Le dessin du jour

europe-ukraine-poutine(Dilem via Les crises.fr)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le dessin du jour

  1. Ping : Le dessin du jour - gastraudiome

  2. Yves dit :

    Magnifique et tellement vrai!

  3. soyouZ dit :

    Les Ukrainiens seraient-ils nés sous une meilleure étoile que les Grecs ? Il leur faut maintenant résister aux tentatives de déstabilisation de l’Empire…

    http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-le-premier-ministre-azarov-denonce-un-coup-d-etat-03-12-2013-1764249_24.php

  4. Mais le résultat fut tout autre. Quand la Russie a lancé au mois d’août des mesures strictes à l’encontre de l’Ukraine et mis fin à l’import de marchandises, l’Ouest a précisé à Ianoukovitch les conditions réelles de la transaction. Comme l’a confié à Ekspert une source bien informée à Kiev sous couvert de l’anonymat, Ianoukovitch devait libérer Ioulia Timochenko et laisser les entreprises européennes prendre part à la privatisation de secteurs importants de l’économie ukrainienne, y compris l’énergie et les chemins de fer. En outre, le FMI insistait – et insiste – pour une augmentation des tarifs du gaz pour les particuliers, afin que les entreprises publiques deviennent bénéficiaires – puis soient privatisées et rachetées par des compagnies occidentales, comme ça a été fait en Bulgarie.
    http://www.lecourrierderussie.com/2013/12/04/pourquoi-viktor-ianoukovitch-pas-signe/

  5. Geraldine dit :

    En déplacement en Italie, Vladimir Poutine a réagi à la décision de l’Ukraine et aux commentaires émis par les représentants européens. Le Kremlin est accusé d’avoir exercé des pressions sur Kiev pour que le pays tourne le dos à Bruxelles. Le président russe a exposé les motifs de son opposition à un tel rapprochement, en indiquant qu’il ne voulait pas ouvrir les portes du marché russe aux produits européens, sans frais de douane, via l’Ukraine. “Si l’Ukraine signe cet accord de libre-échange avec l’Union européenne, cela veut dire que deux mois après la ratification de cet accord, elle devra réduire ses taxes douanières quasiment à zéro. Cela veut dire que si la Russie conserve de son côté sa zone de libre-échange avec l’Ukraine, nous avons toutes les raisons de croire que les produits européens vont transiter par l’Ukraine et arriver directement sur notre marché”, a expliqué Vladimir Poutine.

    • gambit dit :

      Bien vu Geraldine. L’adhésion de l’Ukraine à l’UE (protectorat US) c’était effectivement un remake du Cheval de Troie !

  6. zorba44 dit :

    Vous noterez là-dedans qu’on se fiche des sentiments de la population ukrainienne, d’un camp comme de l’autre, comme de l’an quarante. L’Ukraine est un pays très pauvre, la misère humaine et morale y sont bien visibles. D’un camp comme de l’autre il n’y a pas de bien à espérer de tout rattachement. Le signataire a séjourné à Kiev durant l’hiver 2003 et d’après ce qu’il voit en images et de ce qu’il lit…
    …A côté de cela la Grèce et le Portugal font figure de pays nantis.

    On ne peut pas tondre un chauve…

    Jean LENOIR

  7. zorba44 dit :

    …mais, à la réflexion, on peut encore scalper un chauve avec une ventouse ! Sort funeste donc !

    Jean LENOIR

    • Tout n’est pas perdu pour les Ukrainiens: ils viennent de recevoir une « ligne de vie » d’un montant de huit milliards de dollars (prélèvement sur le swap de la FED?). Ca tombe bien: la Chine avait annoncé qu’elle voulait se débarrasser de ses US$. Mais l’argent servira à rembourser les intérêts sur la dette de l’Ukraine vis à vis de la Chine
      Ukrainian President Yanukovych left Kiev in search of foreign cash for his country’s near bankrupt economy, and now he says he’s secured $8 billion in investment from China.

      The money has made a timely arrival in cash-strapped Ukraine’s hands, as the economy teeters on default and faces debts over $15 billion. Yanukovych is on a three-day planned working trip to China.

      http://rt.com/business/ukraine-china-loan-yanukovych-763/?utm_source=browser&utm_medium=aplication_chrome&utm_campaign=chrome

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s