« L’ ensemble du système actuel est une insulte à la dignité humaine » (Ch. Sannat)

« L’atteinte à la dignité humaine !… » Le Contrarien MatinA propos de la dignité humaine, ce nouveau « concept juridique » sur lequel Manuel Valls et la classe politique cherchent à fonder leur mise à l’index de Dieudonné… cet extrait d’un éditorial de Charles Sannat dans le Contrarien matin :

« Lorsqu’un pouvoir politique avec la complaisance de l’opposition comme c’est le cas actuellement s’arroge le droit d’espionner chaque citoyen en temps réel sans même s’embarrasser de l’accord d’un juge, comme c’est le cas avec la nouvelle loi de programmation militaire votée en douce et en toute discrétion avant les fêtes de Noël, où est le respect de la dignité humaine ?

Lorsqu’une entreprise se permet de demander à ses clients de se mettre nus pour être gratifiés de cadeaux, où est le respect de la dignité humaine ?

Lorsque l’on demande à des peuples entiers de se sacrifier pour payer des dettes pas forcément légitimes, où est le respect de la dignité humaine ?

Lorsque l’on contemple au Parlement Européen tous ces grands pourfendeurs de la fraude fiscale alors qu’ils se sont votés eux-mêmes des lois les mettant à l’abri de tout impôt et de toute taxe, où est l’honneur ?

Lorsque des grandes compagnies sont prêtes à polluer pour l’éternité ou presque certaines terres pour s’enrichir à court terme… où est le respect de la dignité humaine ?

Lorsque nous vendons des armes qui, je le rappelle, servent en général à tuer… où est le respect de la dignité humaine ?

Lorsque nos dirigeants mentent pour nous envoyer faire la guerre ou justifier une guerre, comme ce fut évidemment le cas en 2003 avec la guerre en Irak qui fut l’objet de l’un des plus grossiers mensonges politiques aux USA et avec des centaines de milliers de victimes à l’arrivée… où est le respect de la dignité humaine ?

Lorsque les enfants sont considérés comme de simples marchandises, lorsque les enfants sont soumis à la publicité, lorsque les enfants, nos enfants, deviennent des objets, en contradiction avec le côté le plus sacré de l’enfance, de son mystère, de sa capacité d’émerveillement et de découverte et que nous les transformons en monstres d’égoïsme blasés pourris gâtés,… où est le respect de la dignité humaine ?

Où que vous regardiez, quel que soit le pays concerné, c’est ce système économique devenu fou tout entier qui représente le seul, l’unique et la plus grande menace pour la dignité humaine.

Ce système économique et politique, où l’homme n’est plus que l’ombre de lui-même, un simple potentiel de consommation, ce monde ou même un homme qui dort est désormais soumis dans son sommeil à la publicité, un monde où la seule liberté qu’il vous reste est celle de consommer et où si vous n’en êtes pas capable alors vous êtes inutile, presque nuisible puisque vous ne rapportez rien au système et vous pouvez lui coûter… dans un tel cas, inévitablement le système qui poussera sa logique jusqu’au bout finira par se poser la question de comment supprimer les nuisibles ou les inutiles. C’est d’ailleurs en réalité déjà le cas avec le débat sur l’euthanasie.

Un beau débat, de jolis mots, plein d’éthique dégoulinante pour vous expliquer qu’en gros… il faut aider à mourir tous nos anciens devenus « trop coûteux » ! La logique a été poussée au bout au Japon où le ministre des Finances a demandé à ses compatriotes âgés de se suicider lorsqu’il représentaient un coût pour la société. Alors dans tout cela, où est le respect de la dignité humaine ?

Lorsqu’un ministre, fût-il de gauche, vient me parler de respect de la dignité humaine alors que chaque jour lui-même et les autres incarnent un système profondément indigne, je sens en moi monter une forme d’exaspération réelle ».

Lire l’intégralité de l’article dans Le Contrarien matin du 9 janvier 2014

Charles Sannat est directeur des études économiques chez AuCOFFRE.com

Voir la vidéo des gens à poil pour des fringues dans le strict respect de la dignité humaine…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour « L’ ensemble du système actuel est une insulte à la dignité humaine » (Ch. Sannat)

  1. Ping : "L’ ensemble du système actue...

  2. Bien sûr: on est dans le retournement de sens permanent. Le va-t-en-guerre se présente comme la colombe de la paix, le suprémaciste comme le défenseur de la diversité ou de la discrimination positive, la tyrannie au nom de l’Egalité comme la démocratie républicaine, le dictateur comme le défenseur des libertés, le destructeur de la nature comme le préservateur de l’environnement, le marchand de mort comme l’amoureux de l’enfance, j’en passe et des meilleurs.

  3. Un petit rappel historique, pour savoir jusqu’où nos gouvernants seraient capable d’aller au nom des idéaux républicains:

  4. Toolmaker dit :

    Esaïe 5,
    20  » Malheur à ceux qui appellent le mal, bien, et le bien, mal ; qui font les ténèbres, lumière, et la lumière, ténèbres ; qui font l’amer, doux, et le doux, amer.
    21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, et intelligents en se considérant eux-mêmes.  »

    Que son règne vienne
    Que sa volonté s’accomplisse sur la terre comme au ciel

    Amen viens Seigneur Jésus!

  5. Ping : "L’ ensemble du système actuel est une insulte à la dignité humaine" (Ch. Sannat) - gastraudiome

  6. luka dit :

    Et les réseaux pédophiles et pédopornographiques sure lesquels nos politiciens complices ferment les yeux ?

    Laurent Louis : «L’Europe est dirigée par des criminels et des voyous»

    http://echelledejacob.blogspot.fr/2014/01/leurope-est-dirigee-par-des-criminels.html

  7. Geraldine dit :

    Faillite totale de l’Etat de droit pris en otages par les lobbies et les factions oligarchiques.

    Deux poids, deux mesures : Serge Dassault protégé de la levée d’immunité par une classe politique sénatoriale complaisante et soudée, des FEMEN semi-prostituées hystériques défilant nues dans la rue, insultant le Pape, la religion catholique et détruisant des lieux de culte mais que le pouvoir d’Etat n’inquiète même pas !!!

    HONTE. Naufrage moral collectif définitif si la majorité silencieuse ne réagit pas très vite.

    • zorba44 dit :

      Ce qui me gène Géraldine, ce n’est pas le constat : il est accablant. Mais la majorité silencieuse entre autre est elle même affadie par la société et le matraquage…

      Si ça se trouve certains ont « palpé » pour que Serge Dassault reste protégé de la levée de son immunité parlementaire. Le système institué par papa Dassault mais c’est du Gaston Flosse importé en métropole ! – lequel Flosse semble rebondir après 6 ans de taule.

      …Je suis un peu loin pour organiser quoi que ce soit, mais c’est aussi aux blogueurs de le faire.

      L’affaiblissement moral est organisé pour transformer le quidam en lope. A mon sens il faudra un effondrement financier total pour que la rue gronde et …plus.

      Jean LENOIR

  8. William dit :

    @Jean LENOIR : Inutile d’attendre jusque là….

    Jour de colère : Tous à Paris le 26 janvier !
    RDV place de la Bastille à 14H

    « La bonne colère c’est le sentiment qui accompagne le désir de justice » – Aristote

    http://www.jourdecolere.com/

    https://fr-fr.facebook.com/pages/Jour-de-Col%C3%A8re/1385116125061074

    « Quand un pouvoir faillit à ce point, impuissant à rassurer son peuple, l’intérêt national est d’en changer maintenant ! »
    Jean-Marc Ayrault, le 14 janvier 2012

  9. brunoarf dit :

    Vendredi 10 janvier 2014 :

    Dette des ménages, dette des entreprises, dette publique : les bulles gonflent, gonflent, gonflent, gonflent …

    Et nous savons comment finissent les bulles.

    Chine : la dette totale atteint 215 % du PIB.

    L’agence Fitch, qui fit figure de pessimiste lorsqu’elle annonça que la dette cumulée, privée et publique, pourrait atteindre 218 % du PIB à la fin 2013 (contre 131 % cinq ans plus tôt), ne s’est finalement pas beaucoup trompée. L’Académie chinoise des sciences sociales a en effet établi que le montant avoisinait 215 % du PIB. Un niveau très élevé pour un pays en développement, à l’Etat providence encore embryonnaire et dont la population va vieillir rapidement. Mais c’est surtout la croissance fulgurante de cette dette qui inquiète.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203231697514-la-chine-tente-de-remettre-de-l-ordre-dans-un-systeme-financier-nebuleux-641853.php

    En utilisant les chiffres d’Eurostat, nous pouvons additionner ces trois dettes :

    dette des ménages + dette des entreprises + dette publique.

    1- Médaille d’or : Irlande : dette totale de 432,2 % du PIB.

    2- Médaille d’argent : Chypre : dette totale de 394,7 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : Portugal : dette totale de 356,3 % du PIB.

    4- Luxembourg : dette totale de 340,5 % du PIB.

    5- Grèce : dette totale de 299,4 % du PIB.

    6- Pays-Bas : dette totale de 294,9 % du PIB.

    7- Royaume-Uni : dette totale de 291 % du PIB.

    8- Espagne : dette totale de 287,9 % du PIB.

    9- Danemark : dette totale de 284,7 % du PIB.

    10- Italie : dette totale de 260,1 % du PIB.

    11- Suède : dette totale de 255,1 % du PIB.

    12- Belgique : dette totale de 251,4 % du PIB.

    13- France : dette totale de 234,1 % du PIB.

    14- Malte : dette totale de 231,5 % du PIB.

    15- Autriche : dette totale de 222,6 % du PIB.

    16- Finlande : dette totale de 217,7 % du PIB.

    Source pour la dette des ménages et la dette des entreprises :

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/table.do?tab=table&init=1&language=fr&pcode=tipspd20&plugin=0

    Source pour la dette publique :

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-23102013-AP/FR/2-23102013-AP-FR.PDF

  10. François dit :

    Insolite : Le Président de la LICRA suisse s’appelle… Philippe Kenel 🙂

    http://www.ndf.fr/nos-breves/09-01-2014/insolite-le-president-de-la-licra-suisse-sappelle-philippe-kenel

  11. Dieudonné : Jean François Copé à l’origine de l’interdiction des spectacles…

    • Geraldine dit :

      « L’entente républicaine » c’est l’union sacrée de la mafia UMPS pour tenter de sauver un système de plus en plus discrédité et rejeté par l’immense majorité des Français…

      Si le système saute c’est toute la nomenklatura qui saute, fini les privilèges de caste…

  12. Boule de cristal dit :

    « L’ ensemble du système actuel est une insulte à la dignité humaine »
    « L’ensemble du anti système actuel est une insulte à la dignité humaine  »
    L’ Homme reste une insulte en lui-même dans sa création !

  13. Ping : Actualités « L’ ensemble du système actuel est une insulte à la dignité humaine » (Ch. Sannat)

  14. brunoarf dit :

    Le 3 janvier 2014, Sophie Coignard et Romain Gubert ont publié un livre exceptionnel, « La caste cannibale », édition Albin Michel, 20 euros.

    « Nous avons voulu raconter dans ce livre comment l’alliance contre nature entre un Etat immoral et un capitalisme cupide a produit un système cannibale qui nous menace tous. »
    – Sophie Coignard et Romain Gubert.

    Comment l’école ultra-libérale de Chicago a-t-elle influencé la gauche, de Mitterrand à Hollande ?
    Pourquoi le Forum de Davos censure-t-il l’ancien président de la banque Edmond de Rothschild ?
    Que fait Nicolas Sarkozy avec le Washington Speakers Bureau ?
    Le grand patron de Renault, Carlos Ghosn, est-il devenu paranoïaque ?
    Dans quelles conditions trois hauts fonctionnaires français, tous de gauche, ont-ils accéléré la mondialisation financière ?
    Par quel mécanisme pervers nos impôts financent-ils ce qu’il y a de plus toxique dans les salles de marché françaises ?
    Comment, derrière des décisions stratégiques, certains grands patrons organisent-ils leur fuite à l’étranger ?
    Sur quel terrain s’affrontent les gendarmes des principales bourses mondiales et les grands banquiers de la planète ?

    Dans cette enquête incroyable qui mêle reportage et analyse, Sophie Coignard et Romain Gubert, grands reporters au Point et déjà auteurs du best-seller « L’oligarchie des Incapables », nous racontent comment les élites, en France et au-delà, ont perdu la tête.

    http://www.placedeslibraires.fr/detaillivre.php?gencod=9782226254689

  15. La dignité humaine constitue l’aliment de prédilection d’un Etat totalitaire qui n’a de cesse que de confisquer la valeur ajoutée de ses citoyens qui au lieu de concourir à leur bonheur se transforme en butin pour un Etat qui confisque systématiquement ce qui pourrait concourir au bonheur individuel de ses sujets. Il invente pour cela les prétextes les plus fallacieux, depuis la défense des droits individuels jusqu’à celle de la dignité humaine qu’il s’amuse à piétiner à force de rapines effectuées pour le bien du plus grand nombre servant de masque à l’écrasement de l’individu privé du fruit légitime de ses efforts comme des dividendes de ses sacrifices consentis pour le bien d’autrui confondu avec le bien collectif….

    So where is our growth? Where is the peace dividend that was supposed
    to come aft er the end of the Cold War? Where are the fruits of the
    amazing gains in effi ciency that technology has aff orded? It has been eaten
    by the bureaucracy that manages our every move on this earth. Th e voracious
    and insatiable monster here is called the Federal Code that calls on
    thousands of agencies to exercise the police power to prevent us from living
    free lives.
    It is as Bastiat said: the real cost of the state is the prosperity we do not
    see, the jobs that don’t exist, the technologies to which we do not have access,
    the businesses that do not come into existence, and the bright future
    that is stolen from us. Th e state has looted us just as surely as a robber who
    enters our home at night and steals all that we love.

    http://mises.org/document/7219/Fascism-versus-Capitalism

  16. brunoarf dit :

    Les deux premiers « plans d’aide » à la Grèce ont été :

    – un défaut de paiement de la Grèce : 107 milliards d’euros de dette ont été effacés début 2012

    – un prêt de 240 milliards d’euros.

    Résultat : échec total. Aujourd’hui, la Grèce est en faillite. La Grèce a besoin d’un troisième plan d’aide.

    Lisez cet article :

    Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a promis une éventuelle nouvelle aide à la Grèce si celle-ci poursuit les réformes engagées.

    « Si d’ici à la fin 2015, la Grèce a rempli toutes ses obligations et est parvenue à un excédent budgétaire primaire (hors service de la dette) et si un besoin de financement est encore nécessaire, alors nous sommes prêts à faire quelque chose », a déclaré le ministre conservateur dans le quotidien régional Rheinische Post.

    « Nous verrons en milieu d’année » si un troisième plan d’aide à la Grèce, après ceux de 2010 et de 2012, est nécessaire, a-t-il ajouté. Pour le moment, Athènes doit « remplir ses obligations ».

    Wolfgang Schäuble, qui avait déjà assuré en décembre que les Européens ne laisseraient pas tomber la Grèce, a souligné que le montant d’une nouvelle aide éventuelle serait « une somme beaucoup plus petite que les aides apportées jusqu’à présent ».

    Mais le ministre d’Angela Merkel a loué les efforts consentis par la Grèce pour tenter de sortir du marasme, tout comme l’avait fait jeudi le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, en visite à Athènes. « Personne ne conteste le fait que la Grèce a fait de nets progrès, plus que l’auraient cru beaucoup de pays », a-t-il ainsi souligné.

    Les créanciers de la Grèce ont injecté environ 240 milliards d’euros grâce à deux programmes de prêts successifs accompagnés d’un programme draconien d’ajustement budgétaire.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/01/11/97002-20140111FILWWW00253-une-nouvelle-aide-pour-la-grece.php

    A propos de la Grèce :

    2005 : dette publique de 195,421 milliards d’euros, soit 99,8 % du PIB.
    2006 : dette publique de 224,204 milliards d’euros.
    2007 : dette publique de 239,3 milliards d’euros.
    2008 : dette publique de 263,284 milliards d’euros.
    2009 : dette publique de 299,682 milliards d’euros.
    2010 : dette publique de 329,513 milliards d’euros.
    2011 : dette publique de 355,617 milliards d’euros, soit 165,3 % du PIB.

    En début d’année 2012, la Grèce a fait défaut : 107 milliards d’euros de dettes ont été effacés.

    2012 : dette publique de 303,918 milliards d’euros, soit 156,9 % du PIB.

    Fin juin 2013 : dette publique de 316,969 milliards d’euros, soit 169,1 % du PIB.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-23102013-AP/FR/2-23102013-AP-FR.PDF

  17. brunoarf dit :

    A propos de la Grèce :

    Octobre 2008 : chômage de 7,5 %
    Octobre 2009 : chômage de 9,9 %
    Octobre 2010 : chômage de 13,8 %
    Octobre 2011 : chômage de 19,5 %
    Octobre 2012 : chômage de 26 %
    Octobre 2013 : chômage de 27,8 %

    Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a promis samedi dans la presse une éventuelle nouvelle aide à la Grèce si celle-ci poursuit les réformes engagées.

    « Nous verrons en milieu d’année » si un troisième plan d’aide à la Grèce, après ceux de 2010 et de 2012, est nécessaire, a-t-il ajouté. Pour le moment, Athènes doit « remplir ses obligations ».

    « Personne ne conteste le fait que la Grèce a fait de nets progrès, plus que l’auraient cru beaucoup de pays », a-t-il ainsi souligné.

    http://www.romandie.com/news/n/Grece_Schauble_promet_une_eventuelle_aide_sous_conditions92130120140622.asp

    Cette phrase de Wolfgang Schäuble est surréaliste : l’économie de la Grèce est détruite, le chômage bat ses records historiques, la dette publique bat ses records historiques, la Grèce est en faillite, et Wolfgang Schäuble déclare :

    « Personne ne conteste le fait que la Grèce a fait de nets progrès »

    Jeudi 9 janvier 2014 :

    Grèce : chômage en hausse en octobre, nouveau taux record à 27,8%.

    Près de six jeunes sur dix étaient sans emploi en Grèce en octobre, où le taux de chômage a enregistré une nouvelle hausse sur un an, à 27,8%, a annoncé jeudi l’Autorité des statistiques grecques (Elstat). Il s’agit d’un nouveau pic historique.

    Les jeunes de moins de 24 ans sont particulièrement frappés par le chômage : 57,9% étaient sans emploi en octobre, contre 56% il y a un an.

    Les régions les plus touchées restent l’Epire et la Macédoine Thrace, dans le nord-ouest et le nord-est du pays, avec un taux de 29,7% et 28,7% respectivement. En troisième position vient l’Attique, région d’Athènes, avec un taux de 28,3%.

  18. Ping : La Grèce a besoin d’un troisième plan d’aide | Pour un débat sur le libre-échange et sur l'euro…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s