Jérôme Kerviel sur les déviances du trading et les « emprunts toxiques »

 (source : Vox Pop)

Vox Pop propose une enquête en France sur les emprunts toxiques contractés entre 1995 et 2008 par les collectivités locales, qui se retrouvent aujourd’hui étranglées par les dettes. Jérôme Kerviel répond aux questions de John Paul Lepers sur son expérience de trader et sur les emprunts toxiques. Diffusion sur ARTE le 18 janvier à 20h10.

Rappels :

Emprunts toxiques : Le Conseil Constitutionnel valide la loi qui fera payer les victimes

Grande victoire pour les socialistes, la loi qui amnistie les banques est définitivement passée

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Jérôme Kerviel sur les déviances du trading et les « emprunts toxiques »

  1. A propos de différentiel de taux d’intérêt et de prêts indexés sur des devises étrangères, des centaines de milliers de ménages russes qui ont acheté des prêts immobiliers en Francs suisses à des banques russes se retrouvent dans l’impossibilité de faire face aux échéances de remboursement. La hausse des taux sur le Franc suisse conjuguée à la faiblesse du rouble conduit à des impasses financières débouchant sur la réappropriation du bien par la banque..

    Die Internet-Community Gesamtrussische Immobilienkreditnehmer, die Ende November in einem sozialen Netzwerk gegründet wurde, geht davon aus, dass mindestens 250.000 Menschen in Wohnungen oder Häusern leben, die über ausländische Währungen finanziert sind.

    Selbst der Verkauf einer Immobilie stellt oft keine Lösung dar. Denn weil die Gebäude in Russland liegen, werden sie in Rubel bezahlt. Die Schulden bestehen jedoch weiter in der ausländischen Währung. Die Immobilie wird zu einem « negativen Vermögenswert », wie es im Fachjargon heißt.

    http://www.welt.de/finanzen/immobilien/article136160058/Rubel-Krise-ruiniert-russische-Immobilienbesitzer.html?wtrid=socialmedia.socialflow….socialflow_twitter

    • zorba44 dit :

      Une certaine analogie avec les prêts toxiques contractés par des municipalités manipulées… avec des conséquences différentes toutefois, s’agissant de particuliers !

      Le signataire va prendre connaissance de l’interview de Kerviel avec intérêts ( de janvier 14 ou de janvier 15 …à propos ?)

      Jean LENOIR

      • Jean,
        C’est bien le 18 janvier 2015…

      • Le piquant dans l’histoire est que la société informatique qui emploie Kerviel a selon toute probabilité comme principaux clients des banques d’affaire comme la SGCIB, CACIB, etc. Les possibilités de recyclage pour ceux qui se sont faits jetés par les banques ne sont pas aussi nombreuses qu’on pourrait le penser, à part certains supérieurs hiérarchiques du « rogue trader » qui se sont essayé dans la vente de whisky. D’autres s’essaient à l’humanitaire dans les quartiers, avant de découvrir que certaines de leur ouailles trouvent pus excitant d’aller combattre le système dans les sables du Yemen ou de l’Irak.

  2. Ping : Jérôme Kerviel sur les déviances du trading et les « emprunts toxiques » - Ma banque a moiMa banque a moi

  3. zorba44 dit :

    Bien joué Olivier. Au moins la trace de cette interview est gravée dans les disques durs, pour le cas où une « autorité bienveillante » déprogrammera.

    Totalement d’accord avec Kerviel, sauf pour son admiration pour Mélenchon que le signataire ne partage absolument pas. Mais, bon, on ne dénigre pas qui vous défend !

    Jean LENOIR

    • Quand Kerviel parle de la complexcite des produits structurés, c’est à moitiè vrai. En fait toutes les formules de calcul des taux d’intérêt composés sont détaillées dans les documents contractuels qui sont examinés par des batteries de juristes travaillant pour les administrations régionales. Le niveau mathématique est accessible à des élèves de Terminale S. Par ailleurs, les interlocuteurs des banques sont souvent des gens spécialisés dans la gestion de Trésorerie qui savent parfaitement quels sont les risques encourus et ce d’autant plus que l’Etat et les autorités financières imposent tout un ensemble de règles contraignantes dans le contrôle des risques de crédit et de marché, tant du côté des banques que de leurs clients. Donc si tromperie il y a eu, elle ne peut être que volontaire de la part des fonctionnaires qui ont traité ces dossiers de financement, qui ont tablé sur la garantie de l’Etat et de la Banque centrale comme garde-fou contre d’éventuels retournements de marché, surtout après tous les précédents aux Etats-Unis ou dans d’autres pays européens. Ne jouons pas aux « naïfs les mains blanches », ceux qui ont souscrit ces prêts savaient parfaitement ce qu’ils faisaient et comment les produits en question fonctionnaient. Mais voiià: en cas de coup dur, la patate chaude peut être revendue à une autre banque qui va racheter les prêts et offrir de nouvelles formules de financement aux Trésoriers en mal de liquidité. Il faut croire que la cavalerie n’a pas fonctionné correctement, à cause d’un défaut de liquidité des produits structurés qui se sont retrouvés coincés au bilan des « bad banks » fautives de les avoir vendus à des néophytes de la finance internationale. Franchement de qui se moque-t-on? Les négociateurs n’avaient sans doute pas remarqué que l’achat d’un prêt à taux d’intérêt variable calculé en fonction de plusieurs taux de base avec force intégrale et matrices de Markov cachaient un risque de crédit? Elle est là la complexité: dans les esprits tordus qui faussent les faits pour faire croire à une responsabilité unilatérale, alors qu’il s’agit d’une complicité de malfaiteurs qui ont trop goûté aux joies du financement par la monnaie dette qu’ils en ont oublié au passage que le tonneau des Danaïdes cachait peut-être un double fond.

  4. zorba44 dit :

    Pas sûr que les dindons traités dans de bons restaurants étaient du niveau Terminale S …et puis « on commence par des huitres tièdes au Dom Ruinard ou une terrine de foie gras entier au Gewürtztraminer vendange tardive » soit de nature à éveiller la méfiance de nos élus.

    Mais baste… la question qu’on vous pose : chercheriez-vous a dédouaner les actes des corrupteurs actifs au profit des dindons ? Là il devient difficile de vous suivre. Vraiment…

    • Je ne cherche à dédouaner personne mais Kerviel me donne l’impression de jouer le rôle de l’idiot utile. Comment peut-il encore parler de régulation des marchés alors qu’il dénonce dans le même temps la collusion entre les politiques, les banquiers et les régulateurs? Ils est bien pourtant placé pour savoir que les autorités de contrôle des marchés financiers sont les premières à fermer les yeux sur certaines pratiques douteuses des « market makers », ie les banques de marché institutionnelles. Dans le cas de Kerviel, la BUBA vait alerté les autorités françaises sur l’énormité des positions prises par le trader français, au nom de la SG, sur le titre Allianz d’abord et ensuite sur les futures indiciels Dax pendant deux ans, je crois. Et pourtant il ne s’est rien passé jusqu’au dénouement malheureux, où il a fini par prendre la vague de fond dans la figure. et quelle vague! Il est vrai qu’un trader qui achète plusieurs milliers de contrats d’un coup, ça se remarque, surtout de la part des surveillants des marchés financiers qui sont censés analyser les carnets d’ordre au jour le jour, pour éviter les manipulations de prix. Ce qu’a fait Kerviel en middle office (contrôle des risques dans les systèmes IT dédiés) puis en front comme trader, des milliers d’employés le font encore avec les mêmes scandales ou en bien pire (cf; l’affaie Libor/euribor). Quant au niveau des traders en aths, en France il faut en règle général sortir d’une grande école d’ingénieur, type Supelec, pour trader les produits structurés. Il y a aussi foison de diplômés des universités anglo-saxonne en ingénierie financière à ce type de poste, dans les autres compartiments de marché, à Londres, Delhi, NY, shanghaï, Moscou, etc.

  5. antrax326 dit :

    encore une video censurée…..

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s