Financement des syndicats : un scandale d’Etat enterré pour 25 ans ?

(BFM Business, 20 octobre 2013 via Denissto.eu)

Nicolas Perruchot, auteur en 2011 d’un rapport d’enquête parlementaire explosif sur le financement des syndicats, a été menacé de poursuites pénales parce que ses révélations dérangeaient trop… L’auteur de ces menaces ? Jean-Marc Ayrault, à l’époque président du groupe socialiste à l’Assemblée. « On est dans un pays où on achète la paix sociale depuis très longtemps ; ça a été théorisé au sommet de l’Etat. Depuis les années 50 j’estime qu’on a divisé à peu près par 4 le nombre de salariés qui sont syndiqués et qu’on a multiplié par 20 les moyens qu’on donne aux organisations syndicales et patronales… ça coûte moins cher que de faire du progrès social… » Et c’est payé par nos impôts.

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Financement des syndicats : un scandale d’Etat enterré pour 25 ans ?

  1. leducmichael dit :

    Les caisses de sécurité sociales sont tenues par les syndicats, c’est pour cela qu’il y a un refus de dire que les travailleurs sont libres d’aller aupres d’assureurs privés €uropeens, c’est pour cela qu’il y a une ponction sociale de 45% du salaire brut.CQFD

    • zorba44 dit :

      Totalement exact et cela fait une génération que l’on sait que la concurrence entre des assurances privées diviserait le coût par deux à égalité de prestations…
      Autre scandale d’état pour ceux qui en sont les acteurs et qui n’en n’ont cure !

      Jean LENOIR

  2. Ping : Financement des syndicats : un scandale d’Etat enterré pour 25 ans ? | Forum Démocratique

  3. zorba44 dit :

    Un souvenir du signataire, la visite vers 2002-2003 d’un site de l’EDF dont l’immeuble de bureaux était en vente… Au fond du terrain l’entourant une ancienne demeure disons de 500 M2 (faisait partie de l’offre) avec une trentaine de délégués syndicaux et autres représentants du personnel buvant bières et fumant et nous regardant, nous visiteurs, avec la morgue et de dédain de ceux qui n’en n’ont rien à f…..

    Tant pour la qualité des immeubles que l’ambiance, le dossier était enterré une demie heure avant la fin de la visite.

    France, devenue une terre inhospitalière car totalement empoisonnée… Quelle tristesse !

    Jean LENOIR

  4. Ping : Financement des syndicats : un scandale d’Etat enterré pour 25 ans ? - gastraudiome

  5. Ping : PART-01 | Novembre 2013 | L'OLIGARCHIE FINANCIERE | Pearltrees

  6. Nicolas Jaisson dit :

    D’aucuns pensaient que la Chine allait nous tirer des ennuis causés par le système financier de l’Empire anglo-saxon. Hélas, mille fois hélas, la copie chinoise semble destiner à suivre la même trajectoire vers le néant que son modèle américain, dont il a reproduit les turpitudes en les démultipliant à l’échelle de l’Empire du Milieu. Cette fois-ci les sub-primes n’ont plus qu’à bien se tenir, car au lieu de titriser les emprunts des Américains non solvables, les banques chinoises se sont lancées dans le gigantisme de la finance de marché mise au service de la plus colossale spéculation, non seulement immobilière, mais aussi dans les infrastructures et les usines inutiles, que le monde ait jamais connue. Cela nous promet une explosion de bulle stratosphérique, de nature à faire péter tous les compteurs dans les chaudières des banquiers centraux.

    The reasons for the collapse are economical and associated with a significant outflow of capital from China. This deadly process, according to a U.S. expert, Professor Tian from a provincial University of South Carolina, will be exacerbated by the real estate market « bubbles, » shadow banking system and huge debts of municipalities. This sounds exactly like the situation in the United States in 2008-2013.

  7. Nicolas Jaisson dit :

    The latest batch of macro data from China are mixed but all pointing towards a sharp deceleration of economic growth: official GDP data showing growth down to 9% from the 12% of a couple of years ago; sharply falling spending on consumer durables (autos); falling home sales and sharp fall in construction activity; leading indicators of the manufacturing sector (the Chinese PMI) showing a value of 44.6% (i.e. an outright contraction of manufacturing as a level below 50% indicates a contraction), its lowest level ever since its publication. 9 out of 11 PMI sub indices showed contraction – Output, New Orders, Input Prices, Purchases of Inputs, New Export Orders, Imports, Backlogs of Orders, Stocks of Major Inputs. Output index fell to 44.3 from 54.6 in September, while new orders dropped to 41.7 from 51.3, while the inventory index climbed to 51.4 from 50.5. The decline in total orders has been even stronger than in export orders, thus suggesting a weakening in both domestic and export demand. And the decline in construction activity is without doubt a major contributor to the recent weakness in industrial activity in China.

    And of course the Chinese equity bubble (P/E ratios reached a ridiculous level of 60 plus late last year) has now gone bust big time with the Shanghai index now having fallen over 60% from its bubbly peak.

    There is thus now a growing risk of a hard landing in China. Let us be clear what we mean by hard landing. In a country with the potential growth of China hard landing would occur if the growth rate of the economy were to slow down to 5-6% as China needs a growth rate of 9-10% to absorb about 24 million folks joining the labor force every year; it needs a growth rate of 9-10% to move every year about 12-14 million poor rural farmers to the modern industrial/manufacturing urban sector. The whole social and political legitimacy of the regime of the ruling Communist party rests on continuing to deliver this high growth great transformation of the economy. Thus, a slowdown of growth from 12% to 5-6% would be the equivalent of a hard landing or a recession for China. And now a variety of macro indicators suggest that China is indeed headed towards a hard landing.

    ***
    http://georgewashington2.blogspot.fr/2008/11/china-instead-of-decoupling-is-crashing.html

  8. Ping : Modus Operandi de la délinquance en col blanc (par Christian Sébenne) | Armée Média

  9. Gardois dit :

    Est-ce qu’on nous dira un jour les noms de tous ces syndicalistes et politiciens corrompus qui ont touché les enveloppes de l’UIMM ? Je ne suis pas d’accord avec N. Perruchot quand il dit que ce n’est pas important !

  10. Paul dit :

    L’Etat des copains et des coquins. Répugnant. Comme cet effacement de la dette de l’Huma qui vient d’être décidé par les politiciens voleurs….. 4 millions d’euros effacés avec notre argent !!!

    http://www.lefigaro.fr/medias/2013/12/07/20004-20131207ARTFIG00003-l-etat-vole-au-secours-de-l-humanite.php

    • zorba44 dit :

      Et ça vous étonne …c’est du communisme bien pensé (en l’occurrence) puisque la redistribution vers le bas et la médiocrité ont toujours été la doctrine de la « religion re-distributrice » du parti !
      Franchement « votre argent nous intéresse » n’est pas le seul apanage de certaine banque…
      Soyez encore contents qu’on ne vous impose pas la lecture du journal l’Humanité !

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s