Cash Investigation : « Madame Lucet n’aura plus aucun grand patron en interview » (PDG de Huawei France)

« Mardi soir, France 2 diffusait un numéro de « Cash Investigation » très accablant pour l’industrie des smartphones. Travail d’enfants en Chine par des sous-traitants, conditions de travail inhumaines dans les mines de tantale en RDC, l’émission n’épargne aucune grande marque de téléphone, de Samsung à Apple en passant par Nokia ou encore LG. Interpellé de manière très directe par Elise Lucet (voir ci-dessus), le patron de Huawei France a répondu à la controverse.

« J’ai activé tous mes réseaux et Madame Lucet n’aura plus aucun grand patron en interview, sauf ceux qui veulent des sensations extrêmes ou des cours de Media Training! », a-t-il dit lors d’une conférence organisée par un hebdomadaire français.

Comme on le voit dans cet extrait ci-dessus, François Quentin réclame les cartes d’identité et de presse à la présentatrice du 13 heures de France 2 (elle l’est depuis 2005). Le patron de Huawei France assure qu’il ne la connaissait pas. « Je pense que c’est ce qui lui a déplu », a-t-il ajouté.

« Nous avons une tolérance zéro sur ce point (le travail infantile, NDLR) et nous avons immédiatement cessé toute collaboration avec cette entreprise (LCE, basé à Nanchang, NDLR) », a également fait valoir le patron d’entreprise, selon L’usine digitale.fr, un site d’info spécialisé dans l’industrie du numérique. Le chef d’entreprise affirme également que Huawei – numéro 3 des ventes de smartphones dans le monde – avait détecté le problème chez son fournisseur d’écran en mai dernier, soit un mois avant la prise de bec avec la journaliste de France 2. Il a enfin promis aux salariés, partenaires et clients de Huawei l’envoi prochain d’un message pour les rassurer sur les pratiques de la marque, excluant en revanche toute communication plus globale. Pas sûr que cela suffise à éteindre l’incendie provoqué par la diffusion de l’émission d’investigation de France 2.

L’émission est à (re)voir via ce lien. »

7 sur 7.be via Les moutons enragés, le 7 novembre 2014

Extraits de l’émission :

 

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Environnement, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Cash Investigation : « Madame Lucet n’aura plus aucun grand patron en interview » (PDG de Huawei France)

  1. Geraldine dit :

    Quelle froideur, quelle absence totale de sentiments chez ces grands patrons de la mondialisation sauvage !!
    J’en reste glacée…

    • Oui, admirez l’enchaînement du patron de Huawei :
      1. le regard qui tue
      2. la dénégation
      3. la fuite
      4. les représailles…

      • zorba44 dit :

        C’est bien le monde déshumanisé prévu par Virgil Gheorghiu, c’est cela que nous les lambdas devons combattre par tous les moyens pour assurer à nos enfants une vie digne de ce nom.

        …Sinon autant avoir une vie de chat sauvage !

        Jean LENOIR

  2. Trend dit :

    N’oubliez pas une chose,
    Nous sommes tous complices !
    Pourquoi ne pas commencer à boycotter ces grandes marques citées dans l’article. Voius verrez le changement et celà en très peu de temps.
    N’oubliez jamais c’est vous le client
    Comme dirait Bouvard:  » Ni dupe,ni complice »

  3. bob dit :

    en même temps le comportement de cette journaliste est grossier donc la réaction est toute naturelle. je suis pas un patron mais si quelqu’un m’apostrophe dans la rue de cette manière, mon premier réflexe serait du même ordre que ce patron à la différence que moi j’aurai été moins poli.

    • Stan dit :

      Grossier? je ne trouve pas. Elle a été polie, elle a attendu la fin de la réunion et a posé des questions factuelles… elle n’avait pas le choix, son bureau avait rejeté ttes les demandes d’interview

  4. girafon dit :

    Ignoble la réaction !! le pdg de Huawei menace de boycotter Elise Lucet ? Que tous les clients boycottent la marque !!!

  5. Nanker dit :

    Grossier ou pugnace?

    De toute façon elle enverra désormais des journalistes de son équipe qui en plus diront seulement qu’ils travaillent sur France2 et pas pour « Cash Investigation ».

    Dans un an au maximum ce gugusse repassera dans cette émission sans même se rendre que le type ou la fille qui l’interviewait bossait en fait pour Elise Lucet.

    Bravo Elise le vrai journalisme est celui qui tape dans les gonades. Autrement dit pas celui que pratique Yves Calvi!

  6. Igor dit :

    Ce n’est pas d’aujourd’hui que cette pratique existe, d’ailleurs pour la plus part des objets importés, si c’est pour les smartphones Huawaei on est offusqué, le président du groupe aurait il refusé son obole au gouvernement, chacun sait que France 2 est en charge de la propagande….

  7. Robin dit :

    « Vendre du rêve en dissimulant les cauchemars »
    Exactement, la formule d’Elise Lucet résume parfaitement le drame du consumérisme moderne, qu’on nous vend comme une promesse de bonheur alors qu »‘il fout par terre l’éthique et l’avenir d’une grande partie de l’humanité.
    Pour changer les choses il faudrait un sursaut des consciences, malheureusement on n’en voit pas le début du commencement…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s