La France est la vassale des Etats-Unis, voilà la seule chose à retenir de la visite de François Hollande outre-Atlantique

France vassale des Etats-Unis visite de François Hollande outre-Atlantique

Communiqué de presse de l’UPR :

« L’espionnage tous azimuts et illégal des autorités américaines, et l’ingérence continuelle de Washington dans la politique intérieure française, commandaient à François Hollande de ne pas se rendre en visite officielle aux Etats-Unis d’Amérique.

S’il avait eu le sens de la dignité de la France et de sa fonction, il aurait en effet adopté l’attitude de la Présidente du Brésil, Mme Dilma Rousseff. Celle-ci avait annulé – en septembre 2013 – sa visite aux Etats-Unis prévue le 23 octobre 2013, et cela pour protester solennellement contre l’espionnage généralisé opéré par Washington contre le gouvernement de Brasilia.

Ayant néanmoins maintenu son déplacement, François Hollande s’exposait à voir le président des Etats-Unis s’amuser à le rabaisser encore davantage. C’est ce qui s’est passé.

Barack Obama a profité de cette visite d’Etat sans objet pour humilier son invité à plusieurs reprises :

– en comparant publiquement le Royaume-Uni et la France à ses deux propres filles, entre lesquelles il refuserait de dire qui est la préférée, le président des Etats-Unis a confirmé, avec un paternalisme odieux, qu’il s’estime être le « père » de l’Europe ;

– en menaçant les entreprises françaises commerçant avec l’Iran, il a exhibé son mépris des règles de l’OMC et s’est ingéré grossièrement dans les affaires bilatérales franco-iraniennes ;

– en exigeant de François Hollande qu’il manifeste son soutien au « grand marché transatlantique », il a voulu le faire consentir publiquement à la destruction des intérêts vitaux de la France ;

– en multipliant les allusions à la vie privée agitée de François Hollande, il s’est ouvertement payé la tête de son « allié ».

A aucun moment, François Hollande n’a su réagir en homme d’Etat. Il n’a su répondre à ces perfidies de Barack Obama que par du cabotinage, des sourires niais, de piteux faux-fuyants – comme sur l’Iran –, ou le silence.

En se rendant dans de telles conditions aux Etats-Unis, François Hollande a donc confirmé, aux yeux du monde entier, qu’il n’a pas l’étoffe d’un président de la République française mais les réflexes d’un subordonné. Cette servitude volontaire du locataire de l’Elysée est désormais insupportable à la grande majorité des Français ».

Site de l’UPR, le 15 février 2014

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour La France est la vassale des Etats-Unis, voilà la seule chose à retenir de la visite de François Hollande outre-Atlantique

  1. Ping : La France est la vassale des Etats-Unis, voilà la seule chose à retenir de la visite de François Hollande outre-Atlantique - gastraudiome

  2. marius dit :

    Les grandes nations se sont toujours comportés comme des gangsters,
    Le petites nations comme des prostituées …

    La France a été une grande nation …
    elle est encore par rapport à d’autres, mais de moins en moins …
    sic transit gloria mundi !

  3. tikehau dit :

    Au delà de cette pseudo apparence de vassalité posons nous d’autres questions :

    – qui est espionné AD HOMINEM par l’Amérique ?

    Ceux qui doivent dès aujourd’hui servir les intérêts de leur maitre chanteur. Nous entendons tous les jours les noms des candidats nominés dans les JT…

    – pourquoi le débat sur l’espionnage des citoyens est-il si bien occulté par nos élites ?

    Nos dirigeants ont peur de la plèbe. L’espionnage des citoyens garantira aux détenteurs actuels du pouvoir un puissant moyen de contrôle sur les velléités du(des) peuple(s).

  4. Momo dit :

    Avant tout, M. Demeulenaere, il serait bon -et pas seulement- de nous indiquer clairement votre source. Qu’est-ce que cet cet UPR ?
    Merci de vtre réponse.

  5. JACK dit :

    Mieux vaut encore être le vassal des Etats-Unis que le vassal de Poutine.

  6. zorba44 dit :

    Le signataire a séjourné quelques semaines aux Etats-Unis en 1966 et n’a fait que se sentir venu d’un petit monde… Il n’y a jamais remis les pieds et ne les remettra sans doute jamais malgré les chutes du Niagara !

    Jean LENOIR

  7. Antoine Gallo dit :

    un rappel de l’histoire.Mr OBAMA inverse les rôles.La France et la Grande-Bretagne ne sont pas les filles de l’Amerique.Certes nous devons beaucoup aux USA pour les deux guerres mondiales de 1914 et 1940.mais si les Etats-Unis sont devenus la 1ère puissance mondiale,Mr Obama ne doit pas oublier qu’en 1803 un certain Poleone Malaparte-un pître- a vendu à Mr Jefferson une certaine Nouvelle France dont le territoire de 2.000.000 de km2 a permis à ce pays de doubler sa superficie.-rien que ça-Si tant est que la France était mieux placé que quiconque pour conquérir tout l’ouest américain jusqu’à la côte du pacifique.Rien que cà Mr Obama.rienque cà…probus

  8. Garfy dit :

    Barry Soetero ignore sans doute l’histoire ………..

    Mr Asselineau va être content – on vend à la chine :

    http://www.midilibre.fr/2014/02/18/l-etat-et-dongfeng-entrent-au-capital-de-psa-peugeot-citroen,823670.php#xtor=EPR-2-%5BNewsl

  9. L’Allemagne est à son tour affectée par des affaires de pédophilie au plus haut niveau. Le secrétaire général du SPD a dû démissionner pour répondre à des accusations graves:

    In der Edathy-Affäre hat Bundeskanzlerin Angela Merkel (CDU) vor einem Krisentreffen der Parteichefs der großen Koalition eine umfassende Aufklärung angemahnt. Das Vertrauen der Bürger in den Rechtsstaat und in die Abläufe des Regierungsbündnisses müssten wieder hergestellt werden, forderte sie am Dienstag in Berlin. Dies rechtfertige auch den Rücktritt von Agrarminister Hans-Peter Friedrich (CSU) in der vergangenen Woche. Die Union machte klar, dass sie SPD-Fraktionschef Thomas Oppermann in der Pflicht sieht, im Bundestags-Innenausschuss alle offenen Fragen zu beantworten. Von Kinderschützern wird außerdem der Ruf nach schärferen Gesetzen gegen Kinderpornografie immer lauter.
    http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/2014/02/18/merkel-vertrauen-in-den-rechtsstaat-ist-gefaehrdet/

    • THEOPT NEWZE dit :

      La dette et le cul ensuite : beaux messieurs et beau programme pour l’avenir de la jeunesse ! Naissance et poulailler à homo politicus : beurk, beurk, beurk ! Castration d’urgence et pas chimique !

Répondre à Olivier Demeulenaere Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s