La nef des fous qui conduit la France à sa perte (N. Nilsen)

bosch-nef-des-fous

Une inversion tragique des valeurs

« Ce qui caractérise le fou politique d’aujourd’hui, c’est une inversion généralisée des valeurs doublée d’une incapacité maladive à voir la vérité.

Ce qui est mal, il l’appelle “progrès”. Ce qui est mauvais, il l’appelle “avancée”. Quand il crée des emplois qui ne mènent nulle part, il les appelle des “emplois d’avenir”. Quand le chômage continue de monter, il nous assure qu’il y a “inversion de la courbe”. Quand on lui dit de faire des économies, il augmente les pactes dit de “solidarité”. Quand il y a le feu au lac, il propose des réformes à l’horizon 2021 ! Quand il faudrait réduire les dépenses de l’Etat, il augmente la dette. Quand il entre en guerre “pour quelques semaines” (Mali, Centrafrique) c’est qu’il va nous enliser pendant des années. Quand l’insécurité augmente, il nous certifie qu’elle recule. Quand tout le monde rame en raison de la crise, il dit que la croissance repart. Quand le Peuple attend des réformes structurelles, il crée la nervosité dans le Pays en multipliant les réformes dites de “société” qui sont en fait des réformes idéologiques destinées à provoquer politiquement. Quand les citoyens attendent une justice apaisée, il nomme une garde des Sceaux militante. Quand il nomme un incapable au poste important de secrétaires d’Etat chargé de l’Europe, il dit que c’est un “atout”. Quand tous les pays de la zone euro sont en faillite, il dit que l’Europe est une magnifique construction porteuse d’avenir et de progrès. Quand il n’y a plus d’argent dans les caisses, il ne réduit pas la gabegie financière et le train de vie de l’Etat, mais préfère réduire celui des Français. Quand il y a des scrutins de défiance dans le Pays, il prétend qu’il a “entendu le message” mais prend les mêmes pour continuer la même chose en pire… »

Nicolas Nilsen, le 11 avril 2014, Contrepoints (via Aux infos du nain)

Lire l’intégralité de l’article sur le blog Switchie5

———————————————————————————–

Addendum : Un autre exemple de l’autisme scandaleux de la caste politique : Alors que 74% des Français jugent que l’immigration est trop importante dans notre pays, on nous apprend que les nouvelles règles de régularisation fixées par Manuel Valls lorsqu’il était ministre de l’Intérieur ont abouti à une hausse de 51% des naturalisations de clandestins en 2013… (Reuters)

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour La nef des fous qui conduit la France à sa perte (N. Nilsen)

  1. zorba44 dit :

    Tout cela est tragiquement vrai

    Jean LENOIR

  2. Ping : La nef des fous qui conduit la France à sa perte (N. Nilsen) - gastraudiome

  3. brennec dit :

    Ouille! ça fait mal!

  4. matbee dit :

    Il faudrait lire ce texte dans les écoles (des classes de seconde aux terminales, plus tôt on risque le traumatisme et la perte définitive d’autorité)…

  5. Vivre son destin d’administré, c’est un peu comme servir de sous-jacent à un dérivé de crédit qui sépare le risque crédit de la créance bancaire. Ainsi les politiques n’ont que faire des cris d’orfraie de leur population poussée à bout par les scandales, dans la mesure où il se sont déjà prémunis contre le risque d’effondrement économique et social causé par eux-mêmes. Un trade d’arbitrage entre un CDS sur le « recovery risk » français et la dette souveraine française, et c’est déjà pas mal de millions d’encaissés dans les coffres des banques qui se feront un plaisir de continuer à financer l’incompétence verbeuse des politiques qui est encore le meilleur gage qu’elles conserveront les rênes de l’exécutif et du législatif confondus dans une même gouvernance bancaire.
    Les Français ne s’appartiennent plus, pas plus que les autres peuples d’ailleurs, depuis que leurs actifs ont été financiairisés par voie de titrisation, c’est-à-dire servent de collatéral à l’émission de dette bancaire qui échappe à toute contrôle populaire, sous prétexte que la banque est régulée et même multi-régulée à tous les niveaux administratifs. Par voie de conséquence, il faut s’attendre à un effet de consolidation de la dette bancaire qui doit s’adapter à la nouvelle donne économique française marquée par l’anémie économique, ce qui demandera des sacrifices en termes d’effectifs de fonctionnaires régionaux qui s’étaient multipliés pendant les années fastes, mais qui ne sont plus finançables aujourd’hui.
    D’où l’angle d’attaque fixé par Goldman Sachs qui a défini comme priorité à ce gouvernement de dérégionaliser l’administration, c’est-à-dire de préparer la création de méga-régions autour de mégapoles régionales, ce qui correspond très exactement au plan de l’Agenda 21, encore appelé Protocole environnemental de Rio, qui exigeait la concentration de la population mondiale dans des mégapoles. La Chine est un modèle du genre qui prétend créer des concentrations urbaines de quelques trente millions d’habitants agglomérées dans des des cités vertes hypersurveillées grâce aux technologies de pointe, telles que les drones, les caméras dotées de programmes de reconnaissance faciale, les « smart meters » pour le contrôle de la consommation d’énergie, les filtres internet, les tatouages électroniques, etc.
    Autrement dit notre gouvernement s’aligne sur les directives onusiennes préconisant la mise en surveillance totale des populations dans des enfers concentrationnaires urbains aspergés copieusement de composés chimiques altérant la santé physique et mentale des condamnés à la frugalité écologique respectueuse des espèces vivantes et des plantes vertes. Avant de finir comme compost pour les dites plantes. Et la messe sera dite pour les élites mondialisées, libres enfin de jouir de l’existence sur une planète débarrassée de ses parasites humains et rendue à l’état de ,nature préservé par des armées de robots bioniques.

  6. Les fous qui nous dirigent sont de la même eau que ceux qui dirigent la Chine, ceux-ci ayant pour atout de pouvoir démultiplier leur folie grâce à des moyens humains et matériels à l’échelle de la Chine. Le projet du Grand Pékin renvoie à ceux du Grand Paris ou du Grand Moscou conçus par des maniaques du contrôle des populations pensant en termes d’optimisation des infrastructures publiques comme l’eau, le logement ou les transports. Dans tous les cas on arrive aux mêmes aberrations nées dans le cerveau malade de mégalomaniaques se sentant investis d’une mission quasi divine d’assurer le salut de l’humanité par l’imposition d’une gouvernance qui codifie tous les domaines de la vie économique et sociale:

    China might not be willing to relocate its capital city, but it can make it bigger. The country’s top economic planner has reportedly drawn up a plan for a Beijing-centered “economic circle” (link in Chinese) that combines the municipalities of Beijing and Tianjin and parts of Hebei province into one huge megalopolis.
    +
    Officials believe that integrating the three areas will help alleviate traffic, population, and housing pressure in Beijing, which is struggling with air pollution, water scarcity, and a flood of migrant workers. Last month, officials said that some administrative bodies in Beijing would be offloaded to Baoding, a nearby medium-sized city in Hebei. Other initiatives range from a joint plan for improving air quality to expanding transportation links so that more families opt to live outside Beijing, easing demand for housing in the capital.

    http://qz.com/198337/chinas-new-megalopolis-would-be-bigger-than-uruguay-and-more-populous-than-germany/

  7. brunoarf dit :

    Bernard Maris vient de comprendre.

    L’économiste Bernard Maris vient de publier une chronique explosive dans l’hebdomadaire Charlie Hebdo, mercredi 9 avril 2014, page 6 :

    « Je vire ma cuti.

    J’ai voté oui à Maastricht, oui au traité constitutionnel. Aujourd’hui, je pense qu’il faut quitter la zone euro. »

    Lisez la suite à la page 6 de Charlie Hebdo.

    Bernard Maris dans Wikipedia :

    Diplômé de Sciences Po Toulouse en 1968, Bernard Maris obtient ensuite un doctorat en sciences économiques à l’université Toulouse-I en 1975 avec la thèse intitulée « La distribution personnelle des revenus : une approche théorique dans le cadre de la croissance équilibrée », préparée sous la direction de Jean Vincens.

    Maître-assistant (puis maître de conférences à partir de 1984) à l’université Toulouse-I, il devient professeur des universités par concours d’agrégation (science économique générale) en septembre 1994 à l’Institut d’études politiques de Toulouse.

    Il est actuellement professeur des universités à l’Institut d’études européennes de l’université Paris-VIII.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Maris

    • Josephine dit :

      Je vous le dis : C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion.

  8. master t dit :

    Les « mange-peuples » sont à l’oeuvre, Etienne de la Boetie les denoncait déjà a son époque. La « servirtude volontaire » est objectivement la situation idéale pour que le « liberticisme »soit la norme de nos sociétés. Faire croire que nous sommes libres alors meme que cette liberté est factuellement endiguée/conditionnée dans un continuum restreint, ou les 3 dimensions spaciales de la pensée ne peuvent évoluer que dans un environnement cognitivo-affectif que nos maitres ont fabriqué pour nous… l’évasion cognitive (4eme dimension) n’est possible que dans la mesure ou le sujet comprend la prison mentale dans laquelle il évolue depuis sa prime jeunesse, environnement qui est la matrice principielle de ses actes-pensées. L’environnement, tel les mégalopoles, confine et induit, en tant que -hyper-structure architecturée-, une fonction de base ou le grouillement des agents economiques reflete l’inhumanite de cette homogeneisation collective, ou chaque sujet joue un role standard telle une cellule déracinée, lobotomisée de son histoire filliale et ancestrale et cultivée hors-sol. La transvaluation des valeurs (Nietszche) apparait comme la norme dialectique formatant les représentations, les désirs, jusqu’à la maniere de se penser sois meme et le monde…ainsi, ce qui prime ici est le détournement qui est produit et entretenus sur le SENS de nos existences, réduis à la seule fonction d’USAGE en tant qu’ « HOMO ECONOMICUS » décérébré.
    Socrate affirmait:  » la seule chose dont je suis sur, c’est que je ne sais rien », et sur ce constat il s’interrogea et interrogea ses plus sages contemporains. Aujourd’hui, la norme serait:  » il faut vivre pour manger/consommer, et non simplement manger pour vivre » et sur ce constat faire se dominer l’AVOIR sur l’ETRE.
    L’indigence de nos societes est à la mesure de l’HYBRIS GLOBAL, tout autant vecteur et architecte de nos existences, elles achemine le monde dans un déracinement progressif du SACRE, là ou le PROFANE serait le sacré -pensé/acté- de l’existence. C’est cette indépassable condition de « l’HOMME NOUVEAU », dont l’obsolescence est déja programmée, qui à mesure que l’univers N.B.I.C consanguinement gemmellée a la robotique evoluera qui permettra de se passer définitivement de cette masse devenue inutile/accessoire de bras et de bouches, dont progressivement, si ce n’est abruptement, il faudra bien se débarrasser!.
    Les « mange-peuples » d’aujourd’hui agissent et pensent comme des démiurges, faisant de ce monde-ci la finalité absolue de leur existence, ils transforment le monde à leur image et contaminent les serfs de leur funeste tradition profane. Ils ont signé avec Faust un pacte diabolique…
    MASTER T

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s