Eric Zemmour : « Le roi Hollande est nu »

(Eric Zemmour, RTL, 28 mars 2014)

« Hollande est enfermé, coincé, immobilisé (…) Il peut changer de premier ministre, de gouvernement mais il ne peut changer de politique (…) Puisqu’on ne peut jouer avec l’euro, on joue avec les coûts salariaux. C’est un peu cruel mais pourrait être efficace. Sauf que tous nos voisins font la même chose en même temps (…) Si on ne le fait pas, on détériore encore plus notre compétitivité par rapport à l’Italie ou à l’Espagne. Si on le fait, ça ne sert à rien (…) La première lame des municipales annonce déjà la deuxième lame des européennes ».

Rappels :

Zone euro : « Une lutte de vampires au nom de la compétitivité »

Zone euro : tous exportateurs !

———————————————————————————

Addendum : Cap ou pas cap ? (D. Jamet, Boulevard Voltaire)

« Il dit qu’il va tirer la leçon. Mais il laisse dire qu’il va tenir le cap. Il faudrait savoir (…) 

Le sort qui nous attend est celui qu’ont connu et que connaissent la Grèce, le Portugal, l’Espagne, étranglés par une solidarité de banquiers et d’usuriers qui se payent sur la bête plutôt que de venir en aide aux hommes.

Il sait qu’il nous conduit au désastre. Il a entendu la voix du peuple. Il sait que ce qu’on attendrait d’un gouvernement français, c’est qu’il prenne en compte les intérêts et les revendications des Français, qu’il envoie bouler les normes, les règlements, les contraintes qui ont fait de ce pays un vieillard sous curatelle ou un mineur sous tutelle, en tout cas une personne diminuée qui n’a plus la maîtrise de son budget, le contrôle de ses frontières, l’autonomie de sa monnaie, et qui subit sans regimber (jusqu’à présent) l’humiliation d’avoir été mis sous la « surveillance renforcée » d’autorités supranationales. Mais que pourrait-il faire ? Comment pourrait-il changer de cap ? »

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Eric Zemmour : « Le roi Hollande est nu »

  1. Garfy dit :

    Il est nu ………… Au secours je n’ose pas ouvrir la vidéo -en

  2. Ping : Eric Zemmour : "Le roi Hollande est nu" - gastraudiome

  3. zorba44 dit :

    Lame …lame… la nuit des longs couteaux est en chemin

    Jean LENOIR

  4. zorba44 dit :

    Post scriptum

    Le fait de vouloir, sous la pression du deuxième tour, baisser les impôts des ménages de 2 à 3 milliards n’est pas sans rappeler Mme Ceaucescu …qui promettait au tribunal populaire d’augmenter le salaire minimum de 30% …au tribunal quelques minutes avant son exécution et celle de son dictateur de mari.

    Consternant, il est consternant le Hollande …aussi mauvais que Ceaucescu !

    Jean LENOIR

  5. brunoarf dit :

    Chômage en février 2014 : catégories A, B, C, D, E :

    France métropolitaine :

    5 611 700 inscrits à Pôle Emploi.

    France entière (y compris l’outre-mer) :

    5 938 800 inscrits à Pôle Emploi.

    Variation sur un mois : + 0,2 %.

    Variation sur un an : + 5,4 %.

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-AMDD85.pdf

    – « Si le traité de Maastricht était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

    – « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

    – « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

    – « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

    – « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

    – « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

    – « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)

  6. Didier dit :

    De quel droit vous plaignez-vous ? Normal 1er, notre bon roi débonnaire, va peut-être nous offrir un petit « geste fiscal » !

    http://www.challenges.fr/economie/20140326.CHA1973/hollande-somme-le-gouvernement-d-entendre-les-francais.html

  7. Among the main EU countries that send the most Euro MPs to
    Brussels, extreme parties have made significant breakthroughs in
    France and Italy, but more modest gains in Germany. According to
    the latest polls, France’s Front National (FN) is set to win 15 seats
    and the Front de Gauche (FG) 4 seats. In Germany, AfD (Alternative
    fur Deutschland) should win 6 seats, even though the party has only
    recently been created4
    . In Italy, the far-left M5S (Movimento a 5
    Stelle) has emerged as a significant force and is set to gain 19 seats,
    while the far-right LN (Lega Nord) should win an additional 3 seats.
    Peripheral countries, which are seeing the sharpest increase in
    scepticism towards the EU, could send around 20 eurosceptics to
    Brussels in total, with Spain and Greece accounting for around half.
    Euroscepticism should be viewed from a historical and cultural
    standpoint. Although Spain’s scepticism index has risen,
    euroscepticism is weak, because Spain’s EU membership remains
    synonymous with the end of dictatorship. This means that no
    Spanish party takes a directly eurosceptic stance. In the UK,
    however, UKIP (United Kingdom Independence Party) is firmly
    embedded in a country with a strong eurosceptic tradition. It is a
    significant rival to the Conservative Party, even though the latter has
    promised a referendum on the UK’s EU membership in 2017.
    http://economic-research.bnpparibas.com/Views/DisplayPublication.aspx?type=document&IdPdf=23928&src=mail&publication=EcoWeek

  8. reciprocitylaws dit :

    A reblogué ceci sur L'horreur islamique.

  9. beiwei dit :

    Zemmour a raison : réduire les salaires n’aboutit qu’à comprimer la demande, donc les débouchés des entreprises, donc la croissance… et donc à faire monter encore plus le chômage. Spirale déflationniste classique avec les plans d’austérité type FMI ou Bruxelles.
    Et de toutes façons on sera toujours plus chers que des Espagnols, des Tchèques ou des Portugais !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s