Lettre d’un Français qui ne voyait pas la crise jusqu’au jour où il a perdu son emploi

crise-quelle-criseTémoignage lu sur le blog de Pierre Jovanovic (d’un lecteur) :

« Juste pour vous raconter comment je vis cette crise depuis cette crise économique qui a commencé en 2008. On parlait de crise des subprimes à l’époque, et de grandes conséquences mais de mon côté, tout se passait bien (surtout on nous disait que c’était une crise américaine). Métro, boulot, dodo (même si je ne suis pas à Paris ni en banlieue parisienne).

La crise a réellement commencé à se faire ressentir en 2012. Enfin je dirais plutôt les prémisses, car c’est sur la consommation et surtout le chômage qu’on sentait que quelque chose se déréglait.

Lorsqu’on travaille, on ne perçoit pas les choses de la même façon car en fait on n’a pas le temps, et surtout l’envie, après une journée de travail de regarder et prendre le temps. En fait c’est même plus pervers car on ne s’en rend véritablement compte que quand le chômage frappe.

Bien sûr qu’on entend parler de chômage de masse, mais on travaille, réconforté par l’encadrement qui parle de perspectives, bref, tout va bien, mais chez le concurrent ça trinque… (je me suis même vu en train de me dire qu’on nous racontait des sornettes sur cette crise, car pour moi tout allait bien, et surtout rien ne se déréglait, malgré cette crise, ce qui, ma foi, était bon signe). J’avais découvert votre blog voici un bon moment, tout comme Sannat ou Delamarche, mais lorsque je travaillais, je n’arrivais pas à voir les problèmes comme indiqués plus haut. Je les recevais, mais pour moi ils seraient pour plus tard, puisque je ne voyais pas les problèmes concrètement.

Et puis, la cassure, le gouffre béant de l’annonce du licenciement. Là tout devient différent !

Cela commence par des petites choses, des chariots passants à la caisse de moins en moins remplis, des taxes qui augmentent, des voisins qui aussi perdent leur emploi ou qui ont des changements d’horaires, des empilements de stocks qui, trop en excédent, débordent dans les sociétés voisines.

On a plus de temps avec Internet et on commence à voir les prémisses d’une réalité qui dépasse l’imagination voire l’entendement. Je commence à en parler autour de moi et là je rencontre le même type de personne que celle que j’étais avant voire pire ! Des discours comme : « Tu sais à partir du moment où j’ai mon salaire… », qui m’ont clairement montré la cassure même au sein du peuple français et la mauvaise augure de la guerre civile à venir…

J’ai entendu une personne, un ancien militaire des « FS » me dire ces mots: « Tu sais quand tu es dans un pays qui est en guerre civile, il y a des signes, tu le sens, tu le vois… Je ne veux pas te faire peur mais je vois certains de ces signes ici en France, sois juste prêt. »

Les discussions entre voisins se font plus rares, leur problème rejaillissent de temps en temps suite à des suicides, perte d’emploi, burn-out… Mais la communauté a disparu ! L’année 2014 a été la pire des années vécues. Je n’ai jamais vu autant de suicides et de divorces ! La ligne SNCF a un moment était bloquée plusieurs fois dans la semaine ! « Accident de personne » ils disent pour impersonnaliser cette mort violente et désespérée.

Le dernier problème est intervenu voici peu. Je me suis penché sur ma banque et oooooooh… des petits changements, qui ne se voient pas de prime abord (changement de carte, on passe sous Visa, bon d’accord, pas de quoi fouetter un chat…), mais qui restreint les sorties d’argent (de 7.000 euros par mois on est passé à 3.000 par mois, en y incluant toutes les dépenses mensuelles !). Après on doit attendre non pas le début du mois mais « la date du premier prélèvement du mois » pour faire repartir la carte ! (mais comme les gens font plus attention ça ne se voit pas…).

Deuxième point : les virements… Aaaah les virements ! On a déjà fait des virements. C’est assez simple, on va sur internet, on entre le nom de la personne, ses information bancaires et hop, le tour est joué après avoir mis la somme… Mais là, la perversité a atteint un point de haute sophistication ! En premier, on a mis le nom et validé. Tiens un message  » en attente de validation »… Coup de téléphone et là on m’annonce : « il y a eu trop de vols, donc maintenant il y a une attente de 48 heures avant que le contact ne soit enregistré ». Sauf que ce contact est une banque et non pas une personne ! J’ai comme une puce à l’oreille, serait-ce pour faire perdre du temps ? Fort probable… La surprise ne s’arrête pas là. On fait un virement et re-message : « Dépassement de la somme, celle-ci ne peut-être que de 3.000 euro par jour maximum » et bien sûr avec un délai d’attente avant versement… Réaction immédiate : « Ca y est c’est le bouillon, il faut tout enlever ! »… Là il s’agit bien de bloquer toutes les sorties d’argent ! Si jamais la situation empire ça sera pire pour le sortir voire impossible et laissera tout le temps aux banques pour bloquer le processus !

D’esprit bouillonnant par habitude, je me suis vu du jour au lendemain d’une patience infinie pour ce retrait et mon opération s’est poétiquement appelé « Pillage de mon compte ». Je me suis même vu, avec une pointe de perfidie dans mon esprit, en imaginant la tête du banquier regardant le décompte inéluctable… C’est mon petit plaisir quotidien ! Bref, tous les jours j’enlève de mon compte l’argent pour le mettre en sécurité !

Je dois admettre que j’ai eu tort, le tort de croire que j’avais encore un peu de temps… Il n’y en a plus ! « Le chômage a du bon, il m’a rendu moins c**! »

La suite des événements ? Un minimum de liens, un compte au mini tout le temps… « 

Blog de P. Jovanovic, le 8 décembre 2014

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Lettre d’un Français qui ne voyait pas la crise jusqu’au jour où il a perdu son emploi

  1. Ping : Lettre d’un Français qui ne voyait pas la crise jusqu’au jour où il a perdu son emploi | Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie | salimsellami's Blog

  2. Ping : Lettre d’un Français qui ne voyait pas la crise jusqu’au jour où il a perdu son emploi - Ma banque a moiMa banque a moi

  3.  » Je dois admettre que j’ai eu tort, le tort de croire que j’avais encore un peu de temps… Il n’y en a plus ! « Le chômage a du bon, il m’a rendu moins c**! »  »

    Que cette personne soit la bienvenue au club des gens sans salaire ou sans salaire fixe. Pour ma part je vis avec la « crise » depuis Janvier 2009 lorsque l’employeur a licencié tous les « vieux » qui coûtaient trop cher… pour embaucher des jeunes à prix cassés, des salaires de misère qui ne leur permettent pas de vivre.

    Depuis des années je survis avec le système D, et un peu de travail à droite à gauche payé une misère. J’observe beaucoup et je vois bien l’absurdité du monde dans lequel nous vivons. Notre pays a perdu son indépendance économique, ses industries, ses savoirs faires, etc… la mondialisation nous tue lentement. Je remarque aussi l’arrogance des gens qui ont un salaire et qui pensent que les gens comme moi sont des parasites qui ne font aucun effort pour sortir de la précarité. Mais ils ne savent pas que le plus difficile est de rester dans cette précarité pour ne pas tomber dans la pauvreté totale et se retrouver à la rue. Ne pas sombrer du côté des Sans Domicile Fixe, voilà l’objectif premier, Ô combien difficile; alors sortir de la précarité… c’est encore plus difficile.

    Comme cette personne, je suis devenu moins con et moins aveugle. Je n’ai jamais autant travaillé (mais sans salaire) et je travaille à informer mes concitoyens sur la trahison des « responsables » politiques qui participent d’un côté à l’instauration de la charia en France et de l’autre côté qui laissent les États Unis nous asservir.

    – Djihad contre la France avec l’aide des « responsables » politiques français
    http://unmondesansislam.wordpress.com/2014/02/17/djihad-contre-la-france-avec-de-laide-des-responsables-politiques/
    – Malek Boutih demande à « reprendre le contrôle sur Internet »
    http://unmondesansislam.wordpress.com/2013/06/16/malek-boutih-demande-a-reprendre-le-controle-sur-internet/

    Tout le monde a le tort de croire qu’il reste encore un peu de temps avant la chute. Elle arrive à grand pas.

  4. Nanker dit :

    Jovanovic a des côtés poujados et grande gueule mais moi qui suit son blog depuis le début (2009?) je ne peux que me féliciter d’avoir suivi ses conseils.
    A l’époque où seul contre tous il annonçait déjà l’Apocalypse financière les guignols abonnés des médias continuaient à dire que c’était une crisounette.

    Je me souviens (en 2010) sur France Culture d’échanges hallucinants d’imbécilité entre Max Gallo et Jean-Louis Bourlanges (pourtant prof à Sciences Po). On discutait poliment pour savoir qui du Kosovo ou de la Géorgie allait prochainement intégrer l’UE.
    A la même époque Jovanovic prophétisait la mort de cette même UE…

  5. zorba44 dit :

    A ce Français, ce comportement typique de déni de la réalité c’est bien celui qui est le vôtre. On a peur de retirer les oeillères s’abritant confortablement derrière une fiche de paie…
    Lorsqu’elle ne tombe plus, alors oui on a le temps de s’apercevoir qu’on ne s’est pas préparé et ça peut faire mal.

    Dans cet exemple individuel, cela ne sent pas (encore) les restos du coeur …mais un jour il n’y aura plus rien à distribuer aux restos du coeur !

    Et, peut-être …sans doute, peut-être que ceux qui reçoivent les colis sont installés eux aussi avec leurs oeillères.

    L’homme a parfois des réflexes de survie violents. Les animaux, dans la nature, doivent survivre tous les jours : c’est sans doute ce que nous devrions apprendre – sans plus tarder.

    Jean LENOIR

  6. LaMatrice dit :

    Il est vrai que tant que l’on est dans le systeme, le reste est impalpable. C’est comme avec la Matrice (Matrix, la trilogie). Il faut un element exterieur pour provoquer la catalyse et donc la dechirure du voile de la realite. Pourtant, l’Architecte (le Dieu de la Matrice) cherche la perfection d’un Monde comme tout createur. Aussi, il a mis des leviers pour ce faire afin de provoquer sa destruction pour le recreer. C’est pourquoi, il a cree l’anomalie, Neo et, l’anti-virus, M. Smith. Justement, Neo devant l’Architecte a 2 choix ultimes, soit de choisir des males et des femelles pour la reconstruction de Sion, soit aller au secours de sa bien-aimee Trinity…
    Evidemment, nous sommes comme les habitants de la Matrice, nous sommes esclaves d’un systeme et nous l’ignorons jusqu au jour de la prise de la pilule rouge (rien à voir avec le communisme).
    Concernant, la guerre civile, les gens sont encore endormis. Il est vrai que nous entrons dans la fin d’un systeme et nous vivrons les memes souffrances que celles de la fermentation de la Revolution de 1789. L’accouchement sera encore plus difficile.
    Helas, si la guerre civile se cristallise alors les policiers seront des robocops et les citoyens seront traites avec violence ( coups, fumigenes toxiques,…).
    Pour moi la veritable revolution, est que l’humanite ne vote plus et qu’elle tourne le dos à toutes ces marionnettes de bureaucrates. Faisons confiance à son pragmatisme et à sa noblesse de coeur pour avoir l’elan de tout changer. Nous savons aujourd hui que l’argent dette est un veritable piege pire que l’alcoolisme, car nous maitrisons les techniques de son fonctionnement . Et son regne est à l’agonie.
    Je crois sincerement que l’humanite va se reveiller et cela se fera en cherchant la non violence bien que les oligarches feront tout pour nous discrediter aux yeux des uns et des autres. N’oublions pas que nous sommes creatifs et que nous trouverons la solution à notre problème. La peur est la maitresse de l’aveuglement. Prenons confiance en nous et avancons vers ce nouveau changement avec courage et grandeur d’esprit. (J’espere avoir ete claire.)

    • Clair et certainement un peu naïve…
      Jamais dans l’histoire les dominants laissent leurs pouvoirs sans combattre.
      Une lutte va donc s’instaurer et très probablement impitoyable.
      Le problème de fond et qu’il s’agit de trouver un système qui mette fin à cette lutte de classe autrement un système où il n’y a plus de classe dominante. Et cela c’est uniquement envisageable si il n’y a plus aucun avantage à faire parti de la classe dominante. Autrement dit cela implique une quasi égalité en termes de revenus…

      • LaMatrice dit :

        En fait le changement prendra environ une quarantaine d’années. Il faudra exactement changer de paradigme.
        La solution existe depuis toujours et il faudra tout simplement avoir la Volonte d’etre Libre. Seule, la Connaissance le permet.
        Savez-vous que l’energie libre existe ? Regardez simplement les brevets deposes et les travaux de Tesla.
        Non, la naivete ne fait pas partie de mon etre.
        Pourtant, à vous seul, vous avez déjà resolu une partie de notre problème : il Ne faut Pas de Dominateurs.
        En revanche, et helas, l’Egalité n’existe pas. Nous ne naissons pas dans le meme milieu, ni avec le meme adn. Nous avons, chacun, notre propre histoire, notre propre vecu.
        Toutefois, la sagesse et la bienveillance permettront à l’Humanite de marcher vers la Liberte. C’est à chacun de nous de vouloir avancer sur ce sentier.
        Pour ceux qui s’en ecartent, ils mourront avec l’ancien monde.
        Mais il est vrai qu’une guerre se prepare (elle a déjà debute) entre ceux qui veulent s’affranchir et ceux qui ne veulent pas perdre leurs privileges de Dominateurs (n’oublions pas ceux qui croient faire partie de cette caste).
        Cette guerre est, avant tout et en apparence, economique : retrait des liquidites comme en 1929. Cela se fait lentement et sournoisement.
        Pourtant, par exemple, la Chine, la Russie travaillent pour ne pas la faire cristalliser en 3me guerre mondiale.
        En fait, l’oligarchie est machiavelique. Elle nous attaque à travers les chemtrays, les psychotrophes, les OGM etc.
        Oui, le changement sera difficile mais si l’Humanite prend conscience de l’ignominie de son existence alors l’impossible deviendra possible.
        Dans un premier temps, ma reponse peut paraitre totalement paranoiaque, emprunt de folie. Je vous l’accorde et je me dis egalement que je suis reellement dingue d’ecrire tout cela. Mais  » ego sum qui sum », « je suis celui qui est ». En realite, je ne suis personne mais 1 semeur de graines. Certaines, demain, deviendront des semeurs de Liberte.

  7. Le principe qui fait tenir le système est le suivant :
    Les pertes sont ciblés sur une minorité qui perd tout ou presque tandis que la majorité ne perd (presque) rien.
    Petit à petit la minorité grandit, grandit inexorablement seul possibilité pour les autres de garder leur train de vie.
    Mais un jour la minorité devient trop importante, dès lors une alliance devient possible si une partie de la majorité s’allie à cette minorité, alors des réformes de fond affecteront le système qui ne pourra que s’effondrer.
    En effet le système n’est pas réformable en l’état, seul l’effondrement des infrastructures peuvent permettent un renouveau.

  8. Didier dit :

    @lois-économiques : D’ accord avec vous. L’ennui, c’est que l’effondrement des structures est mondial, le renouveau risque donc d’être très compliqué…

    • @Didier.
      Pas plus qu’après un conflit guerrier.
      La comparaison à retenir est la fin de la première guerre mondiale qui marqua la fin de la première mondialisation et le début d’expérimentation de modèles alternatifs.
      A nous d’inventer un nouveau modèle en nous servant de l’expérience de ceux qui ont échoué.
      Cela a été le sens de mes propres recherches sur le sujet.

  9. brennec dit :

    Pas plus de 3000 euros par jour pour les virements? ça vient de sortir alors, parcequ’il y a deux mois j’ai fait des virements beaucoup plus importants sans problème. Peut être l’auteur aurait-il du changer de banque? Pour ce qui concerne les menaces de conflit voir l’article de Ron Paul:
    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-le-parlement-americain-vote-en-faveur-d-une-nouvelle-guerre-froide.aspx?article=6095061010H11690&redirect=false&contributor=Ron+Paul.

    • Charles dit :

      Bonjour,
      Oui les virements intra-Crédit Agricole (entre 2 caisses de régions différentes) de plus de 3000 euros ne sont plus autorisés depuis quelques mois. J’en ai informé à P.Jovanovic à l’époque.

      Ca fait plus de 5 ans que je suis payé régulièrement en tant qu’indépendant par le même client. Puis du jour au lendemain, on vous dit que pour des raisons de sécurité, ou de terrorisme financier, ce n’est plus possible… mon c*l oui ! Les traitres viennent de l’intérieur, on les connait bien, ils vont rincer l’épargne de leurs sujets.

      Du coup quand c’est >3000 euros c’est par chèque.

  10. Alcide dit :

    Tout va pour le mieux dans ce monde orwellien , le règne de la logique tordue et de la novlangue:

    Mise en place à la CME d’une limitation sur la variation possible des prix des MP pour…favoriser la découverte du prix du marché…

    What Do They Know? CME Implements Gold, Precious Metals Circuit Breakers Up To $400 Wide
    http://www.zerohedge.com/news/2014-12-11/what-do-they-know-cme-implements-gold-precious-metals-circuit-breakers-400-wide

    Pourquoi maintenant et si rapidement.

    Rappel du cours du 25/11
    Something Appears To Be Going On With Gold
    http://www.zerohedge.com/news/2014-11-25/something-appears-be-going-gold

  11. Trend dit :

    Pire encore sur le CME la couverture sur les devises a été divisée par trois en 7 ans,somme toute pour perdre plus vite son blé pour celui ou celle qui ne sait pas gérer sa position.

  12. A l’absurdité du système des fiat money collatéralisées par la richesse nationale vient s’ajouter celle des partis de gauche grecs, dont le plan B pour se passer de l’euro consiste paradoxalement à dénoncer la dette extérieure tout en abrogeant les mesures d’économie étatique imposées par la « Troïka » sans augmentation d’impôts bien entendu et en augmentant les dépenses publiques, notamment par l’embauche massive de fonctionnaires. Quand l’inculture économique est jointe au déni de réalité, fruit de trente ans de politique socialiste laissant croire que l’argent n’a pas besoin d’être produit mais imprimé par la banque centrale, on obtient la recette parfaite pour un désastre économique à la sauce argentine.
    La conséquence la plus grave du financement de l’économie par la dette aura bien été la perversion des esprits incapables de sortir d’une vision marxiste de la société réclamant que l’argent soit produit par la banque centrale en fonction des besoins économiques et donc des rémunérations des fonctionnaires et non par des entreprises génératrices de richesse économique réelle transposable en moyens de financement pour l’économie privée et accessoirement pour l’Etat.
    La Grèce n’a pas fini de souffrir jusqu’à son rachat complet par des capitaux étrangers qui mettront sa population à la raison. La gouvernance chinoise sait se donner les moyens de sa politique et ne s’embarrasse pas de considérations humanitaires. Le rachat des actifs américains et africains par les capitaux chinois est là pour le montrer. A moins qu’une nouvelle équipe d’économistes russes d’avant-garde prônant la relance par la reconstitution du tissu industriel et la protection de la propriété privée par l’Etat ne s’installe aux commandes à Athènes, dans le cadre d’un plan de sauvetage eurasiatique à un « pays frère », je ne vois pas comment les partis d’extrême-gauche menés par Syriza vont faire avaler la pilule de la dette aux banques de l’eurozone.

    What is worrying investors most is not the fact that Syriza have renegotiation of the country’s debt in their programme – with government debt at over 175% of GDP and the economy in deflation some sort of restructuring is inevitable – but the kind of economic programme the new government would try to implement since it would surely be based on a kind of “anti Troika” formula – higher salaries, higher pensions, more government employees, and repeal of the new labour law, just for starters – and these kind of “reverse reform” measures would be hard for Europe’s leaders to swallow. – See more at: http://www.economonitor.com/edwardhugh/2014/12/11/its-baaack-looming-greek-elections-threaten-to-re-ignite-the-euro-crisis/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+economonitor%2FOUen+%28EconoMonitor%29#sthash.WqD2ds3B.dpuf

    • zorba44 dit :

      Mais oui …dans l’univers des paris, du loto, de l’euromillion, des casinos …c’est si beau de pouvoir jouer au Monopoly pour rêver en dehors de toute réalité.

      Jean LENOIR

  13. Faut-il que la situation soit tendue hors pays industrialisés, pour que les taux obligataires s’effondrent à ce point dans la zone euro. La dette allemand à moins de quatre ans paie des taux d’intérêt négatifs! Autrement dit les investisseurs, les banques quoi, paient l’Etat allemand pour qu’ils puisse acheter de la dette allemande, pour compenser le risque de marché sur les segments à fort rendement, alors que les capitaux commencent à refluer massivement des émergents vers l’Europe et les Etats-Unis.

    German bonds yields have been collapsing all year, and now investors are paying the government to take their money for up to four years.

    On Friday, German bond yields hit new lows, with the 10-year German bond yield, referred to as the « bund, » hitting a new record low of 0.623%, while the 4-year yield turned negative, falling to -0.008%.

    All German bonds with durations shorter than 4-years are also in negative territory. This means that out to four years, investors are effectively paying the German government to take their money.

    Read more: http://uk.businessinsider.com/german-yields-hit-record-lows-2014-12?r=US#ixzz3LhcQhHLG

    • zorba44 dit :

      Pour avoir droit à sa ration d’allocations et continuer à être « riche » d’un flux de plus en plus important de liquidités, il y a un droit à régler et ce droit vient amputer la somme imprimée sur le dos des « pauvres », ce droit annuel.

      Il est clair que le bankster préfère encore dériver une partie du robinet grand ouvert vers la bonde : c’est le royaume de l’absurdie mais c’est comme ça !

      Jean LENOIR

  14. jeangab1 dit :

    A reblogué ceci sur LA PILULE ROUGE.

  15. A propos de nouveau modèle économique, en voici un, en lien, ou le Capital (les Ressources communes) serait public, tout en rendant possible l’entreprise privée.

    http://myreader.toile-libre.org/uploads/My_54a19586752c4.pdf

  16. ommmmm dit :

    Vu son train de vie, ce type a sans aucun doute été complice de licenciements en masse.

    Aucune pitié!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s