Giscard avertit : « La France risque de se retrouver dans la même situation que la Grèce »

Toujours le même pauvre argument des européistes : Les politiques menées depuis 40 ans ne marchent pas ? C’est qu’on n’en a pas fait assez ! Avec un vilain mensonge sur le non français au référendum de 2005,  coupable aux yeux de Giscard d’avoir « disloqué le mécanisme de l’Europe » (oh le joli mot, « mécanisme ») alors même qu’il a été ensuite foulé aux pieds par le traité de Lisbonne. Lorsqu’en revanche les sondages disent que les Français veulent conserver l’euro, il faut « prendre appui sur ce soutien de l’opinion » pour relancer le projet européen…

giscard france grece

« L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing estime que la France «risque de se retrouver dans la situation qu’a connue la Grèce» et de devoir «demander l’aide du FMI», dans une interview publiée ce samedi dans Le Figaro.

Celui qui fut chef de l’Etat de 1974 à 1981, propose, avec le soutien d’Helmut Schmidt, chancelier allemand à la même époque, de former autour de l’euro un «ensemble homogène» d’une douzaine de pays dotés des mêmes règles budgétaires et fiscales, qu’il appelle «Europa».

Malgré une dette élevée, explique-t-il, «aujourd’hui nous sommes protégés par des taux d’intérêt très bas, mais c’est provisoire. La Fed (banque centrale américaine, ndlr) a annoncé son intention de relever ses taux d’intérêt dès que la conjoncture le permettra, probablement dans les 18 mois (…) Ce jour-là, notre pays risque de se retrouver dans la situation de la Grèce. Les pouvoirs publics seront conduits à demander l’aide du FMI».

Compléter l’euro par une union budgétaire et fiscale

Selon VGE, «le mécanisme de l’Europe a été disloqué avec le non français au référendum de 2005. Pour autant, les sondages l’attestent : une grande majorité de nos compatriotes ne veut en aucun cas abandonner l’euro ! Nous devons prendre appui sur ce soutien de l’opinion pour retrouver le fil du projet européen initial avec ceux qui, parmi nos voisins, le veulent bien. Et laisser les autres vivre leur vie».

Feraient partie de cette union approfondie la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Espagne, le Portugal, l’Autriche, et «le moment venu la Pologne», précise-t-il, en ajoutant que «la participation de l’Irlande et de la Finlande peut être envisagée».

«Ces douze pays constitueraient un ensemble homogène que nous appellerons Europa. Son objectif est de compléter l’euro par une union budgétaire et fiscale, dotée à terme d’un Trésor public commun et d’un mécanisme de solidarité financière», détaille Valéry Giscard d’Estaing, qui défend cette thèse dans un livre «Europa – la dernière chance de l’Europe» (XO Editions), préfacé par Helmut Schmidt.« 

Source : 20minutes.fr

Lire aussi :

Une star de Wall Street parie sur l’effondrement de la France

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Giscard avertit : « La France risque de se retrouver dans la même situation que la Grèce »

  1. Ping : PART-01|POLITIQUE PLOUTOCRATIQUE | Pearltrees

  2. Bonnal dit :

    S’il n’est pas stupide (et il ne l’est pas) ce vieux grigou sait DEPUIS LE DEBUT que le système d’esclavage par la dette nous conduit dans les bras du FMI, c’est à dire de la misère organisée !

  3. marie dit :

    avec les dirigeants que les français se farcissent depuis 40 ans , et qui font conneries sur conneries , on peut se dire que ce triste sire n’a pas tord ;

  4. zorba44 dit :

    Merci Giscard …et vous aurez été un des technocrates initiateur de cette situation ! …il y a une quarantaine d’années. Joli Passif !!!

    Jean LENOIR

    nb C’est vrai votre père disait « votez pour mon fils c’est un homme bien »

  5. diams dit :

    Giscard ou la fausse compassion….ce type est sans émotions, sauf quand il parle de lui

  6. BOURGEAUD dit :

    Mr d’Estaing a de qui tenir (f biographie de son papa);Par ailleurs l’histoire de l’a création de l’Europe remonte avant la première guerre mondiale et s’est accentuée lors de la deuxième guerre mondiale et dans la soit disant résolution des suites de la guerre par les américains qui ont crée l’Europe avec comme position centrale l’Allemagne dont ils ont à l’époque (1945_1956 )recyclé les banquiers , financiers et grands capitalistes ,( certains criminels de guerre et qu’ont a blanchis pour les intégrer dans la construction européenne).Il est caché aussi que les cartels financiers et industriels français espérant des débouchés avec les cartels allemands ont collaboré de longue date à la création de l’Europe y compris pendant la deuxième guerre mondiale.Contrairement à ce que l’histoire officielle nous enseigne la liberté et la prospérité des citoyens de la zone euro n’a rien à voir dans la mise en route de l’Europe car leur premièr projet était sous prétexte d’inflation de créer une déflation des salaires ! nous y revoilà! Lire les travaux de Annie LACROIX RIZ à ce sujet!

  7. Nanker dit :

    « ’il n’est pas stupide (et il ne l’est pas) ce vieux grigou sait DEPUIS LE DEBUT que le système d’esclavage par la dette nous conduit dans les bras… »
    … DES AMERICAINS ce qui réjouit ce sale type.

    Giscard nous a vendus à Washington, en cela il est le « digne » flls de Jean Monnet. Au lieu de l’interroger sur l’avenir de l’Europe on devrait le juger pour haute trahison!

    • Garfy dit :

      champar
      31 octobre 2014 à 3 h 27 min

      Le programme des centrales électrique nucléaires en grand nombre a été décidé par Giscard et non par de Gaulle.
      Giscard a pris très peu de bonnes décisions lorsqu’il était président de la république, ne lui enlevons pas le mérite de celle-là.

      ET POUR CELA EGALEMENT –
      (lu sur un blog) – l’auteur est pro-centrales nucléaires uranium évidemment, mais Giscard aurait pu se renseigner sur les centrales au thorium qui était déja proposées à l’époque (Professeur Edgard Nazare -)

  8. Alcide dit :

    VGI avec l’ancien banquier rothschildien Pompidou a crée la dette publique en 1973 par l’obligation faite à l’état , qui perd ainsi sa souveraineté ce dont tous les gardiens de la constitution se contrefichent, d’emprunter auprès des marchés privés de la monnaie crée hors du néant par les banques privées et ce contre intérêt .

    La dette publique est une arnaque qui prospère sur l’incompréhension de la nature de la monnaie par le populaire , incompréhension alimentée en permanence par les médias achetés et les économistes-diafoirus du système.

    Cela réjouit les politiciens véreux , encourages les banquiers crapuleux et donne des ailes aux médias complices .

    Cet individu qui a ruiné la France ainsi que tous les complices de l’arnaque devraient être poursuivis pour haute trahison.

    Le reste est foutaises.

    La crise économique , morale et politique perdurera tant que la justice ne passera pas et qu’il ne sera pas établi une monnaie saine qui ne soit la dette de personne.

    • Surya dit :

      Vous racontez n’importe quoi :

      – la dette publique existait bien avant 1973
      – la Loi de 73 n’a jamais obligé l’Etat à se financer sur les marchés (mais pour le savoir il faudrait peut-être la LIRE), saurez-vous retrouver la date du dernier prêt fait par le Trésor à l’Etat ? (surprise : c’est postérieur à l’adoption de la fameuse Loi)
      – Chez Rotschild, pompidou s’occupait e l’industrie, d’ailleurs je doute que la banque rotschild ait jamais acheté de la dette publique, vous savez ce qu’ils font chez rotschild ?

      • Alcide dit :

        Cher Surya,
        Vous débarquez de la galaxie d’Andromède ou vous sortez d’hibernation ?
        Si vous ignorez encore l’arnaque et son fonctionnement simplissime, je vous répondrai pour vous mettre sur la voie qu’il est plus onéreux de rembourser une dette avec les intérêts qu’une dette sans intérêts … même s’il est difficile à admettre que des gueux refusent la servitude par la dette inventée.

        LA CHARGE DE LA DETTE NOURRIT LA DETTE
        http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque

        Mécanisme possible de la cuisine bancaire :
        Achats d’obligations d’Etat par les banques : mais d’où vient la monnaie ?

        http://ecodemystificateur.blog.free.fr/index.php?post/Cr%C3%A9ation-mon%C3%A9taire-obligations-Etat

        Le système bancaire est une fraude totale légalisé par des lois odieuses.
        La preuve bien visible en est que tous nos gouvernements payés comme on paye les putes s’acharnent à sauver ce Moloch au détriment de toute la population.

  9. Trend dit :

    Si Giscard veut donner des conseils, j’espère qu’ils ne sont pas de l’envergure de ceux utilisés lorsqu’il était président du Club Med ( en faillite et refinancé par des fonds moyen -orient )

  10. Garfy dit :

    il a des valises ……….. le vieux

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s