Hollande « se comporte comme un alcoolique par rapport à l’impôt » (H. Mariton)

(BFMTV, 10 novembre 2014)

« L’alcoolique qui dit : Je vais arrêter de boire mais encore un verre… Là il dit : Je vais m’arrêter de faire payer des impôts supplémentaires mais encore un verre… Dans le budget 2015, dans la loi de finances rectificative pour 2014, dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015, il y a de nouveau des prélèvements supplémentaires… »

Voir aussi : « Ça ne coûte RIEN c’est l’Etat qui paie »

(BFMTV, 7 novembre 2014)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Hollande « se comporte comme un alcoolique par rapport à l’impôt » (H. Mariton)

  1. Ping : PART 01|POLITIQUE PLOUTOCRATIQUE | Pearltrees

  2. zorba44 dit :

    Ce mec est une merde. Tout est dit

    Jean LENOIR

  3. sokoloff dit :

    Mariton est bien bon mais à peu de choses près l’UMP et le PS font la même chose en matière fiscale…. des Ogres jamais rassasiés de sucer le sang des contribuables !

    Combien de taxes et d’impôts nouveaux Sarkozy a t il créé pendant son quinquennat ?

    37 si ma mémoire est bonne !!!

    Il faut dire merci à l’UMPS.

  4. guyem dit :

    Un rail , du goudron et des plumes ,,,,,,,,,, à défaut de faiseuse de veuve ,,,, il faut prendre à l amérique ce qu elle a de bon !

  5. brunoarf dit :

    La France n’est plus une république.

    La France n’est plus une démocratie.

    En réalité, ce sont 2000 familles qui ont tous les pouvoirs.

    En réalité, ces 2000 familles forment la nouvelle aristocratie.

    La nouvelle aristocratie subira le sort de l’ancienne aristocratie.

    Ils finiront la tête au bout d’une pique.

    Lisez cet article :

    Bienvenue dans la bulle.

    L’un est secrétaire général de la présidence de la République, et l’autre, l’un des principaux leaders de l’opposition. Pourtant, quand Jean-Pierre Jouyet et François Fillon déjeunent, ce sont deux amis – deux anciens collaborateurs, même – qui se retrouvent dans un restaurant proche de l’Elysée… Retour sur cet entre-soi auquel « Marianne » consacre un dossier dans son numéro actuellement en kiosques.

    http://www.marianne.net/Bienvenue-dans-la-bulle_a242750.html

Répondre à brunoarf Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s