La chute du pétrodollar résonnera sur la planète entière (Jim Willie)

« Le dollar a basculé de son trône. L’écuyer fidèle du pétrodollar, ce dollar vert, vit son déclin. La guerre en Ukraine constituera pour le dollar son Waterloo. Le refus des Saoudiens de négocier leur pétrole uniquement en dollars sera le facteur de cette chute qui résonnera aux quatre coins du globe.

chute dollar jim willie

La politique de la Réserve Fédérale US détruit le système financier. En fait, ce qu’ils appellent une politique de stimulation, constitue en réalité le sauvetage camouflé de Wall Street, où les dettes des banquiers sont transférées sur l’Etat US (et l’ensemble du monde, d’autre part). Les USA ont renoncé à fixer un plafond de la dette, parodie amère de l’économie réelle. Les USA font penser chaque mois un peu plus à un pays du tiers-monde, avec son immense fraude, son effondrement économique, la guerre, les sanctions, et son absence de direction. La FED s’est engagée en terrain très dangereux en proclamant l’hyperinflation comme sa politique de base, réduisant pratiquement au taux zéro le coût de l’argent et utilisant les dérivés comme moyens de cette politique de facilité. Il s’en suit une fuite des créanciers étrangers qui ne veulent pas alimenter les trillions de dette américaine.

Cet argent quasi gratuit octroie aux indices de Wall Street des records de croissance, alors que l’économie réelle vit sa chute la plus forte depuis la Grande Dépression. Du fait de l’absence de demande, 30% des surfaces de vente dans les centres commerciaux restent fermées. Le taux réel de chômage, si l’on écarte toutes les manipulations, est de 22%. Le pays ne pourra se maintenir longtemps dans une telle situation, d’autant plus que le système de crédit a coincé. Les grandes banques américaines sont en faillite, et continuent à œuvrer pour ce ‘casino’, recueillant à l’aveuglette quelques menus profits du commerce des dettes, mais ne contribuent pas à l’économie réelle.

La confirmation par la Réserve Fédérale US de l’arrêt du Quantitative Easing (QE) est un mensonge de taille. La politique est inchangée, seule la méthode a changé en apparence. La Belgique, pays relativement petit et en crise, a accumulé pour plus de 400 milliards de dollars de bonds de la dette US. Ce flux masque difficilement la tentative de masquer ce casino actif, intensif, qui ne pourra être liquidé sans que ne soit liquidé tout le système. Les USA ne sont plus en mesure de rehausser un peu les mises, dès lors que toutes les banques participantes afficheront directement des pertes astronomiques. Les banques sont engluées dans des dettes maximales, et ne peuvent survivre qui si la tendance à la hausse se poursuit.

Le système qui consiste à générer virtuellement, loin de toute réalité, la demande d’obligations US est médiatisé à ce point que l’on se retrouve avec une demande supérieure à la disponibilité réelle. Et ceci en l’absence de demande des non-résidents. Les USA ont construit un système financier digne d’un pays du tiers-monde. Un exemple flagrant de l’effondrement à venir est la réduction par 4 de la vitesse de la circulation monétaire, alors que l’offre monétaire s’est accrue dans la proportion de 3.5. Cette réduction de vitesse n’est pas due à ce que les gens gardent leur argent sous l’oreiller. C’est un crash systémique. Il se produit une destruction du capital, une réduction des emplois, un ralentissement de l’activité économique.

La suite logique de tout cela, cet écroulement systémique en cours, c’est la faillite des USA et l’indispensable guerre, en vue de défendre le dollar et la dette américaine. Là où l’on commence à écarter le dollar, là apparaissent les guerres. L’Occident refuse le compromis qui permettra de supprimer les grandes banques et entreprendre un nouveau système de commerce. Et c’est pourquoi les pays du BRICS continueront à œuvrer en vue de sortir de la zone dollar US. Les banques centrales sont aux abois. Le système de franchise de la Réserve Fédérale US s’est écroulé. Les banquiers n’ont plus de réponse, il y a ceux qui se sont suicidés, d’autres qu’attend la prison.

De cette crise qui fait actuellement rage, la raison principale est le système bancaire  dans son ensemble, en corrélation avec le transfert de l’industrie US vers l’Asie et l’hypertrophie du secteur de l’aide sociale aux USA. Le moteur principal de la domination mondiale US est bien la guerre. La dette US officiellement reconnue de 17 trillions de dollars est due pour moitié aux dépenses militaires. La machine de guerre US défend non seulement le dollar, mais aussi le négoce global de la drogue. Poutine a fermé la Russie aux Rothschild. Poutine a coupé les routes aux fournitures américaines d’héroïne. Pour cela les banksters d’élite veulent écarter (liquider ?) Poutine, et mettre la Russie à leur botte.

Toutefois, cette Russie qui se développe et se joint à la Chine, il sera extrêmement difficile de l’isoler. La Russie, avec ses 12 fuseaux horaires, est le fournisseur incontournable de nombreuses ressources nécessaires à la vie. L’union de la Chine et de la Fédération de Russie élaborera un nouvel étalon commercial fondé sur l’or. Le dollar a basculé de son trône. L’écuyer fidèle du pétrodollar, ce dollar vert, vit son déclin. La guerre en Ukraine constituera pour le dollar son Waterloo. Le refus des Saoudiens de négocier leur pétrole uniquement en dollars sera le facteur de cette chute qui résonnera aux quatre coins du globe. Les Chinois sont aux petits soins pour le Monarque (saoudien, NDT).

Les Saoudiens feront connaitre leur décision dans les semaines ou mois à venir, s’inclinant devant les Chinois, ôtant leur chapeau devant la Russie. Le prix du pétrole sera déterminé par le tandem russo-chinois, et défini en yuans. Dès lors que s’établira l’étalon commercial « or », la fuite de cette dette US deviendra incontrôlable. Le système bancaire se métamorphosera, apportant la prospérité à l’Est, la désolation à l’Ouest. Cet écroulement que l’on entendra de toutes parts, est en route. Le dollar sera écarté, et remplacé par l’étalon commercial « or ». »

Traduit par Mufasa pour Réseau International, le 22 septembre 2014

Source : http://politikus.ru/events/30569-dr-willie-obval-petrodollara-budet-slyshen-po-vsey-planete.html

L’auteur : Jim Willie est analyste statistique orienté sur les recherches en marketing et prévisions des ventes au détail, docteur en sciences statistiques avec 25 ans d’expérience. Depuis la fin des années 90, Jim prédit avec une étonnante précision toutes les étapes de déclin du capitalisme financier actuel. On lui attribue l’éclatement de la bulle Internet, de Lehman, la chute du marché des subprimes, le crash de 2008 et bien d’autres. Une véritable armée de volontaires de tous horizons et de nombreux pays l’aident à collecter l’information. Voyez également la traduction de son texte publié en 2013, http://politikus.ru/articles/7652-dr-jim-willie-cb-amerikanskie-dolgi-vozvraschayutsya-otpravitelyu.html

Rappels :

Les USA, pour tenter de ralentir leur déclin, entraînent le monde vers le chaos et la tyrannie (P. Leconte)

En « punissant » la France, les Etats-Unis ont tout simplement accéléré la mort du dollar

 Lire aussi :

Les six piliers du partenariat stratégique Chine-Russie

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour La chute du pétrodollar résonnera sur la planète entière (Jim Willie)

  1. LaMatrice dit :

    Bjr à tous, hélas, l etalon or ne permettra pas de résoudre les problèmes économiques à travers le monde. A+! 🙂

  2. xavib dit :

    Nouvel Ordre Unipolaire, clap de fin !

  3. Nanker dit :

    « La dette US officiellement reconnue de 17 trillions de dollars est due pour moitié aux dépenses militaires »

    Et pour quel résultat… Il n’y a bien qu’Hollande pour ne pas voir que lier le sort de la France aux USA équivaut pour une personne relativement à aller embrasser sur la bouche un cadavre…

  4. Ping : La chute du pétrodollar résonnera sur la planète entière | Vu sur les sites

  5. x-ray dit :

    Il a tout à fait raison Jim Willie.
    Les Américains manipulent tout ce qui bouge dans le monde contre leur hégémonie.
    Le dollar est un instrument frelaté, nocif et dévastateur. Vecteur de puissance illégitime.
    Quant au commerce de drogue, la CIA est depuis longtemps impliquée:

    nota: Michael Ruppert s’est suicidé le 13 avril de cette année

    http://www.nouvelordremondial.cc/2014/04/15/michael-ruppert-sest-suicide-le-13-avril-2014-video/

  6. Alcide dit :

    LETTRE PÉTITION DE L’OCCIDENT À VLADIMIR POUTINE

    Une initiative de jo zecat , une personne que je tiens en haute estime , très impliqué dans un remarquable blog , très documenté.

    http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/

  7. zorba44 dit :

    Cet article est en tout point excellent et ne fait que refléter tous les maux qui découlent des trucages de l’économie.

    Jean LENOIR

  8. guyem dit :

    Merci pour cet article ,,,, et en terme de placements à l echelle du particulier cela se traduit comment selon vous ??

    • matbee dit :

      Tout bien tangible non bancarisé, non dévaluable, non fiscalisable à outrance et surtout non confiscable par les vampires qui se font appeler ETAT… !

    • Comment répéter indéfiniment les mêmes niaiseries. La presse alternative reprend ces fadaises depuis 2008. à propos du dollar, voire même avant. Incroyable tout de même de voir comment ce que les gens peuvent long à la détente. A la place de la partie adverse, j’en profiterais au maximum, ce dont ils ne se privent pas d’ailleurs.

      • Geraldine dit :

        Tiens Nicolas Jaisson est de mauvais poil aujourd’hui. « Tous niais » sauf lui !

        Pourtant il y en a des pointures qui prédisent la fin du dollar…

    • zorba44 dit :

      Des biens tangibles, des stocks, des métaux et, si vous vivez en ville, des armes. Pour ces dernière le mieux est de passer par un club de tir et d’instruire le dossier pour l’achat d’un pistolet semi-automatique pour la compétition …mais ça prend quelques mois !

      Jean LENOIR

      • La Chine n’en fini pas de pédaler dans la semoule, ne sachant trop comment faire pour se sortir de sa crise du crédit se transformant en siphon qui engloutit l’épargne chinoise à une allure affolante . Cette épargne sur laquelle l’Occident compte tellement pour solidifier la prochaine monnaie de réserve qui devrait alimenter les places financières mondiales en mal d’opportunités d’investissement. Le président de la banque centrale chinoise est en train de se faire débarquer, faute de se mettre suffisamment rapidement au diapason des « bonnes pratiques » de gestion du risque, encore pudiquement appelées « réformes ».Le responsable de la supervision bancaire s’est quant à lui éliminé de lui-même; puisqu’il avait sauté par la fenêtre. ces réformes ne sont rien d’autre que la continuation de la politique de relance par l’offre monétaire qui s’avère de plus en plus impuissante à relancer la machine grippée de la croissance. L’enjeu est maintenant de développer les instruments de financement offshore en Renminbi, afin de transformer la panne de l’économie réelle en opportunité d’investissement dans l’économie virtuelle, sous la forme de produits dérivés, ce qui permettra aux économistes libéraux de continuer à gamberger en core quelques temps à propos du miracle chinois à opposer au désastre américain jusqu’à la synthèse on ne sait trop où (champignon atomique à Honolulu?). On va rigoler.

        China’s long-time Central Bank head Zhou Xiaochuan may be pushed out of office, the WSJ reports. President Xi Jinping is considering replacing him with someone more in agreement with him over economic reforms, according to party officials.

        Read more: http://www.businessinsider.com/report-china-may-push-out-its-central-bank-head-2014-9#ixzz3EF6RYbu5

  9. Un revirement stratégique semble en vue de la part de l »Allemagne de Madame Merkel de plus en plus irritée par une alliance atlantiste fourvoyée dans la guerre contre le terrorisme aussi contre-productive qu’irritante pour une Allemagne qui cherche son avenir dans une union européenne en panne d’avenir. Madame Merkel penche vers une alliance renforcée avec l’axe sino-russe et ce d’autant plus que la Chine est elle-même embourbée dans un modèle de capitalisme financier technocratique qui demande d’urgence à être réformé, sous peine d’implosion sociale doublée de risques de dislocation de l’unité chinoise, du fait de la rébellion de certaines provinces irritées par l’impasse du centralisme démocratique à la chinoise.

    There is no other thinker on Earth with the same genius for geopolitics and ruthless career advancement as that enjoyed by Frau Doktor Merkel. She has a declining America to the West whose actions irritate her more and more, an Islam to the south towards whom she feels a well-expressed antipathy, and a Russia to the East whom she observes forging a future with the long-term coming power, China.

    Chancellor Merkel’s entire career has been about jumping unexpectedly at the right moment, while screwing both those who had aided her progress, and those who had crossed her. Could this be what the Big Debate in Berlin is about?

    Read more at http://investmentwatchblog.com/something-brewing-in-berlin-is-merkel-weighing-the-cost-of-past-useu-folly-against-a-future-with-sino-russian-revival/#aiMbVSPYyeJHIvsp.99

  10. Ping : LA CHUTTE DU PÉTRODOLLAR EST ENCLANCHÉE | LaPresseGalactique.org | Enjeux énergies et environnement

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s