Olivier Delamarche : « On va mettre partout les compteurs à zéro »

(BFM Business, 17 novembre 2014, partie 1/2)

Voir ici la 2ème partie

Thèmes abordés : les chiffres catastrophiques de la consommation et du PIB japonais, le quantitative easing, le « Gvain » de Brisbane, etc.

Rappel : Olivier Delamarche : « Il va y avoir un changement de système monétaire »

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Olivier Delamarche : « On va mettre partout les compteurs à zéro »

  1. Geraldine dit :

    A propos de ZERO regardez ce qui marche en Grande-Bretagne : le « contrat » de travail zéro heure… et en plus il y a une clause d’exclusivité pour l’employeur !

    http://fortune.fdesouche.com/362001-grande-bretagne-le-succes-du-contrat-de-travail-zero-heure

  2. La Chine ouvre son marché actions aux liquidités mondiales, avant de passer aux produits dérivés offerts aux investisseurs internationaux pour trader/gérer la destruction de sa dette domestique par des instruments de couverture à effet de levier, en raison de l’arrêt complet de son shadow banking. Voilà qui n’est pas sans rappeler l’envolée des dérivés de crédit sur la dette occidentale ces dix dernières années. Mêmes problèmes financiers, même recettes bidon pour repousser le problème d’un système centralisé dirigiste qui ne marche pas. Le recyclage des QE asiatiques ne pouvant plus passer par le shadow banking chinois, en raison de l’arrêt des programmes de refinancement de la dette privée par l’argent pubic décidé par la PBOC, il faut taper dans les liquidités internationales, afin que les liquidités générées par la gestion de la dette chinoise puissent retrouver le chemin des marchés internationaux et partant alimenter les autres compartiments de la dette mondiale, notamment celle en dollars US et en euros.

    Stock Connect debuted on November 17, and for the first time, stocks on both markets can be traded freely, a major step in China’s roadmap to liberalize its economy.

    The landmark agreement will give international investors a lot more options- 568 Shanghai-listed stocks and 268 Hong Kong-listed companies. Foreign investors will be exempt from paying taxes on capital gains (CGT). Previously, the trading of mainland Chinese stocks on the Hong Kong exchange was restricted to a few “qualified » investors.
    http://rt.com/business/206235-china-hong-kong-stock/

    • zorba44 dit :

      Pour sûr il ne faut pas oublier, à côté des QE japonais, les évidents problèmes des bulles de la dette chinoise.
      Tout est fragile, fragile …et il convient de rappeler l’effet de domino consécutif à un krach qui ne manquera pas de se produire à l’instant « t ».

      Ce sera terrible et dévastateur

      Jean LENOIR

  3. Mertens dit :

    « Le Q.E. est destructeur » ….voilà une chose à retenir !

  4. Jenkins dit :

    Il n’y a plus de face-à-face ! Chaque fois ils lui mettent en face un sparring-partner qui se fait trouer la tête par Olivier…
    Ceux qui reviennent sont les plus accomodants, ceux qui n’osent pas le prendre à rebrousse poil et ainsi reçoivent moins d’uppercut et d’ironie cinglante… on se régale moins.

  5. L’ordre monétaire mondial est en train de changer mais pas dans le sens voulu par les Anglo-saxons. La Russie détient désormais un stock d’or supérieur à celui de la Chine et se retrouve maître du jeu face à une Ukraine à la merci de sa dette que la Russie pourrait rappeler du jour au lendemain. Le blocus de l’Ukraine de l’Est est un casus belli, un de plus, pour la Russie qui a annoncé la libre circulation du rouble dans les provinces ukrainiennes séparées. L’Europe est donc contrainte de soutenir financièrement une Ukraine incapable de tenir ses engagements financiers et encore moins de réaliser les réformes demandées par le le FMI, et pour cause.
    Obama s’est mis une fois de plus la Chine à dos lors du sommet de Brisbane en l’accusant de représenter une menace globale pour la zone Pacifique. De leur côté les BRICS ont tenu une mini-sommet dans le sommet qui a vu un soutien marqué de l’Indonésie et de la Turquie à la Russie, tandis que le prince héritier saoudien s’est longuement entretenu avec Poutine en vue du sommet de l’OPEC le 28 novembre prochain. Les Russes n’auront pas perdu leurs temps, malgré tous les efforts pour les diaboliser.

    In fact from the way the western media reported the summit most westerners are probably not even aware that non-western leaders including the other leaders of BRICS states also attended the summit. From the lack of attention they got one might suppose they were as unimportant as they were in say 1978. So delusional has the west’s perception of the world and of its place in it become.

    Putin also had a lengthy meeting with the Crown Prince of Saudi Arabia, whom he also sat next to during various plenaries, during which he would have been informed in detail of the Saudi approach at the forthcoming OPEC summit on 27th November 2014. That meeting the western media of course also almost completely ignored.
    http://russia-insider.com/en/politics_ukraine_opinion_media_watch/2014/11/18/03-00-05am/g20_summit_fact_and_fiction_putin?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

    • zorba44 dit :

      Il est clair que Putin agit alors que l’axe USA-Europe ne fait qu’intriguer, comploter tout en se détruisant de l’intérieur. Ce qui se déroule sous nos yeux est proprement hallucinant : « nos élites » nous dépècent et nous détruisent par autolyse économique méthodiquement organisée.
      L’Histoire se dessine sous nos yeux comme avec un univers dantesque exprimé par feu Salvador Dali : c’est vertigineux.

      Jean LENOIR

  6. nadia dit :

    On peut également rappeler les accords commerciaux en mai dernier entre la Russie et la Corée du Nord avec en prime l’effacement de la dette de cette dernière à 90% par la Russie

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s