Olivier Delamarche : petit lexique de novlangue financière

(BFM Business, 16 mars 2015)

Rappels :

La logorrhée du système, véritable repoussoir

Novlangue socialiste : « En inventant des mots, il s’agit de faire passer la pilule »

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Olivier Delamarche : petit lexique de novlangue financière

  1. Ping : Olivier Delamarche : petit lexique de novlangue financière - Ma banque a moiMa banque a moi

  2. zorba44 dit :

    Les diafoirus n’impressionnent plus personne. La com vide est morte …comme la finance.
    Les lecteurs et auditeurs ont compris qu’il fallait raccrocher les résultats aux mots, or les mots sont vides, vidés de tout sens et ne sont porteurs que de négatif.

    Jean LENOIR

  3. zorba44 dit :

    Lorsqu’on fait pousser des tomates, deux solutions s’offrent pour que la récolte ne se dispute pas aux insectes, solutions non chimiques.
    On fait pousser des soucis partout et c’est radical…
    Si on n’a pas pris cette précaution, l’alternative consiste à couper des feuilles de plants de tomate à la base, deux tasses, de les ciseler et de les faire tremper la nuit dans deux tasses d’eau… filtrage le matin et on est bon pour un petit coup de spray sur les plants – les alcaloïdes puissants contenus dans les feuilles vous zigouillent tout ce qui passe par là en terme d’insectes.

    On se prend à rêver que la bonne finance puisse dégorger des poisons pour tuer les produits dérivés et autres dettes toxiques qui tuent le bon argent – celui qui est utile aux mécanismes d’une économie saine. Trucidons la dette et la cavalerie financière, mes amis !

    Jean LENOIR

  4. quidam dit :

    Obama est un comédien qui joue un rôle, à la limite c’est pas lui le responsable des centaines de milliers de morts…

  5. brunoarf dit :

    La nouvelle tour de la BCE a coûté 1,3 milliard d’euros.

    Mercredi 18 mars 2015 :

    A Francfort, la BCE claquemurée face à une foule d’activistes.

    La BCE, qui travaille déjà dans ses nouveaux locaux depuis fin novembre, avait à l’origine prévu de faire les choses en grand pour fêter l’inauguration de la nouvelle tour. Histoire de marquer le coup, alors que la construction du bâtiment a mis huit ans et coûté 1,3 milliard d’euros, pour permettre à l’institution la plus puissante de la zone euro d’opérer dans ses propres locaux.

    Mais les gardiens de l’euro ont dû revoir leur plan face à la détermination des manifestants à tout faire pour vouloir gâcher la fête. Résultat, une cérémonie réduite au strict minimum sera tenue en présence de Mario Draghi, le président de la BCE, l’ensemble des gouverneurs de banques centrales de l’Union Européenne, faisant office de représentants de leurs nations, également l’ancien président de la BCE, Jean-Claude Trichet, le maire de Francfort et le ministre de l’économie du Land de Hesse.

    Seule une poignée de journalistes a été invitée à se joindre au pince-fesses : des grandes agences de presse et une équipe de la télévision locale. La plupart des autres journalistes doivent ainsi rester dehors.

    http://www.lesechos.fr/monde/europe/0204232265682-ca-se-passe-en-europe-a-francfort-la-bce-claquemuree-face-a-une-foule-dactivistes-1103170.php

    Chaque siècle a sa forteresse.

    Chaque siècle a sa Bastille.

    Le XVIIIe siècle a eu la forteresse de la Bastille, à Paris. Le 14 juillet 1789, la foule en colère a pris d’assaut la forteresse de la Bastille. Elle l’a détruite. Aujourd’hui, il n’en reste rien.

    Le XXIe siècle aura la tour de la BCE, à Francfort. La foule en colère prendra d’assaut la tour de la BCE. Elle la détruira. Il n’en restera rien.

    En direct devant la tour de la BCE :

    • Banksters dit :

      « Résultat, une cérémonie réduite au strict minimum…. »
      1,4 mds d’€ dépensés pour ce monstre payé par les contribuables mais une cérémonie « sobre » compte tenu du contexte d’austérité…. Ils se foutent du monde ces voleurs.

    • zorba44 dit :

      Mettre le feu à la BCE avec tous les maffieux-banksters dedans : ça ne vous rappelle rien ? …en Ukraine pour ceux dont le cerveau serait en retard d’une information.

      Jean LENOIR

  6. Paul dit :

    Janet Yellen Speaks: Do Words Matter?
    by Ron Paul

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s