près de un sur quatre, soit plus du double que le chômage des adultes.

    « Nous devons être plus efficaces dans notre lutte contre le chômage des jeunes, sinon nous perdrons la bataille pour maintenir l’unité de l’Europe », a déclaré Wolfgang Schäuble.

    Alors que l’Allemagne insiste sur l’importance de la consolidation budgétaire, Wolfgang Schäuble, lui, a évoqué la nécessité de préserver le modèle social de l’Europe.

    Si les normes sociales américaines sont introduites en Europe, « alors nous aurons une révolution, pas le lendemain, mais le jour même » a déclaré Schäuble lors d’une conférence à Paris.

    http://www.reuters.com/article/2013/05/28/us-europe-unemployment-idUSBRE94R0D320130528

    Zone euro : taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans :

    Slovénie : 24,4 % de chômage.

    Irlande : 26,6 % de chômage.

    Chypre : 32,7 %.

    Italie : 40,5 %.

    Portugal : 42,5 %.

    Espagne : 56,4 %.

    Grèce : 62,5 %.

    Cliquer pour accéder à 3-31052013-BP-FR.PDF

  6. zorba44 dit :

    @ tenshin Hahn

    A votre question à mon adresse, vos différents points sont entièrement partagés.

    Pour le reste, il est difficile de vous suivre. A quoi sert-il d’amputer son capital d’un quart pour acheter une voiture qui a toute chance de ne plus rouler beaucoup ? Entretenez la donc et vous serez étonné de la longévité des voitures un peu anciennes !
    Un studio (petit) ou un parking ou un box, si vous aimez le risque locatif en période de crise profonde. Revenez plutôt aux espèces sonnantes et trébuchantes, celles qui sont intemporelles.

    Pour les escargots, en général dans un potager, c’est plutôt des produits de destruction que l’on met quant aux recettes pour faire pousser les champignons (non toxiques) faites en profiter les lecteurs du blog

    Bon dimanche à vous

    Jean LENOIR

    • tenshinhahn dit :

      heu non, les escargots, c’est pas pour mettre dans les salades 🙂

      (ou alors il faut cultiver des pieds de salade exprés dans ce but, et y mettre un grillage à poules tout autour pour empêcher les escargots de fuir après les avoir engraissés 🙂 )

      pour les champi, faites comme à paris : des bouses de vache et des galeries anciennes à température et humidité voulues, des champignonières existent en france je ne sais pas si c’est le cas en nouvelle-zélande

      sinon, c »est pas pratique d’échanger en commentaires ainsi, donc pour terminer les quelques messages qui manquent
      je vous laisse un mail créé pour cette occasion
      écrivez-moi là pour que j’aie à mon tour votre adresse mail si vous êtes d’accord

      contactzorba44 chez yahoo.fr

      @ bientôt

  7. Ping : Mais où va l’argent qui coule à flots ? | Qui perd gagne

  8. nick tesla dit :

    Le film de Paul Grignon l’argent dette l’explique bien. L’argent n’existe pas, il n’est que crédit, si on arrete d’emprunter et meme plus si l’on arrete d’emprunter un peu plus que l’an dernier, les remboursements eux cours toujours. Allo Draghi, on manque de flotte dans la piscine économie réelle et la bonde de fond est grande ouverte…

  9. Le problème de l’Europe est caractérisé par les différentes politiques appliqués dans les différents pays de l’Union.
    Le contraste est évident, certains pays ne peuvent plus payés pour les autres qui n’ont pas (ou plus) la même vision de l’Europe.
    La question est de savoir s’il faut une nouvelle zone euro pour les bons élèves et une autre pour les pays fragile ?

    • nick tesla dit :

      Et pourquoi pas plus d’euro du tout ? Si on reconnait le fait qu’une monnaie doit etre adapté à la compétitivité intrinsèque du pays (salaire, prestations, compétitivité horaires, taux de mécanisation, prix immobilier d’entreprise etc), il serait néfaste de faire le coup de l’euro du sud et du nord. Ou placer vous la france, elle est pile au milieu soit on intègre l’euro du nord et on continue la désindustrialisation à petit feu car le tx de change €/$ nous plombe. Soit on intègre l’euro du sud et on se retrouve dans la situation Allemande cad à maintenir une devise trop forte pour les grecs, les espagnols, les portugais et à accumuler des excedents commerciaux dans le bilan de la banque de France via le système TARGET 2…
      Il faut absolument sortir de l’union européenne.
      Si vous voulez savoir qui gouverne la France: http://www.youtube.com/watch?v=bZZf703Ck3o

  10. Ping : Mais où va l’argent qui coule à flots ? | La souveraineté réside dans le peupleLa souveraineté réside dans le peuple

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s