Olivier Delamarche : « On discute en permanence sur des statistiques qui sont faites à la va-comme-je-te-pousse »

(BFM Business, 23 juin 2014)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Olivier Delamarche : « On discute en permanence sur des statistiques qui sont faites à la va-comme-je-te-pousse »

  1. Les investisseurs « éclairés » restent « superbullish » vis à vis de la Russie qui semble prendre résolument la voie de l’économie de marché, ce qui montre que l’économie mondiale penche plutôt pour une résolution pacifique du conflit. Derrière une unité de façade de la « communauté internationale », la position agressive américaine et bruxelloise est loin de faire l’unanimité. Le gouvernement polonais est inquiet des effets économiques de la crise géopolitique ouverte par l’UE avec la Russie et cherche à dégager une voie médiane, en prenant ses distances vis à vis du grand frère américain trop distant du théâtre d’opération ukrainien pour véritablement jauger les effets catastrophiques de sa politique sur la population ukrainienne. La Pologne n’a aucun intérêt à voir affluer chez elle des millions de réfugié et essaie pour ce faire de recoller vaille que vaille les morceaux avec la Russie. Les marchés prometteurs ne sont pas si nombreux que l’on puisse dédaigner les débouchés ouverts par l’union eurasiatique et soutenus par les liquidités des banques centrales qui n’ont jamais été aussi abondantes:.

    Mark Mobius is a superbull. In fact, he’s confident that the global markets are facing a five-year bull environment, as massive liquidity injections from central banks will start to do the trick.
    And then things will start to happen: Emerging markets will outperform. Nigeria will attract lots of attention. Even Zimbabwe is looking like an interesting investing opportunity.
    http://blogs.marketwatch.com/thetell/2014/06/23/buy-russia-and-nigeria-mark-mobius-remains-an-emerging-markets-superbull/
    http://blogs.marketwatch.com/thetell/2014/06/23/buy-russia-and-nigeria-mark-mobius-remains-an-emerging-markets-superbull/

  2. Bygmalion : le dérapage de la campagne de Nicolas Sarkozy en graphiques

    Les dépenses dans le cadre de la présidentielle de 2012 atteindraient les 40 millions d’euros, deux fois plus que la limite imposée par la loi
    Pour le meeting qui s’est tenu à Nice le 20 avril 2012, le dispositif mis en place est «le même que pour une tournée des Stones», précise un spécialiste cité par le quotidien. Soit 124.444 euros pour la captation vidéo, 15.000 euros pour la grue téléscopique, 125.340 euros pour les lumières… Une somme qui, à elle seule, dépasse le montant officiellement déclaré pour cette réunion publique (98.972 euros). En réalité, le meeting de Nice aura coûté 604.605 euros !
    http://www.lopinion.fr/23-juin-2014/bygmalion-derapage-campagne-nicolas-sarkozy-en-graphiques-13658

  3. Webster G. Tarpley | The Men Behind Obama

    • zorba44 dit :

      Fou ! A voir absolument …avec traduction sous-titree dans l’ideal
      Le « polishsseur » de conscience d’Obama est le Satan en chef : il commet une gravissime erreur pour le reste car le monde n’est pas si stupide et les alliances se renversent.

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s