Syrie : Un autre crime de guerre occidental en préparation (Paul Craig Roberts)

cameron-obama-hollande-syrie-crime-guerre

« Les criminels de guerre de Washington et d’autres capitales occidentales sont déterminés à maintenir leur mensonge selon lequel le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques. Ayant échoué dans les efforts visant à intimider les inspecteurs d’armes chimiques de l’ONU en Syrie, Washington a exigé que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon retire ces inspecteurs avant qu’ils puissent évaluer la preuve et faire leur rapport. Le Secrétaire général de l’ONU s’est élevé contre les criminels de guerre de Washington et a rejeté leur demande. Cependant, comme avec l’Irak, la décision de Washington de commettre une agression contre la Syrie ne se fonde pas sur des faits. http://rt.com/op-edge/syria-un-war-investigation-006/

Les gouvernements américain et britannique n’ont révélé aucune des « preuves concluantes » qu’ils prétendent avoir démontrant que le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques. En écoutant leurs voix, en observant leur langage corporel, et en les regardant dans les yeux, il est tout à fait évident que John Kerry et ses marionnettes britanniques et allemandes mentent de manière éhontée. C’est une situation bien plus honteuse que les énormes mensonges que l’ancien Secrétaire d’Etat Colin Powell a commis à l’ONU sur les armes irakiennes de destruction massive. Colin Powell affirme qu’il a été trompé par la Maison Blanche et ne savait pas qu’il mentait. Kerry et les marionnettes britanniques, françaises et allemandes savent très bien qu’ils mentent.

Le visage que l’Occident présente au monde est celui d’un menteur impudent.

Washington et ses gouvernements fantoches britanniques et français sont prêts à encore une fois révéler leur criminalité. L’image de l’Occident en tant que criminel de guerre n’est pas une image de propagande créée par les ennemis de l’Occident, mais le portrait que l’Occident a peint de lui-même.

Le journal britannique The Independant a rapporté qu’au cours du dernier week-end, Obama, Cameron et Hollande ont convenu de lancer des attaques de missiles de croisière contre le gouvernement syrien dans les deux semaines à venir, malgré l’absence de toute autorisation de l’ONU et malgré l’absence de tout élément de preuve en faveur des allégations de Washington selon lesquelles le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques contre « ses rebelles » largement soutenus par les forces extérieures américaines, cherchant à renverser le gouvernement syrien.

En effet, une des raisons de la course à la guerre est d’empêcher l’inspection de l’ONU dont Washington sait qu’elle pourrait réfuter ses allégations et éventuellement l’impliquer dans l’attaque sous faux drapeau effectuée par les « rebelles », qui ont réuni un grand nombre d’enfants dans un endroit pour y être assassinés chimiquement pour ensuite en coller la responsabilité au gouvernement syrien.

Une autre raison de la course à la guerre, c’est que Cameron, le Premier ministre britannique, veut précipiter la guerre avant que le Parlement britannique ne puisse le bloquer [ NDLR : La Chambre des communes vient de dire non à une intervention de l’armée britannique ] et l’empêcher de fournir une couverture pour les crimes de guerre d’Obama, de la même manière que Tony Blair avait assuré la couverture de George W. Bush, ce dont il a été dûment récompensé. Qu’est-ce qu’il en a à faire, Cameron, de la vie des syriens quand il peut quitter ses fonctions avec une fortune de 50 millions $ qui l’attendent à bras ouverts ?

http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/syria-un-weapons-inspectors-attacked-as-they-try-to-enter-poison-gas-attack-site-8784435.html

Le gouvernement syrien, sachant qu’il n’est pas responsable de l’incident des armes chimiques, a accepté que l’ONU envoie des inspecteurs d’armes chimiques pour déterminer la substance et le vecteur utilisés. Cependant, Washington a déclaré qu’il était «trop tard» pour les inspecteurs de l’ONU et accepte la déclaration intéressée des « rebelles » affiliés à Al-Qaïda accusant le gouvernement syrien d’avoir attaqué des civils avec des produits chimiques. http://news.antiwar.com/2013/08/25/obama-administration-accepts-rebels-account-on-syria-prepares-for-war/ . Voir aussi http://news.antiwar.com/2013/08/25/syria-accepts-un-inspectors-us-spurns-call-as-too-late/

Dans une tentative pour empêcher les inspecteurs de produits chimiques des Nations Unies qui sont arrivés sur place de faire leur travail, ces derniers ont essuyé des tirs de snipers sur le territoire détenu par les « rebelles » et ont été forcés de quitter le site ; mais un rapport ultérieur de RT affirme qu’ils sont retournés sur le site pour effectuer leur inspection. http://rt.com/news/un-chemical-oservers-shot-000/

Le gouvernement britannique corrompu a déclaré que la Syrie peut être attaquée sans autorisation de l’ONU, tout comme la Serbie et la Libye ont été attaquées militairement sans autorisation de l’ONU. En d’autres termes, les démocraties occidentales ont déjà établi des précédents pour violer le droit international. « Le droit international ? Nous n’avons pas besoin de droit international puant ». L’Occident ne connaît qu’une seule règle : la Force prime le Droit. Tant que l’Occident a la Force, l’Occident a le Droit.

Dans une réponse à l’information que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France se préparent à attaquer la Syrie, le ministre russe des Affaires étrangères, M. Lavrov, a déclaré qu’une telle action unilatérale est une «violation grave du droit international», et que la violation n’était pas seulement d’ordre juridique, mais aussi une violation de l’éthique et de la morale. Lavrov a évoqué les mensonges et la tromperie utilisés par l’Occident pour justifier ses violations graves du droit international dans les attaques militaires contre la Serbie, l’Irak et la Libye et la façon dont le gouvernement américain a utilisé des actions préventives pour saper tout espoir pour un règlement pacifique en Irak, en Libye et en Syrie.

Une fois de plus, Washington a anticipé pour saper tout espoir de règlement pacifique. En annonçant la prochaine attaque, les Etats-Unis ont détruit toute incitation pour les «rebelles» à participer aux pourparlers de paix avec le gouvernement syrien. Au moment où ces pourparlers allaient avoir lieu, les «rebelles» n’ont désormais plus aucune incitation à y participer, puisque les militaires de l’Occident viennent à leur secours.

Dans sa conférence de presse, M. Lavrov a parlé de la façon dont les partis au pouvoir aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France attisent les émotions chez les gens mal informés qui, une fois chauffés, trouveraient satisfaction dans la guerre. Ceci, bien sûr, est le moyen par lequel les Etats-Unis ont manipulé le public pour attaquer l’Afghanistan et l’Irak. Mais le public américain est fatigué de la guerre, dont le but n’est jamais établi clairement, et sa suspicion augmente de jour en jour au sujet des justifications du gouvernement pour encore plus de guerres.

Un sondage Reuters / Ipsos révèle que « les Américains s’opposent fermement à l’intervention américaine dans la guerre civile en Syrie et croient que Washington devrait rester en dehors du conflit, même si les rapports selon lesquels le gouvernement de la Syrie a utilisé des produits chimiques mortels pour attaquer les civils sont confirmés ». http://news.yahoo.com/syria-war-escalates-americans-cool-u-intervention-reuters-003146054.html Pourtant Obama se moque que seulement 9 pour cent de la population soutienne son bellicisme. Comme l’a récemment déclaré l’ancien président Jimmy Carter: « L’Amérique n’a pas de démocratie qui fonctionne ». http://rt.com/usa/carter-comment-nsa-snowden-261/ Il y a un Etat policier dans lequel le pouvoir exécutif s’est placé lui-même au-dessus de toutes les lois et au-dessus de la Constitution.

Cet Etat policier va maintenant commettre encore un autre crime de guerre d’agression non provoquée de style nazi. A Nuremberg, les nazis ont été condamnés à mort précisément pour les actions identiques à celles commises par Obama, Cameron et Hollande. L’Occident mise sur la force, non sur le droit, pour se garder hors du box des criminels.

Les gouvernements américain, britannique et français n’ont pas expliqué pourquoi il vaut mieux que les gens, dans les guerres initiées par l’Occident, soient tués par des explosifs en uranium appauvri plutôt qu’avec des agents chimiques ou de toute autre arme. Il était évident dès le début que Obama était en train de préparer l’attaque contre le gouvernement syrien. Obama a diabolisé les armes chimiques mais pas les « anti-bunkers » nucléaires que les Etats-Unis pourraient utiliser contre l’Iran. Ensuite, Obama a tracé une ligne rouge, en disant que l’utilisation d’armes chimiques par les Syriens était un si grand crime que l’Occident serait obligé d’attaquer la Syrie. Les marionnettes britanniques de Washington, William Hague et Cameron, ont juste répété cette affirmation absurde. http://rt.com/news/uk-response-without-un-backing-979/ La dernière étape dans la machination était d’orchestrer un incident chimique et d’en accuser le gouvernement syrien.

Quel est le véritable agenda de l’Occident ? Telle est la question non posée et sans réponse. De toute évidence, les gouvernements américain, britannique et français, qui ont affiché en permanence leur soutien à des régimes dictatoriaux qui répondent à leurs attentes, ne sont pas le moins du monde perturbés par les dictatures. Ils désignent Assad comme dictateur pour le diaboliser aux yeux des masses occidentales mal informées. Mais Washington, le Royaume-Uni et la France soutiennent un certain nombre de régimes dictatoriaux, comme ceux de Bahreïn, de l’Arabie Saoudite, et maintenant la dictature militaire en Egypte qui tue impitoyablement des Egyptiens sans qu’aucun gouvernement occidental ne parle d’envahir l’Égypte parce qu’il « tue son propre peuple ».

Il est clair aussi, que la prochaine attaque occidentale sur la Syrie n’a rien à voir avec la volonté d’apporter « la liberté et la démocratie » en Syrie, pas plus que la liberté et la démocratie n’étaient les raisons des attaques contre l’Irak et la Libye, dont aucun n’a gagné la « liberté et la démocratie ».

L’attaque occidentale sur la Syrie n’est pas liée aux droits de l’homme, la justice ou l’une des causes ronflantes dont l’Occident couvre sa criminalité.

Les médias occidentaux, et encore moins les presstitués américains, ne demandent jamais à Obama, Cameron, ou Hollande quel est le vrai agenda. Il est difficile de croire qu’il y ait un seul journaliste qui soit suffisamment stupide ou naïf pour croire que l’agenda est d’apporter « la liberté et la démocratie » à la Syrie ou de punir Assad pour avoir utilisé des armes chimiques contre des voyous meurtriers qui tentent de renverser le gouvernement syrien.

Bien sûr, la question n’aurait pas de réponse si elle était posée. Mais le fait de poser la question contribuerait à rendre le public conscient que les choses sont tout autres. A l’origine, le prétexte de Washington pour les guerres était d’assurer la sécurité des Américains contre les terroristes. Maintenant, Washington s’efforce de livrer la Syrie à des terroristes djihadistes en les aidant à renverser le gouvernement laïc et non-terroriste d’Assad. Quel est l’agenda derrière le soutien de Washington au terrorisme ?

Peut-être que le but des guerres est de radicaliser les musulmans et, ainsi, déstabiliser la Russie et même la Chine. La Russie a une importante population musulmane et est bordée par les pays musulmans. Même la Chine a une certaine population musulmane. Comme la radicalisation se propage en conflits dans les deux seuls pays capables d’être un obstacle à l’hégémonie mondiale américaine, la propagande des médias occidentaux et le grand nombre d’ONG financées par les États-Unis, se présentant comme des organisations de «droits de l’Homme», peuvent être utilisés par Washington pour diaboliser les gouvernements russe et chinois pour les mesures sévères que ceux-ci prennent contre les «rebelles».

Un autre avantage de la radicalisation des musulmans est qu’elle laisse les anciens pays musulmans dans la tourmente ou des guerres civiles pour une longue durée, comme c’est actuellement le cas en Irak et en Libye, éliminant ainsi toute capacité à faire obstruction à Israël par un Etat organisé.

Le Secrétaire d’Etat John Kerry est en train de travailler au téléphone utilisant les pots de vin et les menaces pour faire accepter, sinon appuyer, le crime-de-guerre-en-préparation de Washington contre la Syrie.

Washington est en train de conduire le monde plus près que jamais de la guerre nucléaire, même plus que dans les périodes les plus dangereuses de la guerre froide. Quand Washington en terminera avec la Syrie, la prochaine cible sera l’Iran. La Russie et la Chine ne seront plus en mesure de se leurrer eux-mêmes sur l’existence d’un quelconque système de droit international ou de contrainte qui puisse agir sur la criminalité de l’Occident. L’agression occidentale contraint déjà les deux pays à développer leurs forces nucléaires stratégiques et à circonscrire les ONG financées par l’Occident qui se présentent comme des «organisations des droits de l’homme», mais en réalité constituent une cinquième colonne que Washington peut utiliser pour détruire la légitimité de leurs gouvernements.

La Russie et la Chine ont été extrêmement imprudentes dans leurs relations avec les Etats-Unis. Essentiellement, l’opposition politique russe est financée par Washington. Même le gouvernement chinois est miné. Quand une société américaine ouvre une entreprise en Chine, il crée un conseil d’administration chinois dans lequel sont placés des proches des autorités politiques locales. Ces conseils créent un circuit pour les paiements qui influencent les décisions et la loyauté des membres du parti local et régional. Les États-Unis ont pénétré les universités chinoises et les milieux intellectuels. L’Université Rockefeller est active en Chine dans le cadre philanthropique des Rockefeller. Les voix dissidentes sont créées et sont déployées contre le gouvernement chinois. Les demandes de «libéralisation» peuvent ressusciter des différences régionales et ethniques et saper la cohésion du gouvernement national.

Quand la Russie et la Chine se rendront compte qu’elles sont la proie de cinquièmes colonnes américaines, qu’elles sont isolées diplomatiquement et militairement inférieures en armes, les armes nucléaires deviendront le seul garant de leur souveraineté. Cela donne à penser que la guerre nucléaire est susceptible de mettre fin à l’humanité bien avant que les hommes ne succombent au réchauffement climatique ou à la hausse des dettes nationales ».

Paul Craig Roberts, le 28 août 2013 (via Réseau International et le site de l’UPR)

Traduction : Avic

http://www.paulcraigroberts.org/

Le Dr Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor US de la politique économique dans l’administration Reagan. Il a été rédacteur en chef adjoint et éditorialiste du Wall Street Journal, chroniqueur pour Business Week et du Scripps Howard News Service. Il a occupé de nombreux postes universitaires. Son dernier livre : The Failure of Laissez Faire Capitalism and Economic Dissolution of the West

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

38 commentaires pour Syrie : Un autre crime de guerre occidental en préparation (Paul Craig Roberts)

  1. njaisson dit :

    Tout se passe comme si une secte s’était emparée du pouvoir et s’ingéniait à fomenter une troisième guerre mondiale. Le monde a déjà vu de quoi ces gens sont capables avec la « catastrophe » de Fukushima dont les effets radioactifs à moyen terme se comparent à ceux d’une guerre nucléaire. Quand on sait qu’ils détiennent par ailleurs des centaines de bombes atomiques qui peuvent être utilisées à titre préventif, on ne peut qu’envisager le pire. Nous sommes plongés dans un cauchemar où la réalité dépasse les pires scénarios de politique fiction.
    http://beforeitsnews.com/beyond-science/2013/08/videoww3-diverted-obama-fires-missile-at-iran-ufo-shoots-it-down-aug-28th-2013-2443326.html

  2. Christiane dit :

    Croyez-vous vraiment que Russie + chine soient inférieures en armes aux Etats-Unis, j’ose espérer que cela était peut-être vrai il y a quelques années mais, à présent, ces deux pays ont rattrapé leur retard, non ?

    • La puissance militaire américaine est, aujourd’hui encore, sans rivale : près de la moitié des dépenses militaires de la planète, une avance technologique considérable dans de nombreux domaines, 800 bases militaires à travers le monde, etc.

      Mais d’une part la contrainte financière se fait de plus en plus pressante, d’autre part la position de « gendarme du monde » des Etats-Unis est de plus en plus contestée. L’écart se réduit donc avec les pays émergents, notamment la Chine et la Russie…

      • njaisson dit :

        Les émergents prennent le bouillon plein pot. L’Inde prête son or à la FED en leasing, afin de reconstituer ses réserves en dollars, suite aux attaques spéculatives désastreuses contre la roupie provoquées par le retrait massif des fonds américains qui abandonnent une économie indienne dont les performances déçoivent….Voilà qui pourrait aider la Bundesbank à récupérer une partie de son or 🙂

        For India, this may be the nuclear option: its central bank, starved for dollars, is considering every initiative to procure short-term dollar liquidity to fund massive USD-denominated investor withdrawals out of the country, which as hammering the Indian Rupee, and which if unmet, threatens the entire financial system in the country.
        Indeed, as the HBL reports that the gold will be leased in the international market for dollars so as to shore up the sagging rupee, which plunged below Rs 64 against the US dollar in Tuesday’s trade. A final decision may be taken next month, Finance Ministry sources said.
        The move can fetch around $23 billion, David Gornall, Chairman of the London Bullion Market Association, has estimated.
        http://www.zerohedge.com/news/2013-08-21/foundering-india-about-flood-gold-market-200-tons-leased-gold

      • Christiane dit :

        En effet, le  » gendarme du monde  » est de plus en plus isolé et, cela n’est que le retour de bâton mérité. Les peuples du monde entier sont hostiles à toute intervention, mais la plus grande « démocratie » ( ?) du monde n’en a cure. ils ne se doutent pas que cette démonstration de force, risque d’être fatale en ce qui les concerne, et peut-être salutaire pour le reste de l’humanité. Leur intervention, si elle a lieu, tuera des milliers de gens mais en retour sonnera le glas de leur domination, qu’en pensez-vous? Je sais que les Chrétiens Syriens prient pour que l’ Amérique reste en dehors et, j’espère que d’une façon ou d’une autre, ils seront exaucés.

      • Geraldine dit :

        @njaisson : Son or prêté à la FED, l’Inde ne le reverra jamais… pas plus que l’Allemagne 😦

      • ph11 dit :

        Il faut aussi comparer les dépenses selon les indices de prix. Mais il est vrai que le nombre de bases et de flottes navales est énorme.

      • njaisson dit :

        Comment l’or pris dans les poches des Indiens pour éponger le déficit de la balance des paiements en devises « fortes » se retrouvent dans les coffres de la FED…:
        MUMBAI: The government is considering a radical plan to direct commercial banks to buy gold from ordinary citizens and divert it to precious metal refiners in an attempt to curb imports and take some heat off the plunging currency.

        A pilot project will be launched soon, a source familiar with the Reserve Bank of India (RBI) plans told Reuters. India has the world’s third-largest current account deficit, which is approaching nearly $90 billion, driven in a large part by appetite for gold imports in the world’s biggest consumer of the metal.

        With 31,000 tonnes of commercially available gold in the country — worth $1.4 trillion at current prices — diverting even a fraction of that to refiners would sate domestic demand for the metal. India imported 860 tonnes of gold in 2012.

        « We will start a pilot project among some banks where we will allow them to buy back gold from individual households, » the source, an official familiar with the central bank’s gold policymaking, said. « This will start soon, we have discussed (it) with banks. »
        http://timesofindia.indiatimes.com/business/india-business/Govt-mulls-buying-gold-from-citizens-to-ease-rupee-crisis/articleshow/22143940.cms

    • njaisson dit :

      Pourquoi ne pas envoyer des phalanges constituées par les effectifs en surnombre du ministère de la Défense et de l’Education nationale?? Après tout la majorité des effectifs de la Défense nationale st constitué par le personnel administratif qui passe son temps à rogner les budgets opérationnels, quant aux profs chacun connaît leur tragique situation d’oisiveté faite de résistance passive à la désagrégation morale de leurs troupes. Certains pays comme l’Ukraine proposent les services de leurs officiers mis à la retraite anticipée contre l’octroi de…la nationalité syrienne :-): http://info.kopp-verlag.de/hintergruende/deutschland/gerhard-wisnewski/5-freiwillige-nach-syrien-ruft-putin-zu-den-waffen-.html
      Il y a là certainement un exemple à suivre qui pourrait réveiller le souvenir des « volontaires » de 93 qui ne sont jamais revenus de leurs exploits guerriers pour la plupart, mais dont la mémoire indélébile est inscrite parmi les héros dont le nom est gravé sur les côtés de l’arc de triomphe.

  3. N.O.M dit :

    Moi je ne vote pas pour cette saloperie de république, et par conséquent les actions criminelles que veut mener le p’tit cochon de lait qui nous représente, ne me pèsent pas sur la conscience même si l’ assassinat de masse d’ enfants me dégoûte au plus haut point. Remarquez, lorsque l’ on sait qui a réellement financé la montée du nazisme, nous pouvons dire que nous sommes dans la continuité  » historique « .

    • njaisson dit :

      Vous êtes excessif.

      • N.O.M dit :

        excessif en quoi ?
        Le premier génocide de la république démocratique laïque, c’ est la guerre de Vendée. Faites des recherches et vous constaterez comment les républicains balançaient les familles nantaises par dessus les embarcations pour les noyer des les rivières. Il y a une différence avec le soutient à des terroristes pour qu’ ils rassemblent des familles syriennes pour les gazer au sarin ?
        Ce que nous voyons aujourd’hui n’est pas le commencement mais l’ aboutissement d’ un projet démoniaque qui prend sa source avec les révolutions sanglantes. François la truelle qui s’ est rendu dans les locaux du Grand Orient de France pour expliquer son programme politique avant les présidentielles 2012, lui qui est censé représenter la fille ainée de l’ Eglise Chrétienne Catholique ne s’ est jamais marié à l’ Eglise et défend ardemment le mariage homo. Manuel Valls qui veut régulariser 100 000 immigrés par an en France au lieu de 46 000 en 2012 en pleine période de grave crise économique cela cache quoi ? on prépare le terrain à une prochaine guerre civile ? sachant que l’ Afrique du nord regorge aujourd’hui de terroristes, qui vous dit qu’ ils ne vont pas en profiter pour débarquer sur le sol français au travers de l’ immigration de masse ? Il y a une différence entre excessif et réaliste. Le Nouvel âge doit émerger sur les ruines de l’ ancien monde et les politiques au pouvoir sont chargés, sous l’ impulsion de la minorité luciférienne, d’ organiser  » L’ Ordo ab chao  » pour emmener les nations à la ruine. L’ Irak, l’ Afghanistan, la Libye, le Mali et maintenant la Syrie. Combien faut il en ajouter pour que les gens comprennent ? Vous croyez que la France sera épargnée ? Pauvre ami… Un bon discours de  » gauchiste  » pourrait s’ apparenter à cela : on vous conduit au désastre mais, surtout, ne soyez pas excessif !

  4. Ping : Syrie : Un autre crime de guerre occidental en préparation (Paul Craig Roberts) - gastraudiome

  5. Jack dit :

    D’accord mais en face il y a un régime criminel soutenu par un Poutine qui ne vaut pas mieux.

    • Christiane dit :

      Nous devons dire merci à poutine de faire tout ce qui est en son pouvoir pour préserver la paix du monde. Poutine a une poigne de fer, il aime son pays et ne cède pas au chantage; c’est tout en son honneur. Si seulement nous avions eu un président qui pouvait s’ enorgueillir de ces mêmes qualités, notre pays ne serait pas au bord du gouffre. Vive Poutine ! Vive la Russie !

      • Jack dit :

        On voit que vous ne connaissez pas le régime poutinien, vous oubliez le génocide en Tchétchènie, les assassinats d’opposants, merci pour votre aveuglement.

    • N.O.M dit :

      En attendant quelle politique de Vladimir Poutine ces derniers mois :
      – Mise en place d’ une politique volontariste pour soutenir l’ économie russe.
      – Diminution et plus de contrôle sur l’ immigration en Russie.
      – Arrestation des Pussy Riot.
      – Interdiction du mariage homo et de l’ adoption d’ enfants par ces couples.
      – Privilégier le dialogue plutôt que la violence vis à vis des pays en guerre. Au demeurant ça n’ est pas la Russie qui a enclenché et soutenu les violences dans ces pays.
      Même si une oligarchie mondialiste sévit aussi en Russie, ça n’ est pas du coté de l’ Occident que l’ on peut se permettre de faire la morale.

      • Jack dit :

        Extraordinaire cette façon de vous laisser duper. Certes l’Occident est loin d’être parfaite, mais nous vivons tout de même dans des Etats de droit. Russie niet. Aux prochaines élections Obama et compagnie c’est fini, le pseudo dictateur Poutine en truquant ses élections, comme la dernière fois, muselant l’opposition avec les vieilles méthode du KGB, sont école. Nous sommes loin d’être parfait mais il y a des choix sur lesquelles il ne faut pas transiger.

      • Geraldine dit :

        Obama, Bush ou un autre c’est la même chose, c’est vous qui êtes dupe. Cette démocratie est purement formelle, les dés sont pipés car les candidats sont financés et programmés par le système. Tout candidat libre est immédiatement discrédité et éjecté. Il n’y a place que pour les marionnettes, idem chez nous.

      • N.O.M dit :

        1981-1989 : Ronald W. Reagan.
        1989-1993 : George Bush.
        1993-2001 : William J. Clinton.
        2001-2009 : George W. Bush.
        2009-……. : Barak H. Obama.

        BILAN POLITIQUE POUR LES USA ET LE MONDE !?
        Tant qu’ il y aura des gens comme vous… ne vous inquiétez pas il va bientôt y avoir une fin au bal  » masqué  » oh hé, oh hé…

      • Christiane dit :

        Je suis 100% d’accord avec vous. Si nous avions un président de la trempe de Poutine,
        nous n’aurions pas de soucis à nous faire pour notre pays; apparemment, Jack ne voit aucun inconvénient à ce que chez nous on emprisonne les patriotes, on libère les voyous et les criminels, on vote des lois contre-nature en ignorant délibérément l’opinion de la majorité, on interdit aux patriotes pacifiques qui n’ont jamais détérioré quoi que ce soit de se réunir, on dissimule les larcins, agressions, viols, vols, meurtres perpétrés par des racailles pour que la population soit tenue dans l’ignorance et continue à se croire au pays des bisounours.
        Je préférerais, quant à moi, que mon pays soit tenu de main ferme, par un président patriotique, qui aime son pays et son peuple, qui ne badine pas avec la morale, qui sache que l’angélisme n’est pas du ressort d’un homme d’Etat digne de ce nom, parce qu’il comprend les responsabilités attachées à sa charge. Eh bien, avec flanby, on n’est pas gâtés, nous avons exactement l’inverse. Quant à Obama, il attache à la démocratie autant de respect et de considération qu’en témoignent à son égard les culs qui nous gouvernent.

      • N.O.M dit :

         » Nos administrations successives ont répété qu’ elles souhaitaient un pilier européen de la défense. En effet, mais à condition qu’ il fasse exactement ce que nous voulons. » Robert Hunter ( CFR ), ambassadeur américain auprès de l’ Otan, au Wall Street journal, le 10 décembre 1993.
        Que constatons nous 20 ans plus tard ?

      • ph11 dit :

        @Jack

        C’est quoi des Etats de droit ?

    • master t dit :

      et en face nous avons un Axe Washington/londres/paris qui se contrefout du droit et agit a l’unisson comme une dictature… celle que confere la force… la loi de la jungle c’est d’abord celle du plus fort, en tout cas qui se croient plus fort!

  6. de Nantes dit :

    Des frappes « symboliques » pour ne pas perdre la face !!!! on se fout de nous et des futures victimes

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/08/30/syrie-il-est-dangereux-que-les-menaces-d-un-president-sonnent-creux_3469016_3218.html

  7. N.O.M dit :

    La démocratie Occidentale et la liberté d’ expression dans le cadre de la république :
    Le pouvoir Américain vient de bloquer la chaine Russia Today. ( Source : http://www.Cameroonvoice.com ).

  8. ghisse dit :

    il y dix ans nous avons refusé d’admettre le mensonge, j’espère que nous ferons de même …que nous nous ressaisirons. si hollande y va il aura deux guerres a son actif en moins d’un an , chapeau l’artiste ! ségolène disait que c’est elle qui avait les couilles mais je crois qu’elle a aussi tout le reste . qui est donc cet homme sur qui la moitié des suffrages se sont portés ? il est grand temps de répondre à cette question .

  9. Garfy dit :

    mais quels sont les suffrages qui l’ont fait gagner ???

  10. zorba44 dit :

    Olivier bonjour,

    Il me semble que tous les masques sont en train de tomber…
    J’aurais une proposition à faire : celle d’imprimer ce genre d’articles et les posts qui l’accompagnent et de les faire signer en « lettre ouverte » aux dirigeants incriminés. Seul moyen de les faire plier de leurs funestes desseins.
    Il est clair que le président américain, prix Nobel de la paix (escroquerie monumentale de la morale et de la raison) doit être informé des dizaines de millions de signatures possibles soutenant ces posts.
    Un moyen comme un autre d’éviter encore la troisième guerre mondiale, laquelle pourrait être la dernière en raison de l’holocauste matériel, humain (financier aussi, suivez mon regard messieurs les banskters).

    Amicalement

    Jean LENOIR

    • N.O.M dit :

      On évitera rien du tout, il faut simplement se sauver au sens propre comme au figuré.

      Mathieu 24.6 : Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez- vous d’ être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.
      Mathieu 24.7 : Une nation s’ élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.
      Mathieu 24.8 : Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.
      Mathieu 24.9 : Alors on vous livrera aux tourments, et l’ on vous fera mourir, et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.
      Mathieu 24.13 : Mais celui qui persévèrera jusqu’ a la fin sera sauvé.
      Mathieu 24.16 : Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes.

  11. Ping : Syrie : Un autre crime de guerre occidental en préparation par Paul Craig Roberts « Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  12. Ping : Syrie : Un autre crime de guerre occidental en ...

  13. Christiane dit :

    Quand je pense que Obama s’est vu décerner le « prix Nobel de la paix » !! A quel prix
    aura-t-l droit cette année ? celui de la diplomatie et du loyalisme, non ?

  14. Anne-Marie Rovero dit :

    La raison du plus fort est toujours la meilleure … ???

  15. Ping : Pourquoi l’Occident hait-il Poutine ? La raison secrète. | LES RAISONS DU CITRON

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s