L’histoire vraie : Il y a 50 ans, le 6 juin 1964, Charles de Gaulle refusait de commémorer « le débarquement des anglo-saxons »

Un article de François Asselineau (UPR).

charles-de-gaulle-refusait-de-commémorer-le-débarquement-des-anglo-saxons

« Depuis plusieurs jours, tous les médias de grande diffusion de notre pays consacrent une place considérable à la commémoration du 70e anniversaire du débarquement anglo-américain en Normandie le 6 juin 2014. Cet événement n’est pas seulement l’occasion d’une intense activité diplomatique ; il est également utilisé comme une commémoration omniprésente et sans nuance à la gloire des Alliés, et plus spécialement des Américains.

Bien entendu, nul n’ignore que des milliers de soldats sont morts lors du débarquement de Normandie, essentiellement américains, anglais et canadiens, mais aussi, en plus petit nombre, quelques autres nationalités dont quelques dizaines de soldats français. Ils ont joué un rôle décisif dans la fin de l’Occupation allemande en France et ils méritent à ce titre toute notre gratitude et tout notre respect.

Mais il n’échappe à personne que cet éloge permanent des États-Unis revêt une dimension politique et géopolitique marquée. Affirmer à longueur d’antenne que les États-Unis ont « libéré la France » en 1944 ne peut avoir pour effet que d’assourdir, et même de faire taire, les critiques contre la politique actuelle de Washington. La commémoration avec un tel faste du débarquement du 6 juin 1944 ne peut inciter au contraire qu’à soutenir l’actuelle politique américaine tous azimuts, qu’il s’agisse par exemple des événements en Ukraine ou des négociations sur le Grand Marché Transatlantique.

C’est pourquoi cette opération à grand spectacle – dont les enjeux implicites en terme de propagande sont énormes – doit être examinée sans complaisance. Et nous avons d’autant plus de raisons d’être vigilants que, lorsque Charles de Gaulle était à l’Élysée, il ne fut jamais question de célébrer en grandes pompes cette date du 6 juin.

Le Chef de la France Libre avait même obstinément refusé de commémorer le 20e anniversaire du débarquement, le 6 juin 1964, ce qui avait contraint le président américain Johnson et le Premier ministre britannique Harold Wilson à renoncer à leur venue en France.

En fait, l’Homme du 18 juin refusa toujours de commémorer cette date, que ce fût son 5e, son 10e, son 15e ou son 20e anniversaire. Et s’il avait une position aussi intransigeante – ce qui est a priori incompréhensible pour les jeunes générations – c’est qu’il avait de bien solides raisons pour cela.

Puisque personne, ni sur la scène politique ni dans les médias, n’explique cette attitude, c’est une raison supplémentaire pour que l’UPR le fasse.

Pourquoi Charles de Gaulle refusa-t-il toujours de commémorer le débarquement du 6 juin ?

En réalité, nous savons très exactement les raisons pour lesquelles Charles de Gaulle refusait systématiquement de commémorer le débarquement de Normandie le 6 juin. Il s’en est longuement expliqué devant Alain Peyrefitte, en 1963 et en 1964, alors que celui-ci était son ministre de l’information et qu’il le voyait en tête-à-tête plusieurs fois par semaine.

Il suffit donc de relire les passages pertinents de l’ouvrage de Peyrefitte C’était de Gaulle, tome 2, paru en 1997.

Lire la suite du dossier sur le site de l’UPR

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour L’histoire vraie : Il y a 50 ans, le 6 juin 1964, Charles de Gaulle refusait de commémorer « le débarquement des anglo-saxons »

  1. zorba44 dit :

    Vive le Québec libre !

    Jean LENOIR

    • Chaource dit :

      Et surtout vive la France Libre…

      • zorba44 dit :

        On ne vous dira pas le contraire, puisque c’est le même homme qui se trouve à l’origine du concept qu’il défendit chèrement et dont le signataire pense de plus en plus que cela lui valut le traitement de mai 1968….

        Jean LENOIR

  2. Ping : L'histoire vraie : Il y a 50 ans, le 6 juin 196...

  3. Alcide dit :

    La dictature anglosioniste projette de toute évidence la capture et l’asservissement de l’Ukraine et surtout de son réseau de gazoducs indispensable à fourniture en gaz russe de l’Europe.
    Lequel réseau devrait ,comme par hasard échoir à des majors de l’énergie l’US.

    Pour que ce soit un bon gros monopole bien juteux et aussi bien tenir à la gorge les consommateurs moutons européens qui vont se faire consciencieusement essorer avec l’aide des traitres qui les dirigent, il faut tuer le projet de contournement de l’Ukraine par le gazoduc russe South Stream.

    South Stream: La Bulgarie a cédé sous la pression de Washington

    La Bulgarie, qui avait résisté jusqu’à présent aux tentatives de l’Union européenne d’empêcher la construction du gazoduc russe South Stream, a cédé sous la pression des États-Unis, écrit lundi le quotidien Kommersant.

    Le premier ministre bulgare Plamen Orecharski a suspendu le projet dans le pays jusqu’au règlement des différends avec Bruxelles. Pour Gazprom, cette manœuvre pourrait bloquer le projet de fourniture de gaz en Europe en contournant l’Ukraine et maintenir la dépendance de son principal axe d’exportations aux relations entre Moscou et Kiev. Mais les États-Unis ne souhaitent pas compliquer la vie du South Stream uniquement pour des raisons politiques. Selon certaines informations, l’Ukraine se penche sur le placement de ses gazoducs sous le contrôle des compagnies américaines et européennes, alors que le South Stream réduirait à néant la valeur de l’actif.
    Suite:
    http://fr.ria.ru/presse_russe/20140609/201479860.html

    Les anglosionistes agissent comme des maffieux ,chantage, meurtres , intimidation , racket , que ce soit en Irak, en Serbie, en Lybie , en Syrie et maintenant en Ukraine , aucune souffrance humaine ne semble limiter leur cupidité et leur désir de dominance.

    Et la population con comme son écran plat d’adhérer encore et toujours au projet mortifère de l’EU piloté par la CIA, de l’arnaque de l’euro ou de la dette publique, du mythe du peuple élu autoproclamé et de la démocratie à la canonnière yankee envoyée entre deux bombardements humanitaires.

    NB 1
    Aux dernières nouvelles , Flamby la Poire qui a osé discuté avec le parrain Obama l’amende/racket de 10 milliards a réussi .
    Ce ne sont plus 10 milliards mais 16 milliards qui seraient infligés aux actionnaires de la BNP.
    Si cela pouvait leur ouvrir les yeux et les réveiller sur la suite du programme de pillage total de la vieille Europe réalisé au dollar fiat obtenu gratuitement…

  4. Anna Lisa dit :

    Excellents rappels historiques et politiques de François Asselineau ! Je vois que tous les meilleurs blogs le reprennent, c’est encourageant pour la suite..

  5. brunoarf dit :

    A propos de la nouvelle aristocratie :

    Quelles sont les dernières promotions concernant la nouvelle aristocratie ?

    Réponse :

    François Hollande remanie sa garde rapprochée.

    La rumeur circulait depuis plusieurs mois : le secrétaire général adjoint de l’Elysée, Emmanuel Macron, quittera bien ses fonctions, et son bureau d’angle au deuxième étage de l’Elysée, dans la première quinzaine de juillet.

    Qui pour le remplacer ? Il s’agira de Laurence Boone, économiste chez Bank of America, nommée conseillère économique et financière.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/06/10/francois-hollande-remanie-sa-garde-rapprochee_4435485_823448.html

    Prochaine étape :

    Bank of America rachète le palais de l’Elysée.

  6. Alcide dit :

    Les USA « nettoient » le marché de l’UE pour y vendre leur gaz de schiste.
    MOSCOU, 10 juin – RIA Novosti
    Les Etats-Unis cherchent à affaiblir l’Europe et à « nettoyer » le marché européen pour y vendre du gaz de schiste américain, a déclaré mardi à Moscou le conseiller du président russe Sergueï Glaziev.

    « Les Américains ont pour but d’affaiblir l’Union européenne, de provoquer la faillite de toute une série de banques européennes pour obtenir l’annulation de leurs dettes envers la Russie et l’Europe. Ils souhaitent affaiblir l’Europe et nettoyer le marché du gaz pour y vendre du gaz de schiste américain », a indiqué M.Glaziev lors d’une conférence de presse à RIA Novosti.
    Suite:
    http://fr.ria.ru/world/20140610/201500541.html

    C’est bien ce que je pense aussi.
    L’attitude profondément arrogante et destructrice de Kiev/Secteur Droit ainsi que la prise de contrôle par les majors de l’énergie US de la gestion/distribution des gazoducs ukrainiens devient logique dans ces hypothèses.

    Grâce aux crapules couchées qui nous gouvernent , le prix de l’énergie va monter en flèche.

  7. « Et puis, ça contribuerait à faire croire que, si nous avons été libérés, nous ne le devons qu’aux Américains. Ça reviendrait à tenir la Résistance pour nulle et non avenue. Notre défaitisme naturel n’a que trop tendance à adopter ces vues. Il ne faut pas y céder ! »
    C’est de Gaulle qui parle à Peyrefitte de l’anniversaire de 1964. Ce serait en effet scandaleux d’oublier la Résistance. Mais oublier les Russes qui ont rendu le débarquement possible en immobilisant la moitié de l’armée allemande, ça, c’est bien normal.
    Roger Godement.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s