Ukraine : La Chine vient de se ranger aux côtés de la Russie

Un article de ZeroHedge traduit par le Saker francophone.

China Just Sided With Russia Over The Ukraine Conflict _ Zero Hedge 2« En ce qui concerne la guerre par procuration en Ukraine, qui a commencé pour de bon il y a environ un an, avec le violent coup d’Etat qui a renversé le président Ianoukovitch pour le remplacer par un oligarque local pro-américain, personne n’a de doute sur l’identité des acteurs clés : à gauche, nous avons l’Ouest, représenté par les Etats-Unis, l’Union européenne et l’OTAN; et à droite, nous avons la Russie. La seule chose qui n’était pas tout à fait claire jusqu’ici, c’était le rôle que jouait cet autre partenaire encombrant – la Chine.

Il est certain que, tout au long de la guerre civile en Ukraine, on s’est rarement posé la question de savoir de quel côté penchait la Chine. C’est d’autant plus étonnant que le rapport de force précaire entre l’OTAN et la Russie a conduit à une impasse dans laquelle aucune des deux parties n’a sur l’autre un avantage évident (alors que l’Ukraine dont l’économie est morte et la monnaie en hyperinflation, attend un vainqueur clair), et que le soutien explicite ou implicite de la Chine à l’un des deux camps pourrait faire toute la différence, surtout pour l’axe le plus redoutable de la planète.

Aujourd’hui nous avons enfin eu la réponse et le gagnant est… ce type-là :

China Just Sided With Russia Over The Ukraine Conflict _ Zero HedgeSelon Xinhua, jeudi soir, Qu Xing, l’ambassadeur de Chine en Belgique, aurait critiqué la compétition entre la Russie et l’Ouest dans la crise en Ukraine, et exhorté les puissances occidentales à cesser de croire qu’il doit y avoir un gagnant et un perdant* dans la relation avec la Russie.

Selon Reuters, Xing a déclaré que les puissances occidentales devaient prendre en considération les inquiétudes sécuritaires légitimes de la Russie en Ukraine.

Reuters qualifie la déclaration de Xing de témoignage particulièrement franc et ouvert de soutien à Moscou dans la crise.

Au moins, ce n’est pas un avertissement aux Etats-Unis de faire machine arrière, sinon… En tous cas, pas encore.

Dans un langage très clair et explicite, contraire aux traditions diplomatiques, l’ambassadeur chinois a déclaré que la nature et la racine de la crise était un jeu entre la Russie et les puissances occidentales.

Il a dit que l’intervention extérieure de différentes puissances avait accéléré la crise et il a indiqué que Moscou se sentirait traité injustement si l’Occident ne changeait pas d’approche.

«L’Occident doit cesser de croire qu’il doit nécessairement y avoir un gagnant et un perdant et prendre en considération les réelles préoccupations de la Russie pour sa sécurité», a dit Qu Xing.

Il est rare que la Chine manifeste publiquement son accord avec la position russe. La Chine et la Russie ont des positions communes sur de nombreuses questions diplomatiques internationales, mais jusqu’à présent Pékin n’avait pas semblé disposé à soutenir ouvertement la Russie sur l’Ukraine.

Comme cela vient d’être dit, la Chine s’est longtemps gardée de prendre parti dans la lutte entre la Russie et l’Occident sur l’Ukraine, par crainte de s’aliéner un allié capital. Et pourtant, quelque chose a changé du jour au lendemain, avec ce langage très clair, et c’est un avertissement, en quelque sorte, que la Chine ne veut plus de la Pax americana, ni même de la simple perspective d’un monde occidental unipolaire, sans parler de sa réalité.

Qu Xing a fait ces déclarations juste au moment où les Etats-Unis envisagent avec leurs alliés européens d’alourdir les sanctions contre Moscou.

Lundi, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a accusé les puissances occidentales d’essayer de dominer le reste du monde et de lui imposer leur idéologie. Les délégations des Etats-Unis et de l’UE ont condamné le soutien de Moscou aux rebelles de l’est de l’Ukraine.

Qu Xing a dit que l’engagement de Washington en Ukraine pouvait le détourner de l’essentiel dans sa politique étrangère.

Et puis, Qu Xing a carrément remis Obama à sa place: « Les Etats-Unis ne sont pas disposés à voir leur présence s’affaiblir dans le monde, mais le fait est que les ressources du pays sont limitées, et qu’il lui sera difficile de maintenir son influence sur la politique internationale. »

Surtout si – et quand – la Chine décide d’envoyer quelques soldats de la paix, à elle, en Ukraine. Vous savez – juste pour s’assurer que l’influence américaine dans les affaires internationales ne soit pas trop maintenue. »

Tyler Durden, ZeroHedge, le 27 février 2015

Traduction par le Saker francophone

Note * En anglais Zero-sum mentality

Lire aussi :

2014 : Le front Chine-Russie nouvel ADN pour l’humanité ? 1ère partie : La Chine et la nouvelle donne en Ukraine

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Ukraine : La Chine vient de se ranger aux côtés de la Russie

  1. Archibald dit :

    Est ce que la Chine sera prête à Pâques pour les évènements ?

    « … il faut être prêt à Pâques, et dès aujourd’hui, avant la Pleine Lune (5 mars). Ensuite les évènements seront ce qu’ils sont. Il n’y a pas à se poser de question. Celui qui est prêt ne regarde plus sa montre. Aujourd’hui ou demain, c’est pareil. Le Plan est écrit et suit l’Ordre Cosmique. Tout est dit.
    Le monde est gangréné de toutes parts …
    Le monde est prêt à sa dissolution dans sa forme matérialiste pour renaître dans la Pureté, la Loi Juste …
    La civilisation des Poissons se meurt dans l’adoration de la matière. Le divin, l’essence divine, n’est plus connu de la majorité.
    Nous avons rassemblé les âmes… Le monde peut bien se saborder, j’entends : les hommes-matière.
    La Nouvelle Humanité va se développer dans l’écroulement du monde.
    Tout est écrit, engagé, en cours de concrétisation. » Clefsdufutur- Le 02.03.2015

  2. matbee dit :

    Abby Martin sur RT règle son compte au sanguinaire John McCain, ancien candidat républicain à la Maison Blanche, aujourd’hui correspondant de Daech et organisateur des révolutions arabes…. entre autres !

  3. Ping : Ukraine : La Chine vient de se ranger aux c&oci...

  4. xavib dit :

    Les USA ignorent les avertissement de la Russie. Ils annoncent l’envoi d’un bataillon US en Ukraine pour la fin de la semaine:

    http://www.zerohedge.com/news/2015-03-02/despite-russian-warnings-us-will-deploy-battalion-ukraine-end-week

  5. Alcide dit :

    Les US envoient un bataillon , le 173 rd Airborne Brigade en Ukraine malgré la mise en garde Russe, car:
    …Colonel Foster: « Si la Russie veut envahir l’Ukraine, pourquoi ne pas imaginer qu’ils vont envahir ensuite les Etats-Unis ? »

    Dans l’imaginaire des néocons, l’Ukraine est limitrophe aux US …

    Mise en garde de Moscou:
    …Moscou prendra toutes les mesures, y compris militaro-technique, pour neutraliser la menace possible de présence de l’OTAN en Ukraine…
    a déclaré lundi l’Ambassadeur de la Russie Alexander Grushko auprès de l’OTAN.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-03-02/despite-russian-warnings-us-will-deploy-battalion-ukraine-end-week

    Remarque :
    Il semblerait qu’un bataillon rassemble 2500 hommes, en outre le 173 est un bataillon de combat , non dédié à la formation.
    Le tout est donc en flagrante violation des accords de Minsk.
    L’Empire anglo-sioniste cherche bien à allumer un conflit armé en Europe et ne s’en cache plus.
    Nos caniches sont sous la dépendances soumise de psychopathes que la menace de réplique d’une puissance nucléaire majeure n’inquiète pas.

    Mais c’est en Europe et Fu… Europe comme le disait Nuland.

    • Merci pour ces informations. Juste une précision concernant la phrase que ZeroHedge prête au colonel américain : « Si la Russie veut envahir l’Ukraine, pourquoi ne pas imaginer qu’ils vont envahir ensuite les Etats-Unis ? »
      En fait ce colonel rapporte une conversation qu’il aurait eue avec un général d’un pays balte (je n’ai pas compris lequel) et c’est ce dernier qui lui dit (autour de la 11e min) : « Si la Russie envahit l’Ukraine, comment ne pas penser que nous serons les prochains ? ».

      Evidemment ça change tout…

      • Alcide dit :

        Bravo Olivier pour votre rigueur.

        Néanmoins il semblerait que les statuts de l’OTAN ne prévoient pas d’attaque préventive mais uniquement et après concertation , la défense d’un membre attaqué.

        Donc en aucun cas et dans des cerveaux équilibrés à minima, les propos rapportés d’un traîneur de sabre balte ne pourraient engager tout un continent dans la guerre imposée à l’Ukraine cela afin de réduire une hypothétique invasion d’un micro territoire sans aucun attrait stratégique.

        Visiblement , les US prennent et prendront toutes raisons vraies ou inventées pour mieux allumer le feu en Europe afin, je crois, d’endiguer la chute et la disparition prévisible du dollar qui serait proche.

      • Oui, de toute façon je ne vois pas ce que la Russie gagnerait à envahir les pays baltes. Excepté bien sûr le cas d’une guerre mondiale où des manoeuvres militaires de très grande ampleur seraient engagées… Mais alors l’OTAN ne se gênerait pas non plus pour franchir des frontières non autorisées.

        Ce genre de baratin des Américains, de même que l’envoi de troupes en Ukraine, prouve une fois de plus que le bellicisme est bien de leur côté, ils cherchent à faire monter la pression par tous les moyens.

      • zorba44 dit :

        Oui c’est exact. Mais le comportement des ricains est celui d’animaux blessés qui mettent toute leur énergie à détruire tout autour d’eux avant de mourir.
        Il faudrait tout le sang-froid des valets pour éviter un conflit qui ne peut qu’etre mondial et dont l’axe final ressemble à Ouest contre Afrique, Syrie, Russie, Iran, Corée du Nord, Chine…

        Vraiment pas de réjouissantes perspectives.

        Jean LENOIR

  6. Alcide dit :

    L’OTAN est déjà en activité en Ukraine par le déploiement de mercenaires dont 737 sont morts.
    L’Ukraine paie le prix fort de la guerre d’agression US par procuration sur la Russie:

    Au cours de l’ATO, l’Ukraine a perdu rien qu’en militaires tués 26 000 personnes ! Regardez la liste complète des pertes de l’armée ukrainienne en Novorussie.

    Jusqu’à aujourd’hui, les dernières informations filtrées dans les médias sur les pertes de l’armée ukrainienne au cours de ladite ATO dans le Sud-Est du pays étaient celles sur les pertes pour la période du 2 mai au 5 septembre. Les pertes totales de l’armée ukrainienne en hommes tués, blessés, faits prisonniers, disparus et déserteurs annoncées à l’époque étaient de 47 103 personnes.

    Le 24 février ont été publiées des informations précises sur les pertes de l’armée ukrainienne au cours de l’ATO dans la Novorussie à la date du 15 février.

    Selon le FSB de la Fédération de Russie (le 24 février, ces données ont été publiées sur le site officiel du Fond interrégional de l’assistance à la sécurité nationale http://www.fssb.su/) les pertes totales de l’armée ukrainienne dans l’opération répressive contre les combattants de la Novorussie, ladite ATO, du 3 avril au 15 février inclus, façon garantie (selon les données confirmées) s’élèvent à :

    Tués : 25 718 militaires des forces armées de l’Ukraine, y compris les membres des unités de Pravy Sektor – 3 729 personnes.

    – Les militaires des forces armées – 13 862 personnes. (Principalement 25e brigade aéroportée de Dniepropetrovsk, 95e brigade aéromobile de Jitomir, 24e brigade motorisée de Lvov, 79e brigade aéromobile, 51e, 24e, 72e brigades mécanisées et d’autres unités de l’armée ukrainienne)
    – Les militaires ukrainiens du ministère de l’Intérieur – 4 623 personnes.
    – Les militaires des unités de SBU – 379 personnes.
    – Les gardes-frontières ukrainiens – 249 personnes.
    – Les militaires des forces américaines (forces spéciales de l’ARD, du FBI et de la CIA) – 88 personnes.
    – Les mercenaires de sociétés militaires privées : « ASBS Othago », Pologne, Academi et Greystone Limited, États-Unis et autres – 737 personnes.
    – Les militaires d’autres catégories des forces armées – 1 781 personnes.
    http://bendeko.blogspot.fr/2015/02/les-morts-que-kiev-refuse-de-compter.html

    Une tragédie est en cours.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s