Coup de tonnerre monétaire : l’Allemagne reconnaît officiellement une nouvelle monnaie, le bitcoin (Ph. Herlin)

bitcoin monnaieL’euro n’est plus la seule monnaie à pouvoir circuler en Allemagne, le bitcoin est désormais officiellement reconnu comme « monnaie privée », selon le Frankfurter Allgemeine, et peut être librement utilisé.

« Rappelons rapidement que le bitcoin est une monnaie électronique née en 2009 et qui a pour caractéristique de circuler sur un réseau peer to peer, c’est à dire de ne pas dépendre d’un serveur unique. Autrement dit personne ne la possède ni ne peut mettre la main dessus, ni une société, ni un Etat. Sa valeur dépend de l’offre et de la demande, il n’existe pas de banque centrale qui fixe un taux d’intérêt ou fait tourner la planche à billets. On pourrait dire qu’il s’agit d’or numérique, une monnaie ayant une valeur intrinsèque et sur laquelle les autorités monétaires n’ont pas d’influence. Sa « valeur intrinsèque » étant ici le nombre croissant d’utilisateurs, la performance du réseau à traiter les transactions de façon sûre et rapide.

Créée par des geeks, elle commence à s’étendre largement au-delà de ce cercle. Il faut dire que l’anonymat et l’inviolabilité des comptes qu’elle offre représentent de sérieux avantages. Durant les événements de Chypre et la spoliation des comptes bancaires qui s’en est suivie, elle a connue un succès soudain ! Des coûts de transactions largement inférieurs aux virements et aux cartes bleues en font un concurrent sérieux du système bancaire dans le domaine des paiements.

Mais le succès du bitcoin inquiète beaucoup de monde : les banques qui y voient un concurrent sérieux, les banques centrales qui n’ont aucun contrôle sur cette monnaie, les Etats qui voient leur échapper un pan de leur souveraineté monétaire. « Qui veut noyer son chien l’accuse d’avoir la rage » et les articles orientés fleurissent dans la presse pour dénoncer une monnaie qui favorise l’évasion fiscale et les transactions illicites, comme s’il avait fallu attendre le bitcoin alors que les places offshores (dans lesquelles nos banques ont toutes des filiales) y pourvoient depuis longtemps et pour des montants gigantesques…

Les Etats adoptent globalement une attitude attentiste et suspicieuse. Il ne peuvent pas interdire purement et simplement le bitcoin, alors ils lancent des enquêtes et font un « forcing » réglementaire. Le département des services financiers de l’Etat de New York convoque les principaux acteurs et leur met la pression : « si les devises virtuelles restent un Far West virtuel pour les trafiquants et criminels, notre sécurité nationale est menacée tout comme cette industrie en tant qu’activité légitime » (Les Echos). L’avertissement est d’une grande mauvaise foi, mais il est lancé.

Dans ce cadre, la décision de l’Allemagne de libéraliser l’usage du bitcoin sans autre forme de procès sonne comme un coup de tonnerre. Bien sûr il y a quelques arrières pensées, notamment celle consistant à soumettre cette devise à la fiscalité en usage (les gains issus d’une vente en bitcoins seront ponctionnés de 25% sur les bénéfices, mais il y aura exonération au bout d´un an, c’est le régime de la taxation sur les plus-values immobilière, et les entreprises paieront la TVA sur une transaction en bitcoin, c’est normal).

Sur ce terrain, comme d’autres dans le domaine monétaire, l’Allemagne se distingue radicalement des Etats-Unis. Il faut dire que le bitcoin est une monnaie « saine » et ce pour une raison bien simple : la planche à billets, la création débridée de bitcoins, y est strictement impossible. La quantité de bitcoins en circulation augmentera jusqu’à un certain nombre (21 millions) et ce sera fini. Et cela est prévu par l’algorithme lui-même, c’est incontournable. On peut parler d’une « monnaie-matière première », comme l’or justement. De ce fait sa valeur sera garantie, et l’inflation impossible. Voilà qui ne peut que plaire aux autorités allemandes, et déplaire à peu près partout ailleurs !

Assiste-t-on au premier pas d’un retour à une certaine souveraineté monétaire de l’Allemagne ? Il est encore trop tôt pour le dire mais le pays favorise aussi activement les monnaies complémentaires locales, plusieurs dizaines de projets sont en cours. Et si le bitcoin peut circuler librement, pourquoi pas l’or un jour ? Un Mark-or par exemple…  On le sait, la confiance de l’Allemagne en l’euro est, disons, mesurée. Le traumatisme de l’hyperinflation de 1923 s’avère encore présent et si ce cataclysme devait survenir à nouveau, les Allemands pourront au moins se reporter sur le bitcoin. C’est à l’aune de ce contexte qu’il faut bien prendre la mesure de cette décision d’importance ».

Philippe Herlin, Atlantico, le 21 août 2013

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Coup de tonnerre monétaire : l’Allemagne reconnaît officiellement une nouvelle monnaie, le bitcoin (Ph. Herlin)

  1. Lefort dit :

    Enfin ! ça va commencer à remuer les méninges de nos têtes d’oeuf de banquiers….

    • Hadès. dit :

      Et par quel miracle ?
      Variations du bitcoin : +1500% suivi d’un passage rapide de 250U$D vers moins de 100 ! Vous trouvez qu’il y a de l’avenir là dedans ?

      Il ne suffit pas d’avoir un avis ; encore faut-il être en mesure de l’étayer plutôt que de se faire le porte-voix des ragots du net.
      http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Articles/Le-Bitcoin

      La pire des monnaies est encore plus stable que cette farce pour gogos en mal d’aventure…

  2. Ping : Coup de tonnerre monétaire : l’Allemagne reconnaît officiellement une nouvelle monnaie, le bitcoin (Ph. Herlin) - gastraudiome

  3. Ping : Coup de tonnerre monétaire : l'Allemagne...

  4. Galuel dit :

    La limite technique ET le mode de création monétaire du bitcoin, font justement partie des caractéristiques qui n’en font pas une monnaie libre :

    http://blog.creationmonetaire.info/2013/08/lallemagne-reconnait-la-valeur-bitcoin.html

    Car « libre » signifie permettant les libertés à ses utilisateurs.

    Or, où sont considérés les humains post limite 21 millions, les humains de 2030 dans la monnaie bitcoin ? Comme esclaves des héritiers des premiers créateurs.

    Où sont considérés les humains n’étant pas créateurs de cette « monnaie » dans l’instant ? Nulle part autrement qu’en tant qu’esclaves des créateurs.

    Une monnaie libre ne se crée pas autrement que sur la base des individus, qui sont alors libres devant elle, et les individus étant renouvelés dans le temps, et non éternels (source de toute incompréhension des phénomènes économiques cycliques devant la durée de vie humaine), une monnaie libre doit avoir une symétrie spatio-temporelle.

    http://blog.creationmonetaire.info/2013/06/definition-dune-monnaie-libre.html

    • Hadès. dit :

      Vous vous prenez le chou pour pas grand chose.
      Laissez donc tomber les mots grandiloquents et les réflexions pseudo scientifiques ; le bitcoin est une mauvaise blague, rien de plus.

      Je m’explique :
      – dématérialisé.
      – sans contrepartie.
      – aucune indexation.
      – très sensible à la manipulation.
      – etc, etc, …

      * Pour info, voici des morceaux choisis du site fr :

      – Si vous suivez l’actualité du Bitcoin, vous avez pu remarquer récemment une légère stagnation dans le prix du Bitcoin, un coup ça chute, et ça remonte, etc, pendant 2 ou 3 jours. Cela est dû à la nouvelle mise à jour du client officiel Bitcoin-QT en version 0.8 . Sans trop entrer dans les détails,(…) hihihihi, mais voyons !

      http://bitcoin-france.fr/?p=324
      Le prix du BTC à subit un petit crash ces derniers jours, le prix à chuté de plus de la moitié, en voyant son prix passer de 200€ à 50/100€ (cela dépend de la plateforme d’échange que vous utilisez) !

      Les mauvaises langues diront que cela est due à la bulle spéculative, mais je vous rassure il n’en est rien, du moins pas totalement. Il est vrai que le prix du Bitcoin s’était beaucoup trop envolé et qu’une correction était inévitable, mais pas aussi violente que celle là !

      La raison principale est due au grand nombre d’utilisateur s’étant inscrit sur MtGox.com (la plus grosse plateforme d’échange de BTC), le nombres d’ordres émis sur le site à triplé en l’espace de quelques jours, et le nombre de nouveaux utilisateurs est passé de 75,000 pour le mois de Mars, à plus de 60,000 pour le début du mois d’Avril, et le site accueille désormais 20,000 nouveaux utilisateurs chaques jours !

      Cet afflux important à créer des ralentissements sur le site, semblable aux attaques DDoS qu’ont récemment essuyés la plupart des sites d’échanges de BTC. En plus de cela, le marché à subit des manipulations, des pirates ont effectués des ordres de ventes massif avec de faible montant dans le but de créer de la panique et de « forcer » les utilisateurs à vendre leurs Bitcoins, et enfin que ceux-ci puissent racheter massivement des Bitcoins à faible coût !

      Une vague de panique chez les nouveaux arrivants, et voilà le prix qui s’effondre !

      Le mieux est donc d’attendre et de garder vos Bitcoins jusqu’à ce que la situation se stabilise, le prix devrait remonter, peut être pas jusqu’à aussi haut qu’il l’était, mais il va remonter c’est certains !
      Mais trop drôle, on croit lire les mêmes conseils que pour les boursicoteurs qui vont boire le bouillon de leur « courte » vie d’ici peu ! Soyons « un peu » sérieux…

      C’est dire la crédibilité de cette monnaie de singe.

    • Hadès. dit :

      « une monnaie libre doit avoir une symétrie spatio-temporelle. »

      Je dirai même plus :
      « une monnaie se doit de confondre l’altération tangentielle de l’usure moyenne du paquet médian tout en absorbant l’inflation physico-altruiste par rapport à la demi vie du constituant majoritaire moyenné ; bien entendu il va de soi que l’impact liberticide doit être infléchi par une intervention physique des moyens dématérialisés que sont ceux supposés par l’encours du décime médian relié à la somme des pertes investies contre l’écart systémique de la valeur avérée ».
      Voilà !
      Ça fait du bien…

      • Cessez vous aussi de vous prendre au sérieux, ce sont vos blagues qui sont mauvaises. Nul ne prétend que le bitcoin est « l’avenir de notre économie », simplement il est intéressant de relever qu’un pays comme l’Allemagne légalise son emploi à côté de l’euro et des autres devises – qui sont manipulées comme jamais. Attendons un peu : la création de cette nouvelle forme de monnaie est trop récente pour qu’on puisse en vérifier la pertinence et la solidité. Quoiqu’à mon avis ce ne sera jamais qu’une alternative parmi d’autres…

      • N.O.M dit :

        L’Euro et le Dollar vont disparaitre pour laisser place à une monnaie unique qui englobera l’ensemble du marché transatlantique. Un palier supplémentaire sera alors franchit pour aller ensuite vers une monnaie unique mondiale. Je pense qu’il faut réfléchir ce projet en terme de décennies.

      • Trend dit :

        Je pense que ce bitcoin sera une monnaie matière première comme l’or , rien de plus vu que ( si celà est vrai bien sur) l’émission sera limitée à 21 millions de pièces ( le cour actuel environs 4.000,00/U$) . Donc on connait le montant maximum comme le stock d’ une  » matière première » réserve estimée( pétrole [ pétrole contre nourriture celà c’est déjà vu], argent,or etc..
        Donc ce ne sera plus qu’un produit financier hypervolatile avec 21 millions de bitcoins maximum émis. Un jouet de plus ? Il faudra s’attendre à d’autres produits de ce type ….

  5. Hadès. dit :

    Mais vous rigolez !
    « une monnaie ayant une valeur intrinsèque et sur laquelle les autorités monétaires n’ont pas d’influence. »
    Alors expliquez moi les incroyables variations qu’a subi cette « monnaie de singe » ?
    franchement, ne cédez pas à la facilité car cela vous mène à écrire des fadaises insupportables.
    Ce « Bitecon » est passé de 15/20$ à 250$ pour retomber à moins de 100U$D.
    il n’existe aucune monnaie qui soit pire que ce grossier délire de geek.
    La blague du japonais a dépassé son imagination ; les crétins de tous bords voient dans le bitcoin l’avenir de notre économie ; c’est dire le lamentable niveau de réflexion de ces bipèdes sans QI !
    Bon, un peu de sérieux.

  6. C’est une monnaie pour personnes intelligentes à laquelle je ne comprends rien !

  7. Hadès. dit :

    Pour information, ce que je cite provient du site Fr de Bitcoin.
    De la même manière, les indications de variation de cours sont elles aussi réelles.

    Le reste est blague ping qui répond à pong, mais ça, vous l’avez bien compris.

    Le bitcoin n’est pas la seule monnaie alternative, loin de là. D’ailleurs, je reste perplexe quant à la pub qui lui est faite au détriment d’autres « altcoins ».(alternative coins)
    Un cours multiplié par 12, puis divisé par 3 en seulement, qui vient de perdre 5% en 2 jours.
    Lien : http://www.bitcoin.fr/pages/Cours-du-bitcoin

    Avec mon expérience, j’ai appris à me méfier des monnaies mais aussi des nouveautés qui peuvent vite se transformer en attrape gogos.
    Pourtant, je voudrai bien qu’une telle monnaie existe mais ce qui l’emporte actuellement c’est l’entraide, assurément ce qu’il y a de mieux pour se passer de monnaie papier.

    • zorba44 dit :

      Monnaies alternatives : les coquillages, les billets de Monopoly et les plumes de paon…
      Ce qu’il y a d’intriguant est la limitation à 21 000 000 de bitcoins alors qu’il y a 6 ou 7 milliards d’humains sur la planète.

      Sérieusement : va-t-on, comme l’or, aller de subdivisions en subdivisions de plus en plus petites au fur et à mesure où la valeur en augmente ?

      Jean LENOIR

  8. Trend dit :

    Imaginez l’Allemagne abandonner l’euro alors que 75% de ses exportations se font en Europe dans la zone euro. Le jour o’u celà arrive l’Allemagne sera en plein dedans et elle pôurra déguster ses bitcoin avec du Nutellla. DE toute façon l’euro n’est rien d’autre que le deutschemark généralisé à toute l’Europe.

  9. Hadès. dit :

    Daniel Carr a sorti l’Amero. Cet artiste frappe monnaie métal sans cours légal.
    http://www.designscomputed.com/coins/amero.html
    L’Amero est une bonne dénomination car le marché commun EU/USA-Canada-Mexique est en passe de devenir une réalité. Amérique Europe, Amero, pourquoi pas !
    Mais le buzz a dépassé toute forme d’intelligence allant explorer au delà de la bêtise humaine, (chinois de la CIA, on nous cache tout, etc, etc, …)
    Le dollar US ne vaut plus rien (environ 0.7 cent !!!) et le dollar canadien est presque en parité. Une bonne dévaluation de 30% de l’€uro et hop le tour sera joué.
    Toutes les monnaies ont vocation à disparaître.
    L’€uro est mal né, mal géré et il n’est pas prévu de pouvoir en sortir. C’est volontaire.

    Quant à nos amis économistes, ceux qui parlent tout le temps mais ne voient jamais rien arriver, je leur souhaite bien du plaisir : je vais aller écouter Doze et Lenglet, histoire de me marrer encore une fois.
    Bonne journée.

  10. Ghisse dit :

    vous imaginez l’allemagne abandonner l’euro là , maintenant, bientôt ?! non elle se cherche de possibles alternatives car c’est un pays qui se gère encore dans sa géographie , à l’inverse de la france qui est gérée par une géographie qui n’est pas la sienne (et un président qui n’est pas le sien…) cet article est très intéressant et il laisse entrevoir une allemagne regardant un avenir lui garantissant son épargne et ses revenus , pas vraiment le cas de notre pays de plus en plus hypothéqué . que le BC soit de cette manière adoubé par l’allemagne est une manière forte de dire qu’elle peut créer, si elle le désirait, autre chose en cas de besoin et sa monnaie vaudra de fait,car elle est l’allemagne et qu’elle le peut, elle . c’est donc un signe politique fort dont la france et l’ue devraient tenir compte. je reste convaincu qu’une monnaie numérique sera la voix qui va s’ouvrir un jour où l’autre. d’autres pays suivront , cela peut aller assez vite, à voir . l’aberration économique que sont devenus l’amérique et le japon n’est un objectif pour personne , enfin je le souhaite .

    • Hadès. dit :

      Ghisse, votre message est intéressant. La volonté de l’Allemagne que vous décrivez, ce pays ne s’en est jamais départie tout comme l’Allemagne (et tous les autres pays de la zone €) car la valeur de parité est toujours d’actualité.
      Ainsi quand les gens pensent qu’un € vaut un autre € ils se trompent ; plus précisément ils sont trompés car la valeur d’échange des monnaies d’origine n’a pas été abolie : elle est inscrite de manière indélébile. Les allemands ont le courage de dire ce que nous pensons.
      Un exemple : savez-vous que nombre de personnes mettent de côté des €, mais pas n’importe lesquels, des € allemands reconnaissables aux « x ». A titre personnel jamais je ne conserverai d’€ de pays largués ou coulés économiquement parlant. Vous pouvez faire le buzz, la réserve est déjà largement constituée.
      Même les américains placent leur argent en Allemagne, quelquefois à un taux légèrement négatif mais ils ont foi dans le fait de préserver leur capital et le capital c’est sacré : Marx le savait bien.
      Donc un € grec ne vaut rien, un portugais guère plus, et ainsi de suite jusqu’à l’€ allemand.

      L’Allemagne se sert actuellement de l’€ pour assurer un fonctionnement optimal de l’économie du pays mais je suis certain qu’elle saura en sortir dès que son intérêt sera ailleurs.
      On n’est pas le sous-marin des USA pour rien !

      Bonne semaine.

  11. Neo Futur dit :

    voir aussi https://en.bitcoin.it/wiki/Deflationary_spiral
    on est clairement dans un nouveau paradygme economique, deflationiste et qui n encourage pas a la depense et a l endettement, mais a l epargne.

  12. Ping : FREDERIC BERGER | ECHO DES MONTAGNES

Répondre à Lefort Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s