Pourquoi les Européens, et surtout les Français, ne veulent pas de sanctions trop sévères à l’égard de la Russie

sanctions-roulette-russe « Lundi, le gouvernement américain a décidé une troisième vague de sanctions à l’égard d’officiels et d’entreprises russes, contre ce qu’ils ont qualifié « d’actes de provocation en Ukraine ».

Mais le blog financier américain Zero Hedge s’explique parfaitement la réticence des Occidentaux à s’engager vers des sanctions plus sévères envers la Russie : l’exposition des banques occidentales, en particulier celles de la France, à la Russie, qui rend un défaut russe particulièrement redoutable.

Les banques françaises, en particulier, avec près de 36 milliards d’euros d’exposition à la dette russe, se retrouvent quasiment aussi vulnérables qu’elles ne l’étaient à la dette grecque au moment du premier plan de sauvetage de la Grèce en 2010, lorsqu’elles étaient exposées à près de 50 milliards d’euros à la dette grecque.

Mais depuis, les banques françaises ont pu utiliser le programme de rachat des obligations souveraines sur le marché obligataire secondaire par la BCE (Securities Market Programme, ou SMP) que cette dernière a mené pour restaurer la confiance des investisseurs dans la dette des pays de la périphérie, pour se débarrasser de ces actifs et assainir leurs bilans.

Mais cette opportunité ne sera pas offerte cette fois-ci… et une grande partie de l’exposition de la France  à la Russie n’est pas liquide, remarque le blog. Il rappelle que Société Générale détient par exemple la 9ème banque russe, Rosbank, dont la valeur nette atteint 16 milliards d’euros.

Au cours du quatrième trimestre 2013, après la montée des tensions entre la Russie et l’Occident, les banques occidentales ont toutes tenté de réduire leur exposition à la Russie. Les banques françaises n’y sont pas réellement parvenues, et comme on le voit dans le graphique ci-dessous, leur exposition à la Russie ne s’est réduite que de 3%. Et même si les banques américaines, allemandes, britanniques et suédoises ont mieux réussi, leur exposition à la Russie demeure forte… »

exposition banques francaises a la russie

Audrey Duperron, Express.be, le 2 mai 2014

Lire aussi : French Banks Play Russian Roulette (merci à Nicolas Jaisson pour le lien)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Pourquoi les Européens, et surtout les Français, ne veulent pas de sanctions trop sévères à l’égard de la Russie

  1. Ping : Pourquoi les Européens, et surtout les Français, ne veulent pas de sanctions trop sévères à l’égard de la Russie - gastraudiome

  2. Pirouli dit :

    C’est une des raisons.
    Mais la principale a un rapport avec le gaz.
    En cas de coupure et d’après certains experts. l’Europe serait à genoux en moins de 3 mois.
    Et pour le moment, personne n’a de solution de remplacement crédible.

  3. Bonjour

    Il ne faut pas chercher trop loin concernant les problèmes en Ukraine. Quand un pays va mal, on cherche les coupables ailleurs. Si ceux-ci n’existent pas, on les fabriquent.. Il faut bien canaliser la fureur du peuple quelque part…

    En parenthèse, je me demande si un soulèvement massif en Russie ne donnerait pas des idées a notre En-fumeur et sa clique d’incapables….

    Cordialement,

    JdG

    • Clooney dit :

      au contraire, il faut les chercher du côté de Washington les problèmes de l’Ukraine….ouvrez donc les yeux.

    • Marc dit :

      C’est pas demain la veille ! Avec ces histoires, Poutine n’a jamais été aussi populaire, et nos dirigeants occidentaux désavoués. Aller voir comment les excités de Kiev ont traité ceux qui ne sont pas de leur avis à Odessa, Slaviansk, Kramatorsk… L’opinion occidentale est en train de comprendre qu’on leur raconte des conneries depuis des décennies, mais il reste encore des esprits bien formatés !

  4. mariette dit :

    c’est pourtant pas compliqué de s’apercevoir que les dirigeants américains sont des fouteurs de merde , des faiseurs de guerre ; ce qui leur faudrait , c’est qu’à leur tour , ils se prennent quelques bombes sur la gueule ; la guerre , ils ne la connaissent qu’en dehors de leur pays ;

    • zorba44 dit :

      Oui les USA ont bâti leur prospérité avec l’argent des autres, le travail des autres et le sang des autres – autrement dit (et c’est au pays d’Abraham Lincoln !) ils ont recréé l’esclavage à leur profit. Et maintenant tout ceci leur pète à la gueule et ils commencent à perdre à tous les coups (tordus) avant qu’une volée de bois vert leur tombe sur la figure.

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s