Une puce sous la peau, ça vous dit ? Une société suédoise implante des puces RFID sous la peau de ses salariés

Une puce sous la peau pour remplacer le badge d’entrée, payer ses repas ou mettre en marche la photocopieuse, on se demande bien comment on a pu s’en passer ! En réalité, certains y pensent depuis longtemps, ils prédisent même un bel avenir à ce genre d’innovation totalement indispensable. OD

Une société suédoise implante des puces RFID sous la peau de ses salariés« C’est une nouvelle passée quelque peu inaperçue la semaine dernière, mais qui vaut tout de même le coup de s’y attarder un peu. Ainsi, une société suédoise a entrepris d’implanter une puce RFID sous la peau de ses salariés. Volontaires, bien entendu.

Qu’est-ce qui peut bien pousser une entreprise à pareille chose ? Le gain de temps et ainsi faciliter le quotidien de ses salariés sur leur lieu de travail.

Epicenter, société sise en Suède, a donc implanté une puce RFID sous la peau de quelques 450 de ses salariés (sur 700), tous volontaires pour ce test.

Plus besoin de clés, de badge, de carte ou de se remémorer d’innombrables codes pour ouvrir portes, sas, se servir de la photocopieuse ou encore payer leur addition à la cafétéria, il leurs suffira de poser la main sur un détecteur et sésame s’ouvrira.

Une puce RFID est une puce électronique, sous-cutanée donc, aussi grande qu’un grain de riz, qui conservent et transportent certaines données intégrées.

Comme on peut le voir dans le reportage de la BBC, les volontaires se sont rendus chez un tatoueur (sic!) pour procéder à l’implantation de la puce sur le dos de leur main, entre le pouce et l’index. En bon reporter de terrain, le journaliste de la BBC, Rory Cellan-Jones, a souhaité essayer cette technologie afin de se rendre compte par lui-même de l’intérêt d’une telle puce. Il n’a pas semblé très convaincu lorsqu’il a fallu qu’il se torde la main pour atteindre le détecteur et ainsi se servir de la photocopieuse qui se trouvait en face de lui. Une puce également connectée au smartphone de l’employé et qui lui permet de retrouver sa carte de visite ou certaines données personnelles.

Alors chacun jugera de l’opportunité de ces puces d’identification par radiofréquence, de l’innovation véritablement apportée ou du réel gain de temps gagné grâce à ces puces, quoi qu’il en soit, elles démontrent un certain intérêt des entreprises pour cette technologie. À bon ou mauvais escient, c’est toute la question.

Pour les propriétaires de l’Epicenter, il s’agit de séduire les « entreprises numériques de pointe à forte croissance et [les] entreprises innovantes ».

Quant à Hannes Sjöblad, fondateur de Bionyfiken, association suédoise de Biohackers, « les salariés de l’Epicenter qui ont décidé de remplacer leurs porte-clés par des implants NFC ont fait un choix personnel. Ils sont peu nombreux, mais d’autres sont en train de les rejoindre ». Son association procède d’ailleurs à des tests depuis l’an dernier et a même lancé une étude nationale sur les implants NFC/RFID dans le but de créer une communauté d’utilisateurs afin d’expérimenter ces puces et leurs applications.

Dès septembre 2013, la CNIL, mais aussi l’ensemble des CNIL européennes ainsi que la Commission européenne s’interrogeaient et émettaient quelques réserves sur les usages multiples et les impacts variés en termes de vie privée de ces puces ».

Le Journal du Geek, le 12 février 2015

Source originale : Stockholm : Members of Epicenter workspace are using microchip implants to open doors

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Une puce sous la peau, ça vous dit ? Une société suédoise implante des puces RFID sous la peau de ses salariés

  1. Ping : Une puce sous la peau, ça vous dit ? Une société suédoise implante des puces RFID sous la peau de ses salariés - Ma banque a moiMa banque a moi

  2. frankie dit :

    Bientôt toutes vos données privées dans la micro-puce obligatoire….
    Bienvenue à Gattaca!

  3. Garfy dit :

    J’ai lu que les animaux « pucés » développaient un cancer ??

  4. zorba44 dit :

    Sorry, mais les implants de toute nature (mammaires, fessiers ou puciers) très peu pour l’intellect du signataire.
    Allergie totale au monde de la vingt-cinquième heure !

    Jean LENOIR

  5. Alcide dit :

    Avec la technologie actuelle , des implants sont certainement très pratique pour diriger et désactiver les malheureux implantés.
    Avec les docteurs Follamour aux manettes , il est plus sage d’éviter l’implantation de la télécommande/mouchard même si c’est indispensable pour acheter et vendre tout comme la fameuse marque de la bête.

  6. Cela comporte des risques d’infection, et on sait aussi qu’un organisme rejette toujours ce qu’il considère comme un corps étranger… Mais ce n’est qu’un obstacle provisoire que la technique pense renverser malheureusement. Parce que la théorie de l’homme augmenté part du principe que la fusion de l’homme et de la machine est non seulement possible, mais qu’elle est déjà en cours, et en voici la preuve.

  7. Bari151 dit :

    Le transformisme comme négation de la condition naturelle de l’homme. L’homme ne s’accepte plus comme homme, il se veut l’égal de Dieu. Les Prométhéens conduisent doucement mais sûrement au suicide de l’humanité……

  8. itsokay dit :

    « si vous avez besoin d’apprendre le chinois en très peu de temps une puce implantée réglera le problème » MDRR

    • xavib dit :

      « Et elle [la bête] fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom » (Apocalypse 13 :16-17).

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s