Mario Draghi : « L’or est une réserve de sécurité pour les banques centrales »

(source : Bull Market Thinking via Goldbroker.com)

« Les banques centrales qui s’étaient mises à vendre de l’or, il y a quelques années, ont substantiellement arrêté, je pense. La plupart des expériences de banques centrales qui ont loué ou vendu des réserves d’or, il y a environ dix ans, n’ont pas vraiment été une réussite, d’un point de vue strictement monétaire ».

Lire aussi l’interview de James Rickards sur la manipulation des marchés et le retour au standard-or

Rappels :

L’or, un placement très actuel (S. Thongchai)

Pour Ben Bernanke, les banques centrales possèdent de l’or par tradition…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Mario Draghi : « L’or est une réserve de sécurité pour les banques centrales »

  1. OOPS dit :

    Toujours la fable de l’étalon-or ou Alice au pays des merveilles à l’envers. Voir ce qui s’est passé dans les années 1920-1930 avec ce fameux étalon or qui ne résout rien du tout parce qu’il manque l’enjeu principal c’est-à-dire celui du type de société que l’on souhaite bâtir. Sur quelles bases philosophiques et morales? En vue de quelle fin?

    • Ce n’est pas l’étalon-or qui est à l’origine de la Grande Crise, mais le système hybride d’étalon de change-or mis en place par les accords de Gênes en 1922 (le dollar et la livre sterling étaient utilisables comme monnaies de réserve au même titre que l’or). Cf. Rueff à ce sujet.

      • Nicolas Jaisson dit :

        Il est bien évident que l’étalon or tout seul n’a pas de sens dans l’économie actuelle, sauf à faire s’effondrer radicalement les échanges basés sur la libre circulation des bien et des services et sur l’harmonisation/uniformisation des marchés d’un point de vue juridique. A moins de revenir à une économie pastorale du haut Moyen Age, je ne vois pas comment l’étalon or stricto sensu serait praticable.

      • matbee dit :

        En quoi le standard or ferait-il s’effondrer les échanges de biens et services ? Au contraire il régule les balances commerciales et les balances de changes en obligeant à les rééquilibrer à intervalles réguliers. Pour vous au début du 20ème siècle l’économie était de type pastoral ?
        De toutes façons l’or n’a jamais perdu vraiment son rôle de référent monétaire puisque encore actuellement les monnaies papier fluctuent par rapport à lui. Quand on dit le prix de l’or monte ou baisse, en réalité l’or est constant c’est la devise qui se dévalue ou se réévalue par rapport à lui.

    • Nicolas Jaisson dit :

      Les partisans de l’étalon or oublie de mentionner le fait principal dans l’organisaton du système monétaire qui est la mondialisation des actifs nationaux à travers l’emprise des multinationales sur des marchés nationaux ouverts, harmonisés et uniformisés à travers notamment les accords internationaux sur le commerce plus les multiples organisations d’unification juridique des marchés au sein de zone économique intégrées, dont l’Occident est loin d’avoir le monopole (organisation de Shanghaï, Trans Pacific Partnership, APEC, etc). Or la puissance des multinationales en termes de chiffres d’affaires dépasse largement celle des Etats nationaux qui ont les poings liés par des accords juridiques dont l’Europe n’a pas l’exclusivité (OMC, codex alimentarius, etc).Actuellement ce sont ces forces économiques et non seulement les besoins de financement des Etats nationaux qui gouvernent le fonctionnement du système monétaire internationale fondé sur l’intégration de blocs économiques et la libre circulation des capitaux. Don, en cas de retour aux monnaies nationales, on aura affaire à une nouvelle monnaie sans actifs nationaux à mettre en face en termes de contrepartie productive et sans marché de la dette pour alimenter les besoins de financement dans cette monnaie. Il ne faudra as compter non plus sur les ressources fiscales propres à la nation française en pleine dépression et exposée à la fuite des capitaux du fait de son surendettement qui ne sera plus finançable. Cela signifie l’effondrement de l’Etat, une dévaluation massive entraînant un destruction immédiate de l’épargne (les OAT et actions subiront de même une perte de valeur très sensibles), mise à pied de millions de fonctionnaires, ruine des retraités et des rentiers, avant de revenir à une situation normalisée. Voir le précédent russe avec vingt ans de marasme économique et monétaire suivant la disparition de la CEI et et Comecon. Si l’Histoire existe, c’est pour nous aider à en tirer des leçons pour le présent!

  2. brunoarf dit :

    Vendredi 18 octobre 2013 :

    La dette publique des Etats-Unis s’est alourdie de 328 milliards de dollars en une seule journée : record historique battu.

    Dette publique des Etats-Unis : 17 075 milliards de dollars. Record historique battu.

    http://www.washingtontimes.com/news/2013/oct/18/us-debt-jumps-400-billion-tops-17-trillion-first-t/#ixzz2iC91FmNl

    Aux Etats-Unis, l’Etat fédéral va se déclarer en défaut de paiement.

    Et en Europe ?

    En Europe, l’Union Européenne sera en cessation de paiement à la mi-novembre.

    Lisez cet article :

    UE/Le budget européen menacé de cessation de paiement à la mi-novembre.

    La Commission européenne a demandé lundi au Parlement européen d’approuver en urgence un versement de 2,7 milliards d’euros supplémentaires pour le budget 2013 afin d’éviter à l’Union européenne de se retrouver en cessation de paiement à la mi-novembre.

    « J’ai été informé ce matin par les services du président de la Commission européenne du risque de cessation de paiement à la mi-novembre », a annoncé le président du Parlement européen Martin Schulz à l’ouverture de la session plénière à Strasbourg.

    http://www.romandie.com/news/n/UELe_budget_europeen_menace_de_cessation_de_paiement_a_la_mi_novembre32211020131930.asp

  3. Ping : Mario Draghi : "L’or est une réserve de sécurité pour les banques centrales" - gastraudiome

  4. Ping : Mario Draghi : "L'or est une réserv...

  5. zorba44 dit :

    L’or n’est pas une fatalité. C’est une réalité. On peut gloser à l’infini sur l’origine des crises mais on n’a jamais vu des collectionneurs d’assignats ou c’emprunts russes faire fortune. Le papier ne cesse de pousser de conserve avec la pousse des arbres…
    Quel meilleur rempart contre la dévaluation peut être donc proposé si ce n’est un actif rare et relativement « fini » ?

    Quand il faudra une brouette de billets pour acheter un sandwich, la valeur nutritive intrinsèque des billets est bien supérieure à celle du sandwich alors que la pièce d’or peut nourrir son homme pendant des mois sans pouvoir être consommée (en désespoir de cause, comme rongés les chiffons de papier)

    Jean LENOIR

  6. La Gaule dit :

    @ Nicolas Jaisson

    Tout ce que vous dites est nécessaire et compétent, de mon point de vue humble d’employé d’hôtel.
    Sauf qu’il vous manque la dimension géopolitique pour remettre tout ce qui vous paraît « inconcevable et incommensurable » à sa juste place, laquelle est géopolitique par delà tout le reste.
    Voici revenu le temps où l’économie est n’est plus qu’un acte de guerre dans un contexte géopolitique qui se trouve incommensurablement chamboulé depuis trois mois, d’abord avec la reculade américaine sur l’affaire syrienne, puis avec ce grotesque feuilleton du « Shutdown », qui laisse apparaître (pour ceux qui ont des yeux tout au moins, et les chinois ne naissent pas aveugle à ce que je sache) la première puissance mondiale -émettrice de surcroît de la première monnaie d’échange internationale- pour ce qu’elle est.
    Une Grèce pachydermique pourvue d’une armée obèse (il faut au moins ça pour rassurer les investisseurs).
    Que cela vous plaise ou non, le front de guerre est aussi monétaire, et la puissance chinoise a désormais l’intention et les moyens de contrebalancer les manipulations à la baisse des banques anglo-saxonnes sur le marché de l’or.
    Cette question est vitale pour elle, dans la perspective de plus en plus plausible de la spoliation pure et simple de ses immenses avoirs en dollars, et de la création d’un nouvel ordre monétaire pour soustraire le monde à l’hégémonie américaine.
    J’ai cru lire dans l’un de vos commentaires précédents que vous n’aviez jamais entendu parler d’achat massif d’or par la Chine ( ?).
    D’autres en ont entendu parler pour vous. Par ex. Sannat sur 24th gold.com (ou se reporter à ses formidables articles de la semaine passée sur son « Contrarien ») :

    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-l-or-serait-manipule-et-les-gendarmes-sans-essence—.aspx?contributor=Charles+Sannat&article=4590846064G10020&redirect=False

    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-chine-les-represailles-commencent–.aspx?contributor=Charles+Sannat&article=4585629060G10020&redirect=False

    Maintenant tout ce que vous prédisez est parfaitement plausible. Je serai même plus pessimiste que vous. L’Europe deviendra l’Afrique de demain dans le nouvel ordre du monde (en clair, qu’est-ce que les chinois en auront à f…..).

    • Nicolas Jaisson dit :

      Sauf que la Chine est au moins aussi pourrie que les Etats-Unis. Les réserves d’or ne changeront rien à l’affaire qui veut que des dirigeants corrompus sont hors d’état de mettre en place un système monétaire « moral », et pour cause; puisque la monnaie est un de leurs principaux atouts, pour affirmer leur pouvoir et s’enrichir au détriment de la collectivité qu’ils prétendent servir.

      “The banks and the regulators’ interests are aligned in speeding up write-offs,” said Ma Kunpeng, a Beijing-based analyst at Credit Suisse Founder Securities Ltd. “This prepares them for a rainy day.”
      The China Banking Regulatory Commission, led by Shang Fulin, urged banks in April to set aside more funds to cover defaults, write off some bad loans and curb dividend payments while earnings are ample to create a buffer in case of an economic downturn.
      http://www.bloomberg.com/news/2013-10-22/biggest-china-banks-triple-debt-write-offs-to-brace-for-defaults.html

      • zorba44 dit :

        A l’avis du signataire les faits vous donnent (partiellement) tort et beaucoup plus vite que vous ne n’auriez cru.
        Quant à la gouvernance des banques centrales de l’Ouest mieux vaut en rire puisque leurs réserves ont été bradées pour des pans importants quand ce n’est pas en totalité.
        Shangaï et sa plate-forme de trading de l’or sont une des nouvelles financières parmi les plus importantes de ces dernières années.

        Jean LENOIR

  7. Ping : Mario Draghi : « L’or est une réserve de sécurité pour les banques centrales » - gastraudiome

  8. Nicolas Jaisson dit :

    Incroyable, mais vrai; Ils osent tout, ces gens-là 🙂

    Just eight months after leaving frontline banking in disgrace, John Hourican, the former head of Royal Bank of Scotland’s investment banking division, has made a surprise return to the industry to run Bank of Cyprus. So how did his five-year reign at the taxpayer-backed lender prepare him for such a big challenge?
    http://www.ft.com/intl/cms/s/0/4caaa494-3bd2-11e3-b85f-00144feab7de.html?ftcamp=published_links%2Frss%2Fcompanies_financials%2Ffeed%2F%2Fproduct&siteedition=intl#axzz2iXGU91zs

Répondre à OOPS Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s