Etats-Unis : un projet de loi pour renverser Poutine

« Le Département d’Etat des Etats-Unis va fournir 30 milliards de dollars afin de financer une ingérence directe dans les affaires intérieures de la Russie, ou, pour être exact – renverser Poutine.

Russian Aggression Prevention Act of 2014

Numéro de document 2277 sur le site officiel du Congrès des Etats-Unis appelé « Loi sur la prévention de l’agression russe 2014 » (la « Loi sur la prévention de l’agression de la part de la Russie 2014 »).

Budget – 10 milliards de dollars par an sur la période 2015-2017. But des crédits « le développement de la démocratie en Russie » (amélioration de la gouvernance démocratique, la transparence, la responsabilité, la primauté du droit et mesures anti-corruption).

Créer les conditions pour des médias indépendants en Russie, en augmentant le soutien du gouvernement des Etats-Unis, ainsi que l’aide à la protection des journalistes et des membres de la société civile.

Essentiellement, cela signifie ni plus ni moins qu’un changement de régime dans la Fédération de Russie et l’ingérence directe dans ses affaires intérieures.
Compte tenu de la majorité républicaine au Congrès, l’adoption de cette loi n’est qu’une question de temps.

Il est à noter que de vives critiques du projet de loi ont été lancées par un ancien sénateur républicain, Ron Paul, qui a récemment pris explicitement une position pro-russe. Il n’y a pas si longtemps, il s’est exprimé contre l’imposition de sanctions contre la Russie et le bellicisme de l’administration Obama ».

Source : Zebuzzeo

Rappel : D’après un haut diplomate américain, « la Russie aurait trahi le nouvel ordre mondial »

 

 

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Etats-Unis : un projet de loi pour renverser Poutine

  1. Your world is being radically re-shaped…

    …and over the years this transformation has been given a variety of labels: Global Governance, the New World Order, Internationalism, World Federalism, International Management, World Law, and Global Democracy have all been used to describe the political side of these phenomena.

    In the realm of religion and society, phrases such as United Religions, Interfaithism, Religious Pluralism, Unity in Diversity, Global Citizenship, and International Solidarity express the global change of culture, thought, and faith.
    http://www.forcingchange.org/

    • Alexandre Hand dit :

      Bravo à l’auteur de faire remonter ce genre de « détails » qui énonce clairement qui fait la Loi dans ce monde et avec quels moyens spectaculaires ! A terme, on peut redouter un affrontement direct entre la Russie et les US ; http://lesnouvellesdufutur.fr/ détaille assez bien cette perspective (voir doc  » synthèse » ; à la fin ; il faut 1 peu de temps). La question que pose le genre d’info clé que vous faîtes remonter : pourquoi les grands médias n’en parlent pas ?!

      • Nasrudine se transcende dit :

        à voir de toute urgence …. le documentaire : « les nouveaux chiens de garde » en cherchant ça se trouve sur des grands sites bien connus de streaming vidéo.
        la totalité des journaleux auxquels vous faites confiance et que vous appelez « grand médias » sont la propriété des quelques actionnaires richissimes de la bourse. Les infos qui vous parviennent via ces poubelles sont celles qui ne dérangeront pas les intérets des propriétaires. C’est même dans leur charte professionnelle. C’est un groupement d’interets communs comme des syndicats de médecins ou de facteurs, sauf que eux ont créé un syndicat du mensonge, de la bétise et de la désinformation.

  2. zorba44 dit :

    Qui va regler cette nouvelle ardoise ? …laquelle, in fine, se retrournera contre l’administration Obama

    Jean LENOIR

  3. Ukraine as well as Moldova and Georgia have signed free trade deals with the EU, even though big economic risks lie ahead.

    The signing of the economic part of the agreement comes after 8 months of violent unrest in Ukraine, which broke out in Kiev and spread across the country in November after then-President Viktor Yanukovich decided to turn his back on the trade agreement.
    http://rt.com/business/168824-ukraine-eu-free-trade/

  4. Tran­shu­manism, Tech­noc­racy and Total Sur­veil­lance Society are show­cased in this 3 hour radio pre­sen­ta­tion with Patrick Wood, Carl Teichrib and Kaye Beach. It is a good primer and helpful to bring the lis­tener to a solid basic under­standing of what it all means.

    On July 25, 2013, Patrick Wood guest-hosted a 3-hour pre­sen­ta­tion on the nation­ally syn­di­cated The Roth Show. The audio archive has been edited and con­densed, and may be played below.

    NOTE: Per­mis­sion is granted to link to this article so others may listen, but please to not down­load the audio and re-post any­where on the Internet
    http://www.augustforecast.com/2013/07/26/transhumanism-technocracy-total-surveillance-society/

  5. Negrello dit :

    Est-ce que l’élite américaine mondialiste voudrait la guerre contre la Russie?
    En tout cas, ils en prennent le chemin.

    Il est vrai qu’une bonne guerre comme disaient les anciens, résout tous les problèmes: croissance, chômage, surpopulation, taux d’impopularité des dirigeants….. Et on repart pour un cycle.

    On joue vraiment avec le feu (nucléaire).

  6. Les terroristes en chef de Washington réclament de nouveux moyens pour les « amis de la Syrie »:

  7. Encore un marché de perdu pour les Américains. Le gvt irakien a commandé des avions de combat d’occasion à la Russie et à la Biélorussie en remplacement des F16 Américains dont les livraisons ont été reportées sine die par l’administration Obama. Ces avions devraient faire la différence contre des troupes au sol mieux équipées que l’armée irakienne.

    Maliki said Iraq bought second-hand jet fighters from Russia and Belarus « that should arrive in Iraq in two or three days.”

    The radical Sunni Islamic State in Iraq and the Levant (ISIS or ISIL) has taken large parts of the country’s north from the Shia government.

    During the interview, the prime minister also confirmed that Syria was behind Tuesday’s air strikes that targeted Iraqi rebels, adding that he welcomed the move.

    http://rt.com/news/168744-russia-jets-iraq-maliki/

  8. pcat dit :

    Même avis que vous Negrello, la situation devient inquiétante et tout se passe comme si on voulait forcer la guerre avec la Russie. Jusqu’à présent, Poutine a admirablement joué, en évitant le piège tendu avec l’affaire de l’Ukraine. Malheureusement, l’évolution est difficile car la Russie est prise en tenaille:

    – si la Russie ne réagit pas, la bloc atlantiste va multiplier les provocations (cf l’accord tout frais Moldavie-Ukraine-Georgie avec l’UE). A moyen terme, cela va entammer l’image positive dont bénéficie Poutine sur le plan intérieur, tout en resserant progressivement l’étranglement atlantiste de la Russie sur le plan stratégique.

    – si la Russie intervient, elle rentre dans le conflit où l’OTAN l’attend, avec les risques énormes que cela implique.

    Evidemment, la prudence recommande la première approche, jusqu’à présent suivie par Poutine, mais en même temps il ne peut pas reculer trop sans compromettre ses positions stratégiques au cas la 2e option deviennent inévitable (le rattachement de la Crimée était en ce sens).

    Un espoir reste un évènement majeur coté occidental qui vienne bouleverser les priorités…

  9. Ping : Etats-Unis : un projet de loi pour renverser Po...

  10. xavib dit :

    A quand un vote des députés de la Douma pour renverser Obama et toute sa clique de militaro-fascistes ?

  11. chris06 dit :

    qui peut crore qu’il en coûterait seulement 30 milliards de dollars aux US pour renverser Poutine alors qu’il leur en a coûté au moins dix fois plus pour renverser Saddam (selon les estimations les plus optimistes). En plus, l’Iraq n’était qu’une puissance économique, intellectuelle et militaire epsilonesque comparée à la Russie.

    ce qui se joue dans cette crise ukrainienne c’est la position dominante du dollar en tant que valeur refuge et les USA ont un besoin vital, s’il ne veulent pas la perdre, de voir le dollar se renforcer en 2014 par rapport aux principales monnaies.

    Pourquoi?

    La crise en Ukraine et celle, non moins importante, qui se joue désormais en Iraq vont nécessairement causer, cette année, un brusque ralentissement de l’économie mondiale (particulièrement en Chine et notamment causé par le renchérissement du pétrole).

    Alors que les indices boursiers mondiaux sont au plus haut, un tel ralentissement ne peut que causer la fuite des capitaux vers les valeurs refuges, les moins risquées.
    Dans un tel contexte il va sans dre que la question de la position dominante du dollar comme valeur refuge se jouera bel et bien à ce moment là : si, comme prévisible et comme on l’a vu en 2008, il y a fuite des capitaux vers les bons du trésor US, cela permettra à la FED de relâcher ses opérations de QE tout en maintenant les taux au plus bas mais à condition que les déficits US ne se creusent pas encore plus.

    Sur le long terme, c’est une autre paire de manches mais pour 2014/2015 il est hors de question que les neocons gagnent la partie à Washington et creusent encore plus les déficits avec une guerre larvée en Ukraine en plus de ce que va leur coûter le maintient de leur colonie Iraquienne…

    • La crise en Ukraine et celle, non moins importante, qui se joue désormais en Iraq vont nécessairement causer, cette année, un brusque ralentissement de l’économie mondiale (particulièrement en Chine et notamment causé par le renchérissement du pétrole).

      Amusant. Que pèsent l’Ukraine et l’Irak dans l’économie mondiale en termes de PNB transposables en revenus à l’exportation pour les pays développés? Si l’Europe et la Russie avaient réellement voulu développé l’Ukraine, ces puissances auraient mis sur pied un plan coordonné de développement économique, misant sur les industries laissées en plan par l’ex-URSS et sur les atouts naturels de l’Ukraine, en termes de production agricole et énergétique. Au lieu de quoi les oligarques des deux bords se sont partagés les meilleurs morceaux de la bête qui étaient susceptibles d’être valorisés à l’aune de l’économie mondiale, c’est-à-dire la production céréalière à l’Ouest et les industries d’armement et du spatial à l’Est, pour faire simple. Le centralisme démocratique alimenté par la manne financière bancaire a provoqué l’enlisement de l’Ukraine dans les ornières de l’économie soviétique que n’a pas su corriger un gouvernement acquis aux intérêts des groupes de pression économiques, au lieu d’être au service de son peuple, ce qui aurait demandé en premier lieu de changer de modèle économique. Dans le cas de l’Ukraine dotée de larges ressources agricoles, il eut été possible de développer la petite et moyenne exploitation agricole qui complétée par l’artisanat rural aurait permis à la population de revenir à un niveau de vie satisfaisant tout en s’affranchissant de l’esclavage urbain alimenté par des politiques transformant l’aliénation individuelle des citoyens en opportunité de défense des droits théoriques, en remplacement des moyens d’assurer leur subsistance économique par leurs propres moyens. D’un côté comme de l’autre, on ne voit rien venir en termes de solutions économiques aux problèmes de l’Ukraine, autrement que sous la forme d’accords de libre échange allant dans le sens de monopoles qu’il faudrait au contraire démanteler. Ce ne sont certes pas l’industrie aviaire et l’automobile qui vont profiter au plus grand nombre. Et pourtant les politiques préfèrent traiter avec les oligarques qui monopolisent les ressources économiques qu’avec des citoyens libres et égaux en droits, c’est-à-dire revendiquant les moyens d’exercer leur liberté de créer de la richesse pour eux-mêmes. Autant dire que les synarques ne sont pas prêts à lâcher le morceau. C’est pourtant la seule voie d’issue à la survie du peuple ukrainien condamné à servir de terrain de lutte entre rivaux sur l’échiquier géopolitique mondial.

    • zorba44 dit :

      Tres pertinent : les previsions de depenses sont toujours tres en deca de la ligne budgetaire. Addition beucoup plus lourde en vue !

      Jean LENOIR

  12. siribu dit :

    et pendant ce temps on continue à désosser et démembrer l’armée française…

    http://www.rfi.fr/france/20140624-suppression-postes-armee-terre-armee-air-france-emploi-defense-le-drian-budget/

  13. brennec dit :

    Pour info, le sénateur ron Paul s’il est inscrit (et maintenant a la retraite) au parti républicain est en fait libertarien.

  14. Nasrudine en plein exploit dit :

    go aux abris… ces fadas d’illuminés appliquent leur théorie ordus ab chaos
    créer le chaos pour mettre en place un ordre nouveau décidé au préalable.
    Et des gens connaissaient déjà les contours de cet ordre nouveau depuis bien longtemps : cf aldous huxley le meilleur des mondes qui correspond parfaitement aux transformations sociétales actuelles… (au début, on y critique la famille, « les enfants appartenaient à leur parents » « père et mère » sont des termes orduriers… critique récemment adressée par la manif pour tous sur l’affaire des théories du genre : c’est les familles qui éduquent les enfants, ce n’est pas l’état qui en est propriétaire)
    La guerre sociétale est clairement entamée depuis longtemps par chaque gouvernant contre ses propres citoyens. Reste la guerre économique et militaire pour dépopulationner un peu car là on est trop nombreux sur terre. les maladies telles qu’ébola pourront y jouer un rôle. Ou même les grosses boom boom si ça va pas assez vite.

    Poutine ne trahit personne, c’est la « version officielle pour les cons », il joue son rôle d’adversaire méchant des gentils usa dans le chaos à venir. C’était comme ça quand napoléon est parti en guerre, et pareil quand hitler y est allé. Tous ont un point commun : on leur a porté la lumière. Mais de ça bien sur, aucune trace dans les livres d’histoire, car nous n’avons pas le droit de le savoir. Nous n’avons droit qu’à la version officielle.
    Nous ne sommes que des pions invités provisoirement sur l’échiquier mondial des illuminés.
    Tandis que les grandes familles du monde ont déjà en main les éléments du monde à venir…. les rockefeller avaient déjà main sur le pétrole avant qu’on entre dans l’ére du pétrole…
    Apparemment, l’achat d’action d’entreprises par les banques fédérales joue un rôle de mise sous tutelle de l’économie… Plus aucune petite entreprise ne résistera à la concurrence de ces mastondontes multinationaux. Un régime des plus oppressants sera la résultante inéluctable grace à toutes ces nouvelles technologie dont le plein potentiel n’est pas encore exploité…
    Voilà, nous les pions, vivons avec une guerre de retard sur ces « gens importants » Bonne chance à tous. Survivez.

  15. Ping : Etats-Unis : un projet de loi pour renverser Poutine | Arrêt sur Info

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s