Olivier Delamarche : Le Japon bientôt un peuple de « sans dents »

peuple-japon-pauvreté« Monsieur Euthanabe continue de creuser sa propre tombe et avec elle, celle de tous les Japonais, ainsi que celle de tous les pays occidentaux qui pratiquent la même politique.

Semaine après semaine, mois après mois, année après année, le Japon agonise.

Le niveau de dettes  augmente, la croissance s’effondre, le déficit commercial se creuse, l’épargne s’épuise dans la hausse des prix exponentielle des biens essentiels (vitaux).

La planche à billet tourne à plein régime et tournera jusqu’à l’effondrement de la monnaie. Vous remarquerez que je ne parle pas de baisse mais bien d’effondrement autrement dit «  0 ».

Mais Monsieur EUTHANABE reste confiant.

Il a bien constaté un ralentissement mais « ça va marcher ».

Tiens tiens ça me rappelle quelqu’un……

La faible consommation est due au mauvais temps.

Tiens cela m’en rappelle un autre…

La réalité c’est que le Japon en est à son 41 mois consécutifs de déficit commercial, que le mois d’août a encore enregistré une baisse des exportations de -1,3%.

Or le taux de change moyen du Yen contre Dollar au mois d’août était autour de 103, on est aujourd’hui à 109 avec une moyenne pour septembre aux environs de 107.

La baisse du Yen est bonne pour les exportateurs s’écrient alors en cœur les économistes, les politiques et d’une manière générale tous les « sans cerveaux » qui nous dirigent.

OUI MAIS NON !

Il est vrai que sur le papier la baisse de la monnaie permet de vendre moins cher à l’export et donc donne un avantage compétitif. Ça c’est sur le papier, dans la vraie vie cela ne se passe pas du tout comme cela.

  • Le Japon est une ile dépourvue de matières premières. Il faut donc les acheter à l’extérieur ce qui avec la baisse du yen augmente les coûts. Le prix de l’énergie aussi flambe.
  • Les entreprises sont mondialisées ce qui veut dire qu’elles ont souvent délocalisé leur production et ne sont plus au mieux que des assembleurs leurs coûts de production ne baissent donc pas et le prix des achats auprès de fournisseurs étrangers de produits semi finis explosent. Ainsi les coûts de production montent et les marges se contractent.

On entre alors dans un mécanisme de coexistence inflation, déflation comme je l’avais expliqué dans mon papier du 25 juin 2014. cliquez ici

Du jour ou le Yen a commencé à baisser, conséquence de la politique mise en place par  l’inénarrable Mr Euthanabe, le déficit commercial s’est creusé. C’est un fait. Alors pourquoi continuer dans une politique destructrice.

Car ce qui ne marche pas à l’export est suicidaire pour les Japonais qui n’ont plus l’occasion de reconstituer de leur épargne, les plus de 64 ans au Japon sont 25,85 % de la population contre 22,7% en 2009.

Analysez bien ce qui se passe au Japon, car il se passe exactement la même chose partout en Occident.

Prenez l’Allemagne que l’on présente souvent comme un modèle et qui pourtant marche fièrement dans les pas du Japon : population vieillissante, même modèle économique tourné exclusivement vers l’export.

L’impression de monnaie ne crée pas de richesse, elle la détruit par ce mécanisme implacable d’inflation des actifs « vitaux » et de déflation.

Certains lecteurs de ces lignes diront que je fais une fixette sur le Japon, je vais donc rappeler quelques points

  • BCE, FED, BOE ont utilisé les mêmes soit- disant médicaments.
  • Le Japon est la troisième économie du monde, ce n’est ni l’ISLANDE, ni l’ARGENTINE
  • La dette de l’Etat représente 250% du PIB et les Japonais ne peuvent plus en acheter.
  • Le Japon détient 1210Mds de $ de treasuries américaines

Cette liste est loin d’être exhaustive mais donne une petite idée du véritable tsunami économique que la chute du Japon va engendrer sur toute la planète.

En attendant rendormez-vous les «  sans cerveaux » s’occupent de tous vous transformer en « sans dents » !! »

Olivier Delamarche, Les Econoclastes, le 3 octobre 2014 (via Le Blog à Lupus)

Rappel :

O. Delamarche : « Euthanabe euthanasie l’économie japonaise »

 

 

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Olivier Delamarche : Le Japon bientôt un peuple de « sans dents »

  1. luci2 dit :

    alea jacta es

  2. Garfy dit :

    pas de soucis on va tous les vacciner – ci-dessous, un copier/coller d’un échange à ce sujet :

    « c’est juste, il l’a dit, nous avons vu la vidéo de cette conférence.

    Son père était un ponte de l’asso « Planned Parenthood », une asso eugéniste néo-malthusienne. Ces ordures sont complètement obsédés par la dépopulation, pour eux il faut tuer immédiatement 6,5 milliards de personnes.
    La population terrestre n’est pas un pb, nous pourrions la doubler que çà n’en serait toujours pas un, le VRAI problème est la gestion et tant qu’on reste coincé dans le paradigme élitiste oligarchique, çà ira de mal en pis.

    C’est au peuple de résoudre çà pas à une clique d’ordures richissimes psychopathes.
    *;) winking
    fraternellement
    R71

     » wrote:

    oui oui – un vaccin pour le cancer ……………..

    Méfiez vous des vaccins, Bill Gates le grand philanthrope a lâché lors d’un discours sur le réchauffement climatique et sur l’inquiétante augmentation de la population mondiale, que la vaccination massive des population pourrait réduire de 10 à 15 % le nombre d’individus sur terre (le plus sordide c’est qu’il rajoute:  » SI ON TRAVAILLE BIEN »)

    J’ai relevé ça dans les commentaires ???

    http://www.20minutes.fr/monde/1438331-20140907-colombie-jeunes-filles-frappees-mal-etrange

  3. zorba44 dit :

    Il est temps que le signataire se préoccupe de la remise en état de sa machoire. Toujours deux ans de retard par rapport aux besoins de soin ( et l’impression de faire une économie …pas toujours si juste) !

    Pardon pour ce post un peu perso …mais il a raison Olivier Delamarche, 100% raison. Pour se payer un remplacement de bridge, se faire monter une dent sur pivot et remettre une couronne, mieux vaut que l’hyperinflation ne soit pas là …à moins, à moins de faire un échange de marchandise avec le dentiste : un peu d’or ou un peu d’argent contre la prestation …or et argent qu’il n’a peut-être plus, lui même, les moyens de s’offrir.

    …Si je ne me trompe, les professions libérales ont baissé le rideau mardi dernier en France ?!

    Sorry, c’est pas drôle – même vu des antipodes. Mais ils nous, tous, bien foutu dedans ! Et comme nul ne l’ignore, c’est par les dents qu’on creuse sa tombe !

    Jean LENOIR

  4. Ping : Olivier Delamarche : Le Japon bientôt un ...

  5. Nanker dit :

    Abe fera ce que tout politicien incompétent fait lorsqu’il a mené son pays dans le mur : la guerre!
    Peut-être pas contre le Mali l’Irak ou la Syrie (ces contrées sont la chasse gardée de François le Gros) mais je vois bien Abe aller chercher des soutiens à l’extrême-droite et se lancer dans une campagne nationaliste contre la Chine.

    Campagnes médiatiques belliqueuses (ça distrait les foules des problèmes quotidiens et ça soude la nation autour du Chef) et planche à billet pour augmenter le budget de l’armée, voila le programme pour 2015-16.

    Et en plus ça ne déplaira pas au maître américain, qui verra son larbin aller titiller le géant chinois à sa place…

  6. Ping : PART-01|L'OLIGARCHIE FINANCIERE | Pearltrees

  7. Trend dit :

    Il faut noter que les exportations du Japon se font vers les USA et l’Europe,tandis que l’Allemagne exporte à 75 % dans le marché européen, donc dans sa propre devise. Ce qui es différent par rapport au Japon !!
    Un dollar fort, ce qui est le cas actuellement pénalise le Japon mais favorise les pays européens autre que l’Allemagne qui est plus compétitive que ses concurrents européenssi l’euro eu été fort. Car un euro faible rend compétitif les produits des autres pays européens, qui pour eux, leur exportations sont surtout dirigées vers le marché US ( Italie,Espagne, France dans une moindre mesure). Tout celà tiendrait la route , si le pouvoir d’achat des citoyens européens, ne serait pas raboté par l’impôt et l’inflation cachée sans indexation de salaires.Et surtout , nous produisons dans le monde entre six et sept fois plus que se l’on consomme en produit finis………..
    En résumé, que l’on soit US,EU ou Asie, on est en plein dedans…

  8. OOPS dit :

    Les peuples qui suivent le modèle américain fondé sur la monnaie dette et du structuralisme technocratique sont en train de s’euthanasier grandeur nature: cela se vérifie aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe ou au Japon où s’accumulent les plaies d’Egypte: implosion économique, chômage exponentiel, désastres environnementaux, dépression psychologique, pollution mortelle, etc. Sans doute est-ce la raison pour laquelle les peuples sentent de plus en plus clairement que leur survie passe par la redécouverte de leur culture propre, loin du mirage américain qui finit par s’évanouir dans une vision d’horreur faite de suicide collectif, de catastrophes naturelles en tous genres, de désastres environnementaux, d’un faux-semblant de croissance qu’il devient de plus en plus difficile à maintenir autrement que par des trucages comptables comme celui de virer quatre-vingt dix millions d’Américains en âge de travailler pour claironner comme P. Krugman que le chômage n’a jamais été aussi faible; Après avoir essayé par tous les moyens de liquider sa civilisation confucéenne, la Chine redécouvre les vertus du penseur dans un ultime effort de redécouverte de sa culture nationale ou de ce qu’il en reste. Les universités chinoises feignent de se démarquer de leur mentor américain au nom de l’indépendance culturelle. Mieux vaut tard que jamais, même si l’effort de ressortir les oripeaux du confucianisme peut sembler dérisoire après l’élimination physique des élites intellectuelles chinoises au XXème siècle. Par une étrange ironie grimaçante, le parti communiste chinois voit dans la culture authentiquement chinoise une planche de salut, en dépit de tous ses efforts proprement monstrueux pour l’éradiquer à jamais. Il est vrai que le spectacle du Japon transformé progressivement en spectre vieillissant radioactif à de quoi donner des frissons aux plus braves. Néanmoins le gouvernement chinois applique les mêmes recettes à la résolution de la crise du crédit que celles qui ont causé l’euthanasie de son voisin et rival historique. Allez comprendre la logique de ce monde de fous coincé dans les impasses de ses errements idéologiques.

    Amid growing competition and tension between China and the United States, two American universities have cut ties with the Confucius Institute, an international chain of academic centers run by the Chinese government.

    As Chinese president and Communist Party chief Xi Jinping celebrated the 10th birthday of the Confucius Institute last week, the University of Chicago and Pennsylvania State University both terminated their partnerships with the global learning network, who state aims are to promote Chinese language and culture, support local Chinese teaching internationally and facilitate cultural exchanges.
    http://www.wantchinatimes.com/news-subclass-cnt.aspx?id=20141006000047&cid=1101&MainCatID=0&utm_content=buffer384da&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s