« Le cours du pétrole continuera de baisser jusqu’à ce que les producteurs américains sortent du marché »

Etonnant. Y aurait-il rupture de l’alliance historique entre les monarchies du Golfe et les Américains ? Ou bien les dictatures corrompues du Moyen-Orient craignent-elles que la nouvelle indépendance énergétique américaine non seulement déprime pour longtemps le cours du pétrole, mais détourne les Etats-Unis de leur soutien politique et militaire… au moment même où le Califat islamique devient une menace pour elles ? D’autres voix mettent plutôt en avant une volonté de nuire aux schistes russes et chinois… OD

'Le cours du pétrole continuera de baisser

« La stratégie de l’OPEP sur la production de pétrole brut entraînera un effondrement de l’industrie du pétrole de schiste américain, a estimé Leonid Fedun, vice-président du géant pétrolier russe Lukoil, dans le cadre d’une interview à Londres.

Fedun a fait cette déclaration à la suite de la réunion des 12 membres de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) qui a eu lieu jeudi Vienne. Ils devaient discuter de la possibilité de réduire le niveau de production pour tenter de juguler la baisse des cours que l’on observe actuellement. Depuis le mois de juin dernier, où il était à 115 dollars, le cours du baril de pétrole a perdu plus de 40 dollars, principalement en raison de l’arrivée sur le marché du pétrole de schiste venant des Etats-Unis, mais aussi de la baisse de la demande de la Chine et de l’Europe. 

Le Venezuela, le Nigeria, l’Iran, l’Irak et l’Equateur, des pays qui ne détiennent pas des réserves financières aussi importantes que les pays du Golfe pour compenser la perte de revenus liée à cette baisse des cours, souhaitaient que l’Organisation décide de réduire sa production pour permettre une remontée des cours. Mais la majorité des pays membres, et notamment l’Arabie Saoudite, ont décidé le maintien du niveau de production actuel.

« Cette attaque majeure vise le marché américain », a déclaré Fedun. Il a expliqué que les producteurs américains de pétrole survivent actuellement parce qu’ils ont réussi à s’assurer un prix de revente de 90 dollars le baril pour leur pétrole, mais qu’ils seront touchés de plein fouet par les cours actuels de 70 dollars lorsque ces contrats expireront. En effet, à ce cours, ils ne peuvent plus couvrir leurs coûts de production.

Les Russes sont moins affectés, a-t-il dit, parce que leurs coûts de production sont plus faibles et que la chute du cours du rouble permet d’atténuer l’impact de la chute des cours du pétrole qui sont exprimés en dollars.

Fedun pense que l’effondrement des cours devrait se poursuivre : « En 2016, lorsque l’OPEP aura atteint son objectif de nettoyer le marché marginal américain, le cours du pétrole recommencera à monter ». Il a proposé une comparaison intéressante :

« L’essor du pétrole de schiste est comme la bulle Internet. Les plus forts resteront, les plus faibles disparaîtront »

Immédiatement après la réunion de l’OPEP, le cours du pétrole a encore baissé, atteignant moins de 70 dollars le baril, son plus bas niveau depuis 2010.

L’OPEP représente environ 40% de la production mondiale de pétrole. L’Arabie saoudite pompe à elle seule 16% du pétrole mondial. Cependant, désormais, les Etats-Unis, qui ne sont pas membres de l’organisation, produisent quasiment autant. Quant à la Russie, qui n’est pas non plus membre de l’OPEP, elle pompe 14% de la production mondiale ».

Audrey Duperron, Express.be, le 28 novembre 2014

Lire aussi :

Contre-choc pétrolier : les Saoudiens mènent une guerre des prix contre le pétrole de schiste américain

Rappels :

Panique sur le pétrodollar ? La Chine multiplie les accords d’échanges de devises : Canada, Qatar, Corée du Sud, etc.

La bulle des gaz et pétrole de schiste va bientôt éclater

Gaz de schiste, la nouvelle bulle boursière

Comprendre la géopolitique de la troisième guerre mondiale

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour « Le cours du pétrole continuera de baisser jusqu’à ce que les producteurs américains sortent du marché »

  1. Ping : « Le cours du pétrole continuera de baisser jusqu’à ce que les producteurs américains sortent du marché » - Ma banque a moiMa banque a moi

  2. pasquale dit :

    Remarque en passant: le prix du baril dégringole mais les prix à la pompe ne suivent pas…. vous ne trouvez pas ça scandaleux? avec ça on nous dit que la baisse va redonner un coup de fouet au pouvoir d’achat et à l’économie!

    • zorba44 dit :

      Venez donc vous installer en NZ. Ici le prix du pétrole a remarquablement chuté de 30% en très peu de temps… On n’y est pas aussi tordu qu’en France (pour la fixation des prix) puisqu’on répercute à la hausse comme à la baisse sans sourciller.

      Jean LENOIR

  3. Nanker dit :

    Fedun connaît sa partie mais il omet de dire que c’est la Russie qui reste la cible principale de cette chute concertée du prix du brut manigancée entre Ryad et Washington.
    Poutine avait basé une série de budgets futurs sur un baril à 100$, il doit désormais soit réviser ses dépenses à la baisse (peu probable) soit puiser dans son bas de laine (d’environ 400 milliards).
    Obama serait-il assez bête pour ne pas avoir senti que la manoeuvre, avant peut-être un jour d’étrangler Poutine serait néfaste pour le gaza de schiste US?

    Quel amateurisme… Les Saoudiens doivent encore en rire!

    • zorba44 dit :

      Si on vous lit bien, cela voudrait dire que les USA ont des dirigeants maso qui se punissent eux-même en organisant leur propre chute avec celle des autres. Pour une fois Obama apparaît nettement comme le dindon de la farce.

      Jean LENOIR

  4. Garfy dit :

    exact – moi je n’ai rien remarqué à la pompe !!!

  5. Garfy dit :

    http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/general-pinatel-la-france-est-47811

    (commentaires intéressants)

    il ferait bien de se renseigner sur sarko !!!

    je crois qu’il a tort sur la Libye, sur la Syrie et sur le gaz de schiste us – mais pour le reste, je crois qu’il voit juste –

    ce qui me fait peur c’est la baisse du baril du pétrole, qui ne produit plus autant de revenus à l’arabie saoudite et au qatar entr’autres, et qui ne leur permettra pas le train de vie actuel ……d’ou peut être guerre ??

    C’est marqué « partie 2 » et ça fait du bruit à la fin !!! ???

  6. bacardi dit :

    Visées la Russie, l’Iran, le Venezuela, accessoirement la Chine… les ennemis de l’Empire US. Si en plus ça permet de nettoyer les sociétés de pétrole de schiste yankees no rentables, c’est bonus.

    • In the current cycle, though, prices will have to decline much further from current levels to curb new investment and discourage US production of shale oil. Most of the growth in shale is in lower-cost plays (Eagle Ford, Permian and the Bakken) and the breakeven point has been falling as productivity per well is improving and companies have refined their fracking techniques. The median North American shale development needs an oil price of $57 to breakeven today, compared to $70 last year according to research firm IHS

    • zorba44 dit :

      Encore une fois, c’est totalement contradictoire. Pourquoi, encore, saper son économie pour provoquer des difficultés dans l’économie des autres ?

      Vous pourriez rétorquer que l’Europe fait bien cela avec les sanctions imposées à la Russie, mais les caniches européens, comme on les appelle, aux ordres de Washington ne dirigent pas le bal et ne sont pas réputés pour une grande intelligence. Ils aiment servilement leur maître et trémoussent leur moignon de queue à ses ordres.

      Non les pays du golfe semblent sauter sur l’occasion de casser la nouvelle production US de gaz de schistes dont on nous dit, par ailleurs, qu’elle est éphémère.

      Jean LENOIR

    • fastrack dit :

      Russie-Iran-Venezuela-… + l’Algérie !!

  7. Angela Merkel se fait remonter les bretelles au Bundestag à cause de son soutien unilatéral aux Etats-Unis accusés de pratiquer une nouvelle guerre froide dont la chancelière allemande s’obstine à reporter la responsabilité sur les Russes, malgré les conséquences dramatiques sur le commerce extérieur allemand (dont les chiffres comme l’indice de confiance dont été une nouvelle fois grossièrement bidonnés):

  8. bocanegra dit :

    En attendant ils nous pompent surtout l’air…les uns et les autres. Ce rallye à la con est l’équivalent d’un vrai dîner de cons !

  9. Geraldine dit :

    « Les USA et l’Arabie Saoudite paieront pour leur manipulation du prix du pétrole »

    Saudi Arabia will force the price of oil down, in an effort to put political pressure on Iran and Russia, according to the President of Saudi Arabia Oil Policies and Strategic Expectations Center..
    Saudi Arabia plans to sell oil cheap for political reasons, one analyst says..
    To pressure Iran to limit its nuclear program, and to change Russia’s position on Syria, Riyadh will sell oil below the average spot price at $50 to $60 per barrel in the Asian markets and North America, says Rashid Abanmy, President of the Riyadh-based Saudi Arabia Oil Policies and Strategic Expectations Center. The marked decrease in the price of oil in the last three months, to $92 from $115 per barrel, was caused by Saudi Arabia, according to Abanmy..

    • zorba44 dit :

      « It is only more destructions just another day ! » Il n’y a rien à ajouter à la conclusion de l’interview de RT …ou, alors, si vous préférez, « à force de marcher sur la tête on use ses cheveux et on se fait des bosses ».

      Jean LENOIR

  10. zorba44 dit :

    Comment les américains vont-ils réagir ? Là est la grande question ! Déstabiliser encore plus le moyen orient en provoquant, par exemple, des troubles, une guerre au Koweit, en Arabie Saoudite ? Réduire drastiquement leur propre production ?…

    Ils ne peuvent absolument pas rester les bras croisés car leur vacillante aventure dans les gaz de schiste provoquerait un séisme boursier lié à la bulle qui s’est créée autour?

    Nouvelle zone de dangers en vue.

    Jean LENOIR

  11. matbee dit :

    Difficile de se faire une idée sur le rapport de forces…. Les Russes ont semble -t-il embrayé derrière les Arabes pour dégommer le pétrole de schiste Us :

    Moscou suit l’Opep et ne réduit pas sa production

    La décision prise par l’Opep de s’abstenir de réduire sa production oblige la Russie à surseoir à la réduction de sa propre production, a déclaré le premier vice-Premier ministre russe Igor Chouvalov, cité samedi par l’agence Tass.

    Les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ont décidé jeudi de ne pas réduire leur production, une victoire pour les Etats du Golfe emmenés par l’Arabie saoudite face aux pays plus pauvres du cartel, sur fond de baisse continue des cours du brut.

    La Russie est l’un des premiers producteurs pétroliers mondiaux, le pétrole et le gaz naturel représentant la moitié de son budget, lequel est équilibré lorsque le baril de brut est de 100 dollars.

    La chute des cours, avec un baril de Brent qui tutoie les 70 dollars, frappe durement une économie russe déjà au bord de la récession.

    « Les experts disent que l’une des principales raisons expliquant la baisse des cours pétroliers est que certains pays producteurs arabes… tentent d’évincer le pétrole de schiste du marché international », a dit Chouvalov à la chaîne de télévision TV Rossia-1, selon Tass.

    « Si cela se passe effectivement avec pour but d’asseoir des positions sur le marché, nous ne devons rien faire actuellement pour alléger la notre ».

    L’explosion du schiste aux Etats-Unis a radicalement modifié la physionomie du marché pétrolier mondial et provoqué une décrue des cours.

    Moscou compte conserver une production stable l’an prochain, à plus de 10 millions de barils par jour.

    (Vladimir Soldatkin, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

    http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Moscou-suit-lOpep-et-ne-reduit-pas-sa-production-presse–19471438/

  12. brunoarf dit :

    L’Union Européenne est en faillite.

    Pour la période 2014-2020, les 28 Etats européens se sont engagés à donner 1234 milliards d’euros au budget de l’Union Européenne.

    Mais ça, c’était avant.

    La Cour des comptes européenne a fait ses comptes : elle vient d’annoncer que les 28 Etats européens allaient encore devoir payer.

    En tout, les 28 Etats européens vont devoir payer 326 milliards d’euros supplémentaires !

    Vous avez bien lu : il manque 326 milliards d’euros dans la caisse de l’Union Européenne !

    Lisez cet article ahurissant :

    La Cour des comptes s’alarme du trou faramineux du budget européen.

    Ce rapport souligne entre autres le fait que les États membres devront débourser 1 234 milliards d’euros pour couvrir les engagements de la Commission. Ce montant totalise les 908 milliards prévus pour les paiements de la période et quelque 326 milliards supplémentaires correspondants à des décaissements liés aux deux périodes budgétaires précédentes, au moins.

    http://www.euractiv.fr/sections/priorites-ue-2020/la-cour-des-comptes-salarme-du-trou-faramineux-du-buget-europeen-310327

    L’Union Européenne, c’est 28 Etats dont la dette publique atteint 11930,266 milliards d’euros.

    L’Union Européenne, c’est 28 Etats qui doivent payer 1234 milliards d’euros pour le budget européen 2014-2020, alors qu’ils sont déjà hyper-endettés.

    Et aujourd’hui, nous apprenons qu’en plus, comme si ça ne suffisait pas, il va falloir trouver 326 milliards d’euros supplémentaires pour éviter la faillite de l’Union Européenne !

    Mais avec quel argent ?

    Hein ?

    Avec quel argent ?

    L’Union Européenne, c’est le tonneau des Danaïdes.

    L’Union Européenne, c’est un mécanisme perdant-perdant.

    L’Union Européenne, c’est un suicide collectif.

    • On vous a branché sur le répondeur automatique où vous êtes né comme ça???

      • Tout à fait BA inonde le net de toujours les mêmes rengaines quelque soit le sujet traité….
        C’est lassant….
        Sinon pour en revenir au sujet c’est également la thèse du dernier LEAP 2020, qui considère que l’Arabie Saoudite qui ne vend plus guère aux USA, ne sont plus des alliés des USA et veulent détruire le gaz de shiste US.
        Cette thèse se défend et si elle est vraie alors la bulle de shiste US qui est alimentée par les impressions monétaires dela FED risque de se retourner violemment contre eux, entrainant des pertes que le système US pourrait bien ne plus supporter…..
        Wait and see…

  13. chris dit :

    Tant mieux

  14. Garfy dit :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nucleaire-la-3eme-voie-161405

    dommage – si c’est juste, les requins vont se précipiter – et puis certainement que Nikolas Tesla avait trouvé mieux – sans centralisation ni dépendance ………. Pas intéressant pour les multinationales –

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s