Olivier Delamarche : « Les Etats-Unis sont en train de replonger dans la récession »

(BFM Business, 28 avril 2014, 1/2)

2ème partie : Alstom : General Electric ou Siemens, qui va l’emporter ?

(BFM Business, 28 avril 2014, 2/2)

« Quelle que soit la solution adoptée, de toute façon c’est négatif. C’est un démantèlement d’Alstom, avec, du côté de Siemens, un groupe qui se dit qu’il va éliminer un concurrent… et de l’autre côté, un General Electric qui va probablement tout démanteler joyeusement et aller transférer les activités un peu partout en Europe, là où il paiera moins cher en termes de coûts… La seule chose réjouissante, c’est que Bouygues va récupérer du cash ».

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Olivier Delamarche : « Les Etats-Unis sont en train de replonger dans la récession »

  1. Garfy dit :

    et General Electric, c’est la compagnie qui a ruiné Nikola TESLA

    • zorba44 dit :

      On ne dira jamais ce à côté de quoi est passé le monde en terme de paix, de prospérité, de pollution, de préservation des ressources en refoulant la production d’électricité à partir des ondes électromagnétiques très basses fréquences dont la fameuse Pierce Arrow tuée dans l’oeuf fut la plus parfaite illustration du génie inventif de Nikola Tesla.

      Il est des prix Nobel tel que celui de la honte et de la forfaiture… qui seraient à créer

      Jean LENOIR

  2. Ping : Olivier Delamarche : "Les Etats-Unis sont en train de replonger dans la récession" - gastraudiome

  3. jack dit :

    Tous les ingrédients sont là pour la fin des fins : Un despote en Russie qui n’attend que le moment, une Chine et une Corée du Nord en embuscade, un Occident gangrené par son pandémonium financier.

  4. Garfy dit :

    Grandes manoeuvres autour d’Alstom http://www.meretmarine.com/fr/content/grandes-manoeuvres-autour-dalstom « justement « General Electric » »

    Oui… et qui sont les actionnaires principaux de GE ? Vanguard Group et Bank of New York Mellon ainsi que Microsoft.
    Vanguard Group quand on cherche un peu (pas bien loin..)… est essentiellement tenu par GE et Exxon Mobil (Rockefeller), Apple… çà tourne en rond, avec les mêmes personnes dans le même panier de crabes…
    Tous ces gens n’ont bien sûr absolument aucun intérêt à ce que quoi que ce soit de Tesla ne sorte pour l’intérêt général, c’est l’évidence même, tout est verrouillé de l’intérieur et comme dit dans l’article que nous avons traduit, le nettoyage et le verrouillage se sont opérés dès sa mort…

  5. Michel dit :

    Hollande ne s’oppose pas au rachat d’Alstom par l’américain General Electric…. Le Traître et le Vendu !!

    http://www.bloomberg.com/news/2014-04-27/ge-battles-for-alstom-as-siemens-wins-french-support.html

  6. Les grandes manoeuvres sont en cours, en vue de la mise en oeuvre du Traité Transatlantique qui verra la formation de géants transcontinentaux dans le but de rationaliser les principaux acteurs du marché, pour le plus grand bénéfice des banques qui financent les LBO avec effet de levier, ramassant les plus-values des actions au passage. Ensuite advienne que pourra: ils s’en lavent les mains, sauf à financer davantage de dette souveraine pour renflouer l’UNEDIC, ce dont ils ne peuvent que se réjouir. Pourquoi ne pas dire que ce sont encore une fois les banques qui mènent la danse économique et politique à coups de création de fausse monnaie transformée en profits privés pour les actionnaires et l’Etat qui ramassent les taxes? Le grand perdant sera comme toujours le salarié qui fait les frais des restructurations, sans avoir son mot à dire, comme le voudrait pourtant les règles de la participation relancée par Mitterrand et puis bien vite oubliées au gré des crises financières réclamant des sacrifices toujours renouvelés au gré des tranches de dette à refinancer.
    En matière de sacrifices, le salarié va être amplement servi:compression de la masse salariale, augmentation des taxes pour rembourser marginalement la dette sans la détruire, ce qui serait la libération du contribuable mais une calamité pour l’Etat brusquement limité dans ses ambitions à se mêler de tout. On est arrivé à une nouvelle phase du coup d’Etat permanent mené par les prédateurs financiers qui ne voient que les ratios financiers oubliant tout le reste, c’est-à-dire que l’économie doit servir la population active pour subvenir à ses besoins et non servir de collatéral pour le financement des opérations bancaires. Ce genre de gouvernance vis à vis de la partie la plus exposée de la population active ne peut conduire qu’à un accroissement des tensions sociales dans une population exposée à des lois financières qui la dépassent et vis à vis desquelles elle se sent impuissante.
    Normalement ce rôle de protection incombe à l’Etat qui doit faire respecter des règles de sauvegarde de l’emploi, au lieu de se laisser dicter sa conduite par des banquiers qui se sont emparés de la gestion du pays sous prétexte qu’ils assurent son financement. En fait de financement, il apparaît qu’il serait fort possible de se passer des banques si l’Etat laissait les entreprises se constituer un capital equity suffisant au lieu de piller la caisse par une fiscalité dissuadant l’investissement.
    C’est ce qu’à bien compris Poutine qui a permis à ses entreprises stratégiques de se constituer un trésor de guerre leur permettant de se passer des marchés, lorsque ceux-ci ferment la porte du financement extérieur à cause par exemple de l’imposition de sanctions politiques. Il est grand temps de revenir à une juste notion de l’intérêt national passant devant les chasses-gardées financières qui constituent l’assise économique de l’Occident mais sacrifient la stabilité social et le niveau de vie à un remboursement d’une dette dont la France pourrait très bien se passer sil elle changeait de priorités économiques.

  7. RUSSIA DESTROYS AMERICA IN 1 HOUR PROPHECY(Jere

  8. Derrières les discours, les actes:
    Encore 31 000 fonctionnaires de plus dans la « territoriale ». Accablant !
    http://www.lepoint.fr/economie/encore-31-000-fonctionnaires-de-plus-dans-la-territoriale-accablant-29-04-2014-1817232_28.php

  9. brunoarf dit :

    A propos de l’Italie :

    2007 : dette publique de 1605,1 milliards d’euros, soit 103,3 % du PIB.
    2008 : dette publique de 1671 milliards d’euros, soit 106,1 % du PIB.
    2009 : dette publique de 116,4 % du PIB.
    2010 : dette publique de 119,3 % du PIB.
    2011 : dette publique de 120,8 % du PIB.
    2012 : dette publique de 127 % du PIB.
    2013 : dette publique de 2069,216 milliards d’euros, soit 132,6 % du PIB.

    La question est :
    « QUAND l’Italie va-t-elle se déclarer en défaut de paiement ? »

    Italie : chômage de 13 %.
    Chômage chez les jeunes : 42,3 %.

    Mardi 29 avril 2014 :

    Italie : les ventes au détail baissent de 0,2% en février sur un mois.

    Les ventes au détail en Italie ont baissé de 0,2% en février par rapport à janvier, selon des chiffres diffusés mardi par l’Institut national de la statistique (Istat).

    Sur un mois, les ventes de produits alimentaires ont baissé de 0,1% et celles des autres produits ont reculé de 0,2%, précise Istat.

    Sur un an, les ventes de détail se sont repliées de 1%, en raison notamment d’une baisse de 1,2% des ventes dans les petites surfaces.

    Les ventes en grandes surfaces ont également reculé de 0,5%.

    Sur un an, les ventes de produits alimentaires ont baissé de 0,7%, et celles des autres produits ont reculé de 1,2%.

  10. jack dit :

    Ce site c’est une officine du FSB, ils ont raison de s’exprimer chez eux c’est la censure. Comme disait Lenin, voilà mes idiots de service.

    • Merci Jack, elle est bien bonne.

      • Garfy dit :

        Le FSB ou Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie est un service secret de la Russie, chargé des affaires de sécurité intérieure. Wikipédia

        ah bon !! quel site ?

    • xavib dit :

      Oui Olivier, la russophobie de jack est consternante. Il n’a pas compris que l’URSS a disparu…. et que non, ce n’est pas Poutine qui veut ressusciter la guerre froide :

      « La Russie est un État de droit depuis vingt-deux ans, certes imparfait mais qui comporte des éléments de démocratie en gestation : pluralisme politique, liberté d’expression – au moins de la presse écrite et sur le Net -, élections que l’opposition peut gagner, par exemple à Iekaterinbourg, quatrième ville du pays, en septembre dernier. La Constitution de 1993, toujours valable, a été suivie ; en France, vingt ans après 1789, nous avions usé au moins sept ou huit Constitutions. Il faut faire confiance au développement économique, au temps, à l’essor des classes moyennes : la démocratie procédera du peuple russe lui-même. La thèse d’une exportation de la démocratie est une thèse dangereuse : l’idéologie selon laquelle l’Occident devrait exporter ses valeurs, ses normes, ses standards, ne peut qu’alimenter des remugles de guerre froide. Il faut toujours essayer de comprendre ce qu’il y a dans la tête de l’autre : les Russes considèrent que les Occidentaux et particulièrement les États-Unis n’ont pas renoncé à la politique du « regime change ».

      Ils n’ont pas oublié le Kosovo, l’Irak, la Libye, etc. La Russie défend ses intérêts géopolitiques mais elle n’est pas l’URSS. Celle-ci a disparu depuis vingt-trois ans. Il faut accepter que chaque pays évolue à son rythme et choisisse lui-même son destin. Je me réfère toujours à Jacques Berque qui disait que chaque peuple doit trouver en lui-même et dans ses motivations les raisons d’emprunter des concepts qui lui sont de prime abord étrangers, mais qu’on ne peut les lui imposer de force. »

      Jean-Pierre Chevènement

      http://www.chevenement.fr/Sans-la-Russie-il-manque-quelque-chose-a-l-Europe_a1603.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s