Hallucinant : les banques centrales achètent massivement des actions (Ph. Herlin)

banques-centrales-achetent-massivement-actions-bulleUne information étonnante que j’avais déjà évoquée dans ce billet. Fuite en avant, conflit d’intérêts… Philippe Herlin en fait une analyse pertinente.

« La présidente de la Fed, Janet Yellen, a confirmé la semaine dernière la baisse des injections de liquidité dans l’économie. Le Quantitative easing diminue de 10 milliards de dollars par mois depuis décembre 2013, et il est ainsi passé de 85 milliards l’année dernière à 35 milliards au mois de juillet, pour une extinction complète à la rentrée, normalement. Cette disparition progressive du QE se justifie, selon Yellen, par une reprise de l’économie qu’elle entrevoit en 2015-2016… Dans le même temps, elle a pourtant revu à la baisse la prévision de croissance pour 2014 (entre 2,1 et 2,3 % au lieu des 3 à 3,5 initialement prévus). En fait depuis la crise de 2008, les prévisions de croissance du PIB américain par la Fed sont systématiquement revues à la baisse, mais cela n’empêche pas cet optimisme irréel de l’institution monétaire…

Cette croissance anémique, cette reprise sans cesse reportée, et cette baisse du QE devraient inquiéter les marchés actions, pourtant on ne note rien d’inquiétant pour le moment. Comment expliquer cela ? Un élément de réponse déterminant nous est apporté par le Financial Times (repris par Zero Hedge) qui cite une étude du Official Monetary and Financial Institutions Forum (OMFIF). L’information est stupéfiante : les banques centrales investissent sur les marchés actions, elles le font secrètement et pour des montants qui les placent parmi les principaux investisseurs mondiaux. Cela ne correspond pas du tout à leur fonction, elles se trouvent en plein conflit d’intérêt, étant donné qu’elles conduisent la politique monétaire, mais qu’importe. Par contre, elles contribuent artificiellement à la hausse des cours, et c’est tout l’objectif recherché.

Les banques centrales n’agissent pas toujours en leur nom, mais au travers de filiales comme, par exemple, « l’Administration d’Etat des devises étrangères de la Chine », qui fait partie de la Banque de Chine, et qui est devenue la plus importante structure publique au monde détentrice d’actions. Parfois elles le font en leur nom, comme les banques centrales de Suisse (qui peut investir 15% de son bilan en actions) ou du Danemark (qui détient 500 millions de dollars d’actions). L’OMFIF a identifié 400 investisseurs publics répartis dans 162 pays qui détiennent au total 29.000 milliards de dollars d’actions… Pour donner un ordre de grandeur, ce chiffre équivaut à presque deux fois la dette fédérale américaine. A un tel niveau, il est évident que cette intervention pousse les actions à la hausse, autrement dit que les banques centrales contribuent à former une énorme bulle sur les marchés financiers.

Manipulation, mensonge, dissimulation, les mots manquent, les théoriciens du complot sont dépassés ! Absolument rien ne justifie qu’une banque centrale acquière des actions, et dans une telle quantité, cela ne correspond en rien à sa mission qui est de veiller à la stabilité de la monnaie et du système financier. Ce comportement traduit plutôt une fuite en avant, une volonté de créer un environnement optimiste par la progression des indices boursiers, de façon à inciter les ménages à consommer et les entreprises à investir, pour enfin enclencher une reprise économique. Mais celle-ci n’arrive pas et, entretemps, la bulle sur les marchés actions continue de gonfler. Tout cela va très mal se terminer ».

Philippe Herlin, Goldbroker.com, le 26 juin 2014

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Hallucinant : les banques centrales achètent massivement des actions (Ph. Herlin)

  1. zorba44 dit :

    Les Etats nationalisent : les banques deviennent proprietaires. La banque a pour client ses propres entreprises ! Lorsque les entreprises se cassent la gueule, les banques se cassent la gueule …et les autres clients de la banque deviennent client d’actifs pourris !…
    …Ou comment le salarie devient proprietaire de la societe en depot de bilan et en est redevable sur ses avoirs : elementaire mon cher Watson !

    Jean LENOIR

  2. Bizarre: les gros acheteurs sont connus sur les marchés. Si les banques centrales rachetaient les actions, même par sociétés interposées, ça se saurait. Comment se fait-il que l’information sorte maintenant? Et puis il y a des moyens plus efficaces pour faire remonter les marchés que d’acheter des actions, comme les dérivés type options ou futures. Quelles actions, en fonction de quelles critères? Apparemment ces sont les opérations de buy-back de sociétés US rachetant leurs propres actions avec l’effet de levier permit par l’endettement bancaire qui serait plutôt à l’origine de l’envolée des indices US. Enfin, tout est possible, y compris de valoriser les valeurs du Nasdaq à des niveaux supérieurs à ceux de la bulle Internet. Pour la Chine c’est différent. L’Etat joue un rôle prépondérant dans l’ouverture ou la fermeture des liquidités bancaires sur les marchés. En Russie c’est encore plus simple: Poutine fait fermer la Bourse quand les investisseurs vendent un peu trop. Message reçu cinq sur cinq: les indices russes surperforment tous leurs concurrents malgré les sanctions! Conclusion: le marché n’existe plus. Mais ça, on commençait à comprendre depuis un certain temps. Une économie de marché sans marché, ça s’appelle comment?

    • Oui, ça fait longtemps qu’on n’est plus en économie de marché mais en économie administrée, pour le plus grand profit de quelques-uns – et accessoirement pour sauver un système financier en faillite… Une sorte de communisme de marché, diraient certains. D’autres parlent de capitalisme de connivence.

      • chris06 dit :

        capitalisme d’Etat tout simplement, dans lequel l’Etat intervient systématiquement pour sauver les détenteurs actuels du capital

        Enfin quand je parle d’Etat ici cs sont les administrations publiques incorporant les banques centrales.

        Ceci n’a bien entendu pas grand chose à voir avec le capitalisme libéral mais l’Etat a réussi a faire croire aux masses que c’est le libéralisme le problème…

      • « Enfin quand je parle d’Etat ici cs sont les administrations publiques incorporant les banques centrales. »

        Etat n’est pas le mot juste, c’est pour ça que je préfère l’expression « capitalisme de connivence »… ou « de copinage » (cronyism en anglais).

      • chris06 dit :

        ce que je veux dire par là c’est qu’on s’éloigne de plus en plus du capitalisme libéral pour tendre vers le capitalisme d’Etat. C’est déjà le cas par exemple dans le secteur le plus statégique, celui des hydrocarbures, où les 10 premières entreprises mondiales mesurées en fonction de la taille des réserves sont contrôlées par les Etats..

        Le crony capitalisme n’étant alors qu’un stade intermédiaire dans ce processus, leur but premier étant au final le même à savoir que la production de richesses ne menace pas la poistion de pouvoir de l’élite gouvernante.

      • chris06 dit :

        Pardon, en me relisant je m’apperçois que ma dernière phrase n’est pas suffisament claire.

        Quand je dis
        « leur but premier étant au final le même à savoir que la production de richesses ne menace pas la poistion de pouvoir de l’élite gouvernante. »

        je parle du but premier des systèmes de gouvernance politco-économique à savoir crony capitalism (qui domine pour le moment en occident )et state capitalism (qui domine chez les BRICs)..

  3. Sebshihan dit :

    Tout ceci n’est que de l’éco de marché à cour terme faite pour des moutons en mal d’herbe, qui ne vois pas les loups déjà en train de dépecer leurs moitié arrière. Le QE Otannien est arrivé à son terme, tous au abris!!

  4. Ping : HALLUCINANT : les banques centrales achètent massivement des actions ! (Ph. Herlin) | MICHEL CLIQUET

  5. bocanegra dit :

    un zeppelin la bulle des bulles …gonflé à l’hélium 🙂

  6. Et encore un marché de perdu pour les Américains, celui des puces électroniques Intel qui seront remplacées par des microprocesseurs produits en Russie; décidément depuis que les nanas conseillers d’Obama ont pris le pouvoir à Washington, rien ne va plus aux Etats-Unis.

    Russia’s Industry and Trade Ministry plans to replace US microchips Intel and AMD, used in government’s computers, with domestically-produced micro processor Baikal in a project worth dozens of millions of dollars, business daily Kommersant reported Thursday.
    Russia’s Industry and Trade Ministry plans to replace US microchips Intel and AMD, used in government’s computers, with domestically-produced micro processor Baikal in a project worth dozens of millions of dollars, business daily Kommersant reported Thursday.
    http://localorg.blogspot.fr/2014/06/russia-to-swap-intel-amd-processors-for.html

  7. Ping : Hallucinant : les banques centrales achè...

  8. Pour ceux qui font des plans dans l’immobilier sur la côte Ouest des Etats-Unis. Outre les retombées radioactives de Fukushima, à propos desquelles les médias font preuve d’un silence absolu, cette partie des Etats-Unis souffre d’une sécheresse telle que les populations urbaines sont condamnées à un exode massif très rapproché. Non contents de souffrir d’une sécheresse grave et prolongée, les Etats-Unis non seulement détruisent leurs réserves aquifères par les pratiques du fracking (injection de produits chimiques dans le sous-sol et pollution par les hydrocarbures), mais aussi vendent leurs ressources en eau douce pour une bouchée de pain à la Chine, qui en manque cruellement (voir la diminution alarmante du niveau d’eau dans les Grands Lacs):

    High population cities not sustainable in most of the Western half of the United States

    Learn more: http://www.naturalnews.com/045790_Las_Vegas_water_supply_imminent_collapse.html#ixzz366OTvaxs

  9. Une rétrospective intéressante sur la bande de voyous qui se sont emparés du pouvoir et de l’économie ukrainienne avec l’appui des Etats-Unis et de l’OTAN:

    • zorba44 dit :

      Les mafias du sud de l’Italie jouent vraiment dans la cour des petits avec racket, prostitution et drogue ! Pourtant elles ne jouissent pas, elles, de l’impunité…

      Les forces de l’Empire du Mal vont finir par se détruire et nous avec… A force de dire qu’il n’y a rationnellement pas de causes de troisième guerre mondiale, et nucléaire, le signataire va finir par être démenti par la bêtise ultime de quelques-uns qui devraient être abattus comme des chiens enragés qu’ils sont, et, leurs commanditaires de l’ombre itou.

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s