La manipulation de l’or n’est possible que si les gens ne la comprennent pas

Chris Powell est l’un des fondateurs du GATA, qui dénonce depuis des années la manipulation des cours de l’or et de l’argent par les banques centrales (en Occident) et leurs intermédiaires sur les marchés. OD

Why central banks are manipulating gold(CNBC, 22 mars 2015)

Chris Powell : Il y a, dans chaque marché, des traders qui agissent mal… mais je ne pense pas que cela éliminera les problèmes sur lesquels nous insistons, c’est-à-dire les interventions secrètes des banques centrales sur le marché de l’or, qui utilisent des banques d’investissement comme intermédiaires.

Bernie Lo : Oui… Et, pour nos auditeurs qui n’auraient pas suivi le début de notre conversation, quelle est la motivation des banques centrales ? Les banques centrales mondiales se surpassent les unes, les autres, avec leurs politiques d’assouplissement monétaire et de taux de plus en plus bas… dans l’espoir de stimuler la croissance et de ralentir la spirale déflationniste…

Chris Powell : Les banques centrales – surtout en Occident – sont toujours intervenues sur le marché de l’or. Auparavant, elles le faisaient ouvertement… dans les années 60, le London Gold Pool permettait de fausser le marché. Mais depuis, elles le font en secret, en utilisant des options sur des contrats à terme, des produits dérivés, le tout en passant par des intermédiaires, de façon à ne pas laisser trop de traces sur le marché… et cela fonctionne ! Mais cela ne fonctionne qu’en trompant les investisseurs et en détruisant des marchés… Nous avons collecté beaucoup de documents à ce sujet à partir d’archives gouvernementales, de déclarations des banques centrales, pendant plusieurs années… et la politique traditionnelle des banques centrales occidentales a toujours été de contrôler le prix de l’or, pour défendre leurs devises et le prix des obligations gouvernementales.

Bernie Lo : Avez-vous réalisé des progrès depuis que vous avez commencé ? J’entends dire que vous avez trouvé des preuves, des documents, que votre organisation fait un gros travail, mais y a-t-il un auditoire pour cela, des gens qui pourraient agir ?

Chris Powell : Je crois que si jamais la presse financière traditionnelle se mettait à poser quelques questions bien critiques et spécifiques aux banques centrales, cela éclaterait au grand jour. Mais, malheureusement, la première règle du journalisme entourant le marché de l’or, c’est de ne pas poser de questions aux acteurs les plus importants du marché de l’or : les banques centrales. Il y a tellement de documents… ce serait si facile… mais personne n’interroge les banques centrales au sujet de leurs actions.

Bernie Lo : Le processus par lequel est établi le prix de l’or de nos jours est assez inhabituel, n’est-ce pas ? Au lieu d’établir le prix par des ventes de gré à gré, il y a un fixing du prix à Londres… et ceci est en train de changer, n’est-ce pas ? Le processus deviendra électronique…

Chris Powell : Cela vient de changer cette semaine… mais les banques qui font partie du nouveau fixing sont les mêmes qui étaient là à l’ancien… je ne crois pas que ce nouveau mécanisme changera quoi que ce soit… tout du moins jusqu’à ce que des banques chinoises intègrent le comité en charge du fixing, ce qui n’est pas encore le cas.

Bernie Lo : GATA… combien de temps cela fait-il que l’organisation existe ?

Chris Powell : Depuis Janvier 1999.

Bernie Lo : Vous exposez donc ces preuves depuis une quinzaine d’années… vous attendez-vous à ce que vous efforts portent leurs fruits ?

Chris Powell : Il y a des fois où je me dis que je fais cela par dépit… Mais je l’espère bien, c’est sûr…

Bernie Lo : Vous pourriez vous retirer, évidemment…

Chris Powell : Je l’espère. Le contrôle du marché de l’or est le prérequis pour contrôler tous les autres marchés. Cela a détruit les structures de marché aux Etats-Unis… c’est le mécanisme par lequel l’Occident exploite les pays émergents, c’est le mécanisme par lequel tous les produits et services dans le monde sont évalués, le capital humain… pour exploiter les autres… c’est le mécanisme traditionnel d’impérialisme occidental. Et j’espère que d’exposer ouvertement ce mécanisme y mettra fin, car je crois qu’il cessera une fois exposé. Parce cela ne s’arrêtera que quand les gens comprendront.

Bernie Lo : Vos efforts ont-ils donné quelque chose ? Y a-t-il des banques centrales qui changent leur façon de faire ? Qu’est-ce qu’il faudrait faire pour vraiment avoir un impact sur le marché de l’or ?

Chris Powell : Je crois que toute banque centrale qui dispose d’assez de réserves en dollars US pourrait mettre fin à cette manipulation. J’ai tendance à croire qu’elles en font toutes partie… J’ai eu moi-même quelques rencontres avec des banques centrales… je ne m’attendais pas à ce qu’elles me révèlent quoi que ce soit, mais elles ont écouté… et elles semblaient être au courant de certaines des choses dont je faisais état… Mon problème, c’est que je vis dans ce que l’on appelle une démocratie, et plusieurs de nos pays occidentaux se targuent d’être des pays démocratiques, mais nous sommes en réalité gouvernés par des institutions qui opèrent en secret, et cela me dérange énormément.

Goldbroker.fr, le 24 mars 2015

Source: CNBC

Rappels :

Bill Murphy à propos de la manipulation des cours de l’or et de l’argent

Chris Powell : La manipulation de l’or par les banques centrales et le silence des médias

Qui contrôle l’argent ? Une banque centrale du monde, responsable devant personne et dont les membres ne sont pas élus

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La manipulation de l’or n’est possible que si les gens ne la comprennent pas

  1. Ping : La manipulation de l’or n’est possible que si les gens ne la comprennent pas - Ma banque a moi

  2. coockburn dit :

    je vous laisse méditer sur ces chiffres
    le record historique livré sur un mois fut janvier 2014 avec 313 tonnes
    janvier 2015 323 t
    février 2015 343t
    mars 2015 396t, il reste 4 jours ouvrable a livrer
    si on regarde de plus pres
    contrat papier sur Shanghai non débloquer physique (open interest) cumuler 321 tonnes de gold
    et 4700 tonnes d argent
    stock physique du Comex (éligible et constaté) en gold 223 tonnes
    argent 4971 tonnes

    pour aller plus loin un petit bonus
    stock physique de Shanghai
    272 tonnes d argent
    1tonnes et 953 kg, de gold

    « Il faut combattre l’ennemi dans ses plans »
    Sun Tzu l art de la guerre
    pour ma part je dirais, tel est pris qui croyait prendre

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s