Europe à vendre

 (Europe à vendre, Arte, 26 août 2014)

« L’Europe est en crise et les dettes de nombreux Etats se creusent. Comment faire pour résorber les déficits ? Selon certains, la solution est simple : la Grèce n’a qu’à vendre ses îles, l’Irlande ses forêts, la France ses bâtiments historiques, l’Italie son Colisée et autres vestiges antiques, l’Autriche ses montagnes. Caricatural ? Pas tant que cela si l’on en juge par cet instructif documentaire signé Andreas Pichler.

L’idée de cette enquête sur les bradages en cours des patrimoines culturels et naturels européens lui est venue en 2011, lorsqu’il apprend que deux montagnes du Tyrol oriental, sa région, sont à vendre pour 121 000 euros. Une grosse société d’informatique est prête à payer à une condition : que les deux sommets culminant à 2 600 mètres d’altitude portent son nom. A partir de là, Andreas Pichler entreprend un tour d’Europe pour évaluer les dégâts de cette nouvelle mode qui consiste à vendre des biens publics au privé, officiellement afin de résorber la dette.

Gouvernements endettés

Ce film passionnant souligne, de fait, une réalité : celle de l’obsession néolibérale qui met un prix sur tout. Aujourd’hui, les gouvernements endettés accordent moins d’importance à la notion de biens communs, qu’ils soient naturels ou culturels. Sommes-nous au début d’une ère nouvelle où le patrimoine historique ne serait plus perçu comme un bien public ? La crise est-elle le prétexte ou la cause de ces ventes ?

Les exemples scandaleux ne manquent pas : forêts irlandaises appartenant au domaine public vendues à des fonds de pension, zones boisées près de Corfou en Grèce que l’Etat tente de vendre à un fonds d’investissement américain, jardin public à Barcelone (le célèbre parc Güell) à l’entrée désormais payante, une partie du Mur de Berlin détruite pour laisser place à des programmes immobiliers de luxe, billetterie privée au Colisée de Rome qui encaisse 70 % des bénéfices générés, station de métro madrilène rebaptisée du nom d’un sponsor, tout semble possible.

En France, l’agence France Domaine s’occupe de mieux gérer l’important patrimoine immobilier de l’Etat. Mais seulement 15 % de ses revenus servent à rembourser la dette ».

Alain Constant, LeMonde.fr, le 26 août 2014

Rappels :

Endettée, l’Europe vend ses entreprises

Comment l’Europe est en train de transformer l’eau du robinet en marchandise en toute discrétion

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Europe à vendre

  1. viggo1 dit :

    ..puis ces états seront plus pauvres. 🙂
    Amicalement
    Viggo

  2. marie dit :

    je n’ai pas voulu regarder cette émission , car je savais que la colère que je ressentirai m’empêcherai de dormir ; tout ces biens vendus n’appartiennent pas à ceux qui nous dirigent mais au peuple de chaque pays ; quel gachis !

  3. Et ce n’est qu’un début car l’objectif est vous parquer dans des mégapoles tandis que l’Etat s’appropriera l’ensembles des terres retournées à l’état sauvage, quitte à monnayer les plus beaux paysages aux investisseurs privés qui financent sa dette, dont les dépenses correspondantes arrivent de moins en moins dans la poche des administrés. Qu’on se le dise, l’économie de l’offre monétaire n’a que faire de sept milliards d’individus devenus des bouches inutiles à l’heure de la robotisation généralisée et de l’optimisation des rendements financiers sur des marchés uniformisés. Dès lors, tous les moyens sont bons pour liquider l’excédent de population mondiale: avortement, limitation des naissances, vaccinations obligatoires, pandémies, interdiction d’accéder à l’autonomie en produisant sa propre nourriture et son énergie, contrôle total de l’alimentation et de l’énergie, surveillance généralisée au nom de la lutte interminable contre le terrorisme et les gaspillages en électricité, etc. Tout est décrit par le menu dans l’agenda 21 signé par les grandes puissances, Russie y compris, qui prévoir de chasser les derniers paysans de leurs terres et d’urbaniser les populations au maximum, y compris par la force, comme cela se pratique en Chine qui prévoit de peupler une dizaine de nouvelles mégapoles géantes à l’horizon 2020. Les Etats-Unis suivent le même chemin en intégrant les productions agricoles dans les circuits du commerce international par le biais des traités de libre échange, comme le NAFTA, qui ont pour effet d’interdire les productions autonomes non destinées à l’export et de ruiner les fermiers américains? comme les fermiers mexicains? contraints d’abandonner leurs terres pour s’urbaniser.

    The plan is called America 2050 and the concept is based upon the creation of megacities. In order for the megacities concept, which is well underway, to come to fruition, American suburbs and rural areas must be completely depopulated. This process is underway and the Obama administration is accelerating the process.

    This will come as a shock to many reading this article because they did not learn of these events from FOX or CNN. However, in actuality, the process of moving the United States towards a complete Agenda 21 style of total urbanization has already commenced and it began nearly 20 years ago. In the case of total urbanization, the United States is in the process of dividing the country into 11 large densely populated urban centers. The concept, which will be the subject of a future investigation, will explore this “end-game” strategy of the globalists which will depopulate the America’s suburbs and and rural areas. The concept is called megacities and the framework was laid in 1994, when the United States became official participants in the North American Free Trade Agreement (NAFTA), which was a ‘liberalized’ trade agreement between Canada, the U.S. and Mexico. Under NAFTA, farmers’ income in all three countries has plummeted and millions of small farmers have lost their land, while agribusiness corporations (i.e. large government subsidized corporate farms) have reaped huge profits. Subsequently, NAFTA has had three dramatic effects on farmers in North America and all three effects further the cause dense urbanization as outlined in Agenda 21 documents.

    Read more at http://investmentwatchblog.com/the-agenda-21-depopulation-of-rural-areas-will-give-obama-stalin-like-control-over-food/#TJ184MDyh6PjzoYZ.99

    • César dit :

      pas certain tout ça, ça reste quand meme de la spéculation intellectuelle…. par contre ce qui est sûr c’est que les élites autoproclamées vont nous piquer nos sous pour cacher leurs turpitudes, leur incompétence et l’effondrement de leurs pyramides financières…

      • Ok avec Nicolas Jaison dit :

        Non césar, c’est certain. Il a raison sur tout ce qui est annoncé. J’anticipais un certain nombre de ces choses vu comment tournent les événements, et je suis surpris de voir combien j’avais vu juste sans avoir lu ce commentaire sur l’agenda 21. c’est même pire que ce que j’avais imaginé, mais finalement c’est assez logique : cela correspond parfaitement au monde décrit dans le film Soleil Vert.

        Vous pouvez être certain que tout ce qui est décrit la dedans arrivera, que ce soit de gré ou de force, imposé par la guerre.

  4. jeangab1 dit :

    A reblogué ceci sur LA PILULE ROUGEet a ajouté:

    A voir…

  5. Dans la série, « on ne change pas une équipe qui gagne », la BCE a recours aux services de cabinets de conseil américains pour mettre au point sa stratégie de rachat de dettes collatéralisées par les banques. Pour mémoire les ABS, Asset Backed Securities, permettent aux banques de refinancer sur les marchés les crédits originés dans la banque de détail ou d’entreprise (crédit auto, crédit vélo, crédit revolving sur les cartes, prêts étudiants, prêts immobilier, prêts à la consommation, prêts aux entreprises, etc). Cet astuce permet aux banques de maintenir en route la machine à générer du crédit, même si les clients originaux ne peuvent plus payer ou partiellement, ce qui a pour effet de faire croire d’une part que les banques continuent à prêter à l’économie réelle et d’autre part de préserver la solvabilité des banques. Ce système débouche sur des absurdités comme les parcs immenses de véhicules flambants neufs entreprosés à ciel ouvert jusqu’à destruction du stock par la rouille, ou les séries de vêtements non vendus qui partent intégralement au pilon ou encore les productions agricoles payées à crédit par les banques qui partent à la décharge. Peu importe que le client consomme ou pas, l’essentiel est de continuer à produire à crédit grâce au refinancement des titres collatéralisés par la banque centrale, ce qui vous explique cette croissance atone d’un marché qui tourne sur lui-même avec de moins en moins de consommateurs et des producteurs maintenus artificiellement en vie.

    The European Central Bank appointed BlackRock Inc. (BLK), the world’s biggest money manager, to advise on developing a program to buy asset-backed securities.

    BlackRock Solutions, a unit of the New York-based company, will provide advice on the design and implementation of a potential ABS-purchase plan, an ECB spokesman said in response to e-mailed questions. Safeguards against any conflict of interest are included in the agreement, the spokesman said.

    ECB President Mario Draghi said in June that the central bank is intensifying preparations to purchase ABS as it strives to revive the faltering euro-area economy. While the effort could help revitalize a $1.9 trillion market that has contracted 34 percent since 2009, and at the same time inject liquidity into the financial system, officials have yet to agree on what such a program should look like.
    http://www.bloomberg.com/news/2014-08-27/blackrock-appointed-by-ecb-as-abs-program-consultant.html

    • La vente en leasing d’automobiles neuves aux Etats-Unis bat son plein. Les crédits les plus prisés sont les les crédit » auto « subprime » qui permettent à des gens aux revenus modestes et l’à l’historique de crédit courte ou bancale, de bénéficier d’un prêt de financement de leur véhicules. Le calcul des banques est simple: même si les clients ne peuvent in fine rembourser ce prêt, il est quand même rentable du fait de son repackaging immédiat avec d’autres prêts bénéficiant d’une meilleur note de crédit. Il existe des systèmes informatiques qui gèrent toute la chaîne de financement depuis l’origination du prêt jusqu’au structureur! Le tout est transformé en obligations collatéralisées qui sont vendus aux investisseurs avec la garantie de la FED qui saura les échanger contre du cash banque centrale si ceux-ci veulent s’en servir pour alimenter des dépôts dans des filiales, si la banque rachète ses propres titres, ou d’autres banques, où il serviront à financer d’autres prêts pour alimenter la liquidité du marché sur ces titres. Et ainsi va le multiplicateur de crédit qui fabrique des bulles spéculatives avec des consommateurs dont les revenus s’effondrent. La BCE a décidé de suivre la même voie que la FED, ce qui laisse bien augurer du marché transatlantique en ce qui concerne le destin des consommateurs qui finissent quand même sur la paille, même si ils ont goûté brièvement aux joies du « rêve américain ».

      We’re witnessing a drastic increase in our lease business. The latest flavor is the ‘Subprime Lease.’ A lot of banks are doing internal scoring now to help consumers with a bad score but a good history to get into a new car. So once we verify employment and income we can run them on a lease with a 2.5 factor instead of a 0.001 factor. It may increase the monthly payment by 40 to 60 bucks, but you can get them into a new car they can afford. Subprime leases have been around for a while but have clearly become more prominent lately. For example, you’ll see it with more young adults, only six months on payroll and getting credit scores established.

      Read more: http://www.businessinsider.com/subprime-auto-loan-conversation-2014-8#ixzz3BlspiBm4

  6. A quand la vente des nappes phréatiques françaises à la Chine? Les Chinois ont dramatiquement besoin de ressources en eau douce:

    But if you think that’s bad, China is about to take over the spotlight yet again.

    A study by China’s Ministry of Water Resources found that approximately 55% of China’s 50,000 rivers that existed in the 1990s have disappeared.

    Moreover, China is over-exploiting its groundwater by 22 billion cubic meters per year; yet its per-capita water consumption is less than one third of the global average.

    This is astounding data.

    More than 400 major cities in China are short of water, with some 110 facing “serious scarcity”.
    http://www.zerohedge.com/news/2014-08-26/china-has-lost-55-its-most-valuable-resource

  7. Voilà un modèle économique que nos gouvernants ont tout fait pour démolir et pourtant…

    • zorba44 dit :

      Kadhafi n’était pas un saint mais il est vrai qu’il n’est pas bon d’être un bon gestionnaire hors de la norme bancaire rothschildienne… et lorsque Sarkhozy a fait abattre le fugitif c’était au nom des intérêts supérieurs de la logique de pays qui se liquéfient dans la dette qui enrichit scandaleusement (pour le moment) ceux qui la véhiculent – et pour, sans doute, effacer le soutien financier à sa campagne électorale.

      C’est y pas beau tout ça ?!

      Jean LENOIR

  8. Ping : Europe à vendre | Econopoli | Scoop.it

  9. brunoarf dit :

    Record historique battu.

    Chômage en juillet 2014 : catégories A, B, C, D, E :

    France métropolitaine :

    5 747 300 inscrits à Pôle Emploi.

    France entière (y compris l’outre-mer) :

    6 080 200 inscrits à Pôle Emploi.

    C’est un record historique.

    Variation sur un mois : + 0,5 %.

    Variation sur un an : + 5,2 %.

    link to travail-emploi.gouv.fr

    Vous vous rappelez toutes les belles promesses au moment du référendum sur le traité de Maastricht ?

    – « Si le traité de Maastricht était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

    – « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

    – « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

    – « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

    – « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

    – « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

    – « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)

  10. Ping : PART-01 | AOUT 2014 | L'OLIGARCHIE FINANCIERE | Pearltrees

  11. Pendant ce temps, la junte de Kiev étale son échec militaire contre les séparatistes d’Ukraine de l’Est:

  12. Les soldats d’élite de l’armée russe préfèrent passer leur temps libre aux côtés de leurs frères d’armes d’Ukraine de l’Est plutôt que sur les plages de Crimée. Le soutien indirect de l’armée russe innove avec la création de colonies de vacances, comme moyen d’employer des mercenaires non identifiés par des insignes reconnaissables par la partie adverse,au lieu d’employer des compagnies de mercenaires. Les véhicules blindés qui passent la frontière russe sont catalogués comme des véhicules de tourisme à l’usage des estivants soucieux d’accroître leur mobilité dans les parcs naturels de l’Ukraine.
    En face c’est la plus complète confusion qui règne: le secrétaire général de l’OTAN a donné sa démission, tandis que les nouveaux entrants des pays de l’Est font connaître leur opposition aux initiatives de renforcement des moyens militaires sur leurs territoires qui pourraient être interprétées comme « hostiles » par la Russie. Visiblement tout le monde est pressé de se raccommoder avec Poutine, tellement l’effet des sanctions contre la Russie se révèle catastrophique pour des économies déjà fragilisées par la crise du crédit bancaire que la BCE est impuissante à endiguer autrement qu’en manipulant les comptes des banque.
    Décidément les temps ont bien changé depuis la guerre froide et la Chute du Mur. A cette époque l’Occident avait les dents longues et les moyens financiers de sa politique. Aujourd’hui il doit composer avec les nouvelles puissances qui gouvernent l’organisation du Nouvel Ordre Mondial qui ne partagent pas la même conception du monde que les Anglo-saxons. A ce stade, ce n’est plus une révolte mais une révolution dont l’UE ne peut sortir indemne. En perdant la face en Ukraine et au Moyen Orient, la gouvernance européenne s’expose à de sérieuses révisions dans le sens de l’intérêt des peuples et non de l’oligarchie mondialiste. A ce titre l’Allemagne devrait prendre ses distances vis à vis de Bruxelles et de Washington de manière croissante du fait de l’importance de son engagement en Russie dont l’importance pour son économie semble aller bien au-delà des chiffres annoncés.

    Moskau – Bei einem Auftritt im russischen Fernsehen hat der Separatistenführer Alexander Sachartschenko erklärt, dass russische Soldaten in den Reihen der Rebellen kämpfen: « Unter uns sind kämpfende Soldaten, die ihre Ferien lieber mit uns verbringen als am Strand. » Die Unterstützer aus Russland hätten sich beurlauben lassen, um « ihre Brüder » im Freiheitskampf zu unterstützen. « Wir haben nie einen Hehl daraus gemacht, dass es unter uns viele Russen gibt, ohne deren Hilfe wir es sehr schwer hätten. »

    Laut Sachartschenko haben etwa 3000 bis 4000 russische Soldaten an der Seite der Rebellen gekämpft. Dies sei jedoch freiwillig geschehen, ohne Weisung aus Moskau. « Viele sind heimgefahren. Viel mehr sind aber geblieben. »

    http://www.spiegel.de/politik/ausland/ukraine-russlands-soldaten-helfen-separatisten-laut-rebellenfuehrer-a-988508.html

    • Tout le monde ne comprend pas le « sens de l’humour » de Poutine qui envoie ses troupes déguisés en « vacanciers » comme volontaires partant se battre aux côtés de leurs frères d’armes pro-russe. Cette « chercheuse » allemande de l’EUISS (European Union Institute for Security Studies), encore un « machin » financé par le contribuable européen (non par les banques), interprète la fuite des volontaires russes dans le Donbass comme une preuve évidente que le Président russe a perdu le contrôle de ses troupes, qui se seraient jetées tête baissée dans le piège tendu par l’OTAN à la Russie. Evidemment ces propos paraissent d’autant plus absurdes, que Poutine en ait réduit à réclamer la formation d’un couloir humanitaire pour l’ex-filtration des soldats ukrainiens encerclés dans la ville de Novoazovsk, sous peine de faire exterminer ces lambeaux de la résistance ukrainienne par ses propres troupes. Encore un nouvel exemple du rêve surréaliste dans lequel sont enfermés les technocrates européens qui croient encore à l’efficacité des sanctions, alors qu’ils n’osent même pas les imposer à des pays d’Europe de l’Est qui en ont plus qu’assez du délire de Bruxelles (voir les récentes déclarations d’Orban à propos de la menace d’extinction de la race magyare blanche)…

      Das ist vollkommener Unsinn. Wenn diese Soldaten wirklich eigenständig handeln würden, bedeutete das ja, dass Russland keine Kontrolle mehr über sein Militär hat. Und das wäre eine Katastrophe. Tausend Soldaten, die sich Urlaub nehmen, um in einen Krieg in einem Nachbarland einzugreifen? Das ist schlicht und ergreifend absurd.
      SPIEGEL ONLINE: Wie weit wird Putin jetzt gehen? Ist die ganze Ukraine in Gefahr?

      Fischer: Es geht hier nicht um Geografie. Eine Besetzung oder Einverleibung der Ostukraine ist aus meiner Sicht nie Teil des russischen Plans gewesen. Wenn man überhaupt von einem Plan sprechen kann. Es geht um die Wahrung von Kontrolle. Russland lässt sich dabei immer tiefer hineingleiten in den Konflikt. Es ist allerdings nicht auszuschließen, dass die eskalierte Situation jetzt genutzt wird, um eine Landverbindung mit der Krim herzustellen.
      http://www.spiegel.de/politik/ausland/ukraine-krise-russland-und-putin-stecken-in-einem-dilemma-a-988836.html

  13. Alcide dit :

    Les bataillons de la mort sont une réalité du gouvernement nazi de Kiev mis en place par le phare mondial de la démocratie ,de la dette ,des drôadlom et du bombardement humanitaire EU/US/Sion.
    Même certains commissaires de l’ONU le reconnaissent , pour dire si cela doit être visible:

    Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a demandé à Kiev d’ouvrir une enquête sur les informations concernant les arrestations, les enlèvements et les tortures perpétrés par les bataillons contrôlés par les ministères ukrainiens de l’Intérieur et de la Défense et de punir les coupables.

    Un rapport de la mission de suivi indique qu’entre avril et août les militaires ukrainiens ont interpellé dans le Donbass environ 1 000 personnes, souvent en violant grossièrement les droits de l’homme. Le rapport signale que les organes sécuritaires ferment les yeux sur les infractions à la loi de la part des militaires ukrainiens.

    Les experts de l’ONU rapportent que plus de 2 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit dans l’est de l’Ukraine.
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_08_29/LONU-demande-a-Kiev-douvrir-une-enquete-sur-les-enlevements-et-les-tortures-1374/

    Il semblerait que l’armée de Kiev s’effondre dans le Dombass ,que plusieurs dizaines de milliers de militaires sont encerclés et pilonnés par les insurgés qui je pense sont suffisamment motivés pour détruire ces criminels et les pourchasser jusqu’à Kiev.

    La mort des jeunes et des moins jeunes ukrainiens mobilisés de force qui n’ont pas eu la possibilité ou le courage de déserter une armée sans principe qui bombarde son propre peuple reste très triste.
    Alors Kiev appelle les US à l’aide , Merkel et Barry Baraq Mohammad Hussein Sottero Obama de la Maison Blanche appellent à plus de sanctions…
    La réplique possible sera l’embargo sur l’importation des véhicules made in Germany.

    On va bien rire car pour gagner à un jeu de cons, il ne faut pas participer , mais visiblement en occurrence nous assistons à un combat au sommet.

  14. brunoarf dit :

    La France est devenue le 17ème Land de l’Allemagne.

    Wolfgang Schäuble en a marre que les salaires français soient aussi élevés.

    Wolfgang Schäuble est donc venu dans le 17ème Land pour donner ses instructions.

    Jeudi 28 août 2014, Wolfgang Schäuble est venu dans le Land de Frankreich pour demander la baisse des salaires français.

    Pour le moment, les dirigeants du Land de Frankreich ne lui ont pas répondu.

    Lisez cet article :

    Schäuble appelle le gouvernement français à appliquer ses promesses.

    Le ministre allemand des Finances, invité à l’université d’été du Medef, a plaidé pour « des réformes ambitieuses qui ne soient pas seulement des annonces ».

    « Il faut impérativement produire des réformes structurelles visant le marché du travail », a-t-il ajouté. Il a plaidé pour « plus de souplesse dans la formation des salaires qui prennent en compte aussi la productivité », alors que depuis la crise de 2008, un écart se creuse en France entre la productivité du travail, qui tend à stagner, et les salaires, qui continuent de progresser pendant que le chômage augmente.

    http://www.lepoint.fr/economie/schauble-appelle-le-gouvernement-francais-a-appliquer-ses-promesses-28-08-2014-1858150_28.php

  15. Eric dit :

    Le coup des deux montagnes autrichiennes rebaptisées « Ashampoo 1 » et « Ashampoo 2 » …. au secours !!!!

  16. Joao dit :

    http://www.lematin.ch/economie/Le-Portugal-pourra-vendre-85-Miro-pour-renflouer-ses-caisses/story/22927410

    ces oeuvres d’art du Portugal finiront dans les coffres de milliardaires anglo-saxons….

  17. dzu251 dit :

    A reblogué ceci sur dzu251.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s