The Big Reset – La grande remise à zéro (partie 1)

Comme chacun commence à s’en apercevoir, la refonte du système monétaire international n’est plus qu’une question de temps. Voici l’interview de Willem Middelkoop, l’auteur de The Big Reset, par Koos Jansen (traduction trouvée sur le site Investir dans l’or).

the-big-reset-la-grande-remise-a-zero

« Je me suis intéressé à l’or après avoir lu le livre Overleef De Kredietcrisis (Comment survivre à la crise du crédit), de Willem Middelkoop – l’équivalent hollandais de Jim Rickards – en 2009. Ce livre m’a ouvert les yeux et stimulé mon intérêt pour l’économie, et je n’ai cessé de lire et d’écrire sur ce sujet depuis.

Middelkoop avait déjà écrit quatre livres en hollandais avant d’écrire son dernier livre, « The Big Reset » (La grande remise à zéro), en anglais. Le sujet de ce livre est la guerre de l’or et les coulisses de la création d’une nouvelle monnaie de réserve internationale adossée à l’or. J’ai eu le privilège d’avoir échangé avec Middelkoop au sujet de son dernier livre. Ces questions et réponses seront publiées sur notre site en deux parties.

Comment avez-vous commencé à investir dans l’or ?

Grâce aux livres de l’économiste indien Ravi Batra, dans les années ’90, j’ai pris conscience de la nature anti-cyclique de l’or. Grâce à mes recherches sur internet en 1999, au moment où la bulle internet commençait à faire peur, j’ai découvert le GATA (Gold Anti-Trust Action Committee) et appris beaucoup de choses sur la monnaie fiduciaire et sur la vraie monnaie solide. Après avoir empoché les profits de mes investissements immobiliers à Amsterdam, j’ai commencé à investir dans l’or et l’argent physique, et j’ai acheté mes premières parts de minières de métaux précieux en 2002. Les années suivantes m’ont démontré que l’investissement dans les compagnies junior d’exploration travaillant sur de nouvelles découvertes donnait les meilleurs résultats. Cela m’amena à publier la Gold Discovery Letter et, en 2008, à débuter le Commodity Discovery Fund, renommé Commodity Discovery Fund en 2010, car certains investisseurs préfèrent les matières premières à l’or. Nous gérons les fonds d’environ 600 grands investisseurs privés hollandais, et nous investissons dans les compagnies minières (junior). 50% de nos investissements sont liés à l’or, et 25% à l’argent. Nous investissons également dans les terres rares et les métaux de base. À cause du « Championnat mondial de dévaluation des devises » toujours en cours, nous nous attendons à des prix beaucoup plus élevés dans les années à venir.

Le titre de votre nouveau livre est The Big Reset… notre système monétaire actuel n’est-il pas soutenable ?

Non. Nous sommes arrivés au point où ce ne sont plus les banques, mais les pays eux-mêmes qui ont de sérieuses difficultés financières. L’idée que nous pouvons « croître » sans nous soucier de la dette est naïve. La solution actuelle, qui est de « stocker» la dette dans les bilans des banques, est juste une solution provisoire. Comme l’ont expliqué récemment les économistes Rogoff et Reinhart dans leur document de travail pour le FMI, une restructuration globale de la dette sera nécessaire. Et cela inclura un nouveau système mondial de réserves pour remplacer le système actuel, basé sur le dollar, qui est en train de s’effondrer, probablement avant 2020.

Donc, vous n’êtes pas le seul à penser ainsi, n’est-ce pas ?

Tout de suite après la quasi-mort du système financier mondial à la fin de 2008, le FMI et d’autres ont commencé à étudier les possibilités d’une nouvelle phase du système financier. En 2010, le FMI a publié une étude intitulée Reserve Accumulation and International Monetary Stability pour un système non basé sur le dollar. Les Nations-Unies ont plaidé pour un « nouveau système de réserve international » basé sur les SDR, les Special Drawing Rights (droits de tirage spéciaux, ou DTS), un an plus tard. Ces SDR (ou DTS) furent créés en 1969, au temps où le London Gold Pool ne parvenait pas à garder le prix de l’or à $35 et où les États-Unis perdirent 10,000 tonnes d’or, parce que des pays comme la France et les Pays-Bas retournaient leurs réserves excessives de dollars au Trésor américain et exigeaient de l’or physique en retour. Cela mena à la fin de l’adossement du dollar sur l’or en 1971, quand le président Nixon y mit fin, et la première crise du dollar commença. Cette crise fit monter l’or vers les $880 l’once en 1980. L’idée de l’ONU est soutenue par la Chine qui a déclaré publiquement à plusieurs reprises qu’elle n’est pas satisfait par le système actuel basé sur le dollar. En 2009, le gouverneur de la Banque centrale de Chine, Zhou Xiaochuan, a plaidé pour un nouveau système de monnaie de réserve internationale. Vers la fin de 2013, la presse officielle Chinoise demandait ouvertement la « dés-américanisation » du monde. Dans un éditorial officiel, l’idée de l’ « introduction d’une nouvelle monnaie de réserve pour remplacer le dollar US, dominant, » a été une nouvelle fois mentionnée. Selon le think tank Official Monetary and Financial Institutions Forum (OMFIF), cela prendra plusieurs années avant que le renminbi puisse devenir assez crédible pour défier le dollar. L’euro ne peut pas faire l’affaire.

Comment ce changement se déroulera-t-il ?

Notre système financier pourrait être transformé de presque toutes les façons tant que les principaux partenaires commerciaux arrivent à s’entendre sur les changements. Il faut régler deux problèmes majeurs: la perte de position du dollar en tant que monnaie de réserve internationale, la croissance quasiment incontrôlable des montagnes de dette et l’explosion des bilans des banques centrales à travers le monde. Une remise à zéro planifiée bien longtemps à l’avance peut se faire, et se fera probablement, en différentes étapes. Actuellement, les États-Unis, avec le FMI, semblent planifier un système de réserve à devises multiples pour succéder au système basé sur le dollar. Ce système inclura toujours et sera centré sur le dollar, mais il comportera un noyau d’autres devises importantes. Le OMFIF a publié une étude intéressante, l’an dernier. Ils ont indiqué :

« Ceci marque la naissance d’un système de réserve comprenant plusieurs devises et d’une nouvelle ère de monnaie internationale. Lors des 150 dernières années, le monde n’a connu que deux monnaies de réserve, avec la livre sterling jusqu’à la première Guerre mondiale, et ensuite le dollar prenant la place de devise de référence lors des 100 dernières années. La livre sterling est en déclin relatif depuis la seconde Guerre mondiale. La naissance de l’euro en 1999 a fait monter la devise unique européenne au deuxième rang des monnaies de réserve, mais il a été officiellement admis que le dollar et l’euro partagent leurs rôles avec de plus petites devises. Le renminbi pourrait devenir la monnaie de réserve dans le futur. Mais nous sommes à plusieurs années de l’obtention de ce statut, surtout parce qu’il n’est pas entièrement convertible. »

Quelques « insiders » américains voudraient un retour à l’or, n’est-ce pas ?

Dans une lettre ouverte au Financial Times en 2010, intitulée Bring Back the Gold Standard, le très connecté ancien président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, a fait remarquer qu’il voulait se servir de l’or comme point de référence, afin de réformer le système financier actuel qui s’écroule. M. Zoellick a expliqué qu’un nouveau standard or pourrait aider à reconstruire l’économie mondiale, en ces temps de sérieuses tensions avec les devises et les politiques monétaires des États-Unis. Il a dit que le monde a besoin d’un nouveau système pour succéder au système de « Bretton Woods II », avec les devises flottantes, qui est en place depuis que le système à taux fixe adossé à l’or a été brisé en 1971. Il dit que le nouveau système « devra probablement impliquer le dollar, l’euro, le yen, la livre et le renminbi. Le système devrait aussi utiliser l’or comme point de référence international des attentes des marchés en ce qui a trait à l’inflation, la déflation et les valeurs futures des devises. Même si les textes de référence voient l’or comme une monnaie ancienne, les marchés, eux, utilisent l’or comme actif monétaire alternatif, aujourd’hui. »

Selon le célèbre éditeur Steve Forbes, qui était aussi conseiller pour quelques-uns des candidats à la présidence en 2012, « le débat devrait être tourné vers quel serait le meilleur système avec l’or, et non pas vers si on en a besoin ou non. » Ce fut donc pas une surprise de voir une interview du professeur Robert Mundell dans le magazine Forbes, dans lequel il plaidait pour un retour au standard or. Mundell peut aussi être considéré comme un des architectes de l’euro, et il a agi en tant que conseiller du gouvernement chinois. Mundell a dit :

« Il pourrait y avoir une sorte de standard or du type Bretton Woods, où le prix de l’or serait fixe pour les banques centrales et où elles pourraient utiliser l’or en tant qu’actif transigible. Le grand avantage est que l’or n’est imputable à personne, et il ne peut être imprimé. Les gens ont confiance en sa force. Alors, si vous aviez non pas seulement le dollar, mais le dollar et l’euro liés ensemble à l’or, l’or serait l’intermédiaire et alors les autres devises importantes comme le yen, le Yuan chinois et la livre sterling seraient toutes liées ensemble dans une sorte de nouveau DTS (droit de tirage spécial, ou SDR, Special Drawing Rights) qui pourrait constituer un moyen d’évoluer vers un meilleur système monétaire. »

Et la Chine soutient l’idée d’une remise à zéro des devises ?

Comme vous savez, le gouverneur de la Banque centrale de Chine, Zhou Xiaochuan, plaide pour un nouveau système monétaire international depuis au moins 2009. Il a expliqué que les intérêts des États-Unis et ceux d’autres pays pourraient être « alignés », ce qui n’est pas le cas dans système actuel basé sur le dollar. Zhou a conseillé de développer les DTS (SDR) en une « monnaie de réserve supra-souveraine, déconnectée des nations individuelles, et ayant la capacité de rester stable sur le long terme. » Selon certains experts, le FMI a besoin d’au moins cinq années de plus pour préparer le système monétaire international à l’introduction mondiale des DTS. Quelques-uns doutent que nous ayons le luxe d’attendre si longtemps. Le fait que la Chine ait arrêté d’acheter des bons du Trésor U.S. en 2010 et qu’elle ait continué à amasser de l’or depuis en dit beaucoup. Des officiels chinois de haut niveau ont indiqué que la Chine voulait augmenter ses réserves d’or à au moins 6,000 tonnes « le plus tôt possible », en anticipation de la prochaine phase du système financier mondial. Un récent rapport de Bloomberg suggère que la Banque populaire de Chine et des investisseurs privés ont accumulé plus de 4,000 tonnes depuis 2008. Les Chinois ont peur que les États-Unis surprennent le monde avec une ré-évaluation de l’or. Wikileaks a diffusé une conversation de l’ambassade américaine à Beijing, en 2010. Le message, qui était envoyé à Washington, citait un article chinois au sujet des conséquences d’une dévaluation du dollar, telle qu’elle apparaissait dans le Shanghai’s Business News :

« Si nous utilisons toutes nos réserves de devises étrangères pour acheter des bons du Trésor U.S. et que, un jour, la Réserve fédérale américaine annonce soudainement que le vieux billet de dix dollars ne vaut plus qu’un nouveau dollar, et que ce nouveau dollar est adossé à l’or, nous serons alors en fâcheuse posture. »

Pouvez-vous expliquer l’amour pour l’or qu’ont les Chinois ?

Ils savent, grâce à leur propre histoire, que l’or a toujours été utilisé pour rebâtir la confiance au moment où un système de monnaie fiduciaire arrive à la fin. Comme vous le savez peut-être, le journal académique principal du Comité central du parti communiste chinois a publié un article en 2012 qui nous éclaire sur la stratégie monétaire, ou devrions-nous dire de l’or, des Chinois. L’article (traduit exclusivement par In Gold We Trust) a été écrit par Sun Zhaoxue, président de la China National Gold Corporation (CNG) et aussi de la China Gold Association (CGA). Sun a déclaré :

« Augmenter nos réserves d’or devrait constituer le pilier central de la stratégie de développement de notre pays. L’État devra élever l’or à un niveau stratégique égal au pétrole et à l’énergie. Nous devrions accumuler le plus de réserves d’or possible le plus rapidement possible. La demande des investisseurs privés est une composante importante du système chinois de réserves d’or; nous devrions encourager les individus à investir dans l’or. »

Selon mes recherches, les Chinois en sont à la phase finale pour faire grimper leurs réserves d’or à 6,000 tonnes. Ils veulent augmenter ces réserves à 10,000 tonnes d’ici 2020. Le ratio or/PIB de la Chine sera alors à égalité avec celui des États-Unis et de l’Europe. Cela ouvrirait la porte à un système financier adossé à l’or auquel participeraient les États-Unis, l’Union européenne et la Chine, un peu comme le plan de DTS du FMI. Une telle remise à zéro pourrait aussi inclure la Russie, vu qu’elle a accumulé plus de 1,000 tonnes d’or, la majorité depuis le début de la crise du crédit de 2008.

Est-ce que la Chine (et le Japon) ont les mêmes problèmes de dette que les pays occidentaux ?

Selon John Mauldin, l’auteur de The End Game et de Code Red, la Chine est « encore plus dépendante à l’impression monétaire que les États-Unis ou le Japon ». En dépit de réserves financières de près de $4,000 milliards, la Chine a été confrontée à sa propre crise de la dette, après que les actifs du système bancaire chinois aient augmenté de $14,000 milliards, entre 2008 et 2013. Les vieux leaders communistes se souviendront comment ils réussirent à s’accaparer le pouvoir à cause des problèmes du système monétaire entre 1937 et 1949. Leur but principal est d’éviter les troubles sociaux comme ceux que la Chine a connu durant une période d’hyperinflation, après la seconde Guerre mondiale.

Que savent les Chinois de la guerre de l’or ?

Sun Zhaoxue a expliqué en 2012 :

« Après la désintégration du système de Bretton Woods dans les années 1970, le standard or, qui avait été utilisé durant un siècle, s’est effondré. Sous l’influence de l’hégémonie du dollar US, l’effet stabilisateur de l’or fut largement remis en cause, et la discussion autour du thème « l’or ne sert à rien » commença à s’étendre à travers le globe. Plusieurs personnes commencèrent à penser que l’or ne représentait plus la base monétaire, que d’entreposer de l’or ne ferait qu’augmenter le coût des réserves. Alors, certaines banques centrales commencèrent à vendre leurs réserves d’or, et les prix de l’or ont continué à dégringoler. Maintenant, il y a de plus en plus de gens qui reconnaissent que l’histoire « l’or ne sert à rien » contient trop de mensonges. L’or souffre maintenant d’un « écran de fumée », créé par les États-Unis, qui stockent 74% des réserves officielles d’or, pour affaiblir les autres devises et maintenir l’hégémonie du dollar US. »

Il a expliqué ensuite comment les États-Unis dévaluaient leur monnaie, afin de se débarrasser d’une dette excessive :

« La montée du dollar U.S. et de la livre sterling, et, plus tard, de l’euro, en tant que monnaie globale, ou régionale, a été supportée par leurs énormes réserves d’or. Ce qui est extraordinaire, c’est que, dans cet épisode de crise financière internationale, même si les États-Unis ont un énorme déficit budgétaire, ils n’ont pas vendu leurs réserves d’or pour réduire la dette. Ils se sont tournés vers la planche à billets, augmentant massivement la quantité de dollars US, appauvrissant ainsi rapidement les pays et régions qui ont des réserves étrangères en dollars US, tout en réduisant automatiquement leur propre dette. En opposition à la dépréciation marquée du dollar US, le prix international de l’or a continué à grimper, jusqu’à atteindre  $1,900 l’once en 2011. Le rôle de préservation de richesse joué par l’or contraste vivement avec la dévaluation des actifs basés sur le crédit. Naturellement, plus le dollar est dévalué, plus le prix de l’or grimpe, et plus devient évident le rôle des réserves d’or comme assurance. »

Des preuves supplémentaires de la connaissance des Chinois de la suppression des prix de l’or peuvent se trouver dans un message de l’ambassade américaine à Beijing diffusé par Wikileaks à propos d’un rapport d’un journal chinois :

« Les États-Unis et l’Europe ont toujours agi pour ralentir la montée du prix de l’or. Leur intention est d’affaiblir le rôle de l’or comme monnaie de réserve internationale. Ils ne veulent pas voir les autres pays se tourner vers des réserves d’or plutôt que des dollars US ou d’euros. Donc, la suppression du prix de l’or est très bénéfique pour les États-Unis, qui veulent maintenir le rôle du dollar US en tant que réserve monétaire internationale. L’augmentation des réserves d’or de la Chine servira ainsi de modèle que suivront les autres pays avec leurs propres réserves d’or. De grandes réserves d’or aident aussi à promouvoir l’internationalisation du renminbi. »

L’immeuble des bureaux de JP Morgan, avec ses plus grandes coffres privées, situé au Chase Manhattan Plaza, face au bâtiment de la Réserve fédérale de New York, a été vendu récemment aux Chinois. Cela indique que les États-Unis et la Chine semblent travailler ensemble pour une remise à zéro globale des devises, où les États-Unis, l’Europe et la Chine supporteraient les DTS avec leurs réserves d’or, afin de remplacer le dollar.

jpmorgan-ny-chinois

Synopsis de The Big Reset : Cinq ans après le quasi-effondrement du système financier mondial, nous devons conclure que les banquiers centraux et les politiciens n’ont fait qu’ « acheter du temps », en essayant de résoudre une crise de crédit en créant encore plus_naturabuy_the big reset la grande remise a zero de dette. Comme résultat, les bilans des banques centrales ont gonflé de $10,000 milliards. Avec cette monnaie nouvellement créée, les banques centrales ont acheté des bons du trésor, ce qui a fait s’effondrer les taux d’intérêt à long terme et les rendements sur les obligations. Mais de « stocker» la dette dans les banques nationales n’est pas une solution durable. L’idée que nous puissions nous sortir de la dette par la croissance est quelque peu naïve. Dans un récent document de travail du FMI, intitulé Financial and Sovereign Debt Crises : Some Lessons Learned and Those Forgotten (Les crises financières et de dette souveraine : les leçons apprises et les leçons oubliées), les économistes Reinhart et Rogoff soulignent ce « problème de déni ». Selon eux, la croissance économique future « ne sera pas suffisante pour atténuer la gigantesque magnitude des dettes publiques et privées. Rogoff et Reinhart concluent que la taille des problèmes de dette suggère que des restructurations de dette seront nécessaires « bien au-delà de tout ce qui a été discuté publiquement jusqu’ici. » La dernière étape de la crise financière mondiale devra engendrer une restructuration de la dette à une très grande échelle.

Au sujet de l’auteur : Willem Middelkoop (1962) est le fondateur du Commodity Discovery Fund et un auteur de best-sellers Hollandais, qui écrit sur le système financier mondial depuis le début des années 2000. Entre 2001 et 2008, il fut analyste du marché pour RTL Television, aux Pays-Bas, et il fut aussi interviewé sur CNBC. Il a prédit la crise du crédit dans son premier best-seller, en 2007.

Source : Koos Jansen,  In Gold We Trust, le 17 janvier 2014

Traduit par Investir dans l’or

The Big Reset, part 2 (en anglais)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour The Big Reset – La grande remise à zéro (partie 1)

  1. matbee dit :

    Un BIG CRASH avant le BIG RESET ?

    Saxobank CIO Warns « Another Shock Drop Is Coming.. And It’s Coming Soon »

    Saxo Bank’s Chief Economist Steen Jakobsen is predicting another ‘shock drop’ in the markets within a few weeks. With debt and low inflation continuing to create a nervous atmosphere behind most markets, Steen argues that we will hit fresh lows in mid-November. Steen takes the view that central bank policy is creating a ‘fantasy land’ for investors and he points out that the recent ‘day dive’ in markets was a closer reflection of reality.

    http://www.zerohedge.com/news/2014-10-22/saxobank-cio-warns-another-shock-drop-coming-and-its-coming-soon

  2. Marianne a peur dit :

    Investissez dans l’avenir….. investissez dans les actifs tangibles !

    « Les actifs tangibles sont la seule bouée de sauvetage parce qu’ils sont hors monnaie !

    Si vous achetez des paquets de pâtes aujourd’hui en promo (50 cts le paquet de 500 g de Panzani chez Intermarché acheté par lot de 4), vous allez faire une plus-value de malade. Oui, le prix du blé explose, enfin le blé qui sert à faire des pâtes parce que le blé de qualité alimentation humaine est rare cette année à cause de mauvaises récoltes. Du coup, certains parlent déjà d’une augmentation de 70 % du prix des pâtes en 2015 !

    Alors franchement, le type qui se demande ce qu’il va faire de ses 5 000 euros d’épargne sur son livret A, il fonce chez Intermarché, il achète 4 000 euros de pâtes et il vient de gagner 70 % ! Vu que le livret A, c’est 1 % en net, il aura un rendement de 69 % ! Et en plus hors impôts, vu que l’État ne vient pas encore calculer vos plus-values latentes sur les boîtes de conserve et bols de riz stockés dans vos placards. Puis vous revendez l’année prochaine sur leboncoin.fr et hop, terminé !

    Ce que vous devez comprendre là encore une fois, c’est la logique. Achetez de l’or, des boîtes de conserve, un appartement en Suisse (car peu importe le contrôle des changes, vous serez propriétaire d’un appartement dont la valeur sera exprimée en francs suisses) ou à Berlin pour être sûr d’avoir du futur mark, achetez de l’or ou de l’argent métal, achetez des terres agricoles ou de la forêt mais vous devez comprendre au plus profond de vous qu’il est stupide de vouloir gagner de l’argent dans le système financier actuel puisqu’il va s’effondrer, la question n’est pas « si » mais « quand » !! Donc comme personne ne connaît le « quand », le bon sens veut qu’on s’en tienne le plus loin possible, que l’on débancarise tout ce que l’on peut et que l’on migre vers des actifs tangibles qui ont un avenir. »

    http://www.lecontrarien.com/de-nouveaux-defis-pour-les-epargnants-22-10-2014-edito

    • zorba44 dit :

      Entièrement d’accord avec vos recommandations. Les élucubrations relatives au Big Reset sont, à mes yeux, de la foutaise. Pour preuve, comment croire un seul instant que les discussions, les hypothèses et les plans peuvent prospérer lorsqu’on sait que, face à la violence inouïe provoquée par un séisme financier dont la chaîne des contraintes ne fait que s’accumuler encore et encore, la seule réponse de feue la puissance dominante consiste à essayer de susciter plus de guerres, voire une guerre mondiale ?

      Le survivalisme est la seule réponse, pour le moment, intelligente – car vraiment qui peut savoir quelles autorités émergeront, médiocres pour des réponses minables et vouées à l’échec – ou, alors, supérieures pour des réponses constructives et nécessairement courageuses ?

      Seule certitude : le caractère fondamental de l’or, sans que l’on puisse estimer comment il circulera lorsque le temps sera venu car les porteurs privés seront dans le besoin d’en faire usage.

      Jean LENOIR

      • blanca dit :

        Jean Lenoir, comme 90% de personnes autour de la planète, vous ignorez ce qui se passe réellement autour de la planète. Compte tenu que les mass-médias sont controlés
        par les BANKERS CABAL tout est camouflé.

        – depuis le 17 octobre 2014 Dragon Family a pris le contrôle de la FED FMI ET BANQUE MONDIALE.
        youtube: 18-10-2014: DRAGON FAMILY NOW OWNS IMF & FEDERAL RESERVE

        – en 2011 suite au gèle des avoirs Lybiens par les Bankers and EU countries, Hugo Savez avez demandé le rapatriement du stock d’Or du Venezuala détenu en Occident:
        youtube: Chavez takes his gold from western banks

        – Tous les amis de M. Gaddafi dont la Chine ont commencé a acheté beaucoup d’or pour faire baisser le US$
        L’attaque contre le Pétro-dollar a débuté depuis l’agression d’un pays souverain « La Libye » par des prétextes falacieux . Louis Farrakhan avait prévenus les agresseurs que M.gaddafi a de nombreux amis à travers le monde:
        youtube:Louis Farrakhan dit la vérité sur la libye, avertit et conseille Obama

        – La Chine et la Russie abandonent le US$ avant son effondrement:
        youtube: China & Russia Abandon US Dollar Before COLLAPSE!

        – certains alliés de United States Corporation l’abandonne pour rejoindre AIIB
        youtube: Germany, France and Italy join China’s Asian Infrastructure Investment Bank

        Selon Jim Willie et d’autres auteurs indépendants, le vrai taux de chômage se situe entre 23 et 25% aux USA, de plus depuis mars 2015 United States Corporation est en défaut de payment.

        Dernièrement la bourse chinoise a plongé de 30% et les cotations ont été suspendues
        à New York Stock Exchange.

        LE SEUL REMEDE A TOUT CE FOUTOIR EST : RV/GCR

        SINON C’EST TOUTE L’ECONOMIE MONDIALE QUI VA S’EFFONDRER COMME UN CHATEAU DE CARTE.

    • « Investissez dans l’avenir….. investissez dans les actifs tangibles ! »

      Réponse: la cupidité conduit immanquablement à la faillite par destruction de la valeur créée en dehors de la morale économique la plus élémentaire et ce quelque soit la réserve de valeur, or ou immobilier peut importe. L’exemple chinois de l’effondrement des prix de l’immobilier en est la preuve la plus éclatante. L’exposition de l’économie chinoise en équivalent crédits immobilier est de 68% du PIB!

      Mapping China’s Bursting Real Estate Bubble

    • Trend dit :

      Soyez prudent avec vos propos concernant le blé. Si vos pâtes sont hors de prix ( ce qui est le cas ) au magasin , celà n’est pas nécessairement dû au coût lié à la matière première de base qui a servi à la produire. Les pâtes est le meilleurs business des dix dernières années pour les grandes surfaces qui ne méritent qu’une chose, tomber en faillite. Quand le blé monte le prix monte et lorsque le blé baisse, le prix des pâtes reste stable.
      Le prix du blé explose ? Un peu de sérieux Marianne !!
      Le prix du blé à la bourse de CHicago a atteint son maximum le 22 octobre 1869 US$/ 5000 Bushels; 1779.00 ; le 26 avril 1996 US$ 1793.00 le 27 février 2008 à US$ 1874.00.

      Ce matin le blé vaut US$ 522.00 !!!!! Une chute de 72 % par rapport au pic de 2008. De quel % le prix des pâtes a baissé ? hors de prix le blé ou grandes surfaces escrocs patentés ?

      Naturellement, celà vaut pour toute les matières premières destinées à la consommation finale (petrole=carburant ( état pilleur); sucre= alimentaire( grandes surfaces escroc);blé=alimentaire, etc…)

      • Trend dit :

        Erratum
        Il faut lire :
        Le prix du blé à la bourse de CHicago a atteint son maximum:
        le 22 octobre 1980 :1869 US$/ 5000 Bushels;
        le 26 avril 1996 : US$ 1793.00
        le 27 février 2008 à US$ 1874.00.

    • « Les élucubrations relatives au Big Reset sont, à mes yeux, de la foutaise. Pour preuve, comment croire un seul instant que les discussions, les hypothèses et les plans peuvent prospérer lorsqu’on sait que, face à la violence inouïe provoquée par un séisme financier dont la chaîne des contraintes ne fait que s’accumuler encore et encore, la seule réponse de feue la puissance dominante consiste à essayer de susciter plus de guerres, voire une guerre mondiale ? »

      Non Jean, je ne suis pas d’accord avec vous (pour une fois). La faillite est là, le séisme approche, mais leur seule réponse n’est pas de provoquer des guerres… Leur réponse consiste aussi en un déluge de liquidités, une création monétaire délirante qui leur permet d’acheter du temps, de repousser l’inéluctable. Et ça fait quelques années que ça dure.

      Certes le résultat final n’est pas garanti, ça n’empêchera peut-être pas la banqueroute universelle mais ce faisant ils ont une chance d’imposer AVANT un nouveau SMI s’ils tombent d’accord entre acteurs majeurs du système (Etats-Unis, Chine, Europe). Et croyez-moi, ils doivent s’activer en ce moment pour trouver une solution ! Personne (pas même les Chinois qui veulent la première place) n’a intérêt à ce que le système bancaire et financier s’écroule…

      http://www.zerohedge.com/news/2014-10-21/magic-number-revealed-it-costs-central-banks-200-billion-quarter-avoid-market-crash

      http://www.express.be/business/fr/economy/tant-que-les-banques-centrales-continueront-dinjecter-200-milliards-de-dollars-par-trimestre-dans-le-systeme-la-bulle-boursire-neclatera-pas/208719.htm

      • zorba44 dit :

        Gagner du temps c’est quelque part augmenter l’importance de l’effondrement financier: c’est bien cela Olivier ? Et le « shoot » des marchés si cher à Olivier Delamarche ça n’a aucune raison de s’arrêter si on n’inflige pas à ces même marchés des traitements de choc.
        Et on voudrait croire, c’est si « apaisant » à entendre qu’une solution soit trouvée avant la banqueroute universelle que vous mentionnez et que le signataire ne voit pas comment éviter.
        Oui si les Etats mettent en faillite toutes les banques d’affaires, s’entend en faillite totale et interdisent et marchés à terme et confusion entre banques de détail et banques d’affaires, oui, alors, il y a une lueur d’espoir qu’on puisse mettre quelque chose qui fonctionne et sur des bases saines…

        Pour cela il faut casser l’oligarchie financière, ceux-là même qui tienne les ficelles.

        A l’heure où ceci est écrit il n’apparaît pas, sauf erreur, qu’on en prenne le chemin …si ce n’est celui du quadrilliard de dettes mondiales.

        Il est vrai aussi que « Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer »

        Avons-nous vraiment, Olivier, des positions si éloignées ?

        Jean LENOIR

    • jivaro dit :

      YES. You’re right !

  3. Alcide dit :

    Ce qu’en pense Dimiti Orlov :

    http://cluborlov.blogspot.fr/2014/10/how-to-start-war-and-lose-empire.html
    Trad:
    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fcluborlov.blogspot.com%2F2014%2F10%2Fhow-to-start-war-and-lose-empire.html

    ….il faut comprendre que, à ce stade, l’élite dirigeante américaine est presque entièrement sénile. Les plus anciennes semblent réellement séniles au sens médical….

    L’arrogance , l’obstination stupide ,des riloques à commettre gaffes sur bourdes ,de saccager toutes les relations internationales sur fond de massacres de civils et de prédation des populations , à la façon infantile et obstinée d’exiger de faire fléchir , de faire payer un prix , de sanctionner, est-ce la résultante du gâtisme des ploutocrates anglo-sionistes ?

    Une analyse intéressante.

  4. bocanegra dit :

    Bon article ! A quand une. Version française de ce livre ?

  5. Trend dit :

    Il faut être prudent et ne pas prendre tout ce que l’on dit pour argent comptant.
    L’élite américaine sénile? Je ne le pense. La force des américains ? Leur pragmatisme et leur démocratie. D’accord c’est la démocratie du plus fort, mais imaginons que ce soit la Russie qui la remplace, alors là vous n’auriez même pas le droit de vous exprimer, Donnez-moi un exemple d’un seul pays sur cette terre qui a déstitué ou fait démissionné son président à plusieur reprises à part les USA ? Cherchez vous ne trouverez pas, surement pas les différent président, chinois, français,russes, etc. Coté conflits ? La Russie , très rusée joue à la victime, profitant des erreurs stratégiques d’Obama et de sa politique extérieure héritée de ses prédécesseurs.Demandez-vous comment était l’Ukraine avant la chute du mur ( qui soit disant n’a pas été construit par les occidentaux) ? La bonne question qu’il faut se poser est , faut-il laisser le monopole de l’énergie à des pays non démocratiques ? ( Iran, Lybie, Irak, ….), dont le droit de vote n’existe pas, pays qui sont de veritables dictature!!. Je ne connais pas un pays au Moyent Orient un pays démocratique autre que Israël.

    • Alcide dit :

      Sans prendre quoique ce soit pour argent comptant , nous pouvons constater que même en France les zélites ploutocratiques sont :

      -Soit frappées de sénilité
      -Soit plongées dans un délire mystique
      -Soit au mental détraqué ,aveuglé par le sentiment d’impunité et de toute puissance que leur procure leur position de caniche mordeur rothschildien.
      La preuve en image et par la bouche de leur représentant :

      Demandez le programme totalement fou des zélites:

      • Trend dit :

        Cool Alcide,

        Attali fait chaque fois le même coup lorsque qu’il sort un livre!!
        Plus c’est gros, plus ça passe.

    • zorba44 dit :

      Je ne connais au Moyen Orient un pays démocratique autre qu’Israël. Cela doit sonner comme du miel au lecteur sioniste (que je ne suis pas) et laisser rêveur. Quoi un pays qui colonise à outrance qui chasse qui expulse, passé maître dans l’art d’organiser des guerres grâce au lobby juif d’en haut, là-bas de l’autre côté de l’atlantique.
      Well comme la démocratie est du miel ! Avec un tel discours il n’y a plus qu’à désespérer de l’avenir du monde parti pour des guerres de mille ans…

      Quant au monopole de l’énergie, votre corollaire en fait, c’est du communisme inter-état puisque cela prive, ipso facto, les états de leurs ressources naturelles.

      Avez-vous, au moins, conscience du bordel que suscitent vos idées et prises de position si particulières ?

      Jean LENOIR

      • Trend dit :

        Cher Zorba,
        – Mes prises de positions sont très souvent argumentées!!!!! De plus elle mènent au débat, que dire de mieux et tout celà sans haine et avec pragmatisme.
        -Comme je le signalais, c’est uniquement la démocratie du plus fort ! Au fait je ne suis pas sïoniste, ni catholique,ni musulman , simplement opportuniste agnostique.
        Juif, arabe, et autres .. sont avant tout des êtres humains avec TOUT leurs défauts.
        Israël qui agrandi ses colonies, Sadam Hussein qui avait envahi le Koweit pour essayer de l’annexer ! La France avec la Nouvelle Calédonie….. Belgique avec le Congo,….
        Soyons clairs regardons-nous en face d’un mirroir, ne sommes-nous pas un peu nostalgique des colonies ?
        -Guerre via les lobby juifs ? Que pensez-vous pour le fun de la petite anecdote allemande bien catholique ci-dessous:
        Petite anegdote de 14-18 Vickers copie la fabrication de détonateurs de grenades Krupp , devant le tribunal arbitral germano-anglais( ceci se passe pendant le conflit !), Krupp intente donc un procès à Vickers et reçoit un shilling par par mort ALLEMAND qu’aurait provoqué une explosion de la grenade incriminée. Donc Krupp, à chaque soldat tué par les grenades anglaises copiées gagne de l’argent. Ce qui s’appelle gagner sur les deux tableaux .

        -Coté énergie, c’est simplement la loi du plus fort et non du communisme inter -état, il suffit d’observer le comportement animal , l’un est prédateur de l’autre . Nous sommes le prédateur du monde arabe sans plus, comme les arabes l’ont été pendant des siècles en tant que marchant d’esclaves et sans que personne n’aie à redire.
        Israël qui agrandi ses colonies, Sadam Hussein qui avait envahi le Koweit pour essayer de l’annexer ! La France avec la Nouvelle Calédonie….. Belgique avec le Congo,….

    • Holy dit :

      « La force des américains ? Leur pragmatisme et leur démocratie. D’accord c’est la démocratie du plus fort…… »

      Tout est dit. C’est tout sauf une démocratie ; en fait c’est une ploutocratie.

      « faut-il laisser le monopole de l’énergie à des pays non démocratiques ? »

      Très drôle. Vous appelez à envahir ces pays, les mettre sous la botte de l’Occident au nom de la démocratie ?
      Vous avez déjà réfléchi à ce que signifie le mot démocratie ?

  6. brunoarf dit :

    Depuis des années, la BCE prête des centaines de milliards d’euros aux banques européennes. Avec cet argent, les banques achètent des obligations émises par leur Etat.

    Les banques italiennes achètent des obligations de l’Etat italien. Les banques espagnoles achètent des obligations de l’Etat espagnol. Les banques portugaises achètent des obligations de l’Etat portugais. Etc.

    Regardez bien les graphiques 3A et 3b :

    http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=74349

    En clair : il ne reste plus que la BCE pour empêcher l’effondrement généralisé des Etats européens.
    Malheureusement, cette gigantesque bulle de dette publique continue à gonfler.
    Malheureusement, cette gigantesque bulle de dette publique ne peut pas gonfler jusqu’au ciel.
    Il arrive toujours un moment où une bulle finit par faire …
    … plop !
    La Grèce, l’Italie, le Portugal, l’Irlande, Chypre, la Belgique, l’Espagne, la France, le Royaume-Uni sont en faillite.

    Jeudi 23 octobre 2014 :

    La dette publique en hausse à 92,7% du PIB dans la zone euro.

    1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 317,499 milliards d’euros.

    2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2168,855 milliards d’euros.

    3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 224,129 milliards d’euros.

    4- Irlande : dette publique de 209,702 milliards d’euros.

    5- Chypre : dette publique de 19,365 milliards d’euros.

    6- Belgique : dette publique de 433,274 milliards d’euros.

    7- Espagne : dette publique de 1012,606 milliards d’euros.

    8- France : dette publique de 2023,668 milliards d’euros.

    9- Royaume-Uni : dette publique de 1552,344 milliards de livres sterling.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-23102014-AP/FR/2-23102014-AP-FR.PDF

  7. Alcide dit :

    Ce qu’en pense Paul Craig Roberts:
    Le dollar est le point faible des US.

    http://usawatchdog.com/dollar-is-the-weak-spot-for-us-paul-craig-roberts/

  8. Alcide dit :

    Ce qu’en pense Rickards ;
    Se préparer à une confiscation mondiale de l’or et une société orwellienne.

    http://www.goldcore.com/goldcore_blog/Prepare_for_Global_Gold_Confiscation_and_Orwell_s_1984_Warns_Rickards

    Trad:
    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.goldcore.com%2Fgoldcore_blog%2FPrepare_for_Global_Gold_Confiscation_and_Orwell_s_1984_Warns_Rickards

    Rickards ,en tant qu’initié du système , nous décrit le phantasme ultime des vieux débris qui tirent les ficelles.
    C’est aussi dans le droit fil de ce que préconise le collabo Soros :
    http://www.zerohedge.com/news/2014-10-23/george-soros-slams-putin-warns-existential-threat-russia

    …20 millards pour aider les nazis putschistes de Kiev à continuer les massacres de civils dans le Dombass , cela présenté comme une réponse à une agression russe inventée…

    Nous somme en plein délire orwellien et c’est cette réalité virtuelle que les ploutocrates du cartel et leur armée de couilles-molles au pouvoir veut nous faire accepter.

  9. LULULU dit :

    Pour l’instant nos n’avons pas vu d’effondrement mais dans l’histoire chaque fois qu’il y a eu effondrement (crise de 1936 et dernière guerre mondiale..), les peuples ont toujours réussi à se relever mais évidemment il y a eu de la casse et de nombreuses personnes ou entreprises ruinées. Les prédictions de WILLEM MIDDELKOOP semblent vraisemblables mais en économie tout n’est pas vraisemblable par exemple sur le prix du pétrole actuel MIDDELKOOP s’est trompé. Et pourtant nous n’en sommes pas encore arrivés au Big Reset. Il est inévitable que la Chine avec son taux actuel de croissance veut arriver dans la Cour des grands, elle le déclare partout et elle en a les moyens, Pour prédire ça il n’y a pas besoin de sortir des grandes écoles, il suffit d’aller se promener en Chine.
    Par contre la Chine n’a pas intérêt à un effondrement mondial de l’économie qui entraînerait son propre effondrement. Elle imposera SUREMENT sa monnaie pour les échanges internationaux C’EST INNEVITABLE, mais delà à affaisser le système économique mondial et sa monnaie je ne le crois pas et je pense même que AVANT ce cas là elle serait obligée à secourir le dollar pour ne pas perdre une bonne partie de ses exportations. Plusieurs fois la Chine a rappelé à l’ordre l’Europe pour sa mauvaise gestion. Nous ne voulons rien écouter !!!
    Nos avons des politiciens qui n’ont qu’une idée se faire réélire en investissant à crédit et ça marche !!!. Les travaux pharaoniques du LGV de l’Ouest qui vont faire gagner une heure vont-ils redresser l’économie ou endetter encore plus la SNCF qui est amenée à élever encore plus le prix des billets dans une France qui aurait bien plus besoin de baisser ses tarifs de transports.
    Il en est de même avec l’essence de schiste, allons nous attendre 20 ans pour imiter les USA ??? quand nous aurons perdu TOUTE notre industrie???
    Quand voterons nous pour des élus en fonction de leur bonne gestion ???
    et non plus en fonction de la masse de leurs investissements faits à crédits et en temps de crise???.

    • zorba44 dit :

      Votre vue de la Chine paraît idyllique. Vous êtes vous au moins promené vous-même dans la vingtaine de villes fantômes prêtes à accueillir des centaines de millions de chinois ? Avez-vous songé aux conséquences financières de cette gabegie ?

      Même si vos intentions sont bonnes, il y a du Madame Michu dans vos affirmations. Dans ce type d’exercice trois impératifs, les données réelles chiffrées, les données réelles chiffrées, les données…

      Jean LENOIR

  10. LULULU dit :

    Je suis allé en Chine deux fois cette année, chaque fois pendant plusieurs semaines et j’ai pu approcher plusieurs régions de Chine. il est vrai que la construction de très nombreux immeubles de 45/48 étages n’est pas l’idéal mais il faut VOIR l’état de la Chine et surtout des chinois ces dernieres années et encore maintenant. Pour les loger il y a en moyenne 2m² environ d’habitat par chinois. Donc la Chine n’a pas le choix, elle doit parer au plus pressé. Nous avons été dans une situation semblable après la seconde guère mondiale (rappelons nous l’hiver froid de l’abbé Pierre) où bon nombre de français vivaient dans des cabanes en planches. La Chine a un taux de croissance qui voisine PLUS DE HUIT FOIS LE NOTRE. On peut donc considérer qu’elle est bien gérée même si ces immeubles de 45 étages vont poser des problèmes dans quelques années, ils vont probablement produire des troubles sociaux mais à ce moment là, on détruira probablement ces tours comme le fait la France en ce moment avec pas mal d’HLM. II ne faut pas oublier que la mentalité chinoise est soumise, que les gouvernements sont très autoritaires et qu’une grève générale ou des mouvements de type 1968 sont impensables. Il ne faut pas s’arrêter aux « données chiffrées » en Chine qui sont en général fausses. Il faut analyser le pays à partir de ce qu’il était, il y a encore 10 ans et ce qu’il devient DE JOUR EN JOUR. Ces dernières semaines il a doublé les USA et il est devenu LA PREMIERE ECONOMIE MONDIALE. C’est une date HISTORIQUE qui a été négligée par la presse occidentale. Lui refuser sa monnaie pour les échanges internationaux, en voulant à tout prix sauvegarder le dollar est stupide et ne peut mener qu’à une guerre économique que nous sommes en train de perdre EN CE MOMENT. La Chine malgré ses statistiques souvent fausses ne cache pas son objectif : amasser suffisamment d’or pour que sa monnaie soit reconnue mondialement, face à un dollar qui est imprimé à tout va et qui perd tous les ans de sa valeur sans aucune garantie or, (sans être indexé sur l’or).
    Ils se retrouvent face aux USA qui ne veulent même plus dire combien d’or il leur reste (s’il en reste), quand on voit qu’ils ne peuvent même plus restituer leur or aux pays étrangers..
    Sans aucun parti pris politicien, on peut déjà présager ce que va devenir le dollar imprimé à tout va face à une monnaie garantie or. Je crois que le niveau de vie des chinois ne peut que s’améliorer très rapidement au détriment de nous (l’occident).
    JE NE VOIS PAS CE QUE L’ON PEUT TROUVER POUR DOUTER DE CETTE EVIDENCE
    sinon le fait de se regarder un peu trop le nombril – pour ceci nous sommes les champions !!!

    • zorba44 dit :

      Vous semblez oublier l’essentiel …la bulle financière chinoise et l’effondrement de ses marchés extérieurs. Allez donc consulter le « baltic index » pour vous convaincre du deuxième point.

      Seul point positif, la Chine accumule l’or …et finira par abandonner le dollar.

      Jean LENOIR

Répondre à Holy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s