Liberté de la presse : La France recule à la 39ème place

Classement RSF de la liberté de la presse où se situe la France

Reporters Sans Frontières a publié son classement annuel mondial sur la liberté de la presse. Où en est la France ?

Reporters Sans Frontières (RSF) publie aujourd’hui et comme chaque année un état des lieux de la liberté de la presse dans le monde. Comment RSF s’y est pris pour établir ce classement ?

Un questionnaire est envoyé au réseau de partenaires de RSF dans le monde, ainsi qu’à des journalistes, chercheurs ou juristes. Les formulaires retournés sont compilés sur 6 critères :

  • le pluralisme médiatique
  • l’indépendance des médias
  • l’environnement et l’autocensure
  • le cadre légal
  • la transparence
  • les infrastructures

Une 7ème note relative aux violences subies par des journalistes est ajoutée. Après traitement des informations, un score est attribué à chaque pays.

La France en 39ème position

A l’aune de ces critères, la France apparaît à la 39ème place mondiale. Une perte de 20 places par rapport à 2004 (19ème). Si les détails par pays n’ont pas encore été publiés, la situation française est jugée « plutôt bonne ». La fusillade au siège de Libération ainsi que la loi de programmation militaire adoptée sans la saisine du Conseil Constitutionnel, peuvent expliquer ce recul.

[« Malgré les bonnes performances de l’Union européenne au classement mondial de la liberté de la presse, des faits regrettables entachent l’action de certains États membres en matière de protection de la liberté de l’information. Parmi eux, le Royaume-Uni et la France, pays traditionnellement respectueux de la liberté de la presse, mais qui ont connu une année 2013 inquiétante ».]

Dans le trio de tête, où la liberté de la presse est respectée au mieux, on retrouve Finlande, Pays-Bas et Norvège. A l’extrême inverse, l’Erythrée s’arroge la pire note, et ce derrière… la Corée du Nord.

En Afrique, le Mali et la République centrafricaine enregistrent un net recul, les événements actuels expliquant en partie cela. Mais si les pays en conflit enregistrent naturellement des replis, le cas de démocraties bien établies interpelle. Ainsi les Etats-Unis font l’objet de critiques de le part de RSF : « Les pays qui se prévalent de l’État de droit ne donnent pas l’exemple, loin de là. La liberté de l’information cède trop souvent devant une conception trop large et une utilisation abusive de la sécurité nationale, marquant un recul inquiétant des pratiques démocratiques. Le journalisme d’investigation en pâtit parfois gravement comme aux États-Unis (46e), qui perdent 13 places ».

Source : 24matins.fr via Egalité & Réconciliation

——————————————————

Addendum : Eric Zemmour sur Alain Soral les médias en France

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Liberté de la presse : La France recule à la 39ème place

  1. brunoarf dit :

    Mercredi 12 février 2014 :

    Production industrielle en zone euro :

    Décembre 2013 : baisse de 0,7% par rapport à novembre.

    La baisse de la production d’énergie et de biens d’équipement a réduit la production industrielle davantage que prévu en décembre dans la zone euro, a annoncé Eurostat mercredi, soulignant la fragilité de la reprise économique de la zone euro.

    La production industrielle a baissé de 0,7% en décembre, au lieu d’un tassement de 0,3% attendu par les analystes interrogés par Reuters.

    La production d’énergie et de biens d’équipement a diminué de 2,1%.

    Par rapport à décembre 2012, la production a augmenté de 0,5% après +2,8% en novembre. Les analystes anticipaient une hausse de 1,8%.

  2. Ping : Liberté de la presse : La France recule ...

  3. Ping : Liberté de la presse : La France recule à la 39ème place - gastraudiome

  4. Prêt pour un nouveau tour de trampoline chinois? Les banques chinoises sont insolvables sans le refinancement de leurs actifs dépréciés par la banque centrale et en l’absence du rachat de leurs actifs par le shadow banking pris actuellement à la gorge par le tarissement des liquidités sur le marché interbancaire, à cause de la banque centrale qui coupe le robinet des liquidtés. L’économie chinoise doit faire face à la faillite de pans entiers de son économie du fait des surcapacités dans les industries lourdes et extractives, tandis que son secteur bancaire prend le bouillon à cause des investissements forcés des banques dans des investissements ubuesques dans les infrastructures et l’immobilier et de la création délirante de dettes pour refinancer un secteur bancaire insolvable et s’en mettre plein les poches au passage. Le gouvernement chinois essaie d’y remédier par un vaste programme de réformes, notamment celles visant à lutter contre la corruption provoquant l’exode des Chinois fortunés vers le lieu d’origine de la fraude, c’est-à-dire les Etats-Unis, qui ont ont créé de toutes pièces ces système économique dit de « supply side », ou offre monétaire à des fins de relance, conduisant à l’enrichissement rapide des élites, mais à une impasse économique et sociale dont le régime communiste chinois a le plus grand mal à s’extraire.

    While the eyes of the world were focused on the now infamous « Credit Equals Gold #1 » Chinese wealth management product – it’s imminent default and last-minute bailout by ‘investors’ unknown – the coal industry in China continued to collapse (as we noted here). We noted at the time how bailing out current high-yield product investors would merely amplify the problems down the line and it seems that Chinese authorities have heard that message. As Reuters reports, a high-yield investment product backed by a loan to a debt-ridden coal company failed to repay investors when it matured last Friday, state media reported on Wednesday.
    http://www.zerohedge.com/news/2014-02-12/it-begins-another-high-yield-chinese-shadow-banking-trust-defaults

  5. Ping : Liberté de la presse : La France recule à la 39ème place | Pour un débat sur le libre-échange et sur l'euro…

  6. Ping : Liberté de la presse : La France recule à la 39ème place | Forum Démocratique

  7. zorba44 dit :

    Et ce n’est pas fini avec le “vallsium” dont notre sinistre de l’interieur veut anesthesier tous les organes d’information comme les automobilistes qui vont de plus en plus s’assoupir au volant avec les nouvelles limitations dementes en vue, lesquelles ont un seul et unique but, celui d’aspirer le maximum de Taxes a la Vitesse Ajoutee…

    Jean LENOIR

  8. Ping : Liberté de la presse : La France recule ...

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s