Olivier Delamarche : « Il n’y a plus de moteur »

Pas de reprise en vue aux Etats-Unis, en Chine, au Japon, en Amérique latine, en Europe. « Avec quoi la fait-on, la croissance ?… » En face, une Pascale Auclair qui n’a que le mot « normalisation » à la bouche…

(BFM Business, 27 janvier 2014)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Olivier Delamarche : « Il n’y a plus de moteur »

  1. zorba44 dit :

    Bla, bla, bla Madame ! de la colique verbale novlangue et com…
    Après deux minutes je stoppe. On vous a compris et « cernée »

    Jean LENOIR

    • yvan dit :

      Elle est pourtant intéressante à décrypter.
      Car elle reconnait, bloquée par le discours de Delamarche, que les gestionnaires sont contraints d’aller vers les rendements les plus importants.
      Soit, ce que décide la Fed.
      Et là, actuellement, la Fed a décidé d’appliquer à l’ensemble de la planète ce que la « crise » précédente de la zone Euro a entrainé sur les « pigs ».
      Ces pays vont-ils, par contre, se laisser faire, un doute m’habite. (et non le contraire)
      La machine à dévaluer va se prendre un gros coup d’accélérateur, je pense…

  2. oops dit :

    Du pur jus cannibale style BNP Paris ou SGCIB sortant de ventriloques sataniques buveurs de sang et adorateurs de Belsébuth.

    • yvan dit :

      Commentaires de personnes ayant juste peur pour leur cassette. Qu’elles perdront quoiqu’il en soit.
      Prenez de la hauteur dans l’analyse.

  3. Ping : Olivier Delamarche : "Il n’y a plus de moteur" - gastraudiome

  4. Geraldine dit :

    Avec son jargon technique et pédantesque la pauvre Pascale ne met pas vraiment les choses au clair (:-)) !

  5. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur raimanet.

  6. This chart of income inequality depicts the correlation between the Fed’s easy-money credit expansion and the extraordinary increase in income inequality.Please note the causal relation between income and wealth; though it is certainly possible to squander one’s entire income, those households with large incomes tend to acquire financial wealth. Those with access to cheap credit are able to buy income-producing assets that add to their wealth.

    Financialization is most readily manifested in the FIRE sectors: finance, insurance, real estate.
    You can see the results of financialization in financial profits, which soared in the era of securitization, shadow banking, asset bubbles and loosened or ignored regulation:

    Here’s how cheap, abundant credit–supposedly the key engine of growth, according to the Federal Reserve–massively increases wealth inequality: the wealthy have much greater access to credit than the non-wealthy, and they use this vastly greater credit to buy productive assets that generate income streams that increase their income and wealth.

    As their income and wealth increase, their debt loads decline.

  7. Bon résumé du risque systémique que fait peser la Chine sur les marché financiers..:
    « Currently China is the bulwark that stands between south/southeast Asia instability, and dramatic broadening of contagion encompassing the global economy, » says Alan Ruskin, global head of G-10 FX strategy at Deutsche Bank.

    « China’s share of global GDP is now four times what is was in 1997. If contagion stretches to China’s credit cycle (not DB’s expectation for 2014), watch out — this would represent a huge escalation in contagion risk. »

    Read more: http://www.businessinsider.com/why-emerging-markets-are-tanking-2014-1#ixzz2rhiv3TpT

  8. Les données économiques fondamentales des Etats-Unis ne font état en effet d’aucune reprise significative qui justifierait le revirement de la FED qui opterait finalement pour le tapering, après avoir annoncé l’inverse lors de la nomination de Janet Yelen. Il y a encore une manoeuvre géopolitique pas claire derrière ces effets d’annonce qui ont provoqué le sell off des émergents, au détriment notamment de la Chine et de la Russie qui se voient couper l’herbe sous les pieds en les privant des ressources monétaires du marché interbancaire international mettant en péril le shadow banking chinois et donc la pyramide de dettes sur laquelle repose l’économie chinoise. Tout cela va certainement renforcer la bonne entente entre des voisins sur les dents le long des lignes frontalières dans le Pacifique ou le flanc sud du continent eurasiatique. Question: le NOM est-il en train de nous fabriquer une nouvelle crise majeure qui justifierait de nouvelles atteintes aux libertés pour préserver la paix et la sécurité?

    Total orders crumbled 4.3% in December (a 1.8% gain was expected), while the previous print was revised down to 2.6% from 3.5%.

    « Bottom line — This was a very weak report, and it suggests that the U.S. economy ended the year on very weak footing, » TD Securities’ Millan Mulraine wrote clients after the report.

    « In some sense, the weak tone of this report could take on added significant since it is unlikely to have been due to weather conditions, and in that regards it provides a much cleaner gauge on the underlying tone of domestic economic activity in December, » he said.

    The durable goods report dovetails with a spate of other disappointing economic data releases.

    Read more: http://www.businessinsider.com/weve-now-had-a-string-of-weak-data-2014-1#ixzz2rhpxXXkG

    • yvan dit :

      Réflexion intéressante.
      Les US ont, de toute façon, le pouvoir de provoquer des vagues économiques sur la planète entière.
      En tant que Breton connaissant un minimum les vagues, ce n’est pas forcément en ignorant le reflux que l’on s’en sort le mieux…
      (chose différente pour nos cours d’eau, car là, nous laissons toujours les crustacés)

      Et, de plus, ils finissent par ne plus tromper grand-monde…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s