« Qu’avons-nous fait en Irak ? » (Ron Paul)

irak-massacre-eiilS’il n’y avait que l’Irak… OD

« Voilà vingt-quatre ans que nous sommes en guerre avec l’Irak, depuis les opérations Bouclier et Tempête du désert lancées en 1990. Peu de temps après l’invasion du Koweït par l’Irak la même année, la machine de propagande s’est mise en marche pour demander l’intervention des Etats-Unis en Irak. Nous nous souvenons tous du témoignage d’une femme koweitienne devant le Congrès, venue nous dire que les Irakiens arrachaient des bébés koweitiens de leurs incubateurs. La femme s’est plus tard trouvée être la fille de l’ambassadeur du Koweït aux Etats-Unis, et son témoignage un tissu de mensonges. Mais il a suffi à influencer l’opposition en faveur d’une attaque.

Ce mois-ci, un autre président américain – le cinquième d’affilée – s’est mis à bombarder l’Irak. Il a aussi déployé des troupes américaines sur le terrain bien qu’il ait promis de ne pas le faire.

La deuxième guerre en Irak déclarée en 2003 a coûté aux Etats-Unis deux trillions de dollars. Selon les estimations, elle aurait causé plus d’un million de morts. Des millions de tonnes de bombes américaines sont venues s’écraser sur le sol irakien depuis 1991.

Et à quoi tout cela a-t-il servi ? Où en sommes-nous aujourd’hui, vingt-quatre ans plus tard ? Nous en sommes revenus au point de départ, à l’aube d’une nouvelle guerre en Irak !

Les Etats-Unis ont renversé Saddam Hussein pendant la deuxième guerre en Irak pour le remplacer par un président fantoche, Nouri al-Maliki. Mais huit ans après les faits, et pas plus tard que la semaine dernière, les Etats-Unis ont organisé un coup contre Maliki pour le remplacer par un autre président fantoche. Les Etats-Unis ont accusé Maliki d’avoir encouragé les divisions dans son pays, mais ce qui a réellement irrité le gouvernement américain est son refus, en 2011, d’accorder l’immunité aux milliers de soldats américains qu’Obama voulait maintenir en place dans le pays.

Plus tôt cette année, un groupe islamiste radical, l’EIIL, a commencé à s’emparer de territoires irakiens, à commencer par Fallujah. L’organisation opérait auparavant en Syrie, et a bénéficié du soutien des Etats-Unis à l’aube du renversement du gouvernement syrien. L’EIIL a obtenu une vaste panoplie d’armes américaines en Syrie, dont beaucoup ont été volées à d’autres groupes de l’opposition soutenus par les Etats-Unis. Certains disent que le manque de suivi sur le terrain a même permis à certains membres de l’EIIL de participer à des opérations d’entraînement secrètes de la CIA en Jordanie et en Turquie.

L’EIIL est devenu ce mois-ci la cible d’une nouvelle campagne de bombardements en Irak. Le prétexte utilisé pour la plus récente intervention en Irak était les attaques portées contre une minorité religieuse de la région kurde de l’Irak actuellement sous l’attaque de l’EIIL. Le gouvernement et les médias américains ont décrété que jusqu’à 100.000 membres de la communauté, dont près de 40.000 se seraient réfugiés dans la montagne, pourraient être massacrés si les Etats-Unis n’interviennent pas immédiatement. Les Américains ont malheureusement une fois de plus cédé à la propagande, et les bombes américaines ont recommencé à tomber du ciel. La semaine dernière, il a été dit que seules 2.000 personnes se trouvaient dans la montagne et que beaucoup d’entre elles y vivait depuis déjà des années. Elles n’ont jamais demandé à être secourues !

Je n’essaie pas de dire que ce qui arrive à bon nombre de ces gens n’est pas tragique, mais pourquoi le gouvernement des Etats-Unis n’a-t-il pas dit un mot lorsque trois Chrétiens sur quatre ont été chassés d’Irak pendant l’occupation de l’Irak par les Etats-Unis, qui a duré dix ans ? Pourquoi les Etats-Unis n’ont-ils pas soufflé mot au sujet des Chrétiens massacrés par ses alliés en Syrie ? Qu’en est-il des Palestiniens massacrés à Gaza, ou des minorités russes tuées à l’est de l’Ukraine ?

La situation humanitaire est manipulée par l’administration Obama – une situation défendue par les médias américains – afin d’offrir aux Etats-Unis une raison d’attaquer à nouveau. On parle de nouveau d’un changement de régime, de la séparation du l’Irak et du Kurdistan, et de la protection des puits de pétrole de la région. Sans oublier le renforcement de la présence américaine dans la région.

Le président Obama a lancé une nouvelle guerre en Irak, et le Congrès garde le silence. Aucune déclaration, aucune autorisation, aucun débat. Après vingt-quatre ans, nous en sommes où nous avons commencé. N’est-il pas temps de nous pencher sur notre politique interventionniste ? N’est-il pas temps d’arrêter de faire confiance au gouvernement et à sa propagande ? N’est-il pas temps de laisser l’Irak tranquille ? »

Ron Paul, Ron Paul Institute, le 17 août 2014 (via 24hgold)

Lire aussi :

L’Empire US, vers l’internationale totalitaire en chantant

Le sacrifice de James Foley, un crime à deux lames

Libye : les islamistes en passe de remporter la guerre civile

Rappels :

« Mission accomplished » : le désordre est partout !

« Obama : « L’Irak, moins grave que la Crimée »

Madeleine Albright : « Tuer 500.000 enfants irakiens est un prix qui en valait le coup »

Eric Zemmour : « Kosovo, Afghanistan, Irak, Libye, Mali, Syrie… C’est toujours le même film »

irak chaos-etats-unis

——————————————————————————

Addendum : Armes américaines contre armes américaines…

(RT, 13 août 2014)

 

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour « Qu’avons-nous fait en Irak ? » (Ron Paul)

  1. xavib dit :

    L’EI a exécuté en Syrie 160 soldats syriens après avoir pris une base militaire-clé.

    http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/syrie-les-jihadistes-executent-160-soldats-43-casques-ia0b0n2347847

    Obama déclare qu’il n’a « pas encore de stratégie » car il ne veut pas faire un choix en Syrie entre le régime de Bachar al-Assad et l’Etat islamique (!!), il entend « continuer à soutenir l’opposition modérée »…
    Après ça qui dira encore que les Etats-unis ne recherchent pas le chaos au Moyen-Orient ?

  2. pong123 dit :

    Rien ne pourra les arrêter, leur détermination est impressionnante . L’Algérie, la Tunisie et le Maroc se préparent déjà à leur arrivée via le califa lybien en cours. Voir le blog strategika51.

  3. falcao dit :

    Obama comme Attila : là où il passe, l’herbe ne repousse pas.

    • zorba44 dit :

      Voyons vous n’avez pas honte ? Le prix Nobel de la Paix !
      Plus sérieusement, on peut se demander si les Etats-Unis sont dans une telle soif de la mort pour régler leurs problèmes financiers qu’ils ne sont pas à un retournement d’alliances près et à la propagation et à la pollution par les armes.
      Même ici en Nouvelle-Zélande, John Key (le premier ministre) a pris soin d’aller demander la protection des Etats-Unis à l’occasion d’un voyage récent …et pour ne pas risquer de voir la population Maori (minorité d’environ 15%) excitée un jour par une fantaisie de l’Oncle Sam, il a pris soin de tout leur accorder durant sa présente mandature que septembre devrait lui reconduire lors des prochaines élections générales.

      Le signataire, quant à lui, trouve exceptionnel qu’Obama puisse ficher la trouille à un pays aussi excentré que la NZ.

      Quand on pense que ses débuts se passaient dans l’enthousiasme et l’angélisme !

      Jean LENOIR

      • Je me souviens avoir modéré les ardeurs de ceux qui, dans mon entourage, pensaient que la présidence d’Obama marquerait une rupture avec celle de Bush : parce qu’il était noir, parce qu’il était démocrate, etc.

        De faux espoirs entretenus comme d’habitude par les médias du système.

  4. Lee dit :

    J. Kerry appelle à une coalition mondiale pour contrer les jihadistes en Syrie et en Irak.
    Comme la Russie et la Chine mettraient leur veto au conseil de sécurité de l’ONU, les USA essaient de la contourner pour abattre le régime syrien sous prétexte de combattre l’EIIL….

    http://www.lorientlejour.com/article/883540/kerry-appelle-a-une-coalition-mondiale-pour-faire-face-aux-jihadistes-en-syrie-et-irak.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s