Bachar El-Assad : Les cotes de popularité de Hollande et de Daech « sont très proches »

C’est grave, docteur ? Plus le temps passe et plus ma sympathie grandit pour les dictateurs orientaux, ces nazis mangeurs de bébés, qui ont l’outrecuidance de s’opposer aux chemins semés de bombes roses du Nouvel Ordre Démocratique… En revanche j’ai beau faire tous mes efforts, je n’éprouve toujours pas d’admiration pour nos brillants leaders occidentaux, ces esprits libres, intègres, aimés de leurs concitoyens dont ils recherchent le bonheur et la prospérité dans un cadre de paix et de coopération entre les nations. La preuve, notre bon président François n’en finit plus de monter dans les sondages, il jouit d’ores et déjà d’une cote de popularité de 14% ! OD

Bachar El-Assad les cotes de popularité de Hollande et Daech sont très proches

 

« Pique. Dans une interview accordée à Paris Match, Bachar El-Assad, le président syrien est revenu sur le conflit qui touche son pays et sur la lutte à mener pour combattre le terrorisme. Au détour d’une question, il n’a pas manqué de se moquer de François Hollande.

Les frappes aériennes ne sont pas efficaces

Estimant qu’ « on ne peut pas mettre fin au terrorisme par des frappes aériennes », le président syrien  ajoute qu’il n’est « pas vrai que les frappes de la coalition aident [La Syrie] ». Et d’expliquer : les frappes de la coalition « nous auraient certainement aidés si elles étaient sérieuses et efficaces ». Le président El-Assad a aussi rappelé que la majeure partie des combats livrés contre Daesh est menée par l’armée syrienne.

La Syrie ne doit pas devenir un jouet entre les mains de l’Occident

Interrogé par Paris Match sur son éventuelle chute du pouvoir et sa mort, Bachar El-Assad  a répondu que  son « but n’est pas de rester président, ni avant, ni pendant, ni après la crise ». Sa mission est de venir en aide au peuple syrien quelle que soit la situation. Selon lui, « les Syriens, n’accepteront jamais que [leur] pays devienne un jouet entre les mains de l’Occident ».

Je ne connais pas François Hollande

Alors que le journaliste de Paris Match lui demande comment sont ses relations avec François Hollande, qui s’est toujours présenté comme un adversaire, ce dernier répond simplement : « je ne le connais même pas » avant de conclure non sans humour : « Je ne suis ni l’ennemi personnel ni le rival d’Hollande. Je pense que c’est plutôt Daech qui est son rival, puisque leurs cotes de popularité sont très proches ». »

Source : Valeurs Actuelles, le 3 décembre 2014

Lire aussi :

Bachar El-Assad : « Qui a donc créé l’Etat Islamique ? La Syrie ou les Etats-Unis ? »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Bachar El-Assad : Les cotes de popularité de Hollande et de Daech « sont très proches »

  1. Ping : Bachar El-Assad : Les cotes de popularité de Hollande et de Daech « sont très proches » - Ma banque a moiMa banque a moi

  2. Alcide dit :

    L’EI, produit de la CIA (militaire iranien)

    Le groupe terroriste Etat islamique (EI), qui contrôle à présent une bonne partie du territoire irakien et menace la sécurité du monde, a été créé par la CIA, ce qui est attesté par des documents officiels, a déclaré jeudi le chef adjoint d’état-major des forces armées de l’Iran Massoud Jazayeri.

    « Alors que Washington prétend combattre l’EI, nous recevons des documents qui prouvent que ce groupe est un +produit de la CIA+ », lit-on dans la déclaration officielle du général publiée par les médias iraniens.

    Selon lui, le fait que les forces armées US aient fourni à l’EI des armes et des munitions dès le début de la formation de la coalition, dévoilait la nature mensongère des déclarations des Américains sur leur lutte contre les djihadistes.

    « Au contraire, l’Iran fait tout son possible pour apporter son aide au peuple irakien selon son devoir humanitaire et islamique pour éliminer le terrorisme dans ce pays », a déclaré M.Jazayeri, cité par la chaîne de télévision al-Alam.

    Il a rappelé que Téhéran avait refusé de participer à la coalition internationale menée par les Etats-Unis.

    « L’Iran estime que cette coalition, en plus d’être inefficace, en frappant uniquement depuis les airs, sert les objectifs occidentaux consistant à renverser le régime de Bachar al-Assad en Syrie, son autre allié régional », a indiqué le général.

    L’EI, appelé autrefois l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), sévissait au départ principalement en Syrie où il combattait les troupes gouvernementales. Par la suite, l’EI s’est soudainement activé en Irak en s’emparant d’importants territoires.

    L’armée régulière irakienne, forte de 250.000 soldats et officiers et équipée d’armes modernes, s’est montrée impuissante face à l’offensive islamiste. Fin juillet, l’EI a proclamé un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Des milliers de chiites, chrétiens et yézidis ont été tués.

    Depuis août, les Etats-Unis et leurs alliés de la coalition effectuent des frappes contre les positions des djihadistes de l’EI en Irak et depuis le 23 septembre, en Syrie et ce, sans l’aval des autorités de ce pays.

    http://fr.ria.ru/world/20141204/203155048.html

    La preuve :
    L’EIL menace et attaque l’Irak , la Syrie , l’Iran , la Russie …mais pas Israël…
    Comme toutes les formations « islamistes » extrêmes qui assassinent toujours uniquement des goïm.

    • zorba44 dit :

      Le brouet de la CIA encore et toujours. A l’heure du barbecue dans l’hémisphère austral on en a jusqu’à la nausée de ces cuisines politiques toujours les mêmes qui ne conduisent qu’au chaos et à la mort.

      Jean LENOIR

  3. hypo dit :

    Le Drian notre pacifique ministre de la défense s’est dit « scandalisé » par l’interview d’Assad qui a dit il du sang sur les mains…
    Parce que lui, Hollande, Obama et tous les autres ils n’en ont pas bien sûr. C’est Assad qui a tué les 160.000 Syriens morts depuis le début du conflit? Les civils irakiens, afghans, pakistanais, maliens, ivoiriens, centrafricains etc. etc.
    Qui est responsable de tout ça?
    On attend impatiemment les réponses du ministre!

    • zorba44 dit :

      Vous ne les aurez surement pas. Il est des crimes légitimes comme le demi million de morts d’enfants en Irak (sic Madeleine Albright) parce que c’est nous qui le disons et parce que nous sommes l’essence dominante…

      Ceux du camp d’en face sont des crimes horribles : c’est comme ça !

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s