Analyse des élections européennes par Pierre-Yves Rougeyron et Pierre Jovanovic

(quotidien.com, 28 mai 2014)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Analyse des élections européennes par Pierre-Yves Rougeyron et Pierre Jovanovic

  1. Le constat est clair depuis longtemps, mais les élections ont montré que quelle que soit l’ampleur du mécontentement populaire qui a affecté les PIGS, la mauvaise humeur sociale est soluble dans l’électorat à l’échelle de l’Europe. L’équilibre dialectique entre les pays contributeurs net et les pays bénéficiaires net de l’UE a pour effet pervers de créer une sorte de consensus permanent autour de l’Allemagne qui joue le rôle de pivot européen. D’ailleurs Angela Merkel est la faiseuse de rois en ce qui concerne la présidence de la Commission européenne. On aura constaté le malaise temporaire causé par le succès du FN qui a secoué la chancellerie à Berlin, comme ont été secoué les autres thinktanks du capitalisme néo-libéral qui ont senti passé le vent du boulet, se demandant s’il ne serait pas temps de changer de communication. La dernière trouvaille en date pour renouveler l’enthousiasme européen se nomme l' »inclusive capitalism », une nouvelle forme de capitalisme.réputé plus populaire et respectueux de l’environnement qui constitue le nouveau cheval de bataille idéologique du Bilderberg à la chancellerie de Berlin, en passant par le FMI et la maison Rothschild. Il est donc question de mettre entre parenthèses la candidature de JC Juncker, un stéréotype de la technocratie européenne, le temps de trouver un poulain plus jeune et fringant qui serait capable de renouveler la vision européenne sous un angle plus égalitaire et environnementale. En fait tout le monde cherche une alternative au modèle économique actuel anglo-saxon qui est battu en brèche par la remise en question de l’ordre unipolaire qui ne sait plus se défendre autrement que par des sanctions à l’encontre de ses partenaires privilégiés d’hier que sont la Russie et la Chine qui de même renforcent leur collaboration mais sans clairement s’affranchir du modèle technocratique bancaire. La Chine est au premier rang des pays dupés par les Américains avec les affaires d’espionnage informatique généralisé et la dégradation rapide de son secteur financier qui voit s’effondrer rapidement ses créances bancaires sans bien savoir quelle riposte apportée à l’échec des plans de relance par l’offre monétaire qui butte sur des limites physiques et économiques, dans la mesure où il n’est pas possible de bétonner tout le territoire chinois et du fait de l’effondrement de la demande américaine. D’où un climat délétère fait d’exacerbation des tensions géopolitiques à travers des guerres indirectes par forces paramilitaires interposées, qui ne demandent qu’à dégénérer en guerre ouverte à mesure que se multiplient les foyers de conflit entre les superpuissances et leurs rivaux.

  2. “The environment for all the firms is quite difficult right now,” Cohn, 53, said today at an investor conference in New York. “What drives activity in our business is volatility. If markets never move or don’t move, our clients really don’t need to transact.”
    http://www.bloomberg.com/news/2014-05-28/goldman-s-cohn-says-inactive-trading-environment-is-abnormal-.html

    Cette annonce de Goldman Sachs qui fait suite aux cris d’alarme d’autres grandes banques américaines est un coup de tonnerre dans le monde de la finance:les marchés sont tellement flat du fait de l’interventionnisme des banques centrales, qu’il devient difficile de faire de l’argent avec le trading, faute de volatilité des prix. Si les banques ne gagnent plus suffisamment d’argent avec le trading des obligations souveraines, elles arrêteront d’acheter des bons du Trésor. Et adieu le financement de l’Etat par les marchés financiers. Cette politique de l’argent à taux zéro pratiquée à tort et à travers par les banques centrales est donc à terme une catastrophe pour les banques d’investissement, malgré l’afflux de liquidités de la part des banques centrales, du fait qu’elle fausse le libre jeu de l’offre et de la demande et donc qu’elle stérilise les marchés financiers après avoir euthanasié l’économie réelle!

  3. Geraldine dit :

    Enorme !!! George Soros reconnaît sa responsabilité dans le coup d’Etat et les massacres en Ukraine :

    http://www.infowars.com/soros-admits-responsibility-for-coup-and-mass-murder-in-ukraine/

  4. Vin dit :

    Européennes, bygmalion : quelles conséquences sur la scène politique à venir ? http://www.blogactualite.org/2014/05/europeennes-2014-resultats-et.html

  5. SignosFR dit :

    ACTUMAPPING : Élections Européennes, Résultats, Enjeux et Analyses des Nouvelles Forces Politiques en Europe.

    Il convient de s’intéresser d’abord sur la situation de la France et sur le vote de ses citoyens en se basant sur une analyse globale et chiffrée. Il s’agit ensuite de prendre du recul et de comprendre les résultats à l’échelle européenne en réfléchissant sur les nouveaux partis populistes de droite qui éclosent un peu partout en Europe.

    Qui sont-ils? Quels sont leurs programmes? Pourquoi séduisent-ils? Quels sont les dangers?

    Retrouvez la Map sous forme interactive sur notre blog ainsi que tous les détails sous forme de sous-maps >> http://bit.ly/1nxwD6K

    Très bonne lecture à tous !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s