Russie : Les intérêts financiers et surtout énergétiques semblent dépasser les enjeux politiques (F. Drouin Ristori)

exxon-bp-logo

« Un nouveau signe du peu d’efficacité des sanctions contre la Russie et de la prise de distance, cette fois-ci des grandes multinationales, avec les décisions politiques de la Maison-Blanche : Exxon et BP confirment leur partenariat avec la Russie.

Nous parlons ici de deux des plus grandes compagnies pétrolières qui s’opposent donc aux sanctions que Washington souhaite imposer à la Russie.

Le géant français Total a également signé un accord avec Lukoil, la deuxième plus importante société pétrolière russe.

Les intérêts financiers et surtout énergétiques semblent dépasser les enjeux politiques. La Russie ne peut plus être ignorée comme puissance énergétique, malgré les tentatives de déstabilisation.

Dans ces conditions, il est important d’observer quelles seront les monnaies utilisées dans le règlement de ces contrats et échanges énergétiques, car cela remettra directement en cause l’hégémonie du dollar et, donc, le système monétaire international actuel basé sur une monnaie fiduciaire, par définition non convertible en actifs tangibles.

On peut ajouter à ces partenariats le récent accord entre la Chine et la Russie sur un échange de gaz représentant une valeur totale de 400 milliards de dollars. La valeur totale a été exprimée dans la presse en dollars, mais la monnaie de règlement de ce partenariat gigantesque n’a pas encore été précisée officiellement. Or, la défiance de la Russie et de la Chine quant à l’utilisation du dollar est manifeste depuis plusieurs mois. On peut donc très fortement douter de l’utilisation du dollar en règlement de cet échange énergétique colossal.

La Chine souhaite d’ailleurs plus d’influence dans la détermination du cours de l’or via le Shanghai Gold Exchange.

La puissance énergétique russe (qui peut donc compter sur l’appui de la Chine et l’Iran) ne peut être remise en cause et c’est la Russie (avec ses partenaires non occidentaux) qui dictera dans quelle monnaie le règlement de ces échanges énergétiques se fera. La masse critique – que réprésente une alliance Russie-Chine-Iran (et BRICS) – semble atteinte, et rien ne semble désormais pouvoir empêcher l’avènement d’un monde multipolaire sous forte influence de l’Est, avec des conséquences sur le système monétaire international.

Si le dollar n’est donc pas utilisé dans le règlement de ces contrats énergétiques, et de toute évidence il ne le sera pas, le dollar, monnaie de réserve internationale, risque de perdre de sa valeur rapidement sur les marchés des devises.

Or, suite à un effondrement ou un mouvement de défiance global envers le dollar, tous les détenteurs de dollars chercheront rapidement une monnaie ou un actif qui garantira réellement le rôle qu’est censé remplir une monnaie de réserve internationale : sa capacité à garder de la valeur.

En analysant la quantité d’or physique importée tous les mois par la Chine et la Russie (mais aussi par les BRICS), on peut facilement se faire une idée de l’actif qui pourrait jouer ce rôle et de qui souhaite son retour dans le système monétaire international. Certains parlent de l’utilisation des SDR (Special Drawing Rights) comme base du futur système monétaire, mais cela reste une monnaie virtuelle et me semble inconciliable avec le fait que la Chine, et surtout la Russie, ne veulent plus tolérer l’hégémonie occidentale à travers le FMI.

Pour le moment, le cours de l’or « papier » est toujours en retrait et même sous pression sous les 1300 dollars l’once. Le nombre d’ « interventions » sur les cours est d’ailleurs de plus en plus flagrant, à croire qu’il devient urgent pour certaines grandes banques détentrices de contrats dérivés sur l’or et l’argent de couvrir rapidement leurs positions, dans un contexte de fin du London fix (lire mon analyse sur la fin du London Gold Fix et ses implications potentielles sur les dérivés) ».

Lire la fin de l’article sur Goldbroker.com

Rappels :

Pourquoi les Européens, et surtout les Français, ne veulent pas de sanctions trop sévères à l’égard de la Russie

Ukraine, Syrie, Venezuela : Cherchez le gaz

Occident : la culture du supermarché

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Russie : Les intérêts financiers et surtout énergétiques semblent dépasser les enjeux politiques (F. Drouin Ristori)

  1. Ce qui se passe actuellement sur le marchés des métaux utilisés comme collatéral ré-hypothécable par les investisseurs qui empruntent auprès des banques donne une petite idée de la vision bancale que les oligarques chinois, tout comme leurs homologues russes d’ailleurs mais avec le côté excessif asiatique en moins, peuvent avoir du nouvel ordre monétaire mondial. Le système du « warehousing » consistant à acheter fictivement des quantités de métal pour pouvoir obtenir des prêts auprès des banques et transférer les effets de commerce entre banques, pour multiplier la quantité de monnaie émise auprès des importateurs émettant des fausses factures, est directement inspirée des pratiques américaines de manipulation du cours des métaux.
    http://www.zerohedge.com/news/2014-06-04/china-scrambling-after-discovering-thousands-tons-rehypothecated-copper-aluminum-mis
    Cette fraude est tellement répandue que même les chiffres du PMI chinois s’en sont ressentis. Ainsi la Chine prouve une nouvelle fois qu’elle n’est pas plus vertueuse en matière monétaire que ne sont les Etats-Unis. C’est une erreur très répandue chez les technocrates que de croire que la richesse produite peut-être remplacée par de la richesse émise, à condition que celle-ci soit gagée sur des métaux précieux dont la valeur n’est pas manipulable. Malheureusement la nature humaine est ainsi faite qu’elle cherche toujours à contourner les restrictions en matière de création de valeur en rivalisant d’ingéniosité pour obliger les banques à prêter, là où le gouvernement cherchait à brider l’endettement des banques.
    Moyennant quoi les banques se retrouvent avec un risque de contrepartie monstrueux avec des stocks inexistants de métal dont personne ne veut et pour cause puisque l’activité est complètement laminée par les excès de la spéculation immobilière qui se retrouve au point mort. On se demande bien ce que nos technocrates russes ou chinois vont bien pouvoir faire de leurs stocks d’or si l’activité économique est incapable de repartir, tout simplement parce que les programmes de relance d’infrastructure débouchent sur le vide faute de demande correspondante de la part de l’économie réelle: lignes de chemin de fer inutiles, autoroutes transcaucasiennes désertes, villes nouvelles inoccupées, la liste est longue des ratés de l’économie centralisée qui doit reconnaître son incapacité à gérer efficacement une économie trop dépendante des oukases de l’administration centrale.
    Par-delà les rivalités géopolitiques la synarchie internationale essaie de dissimuler son échec de la stratégie fondée sur la puissance derrière des rideaux faits de valeurs morales de la Russie éternelle ressuscitée par V. Poutine ou la création d’une nouvelle Route de la Soie, alors même que partout le pouvoir d’achat s’effondre. Face à cet effondrement de la consommation, on se demande bien à quoi vont servir ces projets grandioses d’intégration de l’espace eurasiatique qui sont le pendant de l’intégration européenne ou transatlantique en cours de jonction avec l’Union transpacifique.

  2. zorba44 dit :

    BP, EXXON, TOTAL… toutes les banques suivront et dans la barraque on mangera son mouchoir toute honte bue !

    Jean LENOIR

    • squale dit :

      Exxon-Mobil c’est le n°1 mondial et c’est la compagnie créée par les Rockefeller (ex-Standard Oil), qui sont devenus banquiers et sont alliés des Rothschild…
      Les banques suivent donc sans problème, elles sont même devant.

  3. Alcide dit :

    Comme c’est bizarre.
    Le gaz russe livré à l’Europe doit transiter obligatoirement par l’Ukraine !

    Par La Voix de la Russie | Le président de la Commission Européenne José Manuel Barroso a menacé de sanctions les pays qui prennent part à la construction du South Stream. Il a déclaré qu’à l’égard de la Bulgarie, la procédure était déjà lancée. Bloquer la construction du gazoduc, c’était la demande du Premier ministre ukrainien Iatseniouk. Il assure Bruxelles que le transit via l’Ukraine – c’est la voie la plus sûre pour le gaz russe.
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_06_05/Le-gazoduc-South-Stream-les-menaces-de-Barroso-9724/

    Cui bono ?
    Les US ont investi 5 milliards de dollars dans le putsch et aux dernières nouvelles ce ne seraient pas des mécènes…

    Auquel cas , nos dirigeants caniches seraient-ils aussi des traitres et des crapules ?

    La question reste entière , pourquoi empêcher la construction d’un gazoduc destiné à soustraire les moyens de pression de Kiev sur le transit gazier ?

  4. Ping : Russie : Les intérêts financiers e...

  5. Alcide dit :

    Ukraine/opération: Washington hostile à une enquête

    …. »Nous n’avons pas de preuves crédibles confirmant les allégations faisant état de violations des droits de l’homme par le gouvernement ukrainien…

    http://fr.ria.ru/world/20140606/201457634.html

    L’ignorance est une vertu, la guerre c’est la paix ,Sion-Kazhars est le peuple élu , les US sont un modèle de démocratie ,les banques centrales sont indispensables, l’EU c’est la prospérité et mon cul c’est du poulet.

  6. JACK dit :

    On est vraiment dans les trolls de la propagande du Kremlin, c’est caricatural. On se retrouve avec l’époque du fascisme soviétique.

    • Geraldine dit :

      Encore un troll anti-eurosceptiques payé sur le budget de Bruxelles ? Pourtant les élections sont finies…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s